Société canadienne d'hypothèques et de logement

Société canadienne d'hypothèques et de logement

09 août 2011 08h15 HE

Mises en chantier d'habitations en juillet au Nouveau-Brunswick

MONCTON, NOUVEAU BRUNSWICK--(Marketwire - 9 août 2011) - Selon les données provisoires1 diffusées aujourd'hui par la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL), le nombre de mises en chantier d'habitations a diminué légèrement le mois dernier dans les centres urbains du Nouveau-Brunswick : il s'est établi à 481 en juillet 2011 alors qu'il était de 491 en juillet 2010.

« La baisse de la production en juillet résulte d'un ralentissement de l'activité dans le segment des logements collectifs, celui des maisons individuelles ayant enregistré une hausse de 7 % le mois dernier comparé à 2010 », a déclaré Claude Gautreau, analyste principal de marché à la SCHL pour le Nouveau-Brunswick. En juillet, il s'est commencé 175 unités individuelles, comparativement à 164 un an plus tôt. En revanche, le cumul annuel des mises en chantier dans ce segment a diminué de 19 % par rapport à celui des mois de janvier à juillet 2010 : il se fixe à 578.

Les mises en chantier de logements collectifs ont fléchi de 6 % en juillet et se sont chiffrées à 306. « Les gains réalisés le mois dernier dans la construction d'habitations collectives à Moncton et à Fredericton ont été plus que neutralisés par les baisses survenues à Saint John. Quant au cumul annuel dans ce segment, il descend à 736 unités : c'est un recul de 25 % », a-t-il ajouté.

Dans les centres urbains du Canada, le nombre de mises en chantier d'habitations est passé de 15 947 en juillet 2010 à 16 486 en juillet 2011, une hausse de 3 %. Dans le segment des maisons individuelles, il a baissé de 11 % et s'est établi à 6 396, tandis que dans celui des collectifs, il a augmenté de 15 % pour se fixer à 10 090. Dans la région de l'Atlantique, les constructeurs ont coulé les fondations de 1 318 unités en juillet 2011, comparativement à 1 348 un an plus tôt.

Mettant à contribution 65 ans d'expérience à titre d'organisme national responsable de l'habitation au Canada, la SCHL aide les Canadiens à accéder à un éventail de logements durables, abordables et de qualité. Elle offre également des données, des analyses et des rapports fiables, impartiaux et actuels sur le marché de l'habitation pour aider les consommateurs et le secteur de l'habitation à prendre des décisions éclairées.

1 Les données du mois dernier sont des données provisoires; elles peuvent être révisées pour tenir compte de corrections ou de mises à jour résultant de l'enquête trimestrielle ou des résultats de l'échantillonnage.

Pour en savoir davantage, veuillez consulter le site www.schl.ca ou composer le 1-800-668- 2642.

(Also available in English)

SOMMAIRE DES DONNÉES MENSUELLES PROVISOIRES SUR LES MISES EN CHANTIER DANS LES CENTRES URBAINS DU NOUVEAU-BRUNSWICK

2011 2010 CUMUL ANNUEL
Var. en % Var. en %
JUILLET JUILLET 2011 2010
CENTRES URBAINS D'AU MOINS 50 000 HABITANTS
RMR DE SAINT JOHN
Logements individuels 30 31 -3.2% 126 193 -34.7%
Logements collectifs 31 189 -83.6% 91 291 -68.7%
TOUS LOG. CONFONDUS 61 220 -72.3% 217 484 -55.2%
RMR DE MONCTON
Logements individuels 50 59 -15.3% 194 240 -19.2%
Logements collectifs 228 82 # # 464 481 -3.5%
TOUS LOG. CONFONDUS 278 141 97.2% 658 721 -8.7%
AR DE FREDERICTON
Logements individuels 68 51 33.3% 191 200 -4.5%
Logements collectifs 47 30 56.7% 157 178 -11.8%
TOUS LOG. CONFONDUS 115 81 42.0% 348 378 -7.9%
CENTRES URBAINS D'AU MOINS 10 000 HABITANTS*
TOUS LES CENTRES
Logements individuels 175 164 6.7% 578 713 -18.9%
Logements collectifs 306 327 -6.4% 736 980 -24.9%
TOUS LOG. CONFONDUS 481 491 -2.0% 1,314 1,693 -22.4%

Les données du mois le plus récent sont provisoires; elles peuvent être révisées pour tenir compte de corrections ou de mises à jour liées à l'enquête trimestrielle ou aux résultats de l'échantillonnage.

* Tous les centres urbains d'au moins 10 000 habitants (RMR de Saint John, RMR de Moncton, AR de Fredericton, AR de Bathurst, AR de Campbellton, AR d'Edmundston et AR de Miramichi).

## Variation en pourcentage supérieure à 100 %. Les variations supérieures à 100 % ne sont pas signalées à cause de l'instabilité résultant de petits nombres absolus.

Renseignements