Société canadienne d'hypothèques et de logement

Société canadienne d'hypothèques et de logement

08 oct. 2010 09h34 HE

Mises en chantier d'habitations en septembre à l'Ile-du-Prince-Edouard

CHARLOTTETOWN, ÎLE-DU-PRINCE-ÉDOUARD--(Marketwire - 8 oct. 2010) - Selon les données diffusées aujourd'hui par la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL), la construction résidentielle a diminué le mois dernier dans les centres urbains de la province en regard de septembre 2009. Les données provisoires(1) indiquent que 38 logements y ont été commencés en septembre, contre 75 au même mois en 2009.

« Pour le troisième mois consécutif, le nombre de mises en chantier a fléchi à Charlottetown, tandis qu'il a augmenté à Summerside », a déclaré M. Ralph Freeze, analyste de marché à la SCHL pour l'Île-du-Prince-Édouard. « La baisse la plus marquée a été observée dans le segment des collectifs de la région de la capitale. À Summerside, on a enregistré des mises en chantier dans les deux grands segments (maisons individuelles et logements collectifs) en septembre, alors que l'an dernier, il ne s'y était commencé aucune unité à la même période. Pour la première fois en 2010, le total cumulatif des mises en chantier en milieu urbain est inférieur à celui de 2009 », a poursuivi M. Freeze.

Dans les centres urbains du Canada, les mises en chantier d'habitations ont été 9 % plus nombreuses le mois dernier qu'il y a un an : elles se sont chiffrées à 14 401, comparativement à 13 193 en septembre 2009. Les maisons individuelles ont régressé de 12 %, passant de 6 770 à 5 963, tandis que les logements collectifs ont avancé de 31 %, pour atteindre 8 438. Dans la région de l'Atlantique, les constructeurs ont coulé les fondations de 720 unités en septembre 2010, comparé à 969 un an plus tôt.

Mettant à contribution plus de 60 ans d'expérience à titre d'organisme national responsable de l'habitation au Canada, la SCHL aide les Canadiens à accéder à un éventail de logements durables, abordables et de qualité. Elle offre également des données, des analyses et des rapports fiables, impartiaux et actuels sur le marché de l'habitation pour aider les consommateurs et le secteur de l'habitation à prendre des décisions importantes.

(1) Les données du mois dernier sont provisoires; elles peuvent être révisées pour tenir compte de corrections ou de mises à jour liées à l'enquête trimestrielle ou aux résultats de l'échantillonnage.

Pour en savoir davantage, veuillez consulter le site www.schl.ca ou composer le 1-800-668-2642.

(Also available in English)

SOMMAIRE DES DONNÉES MENSUELLES PROVISOIRES SUR LES MISES EN CHANTIER DANS LES CENTRES URBAINS DE L'ÎLE-DU-PRINCE-ÉDOUARD

  2010 2009   CUMUL ANNUEL  
      Var. en %     Var. en %
  SEPT. SEPT.   2010 2009  
  CENTRES URBAINS D'AU MOINS 10 000 HABITANTS       
AR DE CHARLOTTETOWN            
Logements individuels 24 25 -4.0% 202 189 6.9%
Logements collectifs 6 50 -88.0% 167 246 -32.1%
TOUS LOG. CONFONDUS 30 75 -60.0% 369 435 -15.2%
AR DE SUMMERSIDE            
Logements individuels 2 0 - 22 16 37.5%
Logements collectifs 6 0 - 39 0 -
TOUS LOG. CONFONDUS 8 0 - 61 16 ##
TOUS LES CENTRES            
Logements individuels 26 25 4.0% 224 205 9.3%
Logements collectifs 12 50 -76.0% 206 246 -16.3%
TOUS LOG. CONFONDUS 38 75 -49.3% 430 451 -4.7%

## Variation en pourcentage supérieure à 100 %. Les variations supérieures à 100 % ne sont pas signalées à cause de l'instabilité résultant de petits nombres absolus.

Renseignements

  • Société canadienne d'hypothèques et de logement
    Ralph Freeze
    Analyste de marché
    506-851-4655
    rfreeze@cmhc-schl.gc.ca