CANADEM

CANADEM

18 oct. 2012 08h01 HE

Mission Canada expose les irrégularités et violations de la loi au cours de la période préélectorale

KYIV, UKRAINE--(Marketwire - 18 oct. 2012) - La campagne électorale précédant les élections parlementaires tenues en Ukraine le 28 octobre a été caractérisée par une utilisation abusive des ressources administratives, des irrégularités de procédure, des inquiétudes concernant le processus de règlement des différends, des révélations d'achat de vote dans plusieurs régions et le recours à des renseignements erronés.

Telles sont les principales conclusions du deuxième rapport provisoire publié aujourd'hui par Mission Canada - Élection ukrainienne 2012, une mission internationale d'observation des élections. Les 65 observateurs à long terme de l'équipe ont été déployés dans toutes les régions de l'Ukraine depuis debut septembre. 365 observateurs à court terme viendront se joindre à eux le jeudi 19 octobre et seront deployés en Ukraine le vendredi 20 octobre. Mission Canada est le plus important contingent d'observateurs électoraux du gouvernement canadien. Elle est financée par le Gouvernement du Canada et administrée par CANADEM, un organisme non gouvernemental.

« Mission Canada demeure préoccupée par les failles dans l'administration des élections, notamment l'achat de votes, le manque d'accès à des renseignements exacts et équilibrés dans les médias, le traitement des plaintes et le manque de progrès dans la poursuite des infractions électorales », a déclaré Ann Szyptur, coordonnatrice des observateurs à long terme de Mission Canada.

On estime positive la proposition du Parlement visant à annuler le projet de loi qui aurait rétabli la criminalisation de la diffamation. Le 25 septembre, le projet de loi a été retiré de manière provisoire par son auteur, puis retiré de manière définitive au début d'octobre, après des protestations générales des journalistes, des propriétaires de médias et de militants des droits de la personne.

Autre phénomène positif : les organismes d'État chargés d'administrer le registre des électeurs ont mis en œuvre de nouvelles règles concernant les changements temporaires d'adresse d'électeur, de sorte qu'il est plus difficile de déplacer les électeurs vers différents arrondissements. En outre, les autorités électorales et d'autres organes d'État ont déployé des efforts importants pour diffuser des avertissements contre la fraude électorale.

Des rapports intérim seront disponibles au www.canademmissions.ca/ukraine.

Renseignements