Institut professionnel de la fonction publique du Canada

Institut professionnel de la fonction publique du Canada

19 oct. 2012 15h14 HE

Modifications au régime de pensions des employés fédéraux prévues dans le projet de loi C-45 : l'intérêt public prime-t-il vraiment?

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 19 oct. 2012) - À la suite de la présentation par le gouvernement de ses propositions de modification des pensions des employés de l'État et des députés fédéraux, l'Institut professionnel de la fonction publique du Canada conteste le bien-fondé de ces changements et la pertinence de certaines mesures connexes prévues dans le projet de loi C-45, la loi habilitante actuellement à l'étude par le Parlement.

« Le ministre Clement se trompe carrément quand il insinue que par le passé les employés de la fonction publique n'ont pas payé leur juste part de cotisations de retraite. En réalité, ils cotisent plus à leur régime de pensions que la plupart des travailleurs canadiens. Il y a quelques années, le gouvernement fédéral n'a pas hésité à puiser 30 milliards de dollars à même leurs fonds de retraite pour réduire le déficit », soutient le président Gary Corbett.

« Ce qui nous préoccupe le plus, ce n'est pas tant le rajustement du taux de cotisation à 50/50 que l'orientation que le gouvernement veut imposer à la fonction publique, qui a déjà du mal à attirer les meilleurs candidats. Créer deux classes d'employés fédéraux et repousser l'âge de la retraite des employés de l'État, ce n'est rien pour inciter les gens à entrer dans la fonction publique ».

« Cette loi confirme notre conviction selon laquelle le gouvernement écoute le milieu des affaires et les groupes de réflexion de droite au lieu de chercher à protéger l'intérêt supérieur de tous les Canadiens. Réduire les services et rendre la carrière moins intéressante dans la fonction publique, c'est exactement le contraire de ce qu'il faudrait faire pour s'assurer que la sécurité et le bien-être des Canadiens ne seront pas compromis dans l'avenir », conclut M. Corbett.

L'Institut professionnel étudie présentement le texte intégral du projet de loi et sera en mesure de le commenter davantage un peu plus tard.

L'Institut professionnel de la fonction publique du Canada représente près de 60 000 professionnels et scientifiques travaillant dans l'ensemble du secteur public canadien.

Renseignements

  • Pierre Villon
    613-228-6310 (poste 2228)
    613-794-9369 (cell.)