Fonds de revenu Morneau Sobeco
TSX : MSI.UN

Fonds de revenu Morneau Sobeco

13 mai 2009 10h37 HE

Morneau Sobeco annonce de solides résultats pour le premier trimestre de 2009

Points saillants : - Résultats financiers solides pour le premier trimestre - Résultats reflétant un rendement et une croissance soutenus

TORONTO, ONTARIO--(Marketwire - 13 mai 2009) -

NE PAS ACHEMINER AUX FILS DE PRESSE AMERICAINS NI DISTRIBUER AUX ETATS-UNIS

Le Fonds de revenu Morneau Sobeco (le " Fonds") (TSX:MSI.UN) a annoncé aujourd'hui ses résultats du premier trimestre de 2009, qui témoignent de son rendement solide et soutenu. Pour les trois premiers mois se terminant le 31 mars 2009, les résultats d'exploitation étaient bons, les revenus s'établissant à 81,8 millions de dollars, soit 109 %, par rapport à la même période l'an dernier. La marge du BAIIA normalisé du trimestre s'est élevée à 15,1 %, ou à 0,296 $ l'unité (de base), soit une baisse de 2,0 %. Le trimestre s'est terminé avec une perte nette de 530 000 $. Ces résultats comprennent les activités de la société Shepell-fgi acquise en juin 2008.

" Les résultats du premier trimestre révèlent la solidité de notre entreprise", a indiqué Bill Morneau, président du conseil et chef de la direction du Fonds. " Nous avons continué de consolider nos revenus de 2008 et à accroître notre rentabilité. Les revenus du premier trimestre dans les secteurs des services-conseils en régimes de retraite et des programmes d'aide aux employés (PAE) ont dépassé nos attentes. Du côté des services-conseils en régimes de retraite, ils ont grimpé de 27 % comparativement à la même période l'an dernier (8,5 % de la hausse est attribuable à l'acquisition de Leong & Associates en octobre 2008). L'utilisation des services de PAE était supérieure aux prévisions pour la période, augmentant de 18 % par rapport à la même période en 2008. Cette situation a entraîné une hausse des dépenses au cours du premier trimestre pour fournir les services de PAE, et en raison des modalités de nos contrats avec certains clients, nous nous attendons à ce qu'une partie de l'accroissement des revenus tirés de ces activités de PAE se reflète dans les résultats des prochains trimestres."

Résultats détaillés du premier trimestre de 2009

Les revenus pour les trois mois qui ont pris fin le 31 mars 2009 ont surpassé nos attentes et se sont accrus de 109 % pour s'établir à 81,8 millions de dollars comparativement à 39,1 millions pour la même période en 2008. Le trimestre s'est terminé avec une perte nette de 530 000 $ comparativement à un revenu net de 2,8 millions pour la même période en 2008, principalement à cause de l'augmentation des charges d'amortissement de 6,9 millions liées à l'acquisition de Shepell-fgi.

Au cours du premier trimestre de 2009, le BAIIA normalisé s'est élevé à 12,3 millions de dollars comparativement à 8,4 millions pour la même période en 2008. Quant à la marge du BAIIA normalisé, elle a atteint 15,1 %. Si l'on ne tient pas compte des effets de la perte en juste valeur sur des contrats en devises étrangères de 0,5 million de dollars, la marge du BAIIA normalisé s'est élevée à 15,7 %. La diminution de la marge au premier trimestre s'explique principalement par la hausse des charges liées à l'utilisation supérieure aux attentes des services de PAE. Le BAIIA normalisé par unité (de base) s'est élevé à 0,296 $ comparativement à 0,302 $ en 2008, soit une diminution de 2,0 %. L'encaisse distribuable normalisée du trimestre s'étant terminé le 31 mars 2009 s'est chiffrée à 5,7 millions de dollars, ou à 0,158 $ l'unité (de base), comparativement à une utilisation de l'encaisse de 0,3 million de dollars pour la même période en 2008. Le ratio de distribution de l'encaisse distribuable normalisée s'est établi à 156 % pour le trimestre. L'encaisse distribuable consolidée rajustée a augmenté de 1,5 million, passant ainsi à 9,2 millions ou à 0,220 $ l'unité (de base), par rapport à 7,7 millions en 2008. Le ratio de distribution de l'encaisse distribuable consolidée rajustée s'est chiffré à 111,4 % comparativement à 79,6 % pour la même période en 2008. Le ratio de distribution de l'encaisse distribuable normalisée pour les 12 derniers mois se chiffre à 94,9 %, et le ratio de distribution de l'encaisse distribuable consolidée rajustée pour les 12 derniers mois est de 81,8 %, comparativement à 90,8 % et à 86,2 % respectivement pour la même période en 2008.

Conditions économiques et perspectives

Alan Torrie, président du Fonds, a indiqué que l'entreprise maintenait un optimisme prudent en 2009.

" Comme prévu, nos clients et leurs employés font appel à nous pour surmonter les écueils de la crise économique actuelle. Plus particulièrement, nous assistons à une utilisation accrue des PAE et à une augmentation des mandats de services-conseils en régimes de retraite s'articulant autour des défis d'entreprise soulevés par le ralentissement économique. Par ailleurs, le risque de pandémie de grippe A (H1N1) crée de nouvelles occasions d'offrir des services de gestion de la santé en milieu de travail, comme aider nos clients à définir et à mettre en oeuvre des initiatives de planification à cet égard."

" Nos solutions éprouvées gagnent en importance, nos clients cherchant des façons économiques de gérer les questions liées aux ressources humaines et les problèmes susceptibles d'influer à la fois sur leur rentabilité et leur productivité au travail", a expliqué M. Torrie.

Nomination d'un nouveau chef des finances

Le Fonds annonce également aujourd'hui des changements à la haute direction de l'entreprise : Mme Nancy Lala, actuellement chef des finances du Fonds de revenu Morneau Sobeco, a décidé de quitter l'entreprise pour occuper des fonctions de gestion plus vastes au sein d'About Communications. M(me) Lala continuera de jouer un rôle clé de cadre dirigeant et de leader au sein du Fonds jusqu'à la fin août.

Le Fonds est heureux d'annoncer la nomination de M. Scott Milligan au poste de chef des finances du Fonds de revenu Morneau Sobeco à compter du 15 juin 2009. M. Milligan travaillait auparavant pour Zarlink Semiconductor Inc. et compte une vaste expérience comme premier vice-président et chef des finances de sociétés canadiennes cotées en Bourse au Canada et aux Etats-Unis. Il a aussi acquis son expérience en grimpant progressivement les échelons dans le secteur des finances pour les sociétés suivantes : MCI Canada, Groupe d'Embouteillage Pepsi, Compagnie Campbell du Canada et Price Waterhouse.

" Nous souhaitons beaucoup de succès à Mme Lala dans ses nouvelles fonctions et accueillons chaleureusement M. Milligan chez Morneau Sobeco", a déclaré M. Torrie. " Sa riche expérience de leader financier nous sera précieuse pour assurer notre croissance et notre rentabilité future maintenant que l'envergure de notre société a doublé."

Conférence téléphonique

Les résultats du premier trimestre de 2009 du Fonds feront l'objet d'une discussion lors d'une conférence téléphonique avec Bill Morneau, président du conseil et chef de la direction, Alan Torrie, président, et Nancy Lala, chef des finances, le 13 mai 2009 à 13 h (HE). La conférence téléphonique est ouverte à toutes les personnes qui souhaitent y prendre part, et une période de questions est prévue à la fin de la présentation. Pour participer à la conférence en direct, veuillez appeler au 416 340-2217, dans la région de Toronto, ou au 1 866 696-5910 ailleurs au Canada. Le code de participation est 7282447. La conférence sera rediffusée sur le site Web de Morneau Sobeco, à www.morneausobeco.com.

A propos du Fonds de revenu Morneau Sobeco

Le Fonds de revenu Morneau Sobeco est l'un des plus importants cabinets canadiens de services-conseils et de services d'impartition en ressources humaines. Ses activités sont principalement concentrées dans les régimes de retraite et d'assurance collective, les programmes d'aide aux employés et les autres solutions liées à la santé et à la productivité au travail. Par l'entremise de Morneau Sobeco et de Shepell-fgi, le Fonds offre des solutions permettant aux employeurs de mieux favoriser la sécurité financière, la santé et la productivité de leurs employés. Comptant environ 2 200 employés répartis dans des bureaux en Amérique du Nord, le Fonds de revenu Morneau Sobeco offre ses services à des entreprises au Canada, aux Etats-Unis et partout dans le monde.

Mesures financières non définies par les PCGR

Afin d'aider les investisseurs à évaluer le rendement financier du Fonds, le présent communiqué de presse fait aussi mention de certaines mesures financières non définies par les PCGR, comme le BAIIA normalisé, l'encaisse distribuable normalisée et l'encaisse distribuable consolidée rajustée. Le Fonds estime que le BAIIA normalisé est une mesure utile pour évaluer son rendement. Il sert à déterminer le respect des clauses restrictives de contrats de prêt et à prendre des décisions qui ont trait aux distributions aux détenteurs de parts, plutôt qu'au bénéfice net, en raison de la charge d'amortissement considérable liée aux actifs incorporels de la société. Le Fonds croit également que l'encaisse distribuable normalisée et l'encaisse distribuable consolidée rajustée, ainsi que leurs ratios respectifs, constituent des mesures supplémentaires du rendement utiles, puisque ces éléments sont généralement utilisés comme des indicateurs de rendement financier par les fonds de revenu non limitatifs canadiens. Veuillez vous reporter aux notes de bas de page du graphique portant sur les résultats d'exploitation dans le rapport de gestion de la société pour un complément d'information. Les mesures financières non définies par les PCGR n'ont pas de signification normalisée prescrite par les PCGR et, en conséquence, il est possible qu'elles soient difficilement comparables à des mesures semblables présentées par d'autres émetteurs. Le " BAIIA normalisé" se définit comme le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements. " L'encaisse distribuable normalisée" se définit comme l'encaisse provenant des activités d'exploitation, y compris la variation du fonds de roulement hors caisse, moins les investissements de maintien et l'encaisse distribuable consolidée disponible pour les actionnaires minoritaires. " L'encaisse distribuable consolidée rajustée" désigne l'encaisse provenant des activités d'exploitation rajustée pour refléter les investissements de maintien, sans la variation du fonds de roulement hors caisse. Le " ratio de distribution de l'encaisse distribuable normalisée" désigne les distributions déclarées divisées par l'encaisse distribuable normalisée. Le " ratio de distribution de l'encaisse distribuable consolidée rajustée" désigne les distributions déclarées divisées par l'encaisse distribuable consolidée rajustée.

Enoncés prospectifs

Certaines déclarations contenues dans le présent communiqué ont un caractère prospectif au sens des lois sur les valeurs mobilières applicables, comme les énoncés au sujet d'événements, de résultats, de circonstances, de rendements ou de prévisions futurs anticipés qui ne sont pas des faits historiques. Les énoncés contenant des verbes tels que " pouvoir", " s'attendre" et " croire" ou d'autres termes susceptibles de créer un effet semblable peuvent constituer des énoncés prospectifs. Ces énoncés ne sauraient garantir tout rendement futur et sont assujettis à de nombreux risques et à de nombreuses incertitudes, dont ceux décrits dans les documents du Fonds déposés auprès du public (qui sont disponibles en anglais sur le site Web SEDAR, à www.sedar.com) et dans le rapport de gestion de la société, sous la rubrique traitant des risques et incertitudes. Ces risques et incertitudes comprennent les conditions économiques actuelles, les questions d'ordre fiscal, la capacité de maintenir la rentabilité et de gérer l'expansion, la dépendance à l'égard des systèmes d'information et de la technologie, la réputation et la dépendance à l'égard de clients et de spécialistes clés. L'acquisition et les activités de Shepell-fgi engendrent des risques et incertitudes supplémentaires liés notamment, et sans s'y limiter, aux éléments suivants : un endettement accru et des clauses restrictives plus contraignantes, l'émergence éventuelle de passifs encore inconnus relatifs à l'acquisition et les indemnités limitées offertes au Fonds par le vendeur de Shepell-fgi, l'intégration des activités de l'entreprise issue du regroupement, les ententes de Shepell-fgi avec ses clients, les relations avec les partenaires, la concurrence, la dépendance à l'égard de clients ou d'employés clés, les relations avec les fournisseurs de services, les risques réglementaires, les délais de recouvrement des honoraires, les contrats à prix fixe, les fluctuations des taux de change, la confidentialité des renseignements sur les clients, les risques de poursuites judiciaires futures et certains risques fiscaux inhérents à l'acquisition. Un grand nombre de ces risques et incertitudes peuvent influencer les résultats réels du Fonds et faire en sorte que ceux-ci diffèrent considérablement de ceux exprimés explicitement ou implicitement dans tout énoncé prospectif émis par le Fonds ou en son nom. En
raison de ces risques et incertitudes, il est recommandé aux investisseurs de ne pas indûment considérer ces énoncés prospectifs comme des prédictions de résultats futurs. Tous les énoncés prospectifs du présent communiqué de presse sont faits sous réserve de la présente mise en garde. Ces énoncés sont faits en date du présent communiqué de presse et, sauf pour se conformer aux lois applicables, le Fonds n'assume aucune obligation de mettre à jour ou de réviser publiquement tout énoncé prospectif en raison de nouveaux renseignements, d'événements futurs ou pour toute autre raison. De plus, le Fonds n'assume aucune obligation de commenter toute analyse, prévision ou tout énoncé émis par une tierce partie à l'égard du Fonds, de ses résultats financiers ou d'exploitation ou encore de son titre.

Renseignements

  • Fonds de revenu Morneau Sobeco
    William Morneau
    Président du conseil d'administration et
    chef de la direction
    (416) 445-2700
    ou
    Fonds de revenu Morneau Sobeco
    Lynn Korbak
    Avocate générale et secrétaire générale
    (416) 445-2700