Pêches et Océans Canada

Pêches et Océans Canada

06 oct. 2005 19h22 HE

MPO : Les ministres évaluent les progres accomplis dans les dossiers des peches et de l'aquaculture

SASKATOON, SASKATCHEWAN--(CCNMatthews - 6 oct. 2005) - Les ministres fédéraux, provinciaux et territoriaux se sont rassemblés à Saskatoon aujourd'hui pour étudier les progrès accomplis dans certains dossiers d'intérêt commun et régional touchant les pêches et l'aquaculture.

La réunion annuelle du Conseil canadien des ministres des pêches et de l'aquaculture (CCMPA) a été présidée par David Forbes, ministre de l'Environnement de la Saskatchewan, et Geoff Regan, ministre fédéral des Pêches et des Océans (MPO).

"Cette tribune nationale nous donne l'occasion de discuter ouvertement des défis à relever pour ce qui est de la gestion des pêches en eau douce et en mer, de partager des idées novatrices et d'examiner de nouvelles possibilités", a affirmé le ministre Forbes. "Les travaux effectués par les groupes de travail du CCMPA nous permettrons de nous assurer que les pêches et l'aquaculture sont gérées d'une manière durable et à long terme."

"Je suis heureux de constater l'engagement de mes collègues à continuer de rechercher des moyens novateurs de protéger et d'exploiter nos ressources halieutiques et nos océans", a indiqué le ministre Regan. "Je compte sur la poursuite de notre collaboration au cours des années à venir."

Les ministres ont discuté de la protection des espèces en péril, en particulier des résultats des consultations et des analyses au sujet des espèces aquatiques que le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) recommande actuellement d'inscrire sur la liste prévue par la Loi sur les espèces en péril. Ils ont de plus approuvé un plan de mise en oeuvre de deux ans pour lutter contre les espèces aquatiques envahissantes. Ces espèces demeurent en effet très préoccupantes pour les systèmes intérieurs et côtiers.

Les ministres ont fait le point à l'intention des participants à la réunion au sujet du Programme national sur la santé des animaux aquatiques (PNSAA) et ceux-ci ont convenu de coordonner plus étroitement leurs programmes respectifs. Le PNSAA protège les ressources aquatiques tout en favorisant la pratique d'une aquaculture durable et le caractère concurrentiel du commerce des produits de la mer.

Les ministres ont créé un comité national permanent de coordination qui définira les priorités et supervisera la mise en oeuvre de la Stratégie sur les pêches en eaux douces. Le comité permettra d'améliorer la collaboration pour ce qui est des questions liées à la pêche en eau douce. Il rendra compte des progrès réalisés chaque année aux ministres du CCMPA. Les ministres ont reconnu l'importance des populations de oissons d'eau douce pour la pêche commerciale et pour les écosystèmes aquatiques qui appuient cette industrie.

Aujourd'hui, les ministres ont convenu qu'une entente cadre sur l'aquaculture (ECA) constituait l'étape la plus importante que pouvaient prendre les gouvernements pour faire progresser ce secteur essentiel des produits de la mer. Les ministres ont demandé à leurs fonctionnaires d'agir immédiatement.

L'ECA représente une vision commune de l'aquaculture au Canada qui renforcera la compétitivité du secteur aquacole en précisant les rôles et responsabilités, en harmonisant la réglementation ainsi qu'en accélérant l'élaboration des politiques et des programmes et leur coordination entre les gouvernements, tout en respectant les compétences et la diversité et les priorités.

"Cette démarche concertée vise à répondre aux attentes des Canadiens en ce qui a trait à la viabilité de l'aquaculture et devrait procurer à l'industrie ce dont elle a besoin pour prospérer et devenir un chef de file mondial de la production écologique de produits de la mer de qualité", a indiqué le ministre Regan.

Les ministres ont indiqué que l'aquaculture procurait des avantages importants à de nombreuses collectivités rurales et côtières. Les ministres se sont dit résolus à s'assurer que les Canadiens reçoivent des renseignements exacts et crédibles sur les produits aquacoles et sur la viabilité des activités aquacoles.

Les ministres ont réitéré leur appui à la modernisation de la Loi sur les pêches, qui constitue une priorité du ministre fédéral. "La Loi, qui est en vigueur depuis 137 ans, a nettement besoin d'être adaptée aux nombreux changements que subissent nos pêches", a expliqué le ministre Regan. "La modification de la Loi nous permettra de continuer la cogestion et l'intendance partagée des pêches de même que de collaborer avec les provinces et territoires."

Le Groupe de travail sur les océans a informé les ministres du travail en cours concernant la mise en oeuvre du Plan d'action pour les océans, prévoit des approches intégrées à la gestion de nombreuses ressources et activités dans les trois océans du Canada.

Le CCMPA tiendra sa prochaine réunion annuelle à l'automne 2006.

Renseignements

  • Pêches et Océans Canada, Ottawa
    Cabinet du ministre
    Sujata Raisinghani
    Attachée de presse
    (613) 992-3474
    ou
    Pêches et Océans Canada, Ottawa
    Sophie Galarneau
    Gestionnaire, Relations avec les médias
    (613) 990-7537
    ou
    Ministère de l'Environnement
    de la Saskatchewan
    Art Jones
    (306) 787-5796