Pêches et Océans Canada

Pêches et Océans Canada

14 mars 2005 10h15 HE

MPO : Les exportations canadiennes de poissons et de produits de la mer ont atteint 4,5 milliards de dollars en 2004


COMMUNIQUE TRANSMIS PAR CCNMatthews

POUR: PECHES ET OCEANS CANADA

LE 14 MARS 2005 - 10:15 ET

MPO : Les exportations canadiennes de poissons et de
produits de la mer ont atteint 4,5 milliards de
dollars en 2004

OTTAWA, ONTARIO--(CCNMatthews - 14 mars 2005) - M. Shawn Murphy,
secrétaire parlementaire de l'honorable Geoff Regan, ministre des Pêches
et des Océans, a annoncé aujourd'hui que 2004 avait été une année
fructueuse pour les exportations canadiennes de poissons et de produits
de la mer, qui ont totalisé 4,5 milliards de dollars en provenance de
plus de 120 pays. L'annonce a été faite à l'occasion de la participation
du Canada à l'édition 2005 de la foire internationale des produits de la
mer de Boston.

"Depuis plusieurs années, le Canada enregistre des résultats
exceptionnels au chapitre des exportations des produits de la mer", de
dire M. Murphy, député de Charlottetown, "c'est le signe de notre
engagement, en tant que pays, à approvisionner en produits de qualité un
nombre croissant de marchés internationaux".

Malgré que le dollar canadien se soit apprécié de 7 pour cent par
rapport au dollar US en 2004, la valeur des exportations (4,5 milliards
de dollars) est demeurée la même qu'en 2003. Plus de 685 000 tonnes de
poissons et de produits de la mer ont été exportées dans le monde l'an
dernier, soit une hausse de 8 pour cent par rapport à 2003.

"Les produits de la pêche représentent la plus importante denrée
alimentaire exportée par le Canada. La bonne performance enregistrée en
2004 par tous les intervenants démontre clairement pourquoi le Canada se
classe au cinquième rang dans le monde pour l'exportation des produits
de la mer", a souligné M. Murphy, "la stabilité de l'industrie
canadienne de la pêche dépend de la productivité future de la ressource.
C'est pourquoi le ministère des Pêches et des Océans s'applique à faire
en sorte que les activités de pêche soient menées en conformité avec le
principe de la durabilité des stocks".

Les Etats-Unis demeurent le principal marché d'exportation du Canada
pour les produits de la mer, près des deux tiers des exportations
totales de poissons et de fruits de mer, évalués à 2,8 milliards de
dollars, étant dirigés vers le marché étatsunien. Encore une fois, le
Japon se classe au deuxième rang, avec des importations des produits de
la mer canadiens évaluées à près de 500 millions de dollars. Les
exportations vers l'Union européenne, troisième partenaire commercial du
Canada, ont augmenté de 4 pour cent l'an dernier, s'établissant à plus
de 474 millions de dollars. La Chine et Hong Kong suivent, avec 366
millions de dollars.

Les trois espèces qui ont été le plus largement exportées par le Canada
l'an dernier sont le homard, le crabe et le saumon (d'élevage et
sauvage), pour une valeur globale de plus de 2,5 milliards de dollars,
soit 55 pour cent du total des exportations canadiennes des produits de
la mer. Les exportations de homard s'établissaient à 951,7 millions de
dollars, suivies des exportations de crabe, évaluées à 925,6 millions de
dollars, puis des exportations de saumon, estimées à 573,5 millions de
dollars. Les autres espèces exportées en grand volume comprenaient le
hareng, la pétoncle, la morue, le flétan et la mye, pour une valeur
globale de près de 600 millions de dollars.

La Nouvelle-Ecosse, dont les exportations se sont élevées à 1,09
milliard de dollars, s'est classée de nouveau au premier rang des
provinces pour la valeur des exportations de poissons et de fruits de
mer, les produits dont la valeur à l'exportation était la plus élevée -
homard, pétoncle et crabe - comptant pour plus de 615 millions de
dollars. Terre-Neuve-et-Labrador s'est classée deuxième à 1,01 milliard
de dollars, les produits les plus exportés étant la crevette, le crabe
et la morue. La Colombie-Britannique s'est classée au troisième rang, à
985 millions de dollars, et le Nouveau-Brunswick, au quatrième rang, à
824 millions de dollars. La province de Québec a enregistré une hausse
sensible de ses exportations l'an dernier (plus de 15 pour cent), ce qui
l'a fait monter au cinquième rang (218 millions de dollars), devant
l'Ile-du-Prince-Edouard (181 millions).

Ces données sur le commerce international ont été rendues publiques
durant la foire internationale des produits de la mer de Boston, qui se
déroule du 13 au 15 mars 2005. Reconnue comme le plus grand salon du
genre dans le Nord-Est, cette foire accueille des milliers de
professionnels des quatre coins du globe, venus pour rencontrer des
acheteurs éventuels, explorer des marchés et présenter et découvrir de
nouveaux produits.

"Ces données démontrent comment notre industrie de la pêche demeure
compétitive malgré le haut niveau du dollar," a dit M. Murphy. "Des
événements tel que le Boston Seafood Show, par contre, expose les
compagnies canadiennes aux nouvelles technologies et innovations afin de
générer une plus grande valeur de nos produits de mer."

M. Murphy, secrétaire parlementaire de Pêches et Océans Canada,
représente le ministre Regan à ce salon afin de promouvoir l'industrie
canadienne des poissons et fruits de mer. Hier, il a participé à un
déjeuner-débat en compagnie des ministres des Pêches et de
l'Aquaculture, ainsi que des ministres du Développement économique et
des représentants de l'industrie. Ce matin, il a participé également à
un petit déjeuner offert dans le cadre d'une table ronde, où des
représentants de divers secteurs de l'industrie ont présenté leur point
de vue sur les principaux problèmes auxquels fait face l'industrie.


Pour plus de renseignements sur les exportations canadiennes de poissons
et de fruits de mer, on peut visiter le site Web des Services
statistiques de Pêches et Océans Canada à
www.dfo-mpo.gc.ca/communic/statistics/main_f.htm.

On a également annexé à ce communiqué une fiche d'information sur les
exportations provinciales de poissons et de produits de la mer.



Pêches et Océans Canada
--------------------------------------------------------------------
Fiche d'information
--------------------------------------------------------------------

FI-AC-05-09F(a)


VENTILATION PAR PROVINCE DES EXPORTATIONS CANADIENNES DE POISSONS ET DE
PRODUITS DE LA MER EN 2004


Les secteurs canadiens de la pêche et de l'aquaculture ont conservé leur
vigueur en 2004, grâce à des exportations de poissons et de produits de
la mer totalisant 4,5 milliards de dollars.

En 2004, les six principaux exportateurs de poissons et de produits de
la mer au Canada ont été la Nouvelle-Ecosse, Terre-Neuve-et-Labrador, la
Colombie-Britannique, le Nouveau-Brunswick, le Québec et
l'Ile-du-Prince-Edouard.

LA NOUVELLE-ECOSSE s'est classée de nouveau au premier rang des
provinces canadiennes pour la valeur de ses exportations de poissons et
de produits de la mer, qui était de 1,09 milliard de dollars. La
province a exporté 145 881 tonnes (t) de poissons et de produits de la
mer en 2004, ce qui représente une faible diminution du volume par
rapport à 2003. Les trois espèces dont la valeur à l'exportation était
la plus élevée sont le homard (22 657 t estimées à 398,6 millions de
dollars), suivi de la pétoncle (7 604 t estimées à 121,5 millions de
dollars) et du crabe des neiges (7 779 t estimées à 95,2 millions de
dollars). Le poisson de fond le plus exporté était la morue, soit 8 736
t d'une valeur de 60,7 millions de dollars, et le poisson pélagique le
plus exporté était le hareng, soit 7 797 t d'une valeur de 20,4 millions
de dollars. Les mollusques et les crustacés constituent la catégorie
dont la valeur à l'exportation était la plus élevée, soit 806,9 millions
de dollars, tandis que les exportations de poissons de fond et de
poissons pélagiques se sont élevées respectivement à 171,8 millions et à
61 millions de dollars.

TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR s'est classée au deuxième rang des provinces
canadiennes pour la valeur de ses exportations de poissons et de
produits de la mer, soit 186 667 t de produits pour une valeur de 1,01
milliard de dollars. C'est la province qui affiche la plus forte hausse
des exportations en volume (19 pour cent) par rapport aux données
consignées en 2003. Les trois espèces dont la valeur à l'exportation
était la plus élevée sont le crabe des neiges (29 434 t estimées à 363,2
millions de dollars), la crevette (60 858 t estimées à 260,5 millions de
dollars) et les autres crabes (7 230 t estimées à 82,3 millions de
dollars). Le poisson de fond le plus exporté était la morue, soit 7 013
t d'une valeur de 50,5 millions de dollars, et le poisson pélagique le
plus exporté était le maquereau, soit 20 769 t d'une valeur de 32,4
millions de dollars. Les exportations de mollusques et de crustacés par
Terre-Neuve-et-Labrador ont totalisé 749,5 millions de dollars, tandis
que les exportations de poissons de fond et de poissons pélagiques se
sont élevées respectivement à 105,7 millions et à 82,6 millions de
dollars.

LA COLOMBIE-BRITANNIQUE s'est classée au troisième rang des provinces
canadiennes pour la valeur de ses exportations de poissons et de
produits de la mer en 2004. Cette province a exporté 182 552 t d'une
valeur de 985 millions de dollars. Le volume des exportations de
poissons et de produits de la mer a augmenté de 6 pour cent, mais leur
valeur a diminué légèrement. Les trois espèces dont la valeur à
l'exportation était la plus élevée en 2004 sont le saumon atlantique
d'élevage (33 978 t estimées à 213,2 millions de dollars), le saumon
sauvage (29 411 t d'une valeur de 149,1 millions de dollars) et le
hareng (7 514 t estimées à 93,9 millions de dollars). Le flétan était le
poisson de fond le plus exporté, soit 6 503 t d'une valeur de 78,7
millions de dollars, tandis que le crabe était l'espèce la plus exportée
dans la catégorie des mollusques et des crustacés, soit 7 911 t d'une
valeur de 55,3 millions de dollars. Les exportations totales de poissons
pélagiques par la Colombie-Britannique étaient évaluées à 524,4 millions
de dollars en 2004, tandis que les exportations de mollusques et de
crustacés et de poissons de fond se sont élevées respectivement à 186,6
millions et à 174,5 millions de dollars.

LE NOUVEAU-BRUNSWICK s'est classé au quatrième rang des provinces
canadiennes pour la valeur de ses exportations de poissons et de
produits de la mer en 2004, soit 101 179 t de produits d'une valeur
totale de 824,2 millions de dollars. La province a enregistré une
augmentation du volume (13 pour cent) et de la valeur (3 pour cent) de
ses exportations de poissons et produits de la mer par rapport à 2003.
Les trois espèces dont la valeur à l'exportation était la plus élevée
sont le homard (14 860 t estimées à 388,9 millions de dollars), le
saumon atlantique d'élevage (19 997 t estimées à 155,1 millions de
dollars) et le crabe des neiges (10 335 t estimées à 130,6 millions de
dollars). Le poisson de fond le plus exporté par le Nouveau-Brunswick
était la morue, dont les exportations étaient évaluées à 1,2 million de
dollars. Les mollusques et les crustacés constituaient la catégorie dont
les exportations étaient le plus élevées en 2004, soit 581,5 millions de
dollars, tandis que les exportations de poissons pélagiques et de
poissons de fond étaient évaluées à 225,2 millions et à 2,1 millions de
dollars respectivement.

LE QUEBEC s'est classé au cinquième rang des provinces canadiennes pour
ses exportations de poissons et de produits de la mer en 2004; il
occupait le sixième rang en 2003. Ses exportations ont augmenté de 9
pour cent en volume, pour atteindre 25 592 t, et de 15 pour cent en
valeur, pour un total de 217,6 millions de dollars. Les trois espèces
dont la valeur à l'exportation était la plus élevée sont le crabe des
neiges (6 079 t estimées à 69,2 millions de dollars), les autres crabes
(2 521 t estimées à 30,3 millions de dollars) et la crevette (3 268 t
estimées à 30,1 millions de dollars). L'espèce de poisson de fond la
plus exportée était la morue, soit 579 t d'une valeur de 6,5 millions de
dollars, et l'espèce de poisson pélagique la plus exportée était le
hareng, soit 597 t d'une valeur de 2,1 millions de dollars.
S'établissant à 150,2 millions de dollars, les exportations québécoises
de mollusques et de crustacés constituaient 69 % du total des
exportations de poissons et produits de la mer de la province l'an
dernier, ayant augmenté de 20 pour cent par rapport à 2003. Les
exportations de poissons de fond et de poissons pélagiques se sont
élevées respectivement à 18,8 millions et à 3,7 millions de dollars.

L'ILE-DU-PRINCE-EDOUARD s'est classée au sixième rang des provinces
canadiennes pour ses exportations de poissons et de produits de la mer
en 2004, soit 180,9 millions de dollars. Ayant exporté 17 852 t de
produits, la province a enregistré une diminution de 4 pour cent du
volume par rapport à 2003 et de 8 pour cent de la valeur. Les trois
espèces dont la valeur à l'exportation était la plus élevée sont le
homard (5 295 t estimées à 137,8 millions de dollars), la moule (8 202 t
estimées à 21,2 millions de dollars) et l'huître (801 t estimées à 4,8
millions de dollars). Le poisson pélagique le plus exporté dans la
province était le saumon, soit 91 t d'une valeur de 1,8 million de
dollars, et le poisson de fond le plus exporté était le chien de mer,
soit 297 t d'une valeur de 1,1 million de dollars. Les exportations
totales de mollusques et de crustacés par l'Ile-du-Prince-Edouard ont
atteint 170,3 millions de dollars l'an dernier, tandis que les
exportations de poissons pélagiques et de poissons de fond se sont
élevées respectivement à 5,6 millions et à 1,7 million de dollars.

En 2004, les trois principaux exportateurs de poisson d'eau douce au
Canada ont été l'Ontario (8 967 t d'une valeur de 61,8 millions de
dollars), le Manitoba (7 538 t d'une valeur de 45,2 millions de dollars)
et la Colombie-Britannique (3 071 t d'une valeur de 17,7 millions de
dollars).

-30-

Renseignements

  • POUR PLUS D'INFORMATIONS, COMMUNIQUER AVEC:
    Pêches et Océans Canada, Ottawa
    Phil Jenkins
    Relations avec les médias
    (613) 990-7537
    ou
    Pêches et Océans Canada, Ottawa
    Sujata Raisinghani
    Attachée de presse, Cabinet du ministre
    (613) 992-3474
    Internet : www.dfo-mpo.gc.ca