RESSOURCES MURGOR INC.
TSX CROISSANCE : MUG

RESSOURCES MURGOR INC.

10 avr. 2006 07h40 HE

Murgor augmente les ressources aurifères en conformité avec la NC 43-101 au gisement aurifère de Barry, dans le nord-ouest du Québec

MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 10 avril 2006) - Ressources Murgor Inc. (TSX CROISSANCE:MUG) a le plaisir d'annoncer les résultats d'une nouvelle estimation des ressources conforme à la Norme canadienne (NC) 43-101 réalisée au gisement aurifère de Barry, dans le Nord-Ouest du Québec.

Depuis l'annonce des résultats d'une première estimation des ressources du gisement de Barry (voir le communiqué du 7 février 2006), 32 trous au total (1 409 mètres) ont été forés sur le gisement et la teneur de plusieurs trous de forage non échantillonnés par les précédents coentrepreneurs a été établie. Le nouveau calcul de l'estimation des ressources conforme à la NC 43-101 dont fait état le présent communiqué tient compte de ces nouvelles données.

Systèmes Géostat International Inc. a effectué l'estimation des ressources dans la zone principale et les portions avoisinantes des zones 43 et 45 du gisement aurifère de Barry. Les zones minéralisées 48 et 51 et des portions des zones 43 et 45 n'ont pas été estimées en raison de l'insuffisance des données de forage. La nouvelle estimation des ressources représente une augmentation de 122 % des ressources aurifères totales calculées en février 2006. Le sommaire de la nouvelle estimation des ressources calculées en fonction d'une teneur de coupure de 2 g/t Au est présenté ci-dessous.



CLASSIFICATION
DES RESSOURCES TONNAGE TENEUR (g/t) OR CONTENU (oz)

Ressources indiquées 269 000 tm 4,10 g/t Au 35 500 oz
Ressources présumées 450 000 tm 4,68 g/t Au 67 600 oz


Les ressources aurifères ont été estimées par krigeage de blocs réguliers à l'intérieur des enveloppes minéralisées. Des valeurs en or ont été assignées aux blocs produits par ordinateur (abscisse de 3 m, ordonnée de 3 m et élévation de 3 m) à l'aide d'échantillons composites de 1,5 m calculés à partir d'ensembles de données sur les teneurs d'or de tous les trous forés dans le gisement. L'estimation des ressources a été calculée en fonction d'une densité relative de 2,80 g/cm3. La minéralisation s'étend de la surface à une profondeur verticale de 50 mètres et a été délimitée sur une distance longitudinale d'environ 500 mètres et une largeur ayant jusqu'à 100 mètres. En raison de sa proximité de la surface, la zone minéralisée se prête à une exploitation à ciel ouvert. Le gisement de Barry fait l'objet d'une redevance nette de fonderie de 2 % payable à la Société de développement de la Baie-James. Le rapport technique complet de Géostat établi conformément à la NC 43-101 sera affiché sur SEDAR sous peu.



Voici d'autres nouvelles encourageantes concernant Barry.

- Une étude métallurgique antérieure non publiée de la
minéralisation de Barry qu'avait effectuée la Technical
University of Nova Scotia (TUNS) en 1998 sur un échantillon en
vrac de 1,5 tonne provenant de la zone principale a montré qu'il
était possible d'obtenir une récupération de 94 % de l'or par
flottation. Le concentré de flottation contenant du sulfure et
de l'or compte pour 3,51 % du minerai en poids et présente une
teneur de 195 g/t Au. Des essais métallurgiques supplémentaires
du minerai sont actuellement en cours afin de vérifier ces
données.

- Une étude de Bodycote Material Testing, laboratoire autorisé par
le gouvernement du Québec, a confirmé que la minéralisation de
Barry et les roches hôtes ne produisent pas d'acide.


Compte tenu des ressources plus importantes à Barry, Murgor a immédiatement confié à Géostat le mandat de procéder à une étude d'opportunité du gisement, mais elle a repoussé l'étude de faisabilité dans l'attente des résultats d'une campagne de forage de délimitation de 3 000 mètres destinée à améliorer les ressources présumées et à étendre les zones minéralisées là où de grandes anomalies géophysiques n'ont été que peu vérifiées jusqu'à présent. Le début de la campagne de forage est prévu pour le 18 avril 2006 et les ressources seront recalculées dès que les résultats seront disponibles. L'amélioration finale des ressources actuelles sera obtenue au moyen d'un levé altimétrique détaillé de la zone des ressources aurifères à compter du 1er juin 2006.

André C. Tessier, président de Ressources Murgor, a déclaré : "Nous sommes enchantés de ces résultats. Un forage très limité nous a permis de plus que doubler les ressources aurifères à faible profondeur à Barry et de confirmer l'exactitude de notre modèle géologique. Des portions des zones 43 et 45 n'ont toujours pas été incluses et les zones 48 et 51 n'ont pas encore été examinées. Les essais métallurgiques sont extrêmement encourageants étant donné que la récupération uniquement par flottation atteint 94 % et que les roches ne produisent pas d'acide. Le seul contretemps, c'est que nous devons repousser l'étude de faisabilité jusqu'à la fin de la phase de forage afin que nous puissions inclure les nouvelles ressources potentielles. Nous continuons de mettre les bouchées doubles en vue de démarrer l'exploitation pendant que le prix de l'or atteint un sommet."

La zone principale du gisement de Barry est située au coeur de la propriété Barry I, qui appartient entièrement à Murgor et regroupe 14 concessions minières couvrant 224 hectares. La propriété est elle-même entourée par la propriété Barry United, composée de 192 concessions minières d'une superficie de 3 052 hectares et détenue à parts égales par Ressources Murgor Inc. et Ressources Freewest Canada Inc. (FWR à la Bourse de croissance TSX). Il y a lieu de croire qu'une concession de la propriété Barry United renfermerait une portion des ressources d'or présumées de la zone 45, et pendant la prochaine campagne de forage, environ 1 000 mètres porteront sur des extensions de cette zone.

Les propriétés sont situées dans la ceinture de roches vertes Barry-Urban en Abitibi, à environ 100 km à l'est de la ville de Lebel-sur-Quévillon, dans le Nord-Ouest du Québec. Le gisement est accessible à longueur d'année par des chemins forestiers.

A la propriété Windfall, 10 km au nord-est du gisement de Barry, Murgor et le coentrepreneur Ressources Freewest Canada Inc, ont terminé leur campagne de forage de l'hiver 2006 le 4 avril 2006. Pendant la campagne, 43 trous ont été forés (WIN-05-69 à WIN-06-111) pour un total de 5 623 mètres. Les résultats des trous de forage WIN-05-69 à 96 ont été publiés dans de récents communiqués, et ceux des trous de forage WIN-06-97 à WIN-06-111 sont en attente. Les résultats des trous de forage WIN-06-97 à WIN-06-111 seront communiqués dès qu'ils seront tous disponibles.

Dans un autre ordre d'idée, Murgor annonce qu'elle a acquis les 50 % restants de la concession Missing Lake de Malartic-Sud Exploration Inc. en émettant à cette entreprise 75 000 actions de Murgor. Le vendeur a également conservé une redevance nette de fonderie de 1 % sur la concession. La concession Missing Lake fait partie de la propriété Mishibishu, qui appartient entièrement à Murgor et est située à environ 50 km à l'ouest de la ville de Wawa, en Ontario. Murgor a donc accru de 50 % à 100 % sa participation dans la concession Missing Lake.

Ghislain Deschênes, géologue, est la personne qualifiée, tel que définie par la NC 43-101, qui a fait l'estimation des ressources pour le compte de Géostat International Inc. André C. Tessier, géologue (Ontario), ingénieur (Québec) et président et chef de la direction de Ressources Murgor Inc., a été la personne qualifiée sur le terrain et est responsable de la préparation du présent communiqué.

La Bourse de croissance TSX n'a pas vérifié le présent communiqué et ne saurait être tenue responsable du bien-fondé ou de l'exactitude de son contenu.

Renseignements

  • RESSOURCES MURGOR INC.
    André C. Tessier
    Président et chef de la direction
    (613) 546-7503 ou 1 888 891-3330
    (613) 546-7318 (FAX)
    info@murgor.com
    www.murgor.com