Morneau Sobeco

Morneau Sobeco

03 oct. 2005 18h33 HE

Morneau Sobeco: Les employeurs minimisent le rôle de l'épargne personnelle en vue de la retraite

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 3 oct. 2005) - La majorité des entreprises continuent de croire qu'un régime de retraite d'employeur (RRE) devrait offrir une couverture complète, selon l'Enquête de 60 secondes de septembre de Morneau Sobeco. Malgré les défis que posent ces régimes pour les employeurs canadiens, 57 % d'entre eux estiment que les RRE devraient combler tous les besoins de l'employé à la retraite (en les combinant avec les régimes d'Etat). Ainsi, ils jugent que l'épargne personnelle ne devrait jouer qu'un rôle secondaire, voire inexistant. Cette conclusion repose sur les réponses fournies par 180 employeurs canadiens.

Un examen plus approfondi des résultats révèle que 26 % des répondants croient que la participation à un RRE devrait être obligatoire, que celui-ci devrait procurer une couverture complète et, donc, qu'il ne devrait pas être nécessaire pour l'employé de compter sur de l'épargne personnelle ou de verser des cotisations facultatives. Une autre tranche de 31 % estime qu'un RRE devrait procurer une couverture complète à l'employé, à condition qu'il y verse des cotisations supplémentaires. Enfin, seulement 7 % des répondants ont affirmé qu'un RRE devrait être facultatif ou ne pas être offert du tout.

Les résultats de l'enquête démontrent que les opinions exprimées correspondent généralement aux types de régimes de retraite qu'offrent les répondants à leurs nouveaux employés (non syndiqués). Ainsi, 68 % de ceux qui proposent uniquement un régime de retraite à prestations déterminées (PD) estiment que le régime devrait procurer une couverture complète, par rapport à 57 % pour l'ensemble des participants. Les employeurs qui sont passés à des régimes de retraite à cotisations déterminées (CD) croient que les employés devraient assumer une plus grande responsabilité. Chez les employeurs qui n'offrent qu'un régime CD à leurs nouveaux employés, seuls 11 % ont indiqué qu'un RRE devrait procurer une couverture complète et être à participation obligatoire, tandis que 51 % croient que l'employé devrait compter sur son épargne personnelle pour une partie, voire la presque totalité, de son revenu de retraite provenant d'autres sources que les régimes d'Etat.

L'enquête a également invité les employeurs à indiquer quel est le plus gros problème auquel ils font face pour maintenir un régime. Pour 34 % des répondants, la volatilité liée à la charge comptable et aux exigences de capitalisation constitue le principal obstacle. Pour 22 % des participants, il s'agit du fardeau administratif. Cette répartition est étonnamment constante quelle que soit la taille de l'entreprise, c'est-à-dire qu'elle compte moins de 250 employés ou plus de 5 000. Pour 17 % des répondants, la principale difficulté réside dans la diversité de la main-d'oeuvre et des besoins à satisfaire. Seuls 7 % ont cité la possibilité de litiges avec les employés comme problème principal.

"Pour les employeurs qui choisissent d'offrir un régime de retraite, il y aura toujours des défis à relever", indique M. Fred Vettese, actuaire en chef chez Morneau Sobeco. "Mais les gouvernements ne font rien pour leur simplifier la tâche, bien au contraire. Si les employeurs disposaient de plus de souplesse en matière de conception et de capitalisation des régimes, le processus permettant d'offrir la protection d'un régime de retraite serait beaucoup moins lourd."

Morneau Sobeco est le plus important cabinet de services-conseils et d'impartition en régimes de retraite et d'assurance collective détenu par des intérêts canadiens, offrant ses services à des entreprises de partout au Canada et aux Etats-Unis. La société compte environ 950 professionnels et employés de soutien répartis dans 11 villes nord-américaines. Accessible sur le Web, l'Enquête de 60 secondes de Morneau Sobeco vise à prendre le pouls des promoteurs de régimes de retraite et d'assurance collective sur divers enjeux importants. On peut se procurer les résultats complets de l'enquête en s'adressant à info@morneausobeco.com.

Renseignements