SOURCE: Nav Canada

NAV CANADA

13 nov. 2015 08h30 HE

NAV CANADA applaudit la conclusion d'une entente internationale sur l'attribution des fréquences permettant le pistage et la surveillance de la circulation aérienne à l'échelle de la planète

OTTAWA, ON--(Marketwired - 13 novembre 2015) - NAV CANADA félicite l'Union internationale des télécommunications (ITU) pour sa décision d'adopter une attribution à titre primaire de la bande de fréquences 1090 MHz pour la réception satellitaire des signaux de surveillance dépendante automatique en mode diffusion (ADS-B). L'amendement au règlement des radiocommunications a été approuvé dans le cadre la Conférence mondiale des radiocommunications (WRC-15) tenue le 11 novembre, à Genève, en Suisse.

La fréquence 1090 MHz était déjà protégée pour les communications air-sol des aéronefs. La décision de l'ITU élargit la protection de cette fréquence et inclut désormais les communications aéronef-satellite, permettant ainsi l'utilisation de l'ADS-B satellitaire pour le pistage des aéronefs et la surveillance de la circulation aérienne à l'échelle de la planète.

" Nous avons franchi une étape importante qui rehaussera la sécurité et l'efficacité de l'aviation internationale, a déclaré John Crichton, président et chef de la direction. Nous apprécions les efforts inlassables de la délégation canadienne au cours des deux dernières années pour faire valoir cette question auprès de la WCR. Les efforts concertés des représentants d'Innovation, Sciences et Développement économique Canada et de Transports Canada sont dignes d'éloges. La décision d'aujourd'hui nous permet de poursuivre les efforts afin que la surveillance de la circulation aérienne en temps réel mondiale devienne une réalité. "

" Le ministère de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique du Canada se réjouit d'avoir dirigé les efforts des intervenants canadiens afin de mettre en place le pistage mondial des aéronefs en fournissant le spectre de fréquences pour ces systèmes essentiels, a déclaré le ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique, l'honorable Navdeep Bains. Ce débouché positif à la WRC contribuera à améliorer la sécurité et l'efficacité des vols et des passagers dans le monde entier. "

Même si la technologie ADS-B est largement utilisée dans de nombreux pays, ses diffusions ne peuvent être reçues que par des stations terrestres à portée optique des aéronefs. Ainsi, il n'existe aucune couverture de surveillance de la circulation aérienne au-dessus des océans et dans bon nombre des régions éloignées ou montagneuses. À l'heure actuelle, la surveillance par le contrôle de la circulation aérienne se limite à environ 30 pour cent de l'espace aérien du globe.

Pour remédier à ce vide de couverture, des récepteurs ADS-B seront installés à bord de la constellation de satellites en orbite basse terrestre NEXT d'Iridium qui sera entièrement en service d'ici la fin de 2017, et qui permettront de lancer la couverture ADS-B mondiale en 2018. Ces récepteurs embarqués peuvent capter les communications ADS-B d'aéronefs survolant les régions polaires, océaniques, éloignées et terrestres de toute la planète.

Le déploiement de l'ADS-B satellitaire est dirigé par l'entreprise Aireon LLC, dont NAV CANADA détiendra en définitive 51 pour cent des parts. Aireon est un partenariat regroupant quatre fournisseurs de services de navigation aérienne, soit NAV CANADA, ENAV d'Italie, l'IAA d'Irlande et NAVIAIR du Danemark, ainsi qu'Iridium Communications.

" L'ADS-B satellitaire augmentera la surveillance en temps réel de 30 pour cent à 100 pour cent de la planète, de préciser M. Crichton. Un des avantages clés du service Aireon est qu'il utilise les capacités déjà installées dans les aéronefs sans qu'il soit nécessaire de moderniser les appareils. Il représente l'avancée technologique la plus révolutionnaire afin d'améliorer la façon dont les services de navigation aérienne sont fournis dans la plupart des pays du monde. "

" La décision de l'ITU de fournir l'allocation de spectre nécessaire pour la fréquence 1090 MHz nous permet d'aller de l'avant avec cette importante technologie et contribue à la mise en place d'un système mondial de pistage des aéronefs, l'objectif fixé par l'OACI et de l'IATA à la suite de la disparition du vol MH370 ", de conclure M. Crichton.

Exploitant national du système de navigation aérienne civile, NAV CANADA est une société du secteur privé qui assure à la grandeur du pays les services suivants : contrôle de la circulation aérienne, information de vol, exposés météorologiques, services d'information aéronautique, services consultatifs d'aéroport et aides électroniques à la navigation.

Renseignements

  • Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :
    Michelle Bishop
    Directrice, Relations gouvernementales et affaires publiques
    (613) 563-7520

    Ron Singer
    Gestionnaire national, Relations avec les médias
    (613) 563-7303

    Ligne d'information des médias :
    1-888-562-8226