Congrès du travail du Canada

Congrès du travail du Canada

19 déc. 2012 17h09 HE

Mises à pied à l'usine GM d'Oshawa : un manque de respect/Les gouvernements doivent faire renverser cette décision, selon le CTC

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 19 déc. 2012) - Le président du Congrès du travail du Canada déclare que l'annonce par General Motors de la fermeture d'une partie de sa production à Oshawa témoigne d'un manque de respect pour le Canada, l'Ontario et la communauté locale.

« General Motors est plus que redevable au Canada, signale Ken Georgetti. L'entreprise a fait cette annonce sans avertissement, tout comme les travailleurs et leurs familles s'apprêtent à célébrer les Fêtes. Cela témoigne d'un profond manque de respect. »

GM a annoncé sans préavis qu'il cesserait la production de la voiture sport Camaro à Oshawa en 2016. Le syndicat des Travailleurs canadiens de l'automobile estime qu'au moins 1 000 emplois des 2 200 emplois actuels de production de la Camaro pourraient être éliminés lorsque la production cessera à Oshawa en 2016. Le syndicat prévoit que des milliers d'autres emplois risquent d'être perdus dans les entreprises qui fournissent les pièces et les services de soutien à la production.

« General Motors a dû être renfloué par les gouvernements de l'Ontario et du Canada au coût de 10,6 milliards de dollars lorsque les usines éprouvaient de graves difficultés en 2009, indique M. Georgetti. J'exhorte ces gouvernements à exiger de General Motors qu'il renverse sa décision ou remplace ces postes par d'autres en production. Il est encore temps d'agir et de changer les choses avant 2016. »

M. Georgetti indique que les usines GM à Oshawa employaient autrefois 23 000 travailleurs et travailleuses, mais qu'il n'en reste plus que 4 000. « Le Canada jouissait auparavant d'un excédant commercial des produits automobiles de 15 milliards de dollars, mais maintenant nous avons un déficit qui atteint près de 16 milliards de dollars. Nos gouvernements doivent élaborer une politique nationale sur l'automobile qui conserve la juste part des emplois de l'industrie automobile au Canada. Ce sont des bons emplois qui permettent de subvenir aux besoins d'une famille et ils sont importants pour le pays tout entier. »

Le Congrès du travail du Canada, voix nationale du mouvement syndical, représente 3,3 millions de travailleuses et travailleurs canadiens. Le CTC réunit les syndicats nationaux et internationaux du Canada, les fédérations provinciales et territoriales du travail et 130 conseils du travail régionaux. Site Web : congresdutravail.ca. Suivez-nous sur Twitter : @CanadianLabour.

Renseignements