Société canadienne d'hypothèques et de logement

Société canadienne d'hypothèques et de logement

10 juil. 2012 08h15 HE

Mises en chantier d'habitations à Halifax en juin

HALIFAX, NOUVELLE-ÉCOSSE--(Marketwire - 10 juillet 2012) - Selon les données provisoires1 diffusées aujourd'hui par la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL), la construction résidentielle a ralenti le mois dernier à Halifax par rapport à son niveau de juin 2011. En juin 2012, 157 habitations ont été mises en chantier, comparativement à 202 l'an dernier.

« Le recul de la construction résidentielle en juin s'explique par la diminution des mises en chantier de logements collectifs, a déclaré Matthew Gilmore, analyste principal de marché au Centre d'affaires de l'Atlantique de la SCHL. Le nombre de maisons individuelles a quant à lui augmenté pour un troisième mois d'affilée, passant de 92 unités l'an dernier à 97 cette année. »

Au premier semestre de 2012, les mises en chantier de maisons individuelles se sont accrues de près de 15,5 % par rapport à l'an dernier. Après une excellente année en 2011, 452 logements collectifs seulement ont été commencés du début de l'année à la fin juin 2012, comparativement à 808 unités pour la période correspondante de l'an dernier.

Dans les centres urbains du Canada, le nombre total de mises en chantier a augmenté de 12 % en juin, passant de 16 244 il y a un an à 18 144. Les mises en chantier de maisons individuelles ont diminué de 5 % en juin pour se chiffrer à 6 923, tandis que le nombre de logements collectifs commencés s'est accru de 25 %, pour atteindre 11 221 unités. Dans la région de l'Atlantique, les constructeurs ont coulé les fondations de 1 121 logements, comparativement à 1 055 en juin 2011.

Mettant à contribution plus de 65 années d'expérience à titre d'organisme national responsable de l'habitation au Canada, la SCHL aide les Canadiens à accéder à un éventail de logements durables, abordables et de qualité. Elle offre également des données, des analyses et des rapports fiables, impartiaux et actuels sur le marché de l'habitation pour aider les consommateurs et le secteur de l'habitation à prendre des décisions éclairées.

Pour en savoir davantage, veuillez consulter le site Web www.schl.ca ou composer le 1-800-668- 2642. Les rapports standards d'analyse de marché que produit la SCHL peuvent être téléchargés gratuitement à partir de la section Marché de l'habitation du site Web de la SCHL.

(1) Les données du mois dernier sont des données provisoires; elles peuvent être révisées pour tenir compte de corrections ou de mises à jour résultant de l'enquête trimestrielle ou des résultats de l'échantillonnage.

(Also available in English)

SOMMAIRE DES DONNÉES MENSUELLES PROVISOIRES SUR LES MISES EN CHANTIER DANS LES CENTRES URBAINS DE LA NOUVELLE-ÉCOSSE
JUIN JUIN Var. en % CUMUL ANNUEL Var. en %
2012 2011 2012 2011
CENTRES URBAINS D'AU MOINS 50 000 HABITANTS
RMR DE HALIFAX
Logements individuels 97 92 5.4 % 448 388 15.5 %
Logements collectifs 60 110 -45.5 % 452 808 -44.1 %
TOUS LOG. CONFONDUS 157 202 -22.3 % 900 1,196 -24.7 %
MR DE CAPE BRETON
Logements individuels 25 17 47.1 % 64 48 33.3 %
Logements collectifs 54 12 ## 83 40 ##
TOUS LOG. CONFONDUS 79 29 ## 147 88 67.0 %
CENTRES URBAINS D'AU MOINS 10 000 HABITANTS
TOUS LES CENTRES*
Logements individuels 206 171 20.5 % 790 661 19.5 %
Logements collectifs 149 142 4.9 % 617 986 -37.4 %
TOUS LOG. CONFONDUS 355 313 13.4 % 1,407 1,647 -14.6 %

Les données du mois le plus récent sont provisoires; elles peuvent être révisées pour tenir compte de corrections ou de mises à jour liées à l'enquête trimestrielle ou aux résultats de l'échantillonnage.

* Tous les centres urbains d'au moins 10 000 habitants (RMR de Halifax, municipalité régionale de CapeBreton, AR de Truro, AR de Kentville et AR de New Glasgow, DM de Chester, DM d'East Hants, subdivision A du comté de Kings, DM de Lunenburg, municipalité régionale de Queens, DM de West Hants, DM de Yarmouth).

## Variation en pourcentage supérieure à 100 %. Les variations supérieures à 100 % ne sont pas signalées à cause de l'instabilité résultant de petits nombres absolus.

Renseignements

  • Matthew Gilmore
    Analyste principal de marché
    Société canadienne d'hypothèques et de logement
    (902) 426-4686
    mgilmore@cmhc-schl.gc.ca