SOURCE: Nation-E

Nation-E

13 sept. 2016 03h00 HE

Nation-E met en garde contre des attaques potentiellement mortelles contre les stades et complexes sportifs

La société de cyber-sécurité présentera ses observations sur la vulnérabilité au cours du sommet 2016 sur la cyber-sécurité qui se tiendra à New York

SANTA CLARA, Californie, États-Unis--(Marketwired - 13 septembre 2016) - Nation-E, un leader mondial de la cyber-sécurité pour les infrastructures critiques, a identifié un certain nombre d'éléments exposés à l'intérieur des stades et complexes sportifs aux États-Unis qui sont extrêmement vulnérables aux cyber-attaques. Idan Udi Edry, PDG de Nation-E, fera une annonce officielle au sujet des cyber-menaces auxquelles les grands stades sont exposés lors du sommet sur la cyber-sécurité qui se tiendra à New York le 21 septembre 2016.

En se basant sur des événements sportifs qui ont été touchés par la cybercriminalité dans le passé, des dysfonctionnements causés par les cyber-attaques peuvent avoir un impact sur l'intégrité des jeux et provoquer un chaos potentiel durant le match. De plus, les cyber-attaques directes contre les événements sportifs peuvent créer une réaction en chaîne, avec des répercussions néfastes, affectant de nombreux secteurs, y compris l'assurance, les jeux réglementés, les retransmissions sportives, la publicité, les recettes de billetterie, la marchandise de sport, l'athlétisme professionnel et plus encore.

Au cours des trois dernières décennies, des pannes d'électricité ont perturbé plusieurs grands événements sportifs dans le monde entier, y compris le Super Bowl XLVII (2013), le match de football Argentine -Brésil (2012), la rencontre de football américain NFL des Minnesota Vikings contre Chicago Bears (2010), la 3e rencontre du championnat mondial de baseball en 1989 et bien d'autres. Il existe de solides indications selon lesquelles de tels événements ont eu lieu dans les championnats de football européens, y compris la Bundesliga allemande, pour soulever des inquiétudes à propos des attaques délibérées. Ces cas démontrent les dommages potentiels que de tels événements peuvent infliger s'ils se produisent dans le cadre d'une cyber-attaque bien planifiée. Actuellement, les spécialistes de la cyber-sécurité comprennent que les pirates et les agresseurs ont les capacités et la motivation nécessaires pour cibler les stades, les complexes et les événements sportifs internationaux. Les pirates et les cyber-criminels sont motivés par des motifs divers, y compris des convictions politiques ou idéologiques, une valeur économique, des activités criminelles connexes qui débordent sur le cyberespace, des gains stratégiques et d'autres questions relatives à la sécurité des États. Tous ces facteurs créent une nouvelle menace imminente pour les stades et complexes sportifs.

Comme pour les bâtiments et les structures intelligents, les vastes complexes sportifs utilisent des systèmes informatiques qui surveillent, gèrent et contrôlent diverses fonctions électriques et électromécaniques, notamment :

  • Le chauffage, la ventilation et la climatisation (CVC)
  • La distribution et la consommation d'énergie
  • L'ingénierie et la sécurité incendie
  • Le contrôle des ascenseurs
  • La sécurité, l'observation et la surveillance
  • Le contrôle de l'éclairage
  • Les systèmes de plomberie
  • Les contrôles d'accès aux bâtiments
  • Les énergies renouvelables

Bien que ces systèmes centralisés puissent apporter une plus grande efficacité, améliorer la sécurité et accroître la fiabilité des stades, ils constituent également des structures sensibles au piratage et aux cyber-attaques en raison de l'interface de la technologie opérationnelle (OT) avec les réseaux informatiques et sans fil, et Internet. En conséquence, ces attaques ont un impact à grande échelle et peuvent potentiellement stopper les transactions commerciales, perturber les fonctions et services essentiels, compromettre les informations sensibles et infliger des dégâts matériels.

" Tout dispositif connecté contrôlant les fonctions vitales d'un stade étant vulnérable, les pirates qui ont réussi à pénétrer dans la GTB peuvent infliger des dommages dévastateurs aux opérations clés ", a déclaré Idan Udi Edry, PDG de Nation-E. " Nous avons vu des exemples de ce genre d'attaques depuis de nombreuses années. Actuellement, tandis que la confiance des pirates dans leurs capacités de cyber-attaque augmente, la nécessité d'une approche de pointe, extensive et préventive, à l'égard cyber-menaces est devenue primordiale. "

Pour faire face aux risques exposés qui rendent les stades vulnérables aux cyber-attaques, M. Edry fera une annonce officielle lors du Sommet sur la cyber-sécurité de New York, le 21 septembre 2016 à 16 heures, juste avant le cocktail. Au cours de la réception, James Woosley, principal intervenant pour Nation-E, ancien directeur de la CIA et spécialiste de la sécurité nationale et de l'énergie, fournira les remarques de clôture et partagera ses connaissances sur l'état actuel de la cyber-sécurité aux États-Unis.

Pour de plus amples informations sur Nation-E et ses dernières technologies de cyber-sécurité pour les infrastructures essentielles et les technologies de l'IdO, veuillez-vous rendre sur www.Nation-E.com.

À propos de Nation-E

Nation-E, fondée en 2012 par Daniel Jammer, innove dans la cyber-sécurité de l'IdO industriel (IIdO), élaborant des technologies pour la prochaine génération de l'informatique industrielle (Industry 4.0). Sa solution adapte les meilleures pratiques de sécurité informatique à l'IIdO et comble le fossé entre le domaine de la technologie opérationnelle isolée (OT) et le domaine informatique en toute sécurité.

Basée en Israël, Nation-E a récemment élargi son empreinte aux États-Unis avec deux nouveaux bureaux. L'un dans la Silicon Valley, qui abrite plusieurs des plus grandes entreprises de technologie au monde, et l'autre à New York, qui abrite la salle d'exposition de l'entreprise et présente les solutions technologiques de Nation-E pour l'infrastructure industrielle et les environnements de réseaux intelligents. Pour tout complément d'information, rendez-vous sur : www.Nation-E.com.

Renseignements