Pêches et Océans Canada

Pêches et Océans Canada

13 juil. 2005 10h53 HE

MPO/La GRC et la Garde côtière canadienne amorcent des patrouilles de sûreté maritime conjointes dans les Grands Lacs et la voie maritime du Saint-Laurent

OTTAWA, ONTARIO--(CCNMatthews - 13 juillet 2005) - La Gendarmerie royale du Canada (GRC) et la Garde côtière canadienne (GCC) amorceront cette semaine des patrouilles conjointes de sûreté maritime et d'application de la loi dans les Grands Lacs et le fleuve Saint-Laurent. Ce partenariat crée une nouvelle capacité maritime importante d'application de la loi et d'intervention rapide sur ces voies navigables.

"Cette initiative rassemble deux des principaux organismes du Canada dans les Grands Lacs et le fleuve Saint-Laurent, créant une capacité de sûreté qui n'a jamais existé auparavant. Ce partenariat aidera à protéger ces importantes voies navigables sur le plan de la sûreté nationale et à prévenir le crime organisé", a déclaré Mauril Bélanger, ministre du Commerce intérieur et ministre associé de la Défense nationale.

Le ministre Bélanger a participé au lancement des patrouilles à Prescott, en Ontario au nom d'Anne McLellan, vice-première ministre et ministre responsable de la Sécurité publique et de la Protection civile Canada et Geoff Regan, ministre des Pêches et des Océans, responsable de la Garde côtière canadienne.

Cette initiative est une composante de l'annonce, par le gouvernement du Canada, en avril, d'une série de mesures sur cinq ans totalisant 300 millions $ visant à renforcer la sûreté du réseau de transport maritime du Canada et des frontières maritimes. L'annonce concernant la sûreté maritime comprenait du financement pour la Garde côtière canadienne afin de construire quatre nouveaux navires patrouilleurs semi-hauturiers qui seront exploités conjointement avec la GRC dans les Grands Lacs et le fleuve Saint-Laurent. En attendant que ces nouveaux navires soient construits et mis en service à partir de 2009, la Garde côtière a affecté des navires actuels pour permettre que les patrouilles débutent cet été.

Le nouveau financement permet au gouvernement du Canada d'accroître la sûreté dans les Grands Lacs et le fleuve Saint-Laurent et fournit aux divers partenaires fédéraux de la sûreté des moyens pour collaborer plus efficacement sur ces voies navigables.

Au cours de ce partenariat, la GRC et la GCC coordonneront leurs efforts, leurs ressources et leur expertise. Cela fournira aux agents de la GRC la capacité de mieux interrompre et d'éliminer les activités des groupes du crime organisé et d'accroître la sûreté nationale dans les Grands Lacs et le fleuve Saint-Laurent. L'initiative comprend également la participation et la coopération des services de police provinciaux et municipaux.

Vous trouverez ci-joint une fiche d'information sur le programme de patrouille de la GRC ainsi que sur les navires de la GCC.

Vous trouverez d'autres renseignements sur la GRC sur le site www.rcmp-grc.gc.ca.

Vous trouverez d'autres renseignements sur la GCC sur le site www.ccg-gcc.gc.ca.


Fiche d'information

EQUIPES D'APPLICATION DE LA LOI EN MATIERE DE SURETE MARITIME

Les patrouilles par des équipes d'application de la loi en matière de sûreté maritime dans le réseau des Grands Lacs et de la Voie maritime du Saint-Laurent constituent un nouveau partenariat entre la Gendarmerie royale du Canada (GRC) et la Garde côtière canadienne (GCC) qui vise à renforcer la sûreté nationale et à améliorer l'intervention du Canada contre d'éventuelles menaces.

Cette initiative nécessite l'acquisition et le déploiement de quatre nouveaux navires patrouilleurs permanents dans les Grands Lacs et le fleuve Saint-Laurent à compter de 2009. Toutefois, jusqu'à ce que les navires soient construits, des mesures provisoires ont été mises en place comprenant le redéploiement et la dotation des navires actuels de la Garde côtière et de la GRC dans cette région pour assurer des patrouilles conjointes de sûreté à partir du 16 juillet 2005.

Les navires seront principalement équipés de membres du personnel de la GRC et de la GCC, mais des agents de police provinciaux et municipaux joueront également des rôles importants à bord des navires.

ROLE DES NOUVELLES EQUIPES CONJOINTES

Le rôle de la GRC sur le plan de la sûreté maritime canadienne est d'appliquer les lois relatives aux infractions liées à la sûreté nationale et au crime organisé ainsi que d'autres lois du Parlement portant, entre autres, sur la contrebande, les drogues illicites et l'immigration. La GCC sera responsable de l'acquisition, de l'exploitation et de l'entretien des navires.

Les navires patrouilleurs seront exploités conjointement avec la GRC pour réaliser des missions de surveillance et de contrôle et prendre part à des opérations d'interception.

Ces patrouilleurs assureront une plate-forme d'exploitation rapide pour appuyer les groupes tactiques d'intervention de la GRC et la FOI 2 des Forces canadiennes pour intervenir immédiatement en cas d'incidents terroristes et d'autres menaces. Ils auront la capacité d'assurer des opérations conjointes avec la Garde côtière américaine en réponse aux menaces terroristes et autres.

De plus, les membres d'équipage fourniront de l'aide humanitaire et des secours aux sinistrés et participeront à des missions de recherche et sauvetage.

FAITS CONCERNANT LES NAVIRES PATROUILLEURS

Le NCGC Cape Hurd et le NCGC Isle Rouge sont des cotres multitâches de 21 mètres exploitables en toutes saisons pouvant atteindre une vitesse de pointe de 18 nouds.

Le navire Simmonds de la GRC est un catamaran patrouilleur rapide de 17,7 m (58 pi) pouvant atteindre une vitesse de pointe de 36 nouds grâce à ses deux moteurs diesel de 820 hp.

Chaque navire aura à son bord quatre employés de la Garde côtière et deux policiers.

Le NCGC Lauzier est un cotre patrouilleur intermédiaire multitâche de 37,8 mètres pouvant atteindre une vitesse de pointe de 14 nouds. Le Lauzier remplacera les petits navires patrouilleurs en 2006.

ACCROITRE LA SURETE MARITIME

La sûreté maritime est un élément clé de la Politique de sécurité nationale du Canada. Cette nouvelle initiative, qui met en valeur un partenariat accru entre la GRC et la Garde côtière canadienne, renforcera l'application de la loi dans les eaux au Canada dans une région où circulent de nombreux petits et gros navires.

L'ajout de ces navires est fondé sur l'engagement du gouvernement du Canada en vue d'élargir sa portée dans de nouvelles régions et de combler les lacunes possibles en matière de sûreté. Le renforcement de l'application de la loi dans les eaux au Canada dans l'une des régions maritimes les plus occupées du pays contribue à assurer un environnement plus sûr et sécuritaire pour tous les Canadiens.

Internet: http://www.dfo-mpo.gc.ca

Renseignements

  • Pêches et Océans Canada, Ottawa
    Phil Jenkins
    Relations avec les médias
    (613) 990-7537
    ou
    GRC
    Relations avec les médias
    (613) 993-2999