Société canadienne d'hypothèques et de logement

Société canadienne d'hypothèques et de logement

09 nov. 2009 23h59 HE

Mises en chantier d'habitations en octobre dans la région de St. John's

ST. JOHN'S, le 9 nov. - Les mises en chantier d'habitations en milieu urbain ont diminué au mois d'octobre, selon des données préliminaires(1) diffusées aujourd'hui par la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL). Il s'est commencé 143 logements dans la région de St. John's en octobre 2009, contre 200 au même mois en 2008. Les constructeurs ont coulé les fondations de 22 habitations additionnelles dans d'autres régions urbaines de la province, ce qui a porté la production provinciale globale à 165 le mois dernier, contre 227 durant la même période l'année précédente.

"Les mises en chantier d'habitations, qui affichaient une vive cadence en 2008, ont nettement ralenti. Sur les dix premiers mois de cette année, leur rythme a baissé de 11 %, et le mois dernier, il était inférieur de près de 30 % à celui d'octobre 2008", a observé Chris Janes, analyste principal de marché à la SCHL pour Terre-Neuve-et-Labrador. "Le volume de production d'habitations ne cesse de régresser depuis trois mois par rapport à ce qu'il était durant la période correspondante de l'an dernier, lorsqu'une demande accrue avait entraîné la construction d'un nombre record de logements", a-t-il ajouté.

Dans les centres urbains du Canada, la construction résidentielle en milieu urbain a reculé de 19 % : 14 090 logements y ont été commencés en octobre 2009, contre 17 389 douze mois plus tôt. Le nombre de maisons individuelles mises en chantier s'est accru de 2 % pour s'établir à 6 536, tandis que les logements collectifs commencés se sont chiffrés à 7 554, soit 31 % de moins qu'il y a un an. Dans l'ensemble du Canada atlantique, on a dénombré 788 mises en chantier d'habitations en milieu urbain, par comparaison à 950 en octobre 2008, ce qui représente une baisse de 17 %.

Mettant à contribution plus de 60 ans d'expérience à titre d'organisme national responsable de l'habitation au Canada, la SCHL aide les Canadiens à accéder à un éventail de logements durables, abordables et de qualité. Elle offre également des données, des analyses et des rapports fiables, impartiaux et actuels sur le marché de l'habitation pour aider les consommateurs et le secteur de l'habitation à prendre des décisions importantes.



1. Les données du mois dernier sont des données provisoires; elles
peuvent être révisées pour tenir compte de corrections ou de mises à
jour liées à l'enquête trimestrielle ou aux résultats de
l'échantillonnage.

(This document is also available in English)


-------------------------------------------------------------------------
SOMMAIRE DES DONNÉES MENSUELLES PROVISOIRES SUR LES MISES EN
CHANTIER DANS LES CENTRES URBAINS DE TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR
-------------------------------------------------------------------------
2009 2008 CUMUL ANNUEL
--------------- Var. en % --------------- Var. en %
OCT. OCT. 2009 2008
-------------------------------------------------------------------------
CENTRES URBAINS D'AU MOINS 50 000 HABITANTS
-------------------------------------------------------------------------
RMR DE ST. JOHN'S
Logements
individuels 144 192 -25.0% 1,129 1,194 -5.4%
Logements
collectifs 21 35 -40.0% 197 294 -33.0%
TOUS LOG.
CONFONDUS 165 227 -27.3% 1,326 1,488 -10.9%
-------------------------------------------------------------------------
CENTRES URBAINS D'AU MOINS 10 000 HABITANTS
-------------------------------------------------------------------------
TOUS LES CENTRES*
Logements
individuels 132 165 -20.0% 1,348 1,443 -6.6%
Logements
collectifs 11 35 -68.6% 249 364 -31.6%
TOUS LOG.
CONFONDUS 143 200 -28.5% 1,597 1,807 -11.6%
-------------------------------------------------------------------------

Les données du mois le plus récent sont provisoires; elles peuvent être
révisées pour tenir compte de corrections ou de mises à jour liées à
l'enquête trimestrielle ou aux résultats de l'échantillonnage.

* Tous les centres urbains d'au moins 10 000 habitants.

(XX) Variation en pourcentage supérieure à 100 %. Les variations
supérieures à 100 % ne sont pas signalées à cause de l'instabilité
résultant de petits nombres absolus.

Renseignements

  • Chris Janes, Analyste principal de marché, Terre-Neuve-et-Labrador, Centre d'analyse de marché de la SCHL, (709) 772-2403, Cell.: (709) 743-4636, cjanes@schl.ca; veuillez consulter le site Web, www.schl.ca, ou composer le 1-800-668-2642