Pêches et Océans Canada

Pêches et Océans Canada

07 avr. 2006 13h01 HE

MPO : La baleine à bec commune 'population du plateau néo-écossais' et le fouille-roche gris seront protégés en vertu de la Loi sur les espèces en péril

OTTAWA, ONTARIO--(CCNMatthews - 7 avril 2006) - L'honorable Loyola Hearn, ministre des Pêches et des Océans, a annoncé aujourd'hui l'ajout de deux nouvelles espèces aquatiques à la protection de la Loi sur les espèces en péril (LEP).

La baleine à bec commune (du plateau néo-écossais) et le fouille-roche seront inscrits sur la liste de la LEP, portant à 347 le nombre total d'espèces protégées en vertu de la Loi.

"Le gouvernement a étudié chaque espèce soigneusement avant de décider de l'inscrire ou non sur la liste des espèces à protéger, a déclaré le ministre Hearn. Ces décisions ont une véritable répercussion sur les Canadiens et il est important de tenir compte de l'ensemble de l'information à notre disposition, y compris les évaluations scientifiques, le savoir traditionnel des autochtones, les réactions que nous avons reçues de milliers de Canadiens, en plus de jauger les impacts aux plans social et économique de l'inscription de ces espèces."

La baleine à bec commune (du plateau néo-écossais) et le fouille-roche faisaient partie d'un groupe plus nombreux de 12 espèces aquatiques qui ont fait l'objet d'un processus prolongé de consultations au moment de l'étude pour déterminer si on devait leur offrir la protection de la LEP.

Quatre espèces ne seront pas inscrites sur la liste, en particulier trois populations de morue de l'Atlantique (populations de Terre-Neuve-et-Labrador, du Nord laurentien et des Maritimes). Des plans de rétablissement exhaustifs pour la morue seront élaborés et Pêches et Océans (MPO) continuera de rechercher des mesures de conservation solides avec les provinces, les pêcheurs et les principaux intervenants.

Suite à l'affichage public des recommandations, on a pris la décision de ne pas inscrire le saumon coho de l'intérieur du fleuve Fraser sur la liste de la LEP. Des mesures élaborées de protection sont en place depuis quelque temps et le demeureront en vertu de la Loi sur les pêches. Bien que le coho de l'intérieur du Fraser demeure une source de préoccupation, le ministère est assuré de disposer des outils nécessaires pour rétablir l'espèce.

Les évaluations de six espèces seront retournées au Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) pour information additionnelle ou analyse supplémentaire, incluant la morue de l'Atlantique (population de l'Arctique), le brosme, le bocaccio, la physe du lac Winnipeg, le marsouin commun (Nord-Ouest de l'Atlantique) et le cisco à mâchoires égales.

Vous pouvez obtenir plus d'information sur la Loi sur les espèces en péril en consultant le Registre public de la LEP à l'adresse www.registrelep.gc.ca. De l'information sur les espèces aquatiques est disponible à l'adresse www.especesaquatiquesenperil.gc.ca.

http://www.dfo-mpo.gc.ca

Renseignements

  • Pêches et Océans Canada, Ottawa
    Sophie Galarneau
    Relations avec les médias
    (613) 990-7537
    ou
    Pêches et Océans Canada, Ottawa
    Steve Outhouse, Directeur des Communications
    Cabinet du ministre
    (613) 992-3474