Pêches et Océans Canada

Pêches et Océans Canada

28 févr. 2005 14h00 HE

MPO : Regan annonce la création d'un fonds de dotation pour le saumon de l'Atlantique


COMMUNIQUE TRANSMIS PAR CCNMatthews

POUR: PECHES ET OCEANS CANADA

LE 28 FEVRIER 2005 - 14:00 ET

MPO : Regan annonce la création d'un fonds de dotation
pour le saumon de l'Atlantique

FREDERICTON, NOUVEAU-BRUNSWICK--(CCNMatthews - 28 fév. 2005) -
L'honorable Geoff Regan, ministre des Pêches et des Océans (MPO) a
fourni plus de précisions aujourd'hui sur le financement annoncé la
semaine dernière dans le cadre du budget fédéral, expliquant comment ce
dernier propose de s'attaquer aux questions fondamentales dans le Canada
atlantique.

"Je suis très heureux d'annoncer que le gouvernement du Canada s'apprête
à investir 30 millions de dollars dans le but d'établir un fonds de
dotation pour le saumon de l'Atlantique", a déclaré le ministre
Regan."Le fonds aidera de nombreux groupes communautaires et de bassins
versants des provinces de l'Atlantique et du Québec qui, de concert avec
le MPO, participent à diverses activités de mise en valeur, de
surveillance et de conservation de l'habitat."

Les populations de saumon de l'Atlantique, jadis très fortes, sont
durement touchées en ce moment, ayant connu des déclins importants au
cours des dix dernières années. Afin de contrer ce déclin, le MPO a fait
un effort particulier pour cibler le saumon dans ses activités
d'application des règlements. De plus, il a travaillé en étroite
collaboration avec des groupes voués à la conservation du saumon afin de
prendre des mesures proactives pour conserver les populations et
rétablir les stocks. Toutefois, il est évident que cela ne suffit pas.

Le Fonds de dotation du saumon de l'Atlantique (FDSA), qui est semblable
au fonds créé en 2001 sur la côte Ouest, optimisera la contribution
ponctuelle de 30 millions de dollars faite par le gouvernement fédéral
dans le but d'aider à assurer la santé et la pérennité des stocks de
saumon de l'Atlantique. Comme l'a bien démontré l'expérience de la
Colombie-Britannique, ces fonds favorisent la coopération entre le MPO
et les nombreux groupes de bénévoles oeuvrant au maintien, à la
protection et à la restauration de l'habitat du saumon.

Le MPO ne sera pas directement engagé dans la gestion du FDSA. Ce
dernier, qui bénéficiera du statut d'organisme de bienfaisance, sera
placé en fiducie et pourra profiter des contributions d'autres sources
des secteurs public et privé.

Au cours des semaines et des mois à venir, le MPO invitera le
Nouveau-Brunswick, Terre-Neuve-et-Labrador, la Nouvelle-Ecosse,
l'Ile-du-Prince-Edouard et le Québec ainsi que divers autres
intervenants, dont les groupes autochtones, à participer à la conception
et à la mise en oeuvre du FDSA. Les tâches consisteront à fixer les
priorités, approuver les projets et assurer un suivi des travaux.

Des groupes de bénévoles, dont la Fédération du saumon Atlantique, ainsi
que des groupes autochtones, des intervenants de la pêche sportive et
des groupes de bassins versants - bref, toutes les personnes intéressées
à l'avenir du saumon - auront un rôle important à jouer dans la
constitution du FDSA.

"Le rétablissement et la vitalité des populations de saumon dans les
lacs et rivières du Canada atlantique et du Québec entraîneraient des
retombées extraordinaires pour les Canadiens et les collectivités où ils
habitent", d'ajouter le ministre Regan.

En décembre 2004, un projet de Politique sur le saumon sauvage a été
annoncé sur la côte Ouest. En même temps, on annonçait que le MPO
entreprendrait sous peu l'élaboration d'une vision pour l'avenir du
saumon sauvage dans le Canada Atlantique et au Québec. Le FDSA servira
de fondement à l'élaboration d'une politique sur le saumon de
l'Atlantique sauvage, qui offrira à toutes les parties intéressées
l'occasion de travailler ensemble à la conception d'une vision commune
pour l'avenir du saumon de l'Atlantique.

"Cet investissement témoigne clairement de l'engagement du Canada en
faveur de la protection de l'environnement, de l'intendance et des
partenariats avec les collectivités ainsi que du développement régional
dans les zones rurales et côtières, et de l'amélioration des
perspectives économiques pour les Premières nations", conclut le
ministre Regan.

-30-

Renseignements

  • POUR PLUS D'INFORMATIONS, COMMUNIQUER AVEC:
    Pêches et Océans Canada, Ottawa
    Phil Jenkins
    Relations avec les médias
    (613) 990-7537
    ou
    Cabinet du ministre
    Pêches et Océans Canada, Ottawa
    Brian Underhill
    Directeur des communications
    (613) 992-3474
    Internet : www.dfo-mpo.gc.ca