Ville de Montréal - Cabinet du maire et du comité exécutif

Ville de Montréal - Cabinet du maire et du comité exécutif

31 oct. 2006 13h30 HE

Montréal adhère à la Coalition des municipalités canadiennes contre le racisme et participe à la Coalition internationale des villes contre le racisme

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 31 oct. 2006) - Monsieur Marcel Tremblay, membre du comité exécutif et responsable des relations interculturelles est heureux d'annoncer l'approbation par le conseil municipal de l'adhésion de la Ville de Montréal à la Coalition des municipalités canadiennes contre le racisme et la discrimination et de la participation de la Ville de Montréal à la Coalition internationale des villes contre le racisme qui se forme sous l'égide de l'UNESCO.

"La Ville de Montréal réitère son engagement à poursuivre sa lutte contre le racisme et la discrimination. Je souhaite que les initiatives et les actions mises en oeuvre pour promouvoir les droits et les responsabilités de la personne nous fassent avancer comme collectivité et qu'elles soient un encouragement à mieux faire pour favoriser l'inclusion de toutes les Montréalaises et de tous les Montréalais", a déclaré monsieur Marcel Tremblay.

L'adhésion à la Coalition des municipalités canadiennes contre le racisme et la discrimination et la participation à la Coalition internationale des villes contre le racisme de l'UNESCO sera suivie de la mise en oeuvre d'un plan d'action spécifique en matière de lutte contre le racisme qui mobilisera les acteurs concernés.

Déjà, en septembre dernier, la Ville de Montréal a présenté à l'Assemblée nationale du Québec ses recommandations au projet de politique gouvernementale de lutte contre le racisme et la discrimination. Dans une approche orientée vers l'action, l'administration municipale se positionne comme un partenaire de premier plan du gouvernement et priorise l'emploi, le logement, l'insertion des jeunes et l'amélioration des milieux de vie dans sa lutte contre le racisme et la discrimination.

Rappelons que la Coalition internationale des villes contre le racisme est une initiative lancée par l'UNESCO pour établir un réseau de villes intéressées à partager leurs expériences en vue d'améliorer leurs politiques de lutte contre le racisme, la discrimination, l'exclusion et l'intolérance.

Un engagement à grand déploiement

C'est en 2004, que l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) a lancé son projet de Coalition internationale des villes contre le racisme. L'objectif de ce projet est d'établir un réseau de villes en Afrique, en Amérique latine, dans les Caraïbes, en Amérique du Nord, dans la région Asie-Pacifique et en Europe, intéressées à l'échange d'expériences en vue d'améliorer leurs politiques de lutte contre le racisme, la discrimination et la xénophobie. Des coalitions régionales ayant leur propre programme d'action se sont créées. Vingt villes européennes ont adhéré à la coalition et d'autres villes ont exprimé leur intérêt à suivre l'exemple.

En mars 2005, la Commission canadienne pour l'UNESCO (CCU) et la Commission des droits de l'homme de l'Ontario (OHRC) ont annoncé la mise en place d'un groupe de travail pour développer un "Appel pour une Coalition canadienne des cités contre le racisme". Le premier résultat a été présenté à la session dédiée à cette plateforme de propositions, à l'occasion de la conférence annuelle de l'Association canadienne des agences statutaires sur les droits de l'homme (CASHRA), qui s'est tenue à Saskatoon, le 12 juin 2005. Avec ses partenaires, la CCU continue depuis de consulter les villes et à les encourager à se joindre à la Coalition.

La proposition de l'UNESCO a fait l'objet de discussions entre des partenaires possibles, lors d'échanges au sein des instances municipales canadiennes, notamment les villes de Gatineau, Montréal, Ottawa, Toronto et Vancouver. Ces échanges se sont aussi poursuivis avec des organismes non gouvernementaux (ONG), le milieu universitaire et certaines commissions des droits de la personne. L'idée de faire participer le Canada à la création d'une tribune internationale d'échanges et de solidarité a été bien reçue. La CCU et un certain nombre de ses partenaires au Canada ont réussi à promouvoir ce concept auprès de collectivités locales et de réseaux nationaux.

Renseignements

  • Source : Cabinet du maire et du comité exécutif
    Darren Becker
    514-872-6412
    ou
    Renseignements : Direction des communications
    et des relations avec les citoyens
    Sophie Bensaïd
    514-872-8055