Nemaska Lithium Inc.
TSX CROISSANCE : NMX
OTCQX : NMKEF

Nemaska Lithium Inc.

02 févr. 2016 06h30 HE

Nemaska Lithium fournit une mise à jour sur le calendrier de construction de son usine de production d'hydroxyde de lithium de Phase 1

QUÉBEC, QUÉBEC--(Marketwired - 2 fév. 2016) - Nemaska Lithium Inc. (« Nemaska Lithium » ou « la Société ») (TSX CROISSANCE:NMX)(OTCQX:NMKEF) est heureuse de fournir une mise à jour générale sur son projet d'usine de Phase 1 pour la production d'hydroxyde de lithium (« usine de Phase 1 »). L'usine de Phase 1 a été conçue de manière à produire annuellement 500 tonnes d'hydroxyde de lithium de haute pureté. Le début de la construction de l'usine de Phase 1 est prévu au cours du premier trimestre de 2016 et celle-ci devrait être complétée au courant du dernier trimestre de 2016. À ce propos, la Ville de Shawinigan finalisera prochainement le processus de modification de zonage permettant à la Société de construire et opérer ses usines de Phase 1 et commerciale sur ce site.

Plus tôt aujourd'hui, Nemaska Lithium annonçait avoir reçu un premier versement de 2,1M $ de Technologies du développement durable Canada (TDDC). Conséquemment, la Société est en discussion avec certains fournisseurs clés et entend procéder dans les prochaines semaines aux commandes d'achat de certains équipements requis pour la construction de l'usine de Phase 1. De plus, Nemaska Lithium a initié l'ingénierie de détail avec pour objectif une mise en opération de l'usine de Phase 1 au courant du dernier trimestre de 2016.

Une fois construite, l'usine de Phase 1 permettra à Nemaska Lithium d'honorer les modalités du protocole d'entente (PE) conclu avec Johnson Matthey Matériaux pour Batteries Ltée (JMBM) de Candiac, Québec, lequel prévoit le versement par JMBM d'une avance de 12M $ en échange de produits et de services de valeur égale à venir de l'usine de Phase 1 (voir communiqué du 19 novembre 2015). De plus, Nemaska Lithium produira des échantillons commerciaux d'hydroxyde de lithium, et ce dans le but de conclure des ententes de vente avant la mise en opération de la mine Whabouchi et de l'usine hydrométallurgique commerciale. Nemaska Lithium est en discussion avec certains clients potentiels, lesquels ont tous demandé de recevoir des échantillons dès que disponibles.

« L'entente avec TDDC et la modification de zonage du site sont deux étapes significatives que nous franchissons avec succès et qui nous permettent d'initier la construction de l'usine de Phase 1 pour la production d'hydroxyde de lithium», a commenté Guy Bourassa, président et chef de la direction de Nemaska Lithium. « Avec le début officiel du projet de Phase 1, nous sommes enthousiastes à l'idée de travailler avec les diverses parties prenantes locales et régionales. Des activités de communication et d'information sont déjà prévues dont entre autres plus tard cette semaine devant les Manufacturiers de la Mauricie et du Centre-du-Québec à Trois-Rivières, Québec. Nous prévoyons également des présentations devant la Chambre de commerce et d'industrie de Shawinigan afin de tenir informée la communauté d'affaires. »

À propos de Nemaska Lithium

Nemaska Lithium veut devenir un producteur d'hydroxyde de lithium et de carbonate de lithium destinés principalement au marché en pleine croissance des batteries au lithium. Au Québec, la Société développe l'un des plus importants gisements de spodumène au monde, tant en volume qu'en teneur. Le concentré de spodumène qui sera produit à la mine Whabouchi de Nemaska Lithium sera envoyé à l'usine de transformation que la Société entend construire à Shawinigan, Québec. Cette usine transformera le concentré de spodumène en hydroxyde de lithium et en carbonate de lithium de haute pureté grâce à des méthodes exclusives de production pour lesquelles la Société a déposé des demandes de brevets.

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué.

Les énoncés contenus dans le présent communiqué de presse qui ne sont pas des faits historiques sont des énoncés prospectifs. Ces énoncés portent sur des événements et scénarios futurs et comportent donc des incertitudes et des risques inhérents. Les résultats obtenus pourraient différer de ceux projetés à l'heure actuelle. La Société n'assume aucune obligation de mettre à jour ces énoncés prospectifs.

Renseignements