Nemaska Lithium Inc.
TSX CROISSANCE : NMX
OTCQX : NMKEF

Nemaska Lithium Inc.

19 nov. 2015 02h00 HE

Nemaska Lithium conclut un protocole d'entente avec Johnson Matthey Matériaux pour Batteries Ltée pour son usine de phase 1

QUÉBEC, QUÉBEC--(Marketwired - 19 nov. 2015) - Nemaska Lithium inc. (« Nemaska Lithium » ou « la Société » (TSX CROISSANCE:NMX)(OTCQX:NMKEF) a le plaisir d'annoncer la conclusion d'un protocole d'entente (PE) avec Johnson Matthey Matériaux pour Batteries Ltée (JMBM) de Candiac (Québec), une filiale en propriété exclusive de Johnson Matthey PLC (LSE:JMAT) (www.matthey.com). Le PE prévoit le versement par JMBM d'une avance de 12M$ en échange de produits et de services de valeur égale à venir de l'usine de phase 1 ainsi que de l'usine commerciale subséquente qui seront bâties à Shawinigan, Québec. De plus, le PE renferme des dispositions prévoyant la signature d'une entente d'approvisionnement à long terme de sels de lithium (hydroxyde de lithium et carbonate de lithium) pour répondre à la demande prévisionnelle future des produits de matériaux pour batteries de JMBM. Les sels de lithium seront produits à l'usine hydrométallurgique commerciale que Nemaska Lithium a aussi l'intention de construire à Shawinigan. Le protocole d'entente est conclu sous réserve d'une vérification diligente par JMBM et de la signature des ententes définitives requises.

« Nous sommes très heureux d'avoir conclu cette entente stratégique avec JMBM, un des principaux fournisseurs de matériaux de cathodes de phosphate de fer-lithium utilisés dans des applications automobiles et non automobiles, a commenté Guy Bourassa, président et chef de la direction de Nemaska Lithium. Nous sommes confiants de pouvoir livrer des sels de lithium de très haute pureté avec l'usine de phase 1 et devenir un fournisseur à long terme de JMBM. Des analystes et des experts de l'industrie prévoient une pénurie de composés de lithium alors que le marché des batteries au lithium est en pleine croissance et que les entreprises mettent en branle leurs plans d'expansion (plusieurs méga-usines sont en construction). »

De poursuivre M. Bourassa : « Le protocole d'entente conclu avec JMBM représente une approche non dilutive au financement de l'usine de phase 1 et nous serons prêts à commencer la construction dès que le financement aura été complété, ce qui devrait être fait d'ici février 2016. Les principaux fournisseurs et les matériaux à long délai de livraison ont été identifiés et nous prévoyons mettre l'usine de phase 1 en production en moins de 12 mois suite à la clôture du financement. »

Bien que la Société ait l'intention arrêtée de construire son usine de Phase 1 et subséquemment une usine commerciale, la construction et l'opération sont conditionnels au financement. L'usine de phase 1 sera érigée sur le site de l'ancienne usine Laurentide récemment acquis à Shawinigan (voir le communiqué de presse du 8 septembre 2015). Elle aura une capacité de production d'environ 500 tonnes par année d'hydroxyde de lithium et de carbonate de lithium de haute pureté.

À propos de Johnson Matthey

Johnson Matthey est une multinationale de produits chimiques spécialisés qui tire sa force de la science, de la technologie et de ses employés. Plusieurs des produits de ce chef de file en matière de technologies durables améliorent la qualité de vie de millions d'êtres humains en raison de leurs effets bénéfiques sur l'environnement ainsi que la santé et le mieux-être des personnes. Le groupe axe ses efforts sur des technologies d'air pur, d'énergie propre et à faible teneur en carbone et possède une expertise dans l'utilisation et le recyclage de métaux précieux. Johnson Matthey exploite ses activités dans plus de 30 pays et compte quelque 13 000 personnes à son emploi. Ses produits et services sont vendus partout dans le monde à un large éventail d'industries de technologie avancée.

À propos de Nemaska Lithium

Nemaska Lithium veut devenir un producteur d'hydroxyde de lithium et de carbonate de lithium destinés principalement au marché en pleine croissance des batteries au lithium. Au Québec, la Société développe l'un des plus importants gisements de spodumène au monde, tant en volume qu'en teneur. Le concentré de spodumène qui sera produit à la mine Whabouchi de Nemaska Lithium sera envoyé à l'usine de transformation que la Société entend construire à Shawinigan, Québec. Cette usine transformera le concentré de spodumène en hydroxyde de lithium et en carbonate de lithium de haute pureté grâce à des méthodes exclusives de production pour lesquelles la Société a déposé des demandes de brevets.

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué.

Les énoncés contenus dans le présent communiqué de presse qui ne sont pas des faits historiques sont des énoncés prospectifs. Ces énoncés portent sur des événements et scénarios futurs et comportent donc des incertitudes et des risques inhérents. Les résultats obtenus pourraient différer de ceux projetés à l'heure actuelle. La Société n'assume aucune obligation de mettre à jour ces énoncés prospectifs.

Renseignements