Société canadienne d'hypothèques et de logement

Société canadienne d'hypothèques et de logement

08 déc. 2011 08h43 HE

Mises en chantier d'habitations en novembre à Halifax

HALIFAX, NOUVELLE-ÉCOSSE--(Marketwire - 8 déc. 2011) - Selon les données provisoires1 diffusées aujourd'hui par la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL), le rythme des mises en chantier d'habitations s'est affaibli en novembre à Halifax par rapport à un an plus tôt. En effet, 126 habitations ont été commencées le mois dernier, contre 171 en novembre 2010.

« Malgré le recul de la construction résidentielle observé le mois dernier à Halifax, les mises en chantier de maisons individuelles ont enregistré la plus forte hausse mensuelle d'activité de l'année, soit 18 %, a déclaré Matthew Gilmore, analyste principal de marché à la SCHL pour le Centre d'affaires de l'Atlantique. Le rythme de la construction de maisons individuelles s'est quelque peu intensifié en novembre, alors que celui de logements collectifs a diminué. Les mises en chantier d'appartements ont été vigoureuses tout au long de l'année, sauf en novembre où il n'y en a eu aucune. En revanche, leur cumul annuel demeure supérieur à celui des onze premiers mois de 2010, qu'il dépasse de 29 %. »

Dans les centres urbains du Canada, le nombre de mises en chantier d'habitations a diminué de 5 % : il est passé de 15 540, en novembre 2010, à 14 701, un an plus tard. Il est demeuré sensiblement le même dans le segment des maisons individuelles, mais a diminué de 8 % dans celui des logements collectifs, pour s'établir respectivement à 5 920 et à 8 781. Dans la région de l'Atlantique, les constructeurs ont coulé les fondations de 674 habitations le mois dernier, alors qu'ils en avaient creusé 731 en novembre 2010.

Mettant à contribution plus de 65 ans d'expérience à titre d'organisme national responsable de l'habitation au Canada, la SCHL aide les Canadiens à accéder à un éventail de logements durables, abordables et de qualité. Elle offre également des données, des analyses et des rapports fiables, impartiaux et actuels sur le marché de l'habitation pour aider les consommateurs et le secteur de l'habitation à prendre des décisions éclairées.

Pour en savoir davantage, veuillez consulter le site www.schl.ca ou composer le 1-800-668-2642. Les rapports standards d'analyse de marché que produit la SCHL peuvent être téléchargés gratuitement à partir du www.schl.ca/marchedelhabitation.

1 Les données du mois dernier sont des données provisoires; elles peuvent être révisées pour tenir compte de corrections ou de mises à jour résultant de l'enquête trimestrielle ou des résultats de l'échantillonnage.

(This document is also available in English)

SOMMAIRE DES DONNÉES MENSUELLES PROVISOIRES SUR LES MISES EN CHANTIER DANS LES CENTRES URBAINS DE LA NOUVELLE-ÉCOSSE

2011 2010 CUMUL ANNUEL
Var. en % Var. en %
NOV NOV 2011 2010
CENTRES URBAINS D'AU MOINS 50 000 HABITANTS
RMR DE HALIFAX
Logements individuels 84 71 18.3% 837 949 -11.8%
Logements collectifs 42 100 -58.0% 1,609 1,335 20.5%
TOUS LOG. CONFONDUS 126 171 -26.3% 2,446 2,284 7.1%
MR DE CAPE BRETON
Logements individuels 8 11 -27.3% 109 124 -12.1%
Logements collectifs 13 6 # # 127 79 60.8%
TOUS LOG. CONFONDUS 21 17 23.5% 236 203 16.3%
CENTRES URBAINS D'AU MOINS 10 000 HABITANTS
TOUS LES CENTRES*
Logements individuels 119 160 -25.6% 1,396 1,710 -18.4%
Logements collectifs 78 226 -65.5% 1,922 1,645 16.8%
TOUS LOG. CONFONDUS 197 386 -49.0% 3,318 3,355 -1.1%

Les données du mois le plus récent sont provisoires; elles peuvent être révisées pour tenir compte de corrections ou de mises à jour liées à l'enquête trimestrielle ou aux résultats de l'échantillonnage.

* Tous les centres urbains d'au moins 10 000 habitants (RMR de Halifax, municipalité régionale de Cape Breton, AR de Truro, AR de Kentville et AR de New Glasgow, DM de Chester, DM d'East Hants, subdivision A du comté de Kings, DM de Lunenburg, municipalité régionale de Queens, DM de West Hants, DM de Yarmouth).

## Variation en pourcentage supérieure à 100 %. Les variations supérieures à 100 % ne sont pas signalées à cause de l'instabilité résultant de petits nombres absolus.

Renseignements