Corporation Aurifère Monarques
TSX CROISSANCE : MQR
FRANKFURT : MR7

Corporation Aurifère Monarques

26 janv. 2016 08h44 HE

Monarques recoupe une zone de 10,49m (33.3 pi) à 4,46 g/t au près de la surface à moins de 500m du dépôt Croinor Gold

QUÉBEC, QUÉBEC--(Marketwired - 26 jan. 2016) - CORPORATION AURIFÈRE MONARQUES (« Monarques » ou la « Société ») (TSX CROISSANCE:MQR)(FRANCFORT:MR7) est heureuse de présenter les résultats de son programme de suivi de forages effectué dans le secteur du Lac Bug et de la découverte d'un nouvel indice Gold Bug sur son projet Croinor Gold (« Croinor »), situé à quelques 70 kilomètres à l'est de Val-d'Or.

Ce programme se voulait un suivi sur le nouveau résultat aurifère de 236,47 g/t sur 1,0m obtenu dans le trou CR-15-463 (Voir Or visible) foré au cours de le Phase III de son programme de forage de 2015 (voir communiqué du 28 octobre 2015).

Au cours du mois de décembre 2015, trois trous furent implantés pour mieux comprendre ce secteur et tenter de répéter les résultats de la phase précédente (Voir la carte). Les trous ont été implantés de façon à former un éventail autour du trou CR-15-463, le trou CR-15-469 étant foré parallèlement mais décalé de 17 mètres vers le nord-est, le trou CR-15-470 positionné pour intercepter la structure aurifère en-dessous du CR-15-463 et le CR-15-471 couvrant l'ouest.

De l'or visible a été observé dans deux (2) des trois (3) dans un système de veines de quartz-carbonate-tourmaline en tous points similaires à celui intercepté précédemment. Le trou CR-15-469 a produit des valeurs aurifères de 4,46g/t sur 10,49m comprenant un échantillon titrant 33,28 g/t sur 1,0m. Le second échantillon contenant de l'or visible provenait du trou CR-15-470 mais n'a produit qu'une teneur de 0,14 g/t sur 1,0m à l'analyse et des vérifications sont présentement en cours sur ce résultat. Le trou CR-15-471 montrait un système de fractures moins bien développé avec quelques veines de quartz.

La profondeur verticale estimée des zones découvertes avoisine les 10 à 30 mètres de la surface. Selon les données d'orientation et l'interprétation actuelle, cette structure n'aurait jamais été testée historiquement étant oblique aux cibles visées dans les programmes antérieurs. Elle reste donc ouverte en profondeur et vers le nord-est.

Jean-Marc Lacoste, président et chef de la direction de Monarques commente ainsi : «Nous sommes très encouragés par ces résultats qui confirment la présence d'or dans ce secteur jusqu'à récemment inexploré de la propriété. Ce nouvel indice, Gold Bug, constitue une découverte distincte des autres indices connus dans ce secteur puisqu'associé à un porphyre de quartz-feldspath. Les résultats actuels montrent que la cible semble plus large vers le nord-est, ce qui augure bien pour la suite. »

Monarques est présentement à finaliser l'interprétation des résultats afin de planifier un suivi sur cette nouvelle structure aurifère.

Antoine Fournier, Géo. est la personne qualifiée de la Société selon le Règlement 43-101. Il a révisé et approuvé le contenu technique et scientifique de ce communiqué.

La procédure normale d'échantillonnage consiste à prélever une moitié de carotte préalablement sciée selon l'axe principal et l'expédier pour analyse au laboratoire de Techni-Lab S.G.B. Abitibi Inc. situé à Val-d'Or. L'échantillon est concassé, pulvérisé et analysé par pyroanalyse avec dosage par absorption atomique. Les résultats excédant 3,0 g/t sont repris en gravimétrie. Les analyses contenant les grains d'or sont effectuées par «metallic sieve» au laboratoire de Techni-Lab S.G.B. Abitibi Inc. à Ste-Germaine-Boulé. Monarques a établi un protocole complet AQ/CQ incluant l'insertion de standards, de blancs analytiques et de duplicata.

À PROPOS DE MONARQUES

Monarques est une société d'exploration aurifère qui concentre actuellement ses efforts au développement de projets aurifères situés le long de la faille Cadillac, dans le secteur de Val-d'Or au Québec. Monarques possède actuellement près de 175 km² de propriétés dans la région de Val-d'Or, possédant deux concessions minières, un bail minier et sur lesquelles plus de 9 M$ en crédits de travaux sont accumulés auprès du ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles.

Énoncés prospectifs

Les énoncés prospectifs contenus dans ce communiqué de presse comportent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d'autres facteurs pouvant modifier de manière appréciable les résultats, le rendement et les réalisations de Monarques par rapport aux résultats, au rendement et aux réalisations qui y sont exprimés ou implicites. La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué de presse.

Renseignements