Aéroports de Montréal

Aéroports de Montréal
Aéro Mag

Aéro Mag

29 oct. 2014 11h06 HE

Montréal-Trudeau se dote d'installations novatrices pour le réemploi du glycol pour le dégivrage des avions

MONTRÉAL, CANADA--(Marketwired - 29 oct. 2014) - Aéroports de Montréal (ADM) et Aéro Mag ont inauguré aujourd'hui des installations à la fine pointe de la technologie pour la récupération, la recertification et la réutilisation de l'éthylène glycol utilisé pour le dégivrage des aéronefs à l'aéroport international Montréal-Trudeau. Ces installations amélioreront considérablement le bilan environnemental de l'aéroport tout en réduisant les frais de dégivrage pour les transporteurs aériens.

Représentant un investissement de 10 millions $, les nouvelles installations font appel à un processus perfectionné pour concentrer le glycol utilisé aux fins du dégivrage des avions et lui redonner un niveau de pureté d'au moins 99,5 % en vue de sa réutilisation pour le dégivrage des avions : il s'agit d'une première mondiale. ADM a investi 7,1 millions $ dans la construction des installations alors qu'Aéro Mag y a participé pour une somme de 2,9 millions $.

À la nouvelle installation de recyclage du glycol, le liquide de dégivrage récupéré est d'abord ramené à une concentration de 50 % puis, dans un deuxième temps, à un niveau de pureté de 99,5 % grâce à une tour de distillation de haute technologie développée et fournie par Vilokan Sweden AB. Une fois recertifié aux fins d'assurance de la qualité, le glycol peut être réutilisé comme liquide de dégivrage. Toute l'eau exigée par le processus est également filtrée et réutilisée.

Comme le souligne Philippe Rainville, vice-président, Planification, Ingénierie et Construction, chez ADM, « ces installations font de nous un chef de file mondial en matière de recyclage de l'éthylène glycol, et constituent une importante étape dans de notre programme de développement durable. Elles permettront d'améliorer l'efficacité de notre centre de dégivrage tout en réduisant l'utilisation d'eau potable de 2 millions de litres par année et en diminuant les coûts d'éthylène glycol de quelque 30 % pour nos transporteurs clients durant les mois d'hiver. »

Essentiel pour assurer la sécurité des appareils durant l'hiver, le dégivrage des avions est une composante cruciale des activités de l'aéroport Montréal-Trudeau. La procédure implique la vaporisation de l'éthylène glycol dilué avec de l'eau à un niveau de concentration établi selon les conditions météorologiques en vigueur, afin d'éliminer la glace, la neige ou le givre accumulés sur les ailes et le fuselage des appareils avant leur décollage. Mario Lépine, président de Aéro Mag, a souligné à cet effet : « aujourd'hui, nous sommes fiers de pouvoir dire qu'en utilisant les plus récentes technologies offertes sur le marché, nous sommes en mesure de récupérer, de purifier et de réutiliser ce liquide, et obtenir ainsi des avantages considérables sur le plan environnemental et opérationnel. »

L'aéroport Montréal-Trudeau a ouvert son centre de dégivrage d'avions en 1997 dans le cadre d'une coentreprise avec Aéro Mag, qui est devenu un chef de file canadien en matière de conception, de gestion et d'exploitation d'installations de dégivrage dans des aéroports en Amérique du Nord et au Royaume-Uni. Agrandies en 2012, les installations comportent huit baies soutenues par 24 camions capables de dégivrer jusqu'à 48 avions à l'heure, soit en moyenne environ 9400 avions par année.

À propos d'Aéro Mag

Aéro Mag est une société établie à Montréal depuis 1997 qui se spécialise dans la planification, la conception, la gestion, l'exploitation et la maintenance d'installations de dégivrage centralisées. Elle œuvre dans huit aéroports internationaux au Canada, soit Montréal-Trudeau, Montréal-Mirabel, Calgary, Ottawa, St-John's (Terre-Neuve), Vancouver, Billy Bishop à Toronto et Edmonton), et est aussi présente aux aéroports internationaux Hopkins à Cleveland, Liberty à Newark et de Denver aux États-Unis ainsi qu'à l'aéroport international Heathrow à Londres au Royaume-Uni.

À propos d'Aéroports de Montréal

ADM est une administration aéroportuaire locale à but non lucratif à qui on a confié la responsabilité de gérer, d'exploiter et de développer les aéroports internationaux Montréal-Trudeau et Montréal-Mirabel depuis 1992. La société emploie quelque 650 personnes dans les deux aéroports.

Document d'information 'Inauguration du centre de recyclage du glycol' disponible à l'adresse suivante : http://media3.marketwire.com/docs/fiche_aero.pdf

Renseignements

  • Source : Christiane Beaulieu
    Vice-Présidente, Affaires publiques et Communications
    514 394-7304