Société canadienne d'hypothèques et de logement

Société canadienne d'hypothèques et de logement

11 oct. 2011 09h03 HE

Mises en chantier d'habitations en septembre à l'I.-P.-E.

CHARLOTTETOWN, ÎLE-DU-PRINCE-ÉDOUARD--(Marketwire - 11 oct. 2011) - Le rythme de la construction résidentielle s'est accéléré en septembre 2011 dans les centres urbains de la province comparativement à septembre 2010. Selon les données provisoires(1)publiées aujourd'hui par la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL), 94 habitations ont été commencées le mois dernier, contre 38 en septembre 2010.

« La hausse de l'activité observée en septembre est attribuable au bond des mises en chantier d'appartements dans la région de Charlottetown », a déclaré Jason Beaton, analyste de marché à la SCHL pour l'Île-du-Prince-Édouard. Le nombre de mises en chantier de logements collectifs dans la région de la capitale est monté de 6 en 2010 à 74 en 2011, alors que celui de maisons individuelles a baissé de 8 unités et s'est fixé à 16. À Summerside, on a coulé les fondations de 4 unités individuelles le mois dernier, contre 2 à la même période en 2010. « Du 1er janvier au 30 septembre, il s'est commencé plus d'habitations dans les centres urbains qu'à pareille époque en 2010, et cette augmentation est entièrement due aux mises en chantier de logements collectifs », a précisé M. Beaton.

Dans les centres urbains du Canada, le nombre de mises en chantier d'habitations est passé de 14 402 en septembre 2010 à 16 490 en septembre 2011, une hausse de 14 %. Il a progressé de 5 % dans le segment des maisons individuelles et de 21 % dans celui des collectifs, pour s'établir à 6 262 et 10 228 respectivement. Dans la région de l'Atlantique, on a amorcé la construction de 1 094 logements en septembre, par rapport à 720 au même mois en 2010.

Mettant à contribution plus de 65 ans d'expérience à titre d'organisme national responsable de l'habitation au Canada, la SCHL aide les Canadiens à accéder à un éventail de logements durables, abordables et de qualité. Elle offre également des données, des analyses et des rapports fiables, impartiaux et actuels sur le marché de l'habitation pour aider les consommateurs et le secteur de l'habitation à prendre des décisions importantes.

(1) Les données du mois dernier sont provisoires; elles peuvent être révisées pour tenir compte de corrections ou de mises à jour à la suite de l'enquête trimestrielle ou des résultats de l'échantillonnage.

Pour en savoir davantage, veuillez consulter le site www.schl.ca ou composer le 1-800-668-2642.

(Also available in English)

SOMMAIRE DES DONNÉES MENSUELLES PROVISOIRES SUR LES MISES EN CHANTIER DANS LES CENTRES URBAINS DE L'ÎLE-DU-PRINCE-ÉDOUARD

2011 2010 CUMUL ANNUEL
Var. en % Var. en %
SEPT. SEPT. 2011 2010
CENTRES URBAINS D'AU MOINS 10 000 HABITANTS
AR DE CHARLOTTETOWN
Logements individuels 16 24 -33.3% 137 202 -32.2%
Logements collectifs 74 6 ## 242 167 44.9%
TOUS LOG. CONFONDUS 90 30 ## 379 369 2.7%
AR DE SUMMERSIDE
Logements individuels 4 2 ## 31 22 40.9%
Logements collectifs 0 6 ## 70 39 79.5%
TOUS LOG. CONFONDUS 4 8 -50.0% 101 61 65.6%
TOUS LES CENTRES
Logements individuels 20 26 -23.1% 168 224 -25.0%
Logements collectifs 74 12 ## 312 206 51.5%
TOUS LOG. CONFONDUS 94 38 ## 480 430 11.6%

## Variation en pourcentage supérieure à 100 %. Les variations supérieures à 100 % ne sont pas signalées à cause de l'instabilité résultant de petits nombres absolus.

SOMMAIRE DES DONNÉES TRIMESTRIELLES PROVISOIRES SUR LES MISES EN CHANTIER DANS LES CENTRES URBAINS DE L'ÎLE-DU-PRINCE-ÉDOUARD

2011 2010 CUMUL ANNUEL
Var. en % Var. en %
T3 T3 2011 2010
CENTRES URBAINS D'AU MOINS 10 000 HABITANTS
AR DE CHARLOTTETOWN
Logements individuels 66 74 -10.8% 137 202 -32.2%
Logements collectifs 131 73 79.5% 242 167 44.9%
TOUS LOG. CONFONDUS 197 147 34.0% 379 369 2.7%
AR DE SUMMERSIDE
Logements individuels 19 6 ## 31 22 40.9%
Logements collectifs 40 14 ## 70 36 94.4%
TOUS LOG. CONFONDUS 59 20 ## 101 58 74.1%
TOUS LES CENTRES
Logements individuels 85 80 6.3% 168 224 -25.0%
Logements collectifs 171 87 96.6% 312 206 51.5%
TOUS LOG. CONFONDUS 256 167 53.3% 480 430 11.6%

## Variation en pourcentage supérieure à 100 %. Les variations supérieures à 100 % ne sont pas signalées à cause de l'instabilité résultant de petits nombres absolus.

Renseignements

  • Jason Beaton
    Analyste de marché
    Société canadienne d'hypothèques et de logement
    506-851-6047
    jbeaton@cmhc-schl.gc.ca