Société canadienne d'hypothèques et de logement

Société canadienne d'hypothèques et de logement

10 janv. 2017 08h15 HE

Mises en chantier d'habitations à St. Catharines-Niagara en décembre 2016

TORONTO, ONTARIO--(Marketwired - 10 jan. 2017) - Selon la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL), la tendance des mises en chantier d'habitations dans la région métropolitaine de recensement (RMR) de St. Catharines-Niagara a légèrement diminué : elle se chiffrait à 1 866 en décembre, comparativement à 2 011 en novembre. Cette tendance correspond à la moyenne mobile de six mois du nombre mensuel désaisonnalisé et annualisé (DDA) de mises en chantier d'habitations.

« La tendance des mises en chantier d'habitations a continué de diminuer en décembre, en raison de la tendance à la baisse observée dans toutes les catégories de logements, a indiqué James Cuddy, analyste de marché à la SCHL. Les nouvelles inscriptions sur le marché de la revente contribuent à faire diminuer les mises en chantier d'habitations. Alors qu'il avait touché un creux historique en janvier 2016, le nombre désaisonnalisé de nouvelles inscriptions s'est accru récemment, ce qui a donné aux éventuels acheteurs plus de choix sur le marché de la revente. La hausse des ventes de logements existants durant la dernière partie de l'année est un autre signe que l'augmentation des nouvelles inscriptions a entraîné un déplacement de la demande du marché du neuf vers le marché de la revente. Au deuxième semestre de 2016, le prix médian des maisons individuelles neuves a progressé, ce qui a fait croître l'abordabilité relative des logements existants. Malgré la récente baisse de la tendance des mises en chantier d'habitations, le nombre réel de logements mis en chantier en 2016 s'est élevé à 1 957; il a été en grande partie alimenté par les maisons individuelles commencées à Niagara Falls. Le nombre de mises en chantier d'habitations a atteint en 2016 son plus haut niveau depuis 1990. »

Étant donné la grande variabilité des chiffres estimatifs mensuels, la SCHL tient compte de la tendance, en plus du nombre mensuel désaisonnalisé et annualisé, pour obtenir un portrait plus complet de l'état du marché de l'habitation. Dans certaines situations et sur certains marchés, il pourrait être trompeur de n'analyser que les DDA, car les mises en chantier d'habitations sont alimentées surtout par le segment des logements collectifs (appartements, maisons en rangée et jumelés), où l'activité peut varier beaucoup d'un mois à l'autre.

Quant au nombre mensuel désaisonnalisé et annualisé de mises en chantier d'habitations, il se situait à 1 538 en décembre, soit presque au même niveau qu'en novembre, mois où il s'était établi à 1 526.

Pour consulter les tableaux de données provisoires sur les mises en chantier d'habitations, en français ou en anglais, veuillez cliquer sur le lien suivant : Données provisoires sur les mises en chantier.

En tant qu'autorité en matière d'habitation au Canada, la SCHL contribue à la stabilité du marché de l'habitation et du système financier, vient en aide aux Canadiens dans le besoin et fournit des résultats de recherches et de l'information aux gouvernements, aux consommateurs et au secteur de l'habitation du Canada.

Pour obtenir des renseignements supplémentaires, veuillez consulter le site Web de la SCHL à www.schl.ca ou suivez-nous sur Twitter, YouTube, LinkedIn et Facebook.

Données supplémentaires disponibles sur demande

(Also available in English)

Pour voir le graphique et les tableaux associés à ce communiqué de presse, veuillez visiter le lien suivant : http://media3.marketwire.com/docs/1082179_F.pdf

Renseignements