Molson Coors Brewing Company
NYSE : TAP
TSX : TAP.A
TSX : TAP.B

Molson Coors Brewing Company

07 mars 2007 22h38 HE

Molson Coors fera de la croissance de sa marque une priorité afin d'offrir une plus grande valeur aux actionnaires

- La Société entend réaliser des réductions de coûts de l'ordre de 250 millions $ de 2007 à 2009 - La Société prévoit générer des liquidités disponibles de 350 millions $ afin de développer ses marques, de financer des projets à forte croissance et d'améliorer sa structure de capital

DENVER, COLORADO ET MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 7 mars 2007) - Molson Coors Brewing Company (TSX:TAP.A)(TSX:TAP.B)(NYSE:TAP) a annoncé hier lors de sa journée annuelle consacrée aux investisseurs qui s'est tenue à New York que la Société continuera de se concentrer sur le développement de ses marques afin d'accroître la valeur aux actionnaires.

La priorité est au développement des marques

Le président et chef de la direction de Molson Coors, M. Leo Kiely, a déclaré devant plus de 150 analystes financiers et investisseurs, "La fusion Molson Coors est désormais un fait accompli et nous sommes confiants que nos équipes pourront maintenant profiter de cet élan sur le plan des ventes et du potentiel de revenus de nos marques pour continuer de réduire nos coûts d'exploitation et de renforcer les fondements de nos affaires à travers le monde. En fait, notre réussite à long terme dépendra de notre capacité de tirer avantage de cet élan. Durant les deux premiers exercices de Molson Coors Brewing Company, nous avons consacré des efforts continus voire incessants à renforcer nos assises, convaincus qu'un noyau d'affaires solide était garant de la réussite de toutes les possibilités qu'offre l'avenir.

M. Kiely a poursuivi en indiquant "Oui, il ne fait aucun doute que le développement de nos marques et la croissance de notre gamme de produits haut de gamme constituent les grandes priorités. Mais nous nous devons d'alimenter notre croissance. L'autre volet critique de notre stratégie sera donc de générer plus de liquidités en augmentant nos revenus et en réduisant nos coûts."

Des initiatives de réduction de coûts de la prochaine génération permettront de réaliser des économies de l'ordre de 250 millions de $ et de disposer de ressources en vue d'assurer la croissance

Le chef des finances mondial, M. Tim Wolf, a mentionné quant à lui, "Cette année, nous terminons nos synergies liées à la fusion de 175 millions de $ échelonnées sur trois ans au-delà de notre engagement et à un rythme plus rapide qu'au début de la démarche de fusion. Nous déployons aussi plus d'efforts à réduire nos coûts et à accroître notre capacité de générer des revenus et des liquidités grâce à nos initiatives de réduction de coûts de la prochaine génération qui totaliseront 250 millions de $ dans l'ensemble de la Société d'ici 2009. Ces démarches sont distinctes et en sus des synergies liées à la fusion.

Afin de remettre en perspective l'objectif de 250 millions de $ échelonné sur trois ans, M. Wolf a poursuivi en soulignant que "ce montant représente environ 45 % de nos revenus avant impôts pour 2006. Ces réductions de coûts permettront d'attribuer des ressources continues à la croissance et d'améliorer notre rentabilité. Les sommes que nous devons réinvestir dépendront de plusieurs facteurs, nos coûts de ressources primaires n'étant pas les moindres. Si nous présumons que l'inflation est généralement contrebalancée par le prix de la bière et la croissance du volume, nos économies de la prochaine génération permettront de disposer de solides ressources afin de développer nos marques et d'accroître notre marge bénéficiaire."

Investir des liquidités en vue d'accroître notre marge bénéficiaire et les gains des actionnaires

M. Wolf a ajouté "Au cours des deux dernières années, nous avons dépassé nos objectifs de fonds autogénérés et de remboursement de la dette grâce à une discipline plus rigoureuse quant aux liquidités et au capital dans l'ensemble de la Société. Notre objectif est maintenant de nous assurer que notre performance quant au flux de trésorerie et la croissance de nos revenus de base permettent d'améliorer les gains des actionnaires. Notre objectif en 2007 est de dépasser un niveau de liquidités disponibles de l'ordre de 350 millions de $, ces liquidités disponibles se définissant comme le flux de trésorerie provenant de l'exploitation moins les dépenses en immobilisations, plus les ventes d'éléments d'actif non stratégiques. Cet objectif de liquidités disponibles vient après les cotisations au régime de retraite d'environ 175 millions de $ en plus des écarts temporaires sur les plans des dépenses et du fonds de roulement de l'ordre de 50 millions de $, qui devraient tous les deux être moindres au cours des exercices à venir."

Anticipant un éventail de possibilités d'utilisation de liquidités en 2007 plus vaste qu'au cours des exercices précédents, la Société a reformulé son objectif de fonds autogénérés pour en faire un objectif de liquidités disponibles, lesquelles se définissent comme le flux de trésorerie provenant de l'exploitation moins les dépenses en immobilisations, plus les ventes d'éléments d'actif non stratégiques, soit le flux de trésorerie avant le versement de dividendes et l'encaissement de liquidités provenant d'options d'achat d'actions. Lors d'exercices précédents, la Société ne consacrait ses liquidités qu'au remboursement de sa dette, son objectif étant donc "d'utiliser pour le remboursement de sa dette ses liquidités disponibles" c'est-à-dire le flux de trésorerie provenant de toutes les sources (y compris le produit des options d'achat d'actions) après toutes les utilisations (y compris les dividendes) sauf le remboursement de la dette.

M. Wolf a poursuivi en soulignant, "Alors que nous considérons des utilisations éventuelles pour notre flux de trésorerie considérable, toutes nos décisions quant aux liquidités se fonderont sur notre capacité de générer des profits, sur notre compétitivité et sur les gains à nos actionnaires."

M. Kiely a conclu, "Nous avons fait beaucoup de chemin et accompli de grandes choses depuis que Molson et Coors se sont fusionnées en 2005 afin de former une société de brassage d'une envergure, d'une capacité et d'une compétitivité accrues. Notre performance au cours de la dernière année a démontré les progrès que nous avons réalisés et les avantages que représente la fusion pour nos actionnaires. Et ce n'est là qu'un début. Nous envisageons l'avenir avec optimisme, confiants de la force sous-jacente de notre société, et nous comptons nous consacrer à réaliser encore plus de progrès en 2007 et au-delà."

Enoncés prospectifs

Le présent communiqué de presse contient des " énoncés prospectifs " au sens des lois fédérales sur les valeurs mobilières et des expressions dénotant des tendances telles que "amélioration des tendances", "progrès", "attendu", "prévu", "amélioration des perspectives de ventes" et "en bonne voie". Il comprend également des données financières non vérifiées par les vérificateurs externes de la Société à la date de diffusion du présent communiqué de presse. Bien que la Société soit d'avis que les hypothèses sur lesquelles ces données financières et ces énoncés prospectifs sont fondés sont raisonnables, elle ne peut garantir d'aucune façon leur exactitude. Certains facteurs importants qui pourraient faire en sorte que les résultats réels de la Société diffèrent de façon importante des prévisions et attentes de la Société sont présentés dans les documents de la Société déposés auprès de la Securities and Exchange Commission. Ces facteurs comprennent notamment les changements dans les préférences des consommateurs et les conjonctures du marché, les réductions de prix par la concurrence, les charges imprévues, l'incidence sur les marges bénéficiaires et d'autres facteurs résultant de la récente fusion, l'incapacité à obtenir les résultats attendus des projets de synergie et l'augmentation des coûts dans leur ensemble. Tous les énoncés prospectifs que contient le présent communiqué de presse sont présentés expressément sous réserve des présentes mises en garde et par renvoi aux hypothèses sous-jacentes. La Société ne s'engage pas à publier une mise à jour des énoncés prospectifs, que ce soit par suite d'informations nouvelles, d'événements subséquents ou autrement.

Renseignements

  • Molson Coors Brewing Company
    Paul de la Plante
    Médias d'information
    514-590-6349
    ou
    Molson Coors Brewing Company
    Dave Dunnewald
    Relations avec les investisseurs
    303-279-6565
    ou
    Molson Coors Brewing Company
    Kevin Caulfield
    Relations avec les investisseurs
    303-277-6894