Mission Bon Accueil

Mission Bon Accueil

10 mars 2009 11h18 HE

Mission Bon Accueil/Dossier itinérance : Toujours relégué dernier...

Quand ferons-nous attention à tous nos oubliés?

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 10 mars 2009) - Les 23.3 millions de dollars récemment octroyés par le gouvernement du Québec et de la Ville de Montréal pour l'expansion du Stade Molson faisaient la une des journaux. Ces fonds permettront d'agrandir la capacité du stade à 25 000 places. Si nous nous réjouissons que les Alouettes, grand supporter de Mission Bon Accueil, puissent ainsi contribuer au dynamisme économique de Montréal, nous sommes, en revanche, surpris de découvrir que les caisses du gouvernement provincial ne sont pas aussi vides qu'on nous le laisse entendre.

En effet, Mission Bon Accueil se bat, avec l'aide des deux autres refuges pour hommes sans-abri, pour recevoir l'aide d'urgence promis il y a plus d'un an.

Le 3 décembre dernier, La Mission Old Brewery, la Maison du Père et Mission Bon Accueil rappelaient dans un communiqué au gouvernement que les 3,3 millions de dollars réclamés pour continuer à dispenser des services d'urgence n'avaient toujours pas été reçus et ce, malgré l'engagement du ministre de l'époque, le docteur Philippe Couillard.

Même discours et mêmes promesses non tenues avec le nouveau ministre de la Santé et des Services sociaux, le docteur Yves Bolduc, qui dévoilait l'automne dernier un Cadre de référence sur l'itinérance au Québec, définissant les orientations et les priorités d'action à adopter... sans aucun budget additionnel. Les fonds prévus par l'ex-ministre Couillard semblaient avoir tout simplement disparu au moment de l'annonce.

Ne s'agirait-il pas, au fond, d'une question de priorités d'une société qui n'accorde que peu d'importance aux moins nantis et aux exclus de notre ville?

Rappelons que la part financée par le gouvernement du Québec représente seulement quelques 8 $ par lit - au lieu du minimum nécessaire de 27 $ par jour. A Toronto, les refuges pour hommes reçoivent 61,70 $ par jour pour des services similaires.

Quand ferons-nous attention à tous nos oubliés?

Renseignements