Société canadienne d'hypothèques et de logement

Société canadienne d'hypothèques et de logement

08 nov. 2011 08h33 HE

Mises en chantier d'habitations au Nouveau-Brunswick en octobre

MONCTON, NOUVEAU-BRUNSWICK--(Marketwire - 8 nov. 2011) - Selon les données provisoires1 diffusées aujourd'hui par la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL), le nombre d'habitations mises en chantier a régressé le mois dernier dans les centres urbains du Nouveau-Brunswick : il est descendu à 213, alors qu'il était de 349 en octobre 2010.

« Après s'être établies à un haut niveau en septembre, les mises en chantier de logements collectifs dans les centres urbains du Nouveau-Brunswick ont considérablement diminué en octobre. Cette baisse a largement contribué au repli global observé durant le mois », a déclaré Claude Gautreau, analyste principal de marché à la SCHL pour le Nouveau-Brunswick. En octobre, 109 logements de ce type ont été commencés en 2011, contre 217 en 2010. Quant au cumul du 1er janvier au 31 octobre, il a diminué de 20 % d'une année sur l'autre pour se fixer à 1 160.

Du côté des maisons individuelles, un recul a également été observé (-21 %) en octobre. Le nombre de mises en chantier s'est donc établi à 104. Le cumul annuel est descendu à 904, accusant ainsi une baisse de 20 % par rapport à son niveau correspondant de l'an dernier. « Sur le marché du neuf, des diminutions de 20 % d'une année sur l'autre ont été enregistrées pour les dix premiers mois de l'année, et ce, tant dans le segment des maisons individuelles que dans celui des collectifs », a précisé M. Gautreau.

Dans les centres urbains du Canada, le nombre de mises en chantier d'habitations s'est accru de 21 % : il est monté de 13 548 en octobre 2010 à 16 388 un an plus tard. Il a régressé de 4 % dans le segment des maisons individuelles, mais augmenté de 40 % dans celui des collectifs pour s'établir respectivement à 5 472 et à 10 916. Dans la région de l'Atlantique, les constructeurs ont coulé les fondations de 638 habitations le mois dernier, alors qu'ils en avaient creusé 956 en octobre 2010.

Mettant à contribution plus de 65 ans d'expérience à titre d'organisme national responsable de l'habitation au Canada, la SCHL aide les Canadiens à accéder à un éventail de logements durables, abordables et de qualité. Elle offre également des données, des analyses et des rapports fiables, impartiaux et actuels sur le marché de l'habitation pour aider les consommateurs et le secteur de l'habitation à prendre des décisions éclairées.

Pour en savoir davantage, veuillez consulter le site www.schl.ca ou composer le 1-800-668-2642.

Les rapports standards d'analyse de marché que produit la SCHL peuvent être téléchargés gratuitement à partir du www.schl.ca/marchedelhabitation.

1 Les données du mois dernier sont des données provisoires; elles peuvent être révisées pour tenir compte de corrections ou de mises à jour résultant de l'enquête trimestrielle ou des résultats de l'échantillonnage.

(Also available in English)

SOMMAIRE DES DONNÉES MESUELLES PROVISOIRES SUR LES MISES EN CHANTIER DANS LES CENTRES URBAINS DU NOUVEAU-BRUNSWICK
2011 2010 CUMUL ANNUEL
Var. en % Var. en %
OCT. OCT. 2011 2010
CENTRES URBAINS D'AU MOINS 50 000 HABITANTS
RMR DE SAINT JOHN
Logements individuels 14 34 -58,8 % 179 297 -39,7 %
Logements collectifs 13 2 ## 129 302 -57,3 %
TOUS LOG. CONFONDUS 27 36 -25,0 % 308 599 -48,6 %
RMR DE MONCTON
Logements individuels 35 45 -22,2 % 323 389 -17,0 %
Logements collectifs 44 204 -78,4 % 634 792 -19,9 %
TOUS LOG. CONFONDUS 79 249 -68,3 % 957 1 181 -19,0 %
AR DE FREDERICTON
Logements individuels 35 39 -10,3 % 285 315 -9,5 %
Logements collectifs 52 10 ## 352 307 14,7 %
TOUS LOG. CONFONDUS 87 49 77,6 % 637 622 2,4 %
CENTRES URBAINS D'AU MOINS 10 000 HABITANTS*
TOUS LES CENTRES
Logements individuels 104 132 -21,2 % 904 1134 -20,3 %
Logements collectifs 109 217 -49,8 % 1 160 1451 -20,1 %
TOUS LOG. CONFONDUS 213 349 -39,0 % 2 064 2 585 -20,2 %

Les données du mois le plus récent sont provisoires; elles peuvent être révisées pour tenir compte de corrections ou de mises à jour liées à l'enquête trimestrielle ou aux résultats de l'échantillonnage.

* Tous les centres urbains d'au moins 10 000 habitants (RMR de Saint John, RMR de Moncton, AR de Fredericton, AR de Bathurst, AR de Campbellton, AR d'Edmundston et AR de Miramichi).

## Variation en pourcentage supérieure à 100 %. Les variations supérieures à 100 % ne sont pas signalées à cause de l'instabilité résultant de petits nombres absolus.

Renseignements