Nemaska Lithium Inc.
TSX CROISSANCE : NMX
OTCQX : NMKEF

Nemaska Lithium Inc.

29 juin 2016 10h06 HE

Nemaska Lithium reçoit le deuxième versement de 2,12 M $ de Technologies du développement durable Canada pour son usine d'hydroxyde de lithium de phase 1

QUÉBEC, QUÉBEC--(Marketwired - 29 juin 2016) - Nemaska Lithium Inc. (« Nemaska Lithium » ou la « Société ») (TSX CROISSANCE:NMX) (OTCQX:NMKEF) a reçu son deuxième versement de 2,12 M $ de Technologies du développement durable Canada (TDDC) en vue de la mise en valeur de l'usine d'hydroxyde de lithium de phase 1.

« Jusqu'à présent, la Société a reçu un total d'environ 21 M $, soit approximativement 55 % du budget total de 38 M $ de l'usine de phase 1 », a commenté Steve Nadeau, chef de la direction financière de Nemaska Lithium. « Les sources de financement reçues jusqu'à présent en vue de l'usine de phase 1 sont les suivantes : 10 M $ de Ressources Québec Inc., 6 M $ de Johnson Matthey Matériaux pour Batteries Ltée, 4,24 M $ de TDDC et 750 000 $ du programme Technoclimat par l'intermédiaire du Bureau de l'efficacité et de l'innovation énergétiques du ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles ».

« Nous avons pris possession des installations à Shawinigan, lesquelles abriteront à la fois les usines hydrométallurgiques de phase 1 et commerciale; la construction de l'usine de phase 1 a aussi démarré », d'observer Guy Bourassa, président et chef de la direction de Nemaska Lithium. « En outre, les travaux de démantèlement des équipements de l'ancienne papeterie dans le secteur de l'usine commerciale ont débuté et nous sommes ravis des progrès réalisés jusqu'à présent ».

L'usine de phase 1 a été conçue afin de produire 500 tonnes par année d'hydroxyde de lithium de grande pureté. La construction de l'usine de phase 1 a commencé et il est prévu qu'elle soit finalisée au cours du quatrième trimestre de 2016. Une fois construite, Nemaska Lithium prévoit l'utiliser pour produire des échantillons commerciaux d'hydroxyde de lithium à envoyer aux utilisateurs finaux du marché des batteries au lithium, et ce, dans l'objectif de conclure des conventions d'achat avant le début de l'exploitation de la mine de lithium de Whabouchi et de l'usine commerciale, celle-ci étant également située à Shawinigan. Nemaska Lithium est en pourparlers avec un certain nombre d'utilisateurs finaux, lesquels ont tous demandé des échantillons dès que possible.

À propos de Nemaska Lithium

Nemaska Lithium veut devenir un producteur d'hydroxyde de lithium et de carbonate de lithium destinés principalement au marché en pleine croissance des batteries au lithium. Au Québec, la Société développe l'un des plus importants gisements de spodumène au monde, tant en volume qu'en teneur. Le concentré de spodumène qui sera produit à la mine Whabouchi de Nemaska Lithium sera envoyé à l'usine de transformation que la Société entend construire à Shawinigan, Québec. Cette usine transformera le concentré de spodumène en hydroxyde de lithium et en carbonate de lithium de haute pureté grâce à des méthodes exclusives de production pour lesquelles la Société a déposé des demandes de brevets.

À propos de TDDC

Technologies du développement durable Canada (TDDC) agit à titre de catalyseur principal dans le développement de l'industrie canadienne des technologies du développement durable, et ce en finançant et soutenant des projets de technologies propres dans divers secteurs. TDDC investit dans des entreprises canadiennes qui de par leurs technologies innovantes apportent une contribution positive au Canada : création d'emploi de qualité, croissance économique et respect de l'environnement. TDDC est une fondation financée par le Gouvernement du Canada.

Pour de plus amples informations, prière de visiter tddc.ca

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué.

Les énoncés contenus dans le présent communiqué de presse qui ne sont pas des faits historiques sont des énoncés prospectifs. Ces énoncés portent sur des événements et scénarios futurs et comportent donc des incertitudes et des risques inhérents. Les résultats obtenus pourraient différer de ceux projetés à l'heure actuelle. La Société n'assume aucune obligation de mettre à jour ces énoncés prospectifs.

Renseignements