Autorité des marchés financiers

Autorité des marchés financiers

12 mars 2008 14h26 HE

Mois de la prévention de la fraude/Attention à la fraude par affinité : Près de 40 % des victimes québécoises d'une fraude financière ont été sollicitées par un proche

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 12 mars 2008) - Alors que près de 40 % des victimes québécoises d'une fraude financière ont été sollicitées par un proche, l'Autorité des marchés financiers tient à mettre en garde les investisseurs à l'égard de la fraude dite par affinité. "Les investisseurs devraient se protéger en se renseignant sur les occasions de placement qui leur sont offertes avant de délier les cordons de leur bourse, et ce, peu importe qui les approche.", a affirmé Mme Anne-Marie Poitras, surintendante de l'assistance à la clientèle et de l'indemnisation à l'Autorité.

En effet, selon un récent sondage des Autorités canadiennes en valeurs mobilières (ACVM), 38 % des victimes québécoises d'une fraude financière ont été sollicitées par un proche. Parmi ces derniers, on trouve fréquemment des personnes qui ont tenté de frauder par affinité. On parle de fraude par affinité lorsque des personnes qui font partie d'un groupe partageant les mêmes origines, caractéristiques, croyances ou intérêts sont ciblées par des fraudeurs. Parmi ces groupes, mentionnons plus particulièrement les regroupements religieux, les communautés culturelles, les clubs de loisirs et les regroupements d'aînés. Selon Mme Poitras, dans ce type d'approche, les fraudeurs affirment faire partie du groupe ou en connaître des membres. Ils prennent le temps de créer des liens. Une fois la confiance établie, ils proposent des investissements et font miroiter des rendements élevés. Dans certains cas, ils demandent de ne pas ébruiter l'affaire, car c'est une " occasion en or " qui est proposée uniquement aux membres du groupe.

Mme Poitras a précisé que les répondants québécois du sondage des ACVM avaient tendance à être proportionnellement plus nombreux que les répondants canadiens à avoir développé un fort degré de confiance avec la personne qui les a fraudés (83 % vs 66 %). Pour éviter la fraude par affinité, Mme Poitras a tenu à donner les conseils suivants :

- N'investissez jamais uniquement sur la foi d'un membre d'un groupe auquel vous appartenez. Posez des questions, même si la personne qui vous propose le placement semble digne de confiance. Cette personne, même si elle est honnête, peut être elle-même victime de fraude. Demandez l'avis d'un conseiller qui ne fait pas partie de votre groupe.

- Assurez-vous, en communiquant avec le Centre de renseignements de l'Autorité ou en consultant son site Web, que la personne qui vous propose d'investir a un droit de pratique délivré par l'Autorité, lui permettant de vous vendre un placement.

- Demandez d'avoir par écrit les rendements que l'on vous promet. Exigez un prospectus pour connaître en détail les caractéristiques et les risques du placement. Si la personne ne peut vous fournir de prospectus ou tarde à le faire, n'investissez pas.

- Méfiez-vous si on vous propose des rendements élevés et sans risque. Plus le rendement espéré est élevé, plus le risque est généralement grand. Quand c'est trop beau pour être vrai, c'est peut-être le cas.

- Prenez le temps de réfléchir avant d'investir, surtout lorsque quelqu'un vous fait miroiter une "occasion en or".

- Méfiez-vous lorsqu'on vous dit qu'il s'agit d'une occasion de placement qui doit "demeurer confidentielle". Les fraudeurs veulent ainsi éviter que leur stratagème n'éclate au grand jour.

Enfin, rappelons que dans le cadre du Mois de la prévention de la fraude, l'Autorité a annoncé une série d'activités de sensibilisation et d'éducation qu'elle déploiera auprès des investisseurs tout au long du mois de mars. L'Autorité encourage les investisseurs à :

- consulter la section "Vous êtes un consommateur" du site Web de l'Autorité;

- lire la brochure de l'Autorité "Prenez garde à la fraude en valeurs mobilières" ;

- faire appel au Centre de renseignements de l'Autorité.

L'Autorité des marchés financiers est l'organisme de réglementation et d'encadrement du secteur financier du Québec.

Renseignements

  • Journalistes seulement :
    Frédéric Alberro
    514-940-2176
    ou
    Centre de renseignements
    Québec : 418-525-0337
    Montréal : 514-395-0337
    Numéro sans frais : 1-877-525-0337
    www.lautorite.qc.ca