MUSEE CANADIEN DE LA NATURE

MUSEE CANADIEN DE LA NATURE

05 avr. 2007 10h30 HE

Musée canadien de la nature/Gagnant du Prix du partenariat musées et écoles 2006 : Un projet monstre! Les Îles de la Madeleine remportent un prix national

Avis aux rédacteurs: D'intérêt particulier aux médias du Québec et du Nunavut

OTTAWA, ONTARIO--(CCNMatthews - 5 avril 2007) - Un programme éducatif qui a incité la moitié des jeunes des Iles de la Madeleine à participer à un projet sur les mammifères marins à l'aquarium local vient de remporter le quatrième Prix du partenariat musées et écoles. Le Collège canadien des enseignant(e)s et le Musée canadien de la nature, en collaboration avec l'Association des musées canadiens, parrainent ce prix national annuel. On a décerné une mention honorable au travail de collaboration entre une école et un musée communautaire de la localité de Sanikiluaq, située sur les îles Belcher au Nunavut, dans la région sud-est de la baie d'Hudson.

L'idée d'un projet sur les mammifères marins est née en 2003 alors qu'un petit rorqual s'est échoué sur une plage des Iles de la Madeleine, dans le golfe du Saint-Laurent. Plusieurs habitants de la collectivité se sont donné la main pour retirer la carcasse. Etant donné la somme de travail exigée, on a fait appel aux jeunes. C'est ainsi que s'est créé un partenariat entre l'Aquarium des Iles de la Madeleine, la Commission scolaire des Iles de la Madeleine et le campus des Iles du Cégep de la Gaspésie-Iles de la Madeleine. Cette association résulta, trois ans plus tard, en une exposition sur les mammifères marins recueillis. Les jeunes ont joué un rôle de premier plan à toutes les étapes du projet, même pour le dépeçage des animaux et le montage des squelettes.

Ce projet comprenait un vaste éventail d'activités, parmi lesquelles : concours artistiques, concours visant à trouver un nom à de nouveaux phoques de l'aquarium, débat à Montréal sur la chasse aux phoques, visites d'une classe de biologie du Cégep, ateliers de dessins, conférence sur les mammifères marins organisée par des élèves de l'école secondaire, création de panneaux d'interprétation pour l'exposition, montage d'un squelette de marsouin commun par des élèves de biologie. La qualité exceptionnelle de l'ensemble des activités a favorablement impressionné le comité de sélection.

"La collectivité a contribué à enrichir ce projet, ce qui constitue un autre aspect intéressant de cette initiative, fait remarquer la coprésidente du comité de mérite, Mary Ellen Herbert, en résumant les commentaires des juges. On présente ainsi au visiteur non seulement une exposition scientifique sur les mammifères marins mais aussi la perspective des jeunes insulaires sur leur patrimoine naturel. Comme l'aquarium a fourni aux jeunes l'occasion de participer à des activités qui correspondent à leur réalité et à leur environnement, ceux-ci ont pu s'approprier les thèmes. De plus, ils ont pu discuter de ces questions avec leurs parents et leurs amis et diffuser les connaissances au sein de la collectivité."

"Nous sommes très très heureux d'avoir reçu cette récompense", déclare la directrice de l'aquarium Sophie Fortier. Elle se félicite que les bienfaits de la collaboration entre les écoles et les musées rejaillissent sur la collectivité.

Partenariat musées-écoles a décerné une mention honorable 2006 au travail de collaboration entre le Najuqsivik Society Community Museum qu'abrite l'école Nuiyak de Sanikiluaq, village de 800 âmes.

Les élèves participaient à divers projets : réaliser des moulages archéologiques, fabriquer des tapis d'ours polaire, naturaliser des ours polaires, aider à terminer une hutte de terre, effectuer des vidéoconférences, etc. Comme l'explique John Jamieson, directeur de l'école Nuiyak : "Le foyer de l'école représente plutôt le musée statique. La vitalité du musée réside dans ses activités pratiques au cours desquelles on produit les objets. Certains de ces programmes ne se retrouvent dans aucune autre école du Nord."

Les étudiants ont appris la méthode de moulage utilisée pour réaliser des reconstitutions archéologiques aux laboratoires de la Commission archéologique du Canada, à Gatineau au Québec. Ils ont ainsi créé plus de 160 moules. Par ailleurs, des membres de la collectivité ont produit des vidéos et donné des ateliers en anglais et en inuktitut sur le procédé de moulage.

Pour le prix de 2006, on a compté des soumissions de partout au pays, comprennant notamment plus de 20 établissements. Ce prix vient récompenser des programmes éducatifs de collaboration entre les écoles et les musées, capables de parfaire les connaissances des élèves et de susciter leur attachement au patrimoine naturel et culturel du Canada. La vision, la participation de tous les partenaires dès le lancement, la possibilité de participation de la collectivité et la pertinence du projet pour la collectivité figurent parmi les critères de sélection.

Peuvent présenter une soumission toutes les écoles ou commissions scolaires canadiennes qui collaborent avec un musée public à but non lucratif canadien (y compris les zoos et les centres de science). La date limite pour envoyer les soumissions en vue du Prix du partenariat musées et écoles 2007 est le 15 novembre 2007. La Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants, qui fait maintenant partie des partenaires commanditaires, participera à l'organisation et à la sélection du prochain prix. Pour de plus amples renseignements, visitez le site Web du Collège canadien des enseignant(e)s à www.cct-cce.com.

Renseignements

  • Musée canadien de la nature
    Dan Smythe
    Agent principal des relations avec les médias
    613-566-4781
    1-800-263-4433
    dsmythe@mus-nature.ca