Congrès du travail du Canada

Congrès du travail du Canada

08 août 2008 11h38 HE

Monsieur le premier ministre, nous avons un problème

L'élimination de 55 000 emplois en juillet marque le pire mois depuis la récession précédente

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 8 août 2008) - Le Canada a vu disparaître plus d'emplois en juillet qu'au cours de tout autre mois depuis la récession de 1991. Selon l'Enquête sur la population active, le nombre des emplois a baissé de 55 000 en juillet, perte mensuelle record causée par de massives éliminations d'emplois dans le secteur privé, principalement en Ontario et au Québec.

L'économie du Canada n'avait pas perdu autant d'emplois depuis février 1991, au coeur de la récession la plus récente. Avant cela, il n'y avait eu d'élimination d'environ 55 000 emplois en un mois qu'en août 1982, soit pendant la récession précédente.

De plus, les signes de découragement des Canadiens et Canadiennes cherchant du travail sont perturbants. Malgré l'élimination d'un nombre record d'emplois, le taux de chômage - nombre de personnes cherchant activement du travail - est descendu à 6,1 % car de nombreuses personnes, et particulièrement des jeunes, ont quitté la population active. (Voir l'analyse détaillée de Sylvain Schetagne, économiste principal du Congrès du travail du Canada.)

Ken Georgetti, président du Congrès du travail du Canada, déclare que le nombre d'emplois éliminé qui a été publié aujourd'hui est une catastrophe pour les familles travailleuses déjà accablées par la hausse des prix de l'essence, des aliments et d'autres produits essentiels.

"Ces nombres sont vraiment estomaquants. Le Canada n'avait pas subi de perte d'emplois de cette envergure depuis 17 années, quand il était en pleine récession. Depuis la même date l'année dernière, nous avons perdu 88 000 autres emplois manufacturiers. En plein coeur de l'été, nous voyons des gens abandonner complètement le marché du travail. C'est une catastrophe pour les familles travailleuses", a-t-il dit.

Le Congrès du travail du Canada attribue la responsabilité de l'aggravation de la situation de l'emploi au Canada au gouvernement fédéral et continue de revendiquer une intervention immédiate pour empêcher que la situation ne se dégrade encore davantage.

"La Banque du Canada doit mettre l'accent sur l'emploi et la famille plutôt que sur les signes d'inflation future. Et notre gouvernement doit adopter une forte stratégie en matière d'emploi, une stratégie bien canadienne destinée à maintenir et à créer des emplois ici. De plus, il est de moins en moins judicieux que le gouvernement réalise son projet consistant à empocher les excédents du régime d'assurance-emploi", déclare M. Georgetti.

Analyse de l'économiste principal Sylvain Schetagne


- Les données sur l'emploi de juillet 2008 confirment le signal d'alarme des derniers mois. La diminution mensuelle de l'emploi de 55 000 en juillet 2008 est la plus importante diminution absolue de l'emploi depuis la récession du début des années 1990.

- Non seulement l'emploi diminue, mais les Canadiens commencent se décourager devant l'impossibilité de se trouver un emploi. Au total, 74 000 canadiens ont quitté le marché du travail dans le seul mois de juillet 2008.

- Le ralentissement du secteur manufacturier heurte grandement le marché du travail. En juillet 2008, 32 000 emplois ont été perdus dans le secteur de la fabrication, surtout en Ontario. Il s'agit ici de la perte de bons emplois, des emplois essentiels aux fondements d'une économie solide.

- Les jeunes semblent aussi tre les premiers touchés par la décroissance de l'emploi. 54 000 jeunes de 15 24 ans ont quitté le marché du travail en juillet 2008, et moins de jeunes ont trouvé un emploi en juillet 2008 comparativement juillet 2007.

Le Congrès du travail du Canada, voix nationale du mouvement syndical, représente 3,2 millions de travailleuses et travailleurs canadiens. Le CTC réunit les syndicats nationaux et internationaux du Canada, les fédérations provinciales et territoriales du travail et 130 conseils du travail régionaux. Site web : www.congresdutravail.ca

Renseignements

  • Congrès du travail du Canada
    Jeff Atkinson
    Communications
    613-863-1413 (Cell.)