SOURCE: Grand Challenges Canada

Grand Challenges Canada

19 mai 2016 00h01 HE

Neuf innovations pour améliorer le développement précoce du cerveau dans le monde en développement et ainsi aider les enfants à mieux réussir

Canada et les partenaires de « Sauver des cerveaux » financent neuf innovations en Afrique, en Asie, en Amérique centrale et en Amérique du Sud; L'annonce englobe le déploiement à grande échelle des soins maternels de type kangourou au Cameroun

COPENHAGUE, DANEMARK--(Marketwired - 19 mai 2016) -  Grands Défis Canada, financé par le gouvernement du Canada, et les partenaires de " Sauver des cerveaux ont annoncé aujourd'hui des investissements dans neuf façons créatrices de protéger et de favoriser le développement cognitif des enfants dans les pays en développement.

Les investissements totalisent 4,2 millions $CAN et sont partagés entre des projets en Afrique (Cameroun, Kenya, Mali, Rwanda, Ouganda), en Amérique centrale (Guatemala), en Amérique du Sud (Brésil, Pérou) et en Asie (Pakistan).

La plus grande part, soit 1 million $, à laquelle s'ajoutera une contribution équivalent des partenaires, permettra d'améliorer la vie de près de 3 000 enfants de faible poids à la naissance en Afrique de l'Ouest d'ici la fin de 2016 en étendant l'utilisation des " soins maternels de type kangourou ", une méthode éprouvée pour réduire la mortalité et prodiguer de bons soins aux nourrissons de faible poids nés prématurément.

En dépit du fait qu'elle est recommandée par l'Organisation mondiale de la Santé comme un moyen efficace et peu coûteux de sauver et d'améliorer la vie des nourrissons de faible poids à la naissance ou prématurés, l'utilisation de soins maternels de type kangourou demeure limitée à l'échelle mondiale.

Dirigée par la Fondation Kangourou basée en Colombie, la nouvelle initiative utilise un modèle de " formation des formateurs " adapté à la culture et appuyé par l'apprentissage en ligne et une plateforme de suivi des données pour étendre l'accès au soins maternels de type kangourou au Mali et au Cameroun. Deux unités existantes de soins maternels de type kangourou deviendront des centres d'excellence pour cette méthode et aideront à établir et à former 10 nouvelles unités hospitalières. Il est prévu que chacune de ces nouvelles unités contribuera à réduire la mortalité néonatale d'environ 30 %.

Grands Défis Canada explore simultanément si un instrument financier de " rémunération en fonction de la réussite ", appelé une obligation d'impact pour le développement, pourrait être utilisé pour élargir les soins maternels de type kangourou à quelque 25 hôpitaux régionaux et 30 hôpitaux de district au Cameroun.

Les soins maternels de type kangourou aident non seulement les enfants de faible poids à la naissance à survivre, mais aussi à prospérer à l'âge adulte. Des recherches menées en 2012 par la Fondation Kangourou, avec le soutien de Grands Défis Canada, ont comparé des jeunes adultes de 18 à 20 ans qui avaient été répartis de façon aléatoire à la naissance pour recevoir soit des soins maternels de type kangourou soit des soins habituels en incubateur. Les résultats, qui seront rendus publics plus tard cette année, démontrent les importantes conséquences à long terme des soins maternels de type kangourou pour la formation du capital humain.

Pendant ce temps, huit nouvelles innovations à l'étape du démarrage (y compris deux projets dirigés par des entités canadiennes: Save the Children Canada et l'Université de Toronto) recevront chacune 265 000 $CAN afin de mettre à l'essai une série d'approches créatrices pour aider les enfants à atteindre leur plein potentiel.

Les innovations, détaillées ci-dessous, comprennent :

  • L'utilisation d'une plateforme de financement participatif en ligne pour amasser des fonds en vue traiter les enfants accusant un sérieux retard de croissance au Guatemala;
  • Un nouveau programme préscolaire au Pakistan, dont la prestation est assurée par des jeunes âgés de 18 à 24 ans, visant à améliorer la préparation à l'école et à réduire le taux élevé d'abandon des élèves aux niveaux 1 et 2 dans ce pays;
  • Un programme offrant des activités de stimulation cognitive, de formation et de soutien de qualité aux soignants dans les régions à faibles ressources du Brésil;
  • Une programmation de radio éducative et des groupes de soutien communautaire pour les parents au Rwanda;
  • Un programme visant à permettre à des infirmières d'effectuer des visites à domicile aux jeunes femmes enceintes pour la première fois à São Paulo, Brésil.

Les neuf innovations, sélectionnées par Grands Défis Canada, font partie d'un portefeuille grandissant appuyé par Sauver des cerveaux, un partenariat regroupant Grands Défis Canada, la Fondation Aga Khan Canada, la Fondation Bernard van Leer, la Fondation Bill & Melinda Gates, la fondation ELMA, Grands Défis Éthiopie, la Fondation Maria Cecilia Souto Vidigal, la Fondation Palix, la fondation UBS Optimus et Vision Mondiale Canada.

Le programme Sauver des cerveaux soutient de nouvelles approches visant à protéger et à stimuler le développement précoce du cerveau des jeunes enfants, leur offrant ainsi une stratégie de sortie de la pauvreté à plus long terme. Sauver des cerveaux a investi un total de 41 millions $ dans 107 innovations, dont 6 investissements de " déploiement à l'échelle " et la plateforme technique de Sauver des cerveaux qui permet de suivre et d'accélérer les progrès accomplis pour relever ce défi. Le programme Sauver des cerveaux vient de lancer sa cinquième demande de propositions : bit.ly/1IRaEgk

À ce jour, plus de 20 000 enfants ont eu accès aux innovations Sauver des cerveaux, qui visent à améliorer le développement des jeunes enfants. Comme ces innovations en sont encore à un stade précoce, leur impact se fera pleinement sentir dans les années à venir alors que les plus prometteuses de ces innovations feront la transition vers le déploiement à plus grande échelle.

L'annonce a été faite lors d'une séance intitulée " Implementing the Sustainable Development Goals: A Dive into the Global Strategy ", tenue en marge de la conférence de 2016 Women Deliver, qui présentait un aperçu de la stratégie mondiale pour la santé des femmes, des enfants et des adolescents Chaque femme, chaque enfants, lancée en 2015.

" Un tiers des enfants de moins de 5 ans dans le monde ne parviennent pas à atteindre leur plein potentiel ", a déclaré le Dr Peter A. Singer, chef de la direction de Grands Défis Canada. " Investir dans l'innovation est un élément essentiel de la stratégie mondiale Chaque femme, chaque enfant pour la santé des femmes, des enfants et des adolescents en vue d'appuyer la mise en œuvre des Objectifs de développement durable. Cela contribue aussi à faire en sorte que chaque nouveau-né, mère et enfant non seulement survive, mais s'épanouisse. Le Canada et le partenariat Sauver des cerveaux ouvrent la voie en vue de constituer une filière d'innovations qui aideront tous les enfants à atteindre leur plein potentiel. "

Projet de déploiement à l'échelle

Des soins maternels de type kangourou pour les nourrissons de faible poids à la naissance au Mali et au Cameroun
Fondation Kangourou Colombie (pays de mise en œuvre: Mali et Cameroun) www.fundacioncanguro.co

Les " soins maternels de type Kangourou " sont une intervention ayant démontré un bon rapport coût-efficacité pour sauver et améliorer la vie des nourrissons de faible poids à la naissance (FPN) et ou prématurés.

Plus de 20 millions d'enfants naissent chaque année avec une insuffisance pondérale, dont 96 % dans les pays moins développés, selon l'Organisation mondiale de la Santé. Le faible poids à la naissance est un facteur important de mortalité infantile, représentant jusqu'à 80 % de tous les décès néonatals. Il est associé à une morbidité accrue, ainsi qu'à un risque plus grand de retard de développement cognitif.

Les nourrissons de faible poids à la naissance nécessitent généralement des soins supplémentaires pour éviter la maladie et la mort résultant de complications secondaires évitables telles que l'hypothermie et l'infection. Cela pose un problème particulier dans les pays en développement, où les incubateurs et les technologies similaires font souvent défaut, sont surutilisés ou peu fiables, outre leur coût élevé.

Avec les soins maternels de type kangourou, un soignant devient l'incubateur du nouveau-né, et sa principale source de nourriture et de stimulation. La méthode suppose un contact continu peau-à-peau entre les soignants et les nourrissons de faible poids à la naissance ou prématurés, le bébé étant placé dans une position " kangourou " sur la poitrine du soignant le plus tôt possible après la naissance. La méthode s'accompagne de l'allaitement maternel exclusif.

Les soins maternels de type kangourou anticipe et prépare la mère et l'enfant à un retour à la maison le plus tôt possible. Un autre aspect est le suivi multidisciplinaire et rigoureux du bébé et de la mère dans les semaines suivant le congé de l'hôpital et jusqu'à ce que l'enfant atteigne un an d'âge corrigé. La solidarité familiale autour du nourrisson frêle est un élément clé du succès des soins maternels de type kangourou et aide non seulement les jeunes enfants à survivre, mais à s'épanouir.

Une revue Cochrane de 16 essais contrôlés randomisés a conclu que les soins maternels de type kangourou réduisent de manière significative la mortalité, les infections et l'hypothermie, de même que le nombre de jours d'hospitalisation par rapport aux soins conventionnels. Elle a également fait ressortir que cette méthode renforçait les liens entre les parents et le bébé et améliorait la croissance du nourrisson et le développement du cerveau.

Malheureusement, l'accès aux soins maternels de type kangourou demeure limité à l'échelle mondiale. Le Plan d'action Chaque nouveau-né, approuvé par les États membres de l'Organisation mondiale de la Santé en 2014, a fixé comme objectif de rejoindre au moins 50 % des nourrissons de faible poids à la naissance dans le monde pour leur offrir des soins maternels de type kangourou d'ici 2020.

Le déploiement à l'échelle créera 2 centres d'excellence et 10 centres de traitement

Une subvention pouvant atteindre 1 million $ de Grands Défis Canada, qui est financé par le gouvernement fédéral, sera doublée par des partenaires pour porter l'apport financier total jusqu'à 2 millions $.

Les organisations participantes sont la Fondation CrossKnowledge, Ingénieurs Sans Frontières Colombie, l'Hôpital Gabriel Touré au Mali, la Fondation Kangourou Cameroun, la Fondation Kangourou Mali, l'Hôpital Laquintinie au Cameroun, et le Sénat de la France.

Les nouveaux fonds permettront à la Fondation Kangourou de renforcer la capacité de deux unités hospitalières de soins maternels de type kangourou accréditées à Bamako et à Douala, les transformant en "centres d'excellence" pour la formation des équipes de dix hôpitaux supplémentaires. La formation sera appuyée par une plateforme d'apprentissage sur le Web à la fine pointe qui est en voie d'élaboration en partenariat avec la Fondation CrossKnowledge.

Résultat : 12 unités hospitalières accréditées offrant des soins maternels de type kangourou de qualité au Mali et au Cameroun, des pays où le taux de mortalité infantile est parmi les plus élevés au monde. Le travail permettra aux deux pays de diffuser davantage des soins maternels de type kangourou de qualité dans leurs établissements de santé.

La Fondation Kangourou est basée en Colombie et est un chef de file mondial de la promotion des soins maternels de type kangourou. L'organisation a apporté une contribution importante au corpus de recherches à l'appui des soins maternels de type kangourou et a formé plus de 60 équipes provenant de plus de 30 pays en développement à l'utilisation de cette méthode.

Au-delà de la subvention : Une obligation d'impact pour le développement axée sur la " rémunération en fonction de la réussite " au Cameroun

Grands Défis Canada explore simultanément la possibilité qu'un instrument financier axé sur la " rémunération en fonction de la réussite " puisse être utilisé pour étendre les soins maternels de type kangourou au-delà de la période de financement.

L'instrument de la rémunération selon le succès, appelé obligation d'impact pour le développement, suppose que des investisseurs privés acceptent de souscrire des efforts visant à obtenir des résultats spécifiques, tels qu'un meilleur bilan de santé pour les enfants de faible poids à la naissance grâce à des soins maternels de type kangourou. Les bailleurs de fonds -- et les gouvernements des pays lorsque cela est possible -- s'engagent à verser des paiements aux investisseurs si les interventions réussissent. Le rendement financier pour les investisseurs est directement lié aux résultats vérifiés de manière indépendante.

Une obligation d'impact pour le développement offrirait de fortes incitations à mettre à l'essai et à perfectionner le modèle du déploiement à l'échelle des soins maternels de type kangourou dans des boucles de rétroaction continues et des systèmes de gestion du rendement. Et une mesure rigoureuse des résultats (comme l'accès à cette méthode, le gain de poids, un taux de mortalité réduit) ferait clairement la démonstration d'un modèle de déploiement à l'échelle des soins maternels de type kangourou susceptible d'intéresser d'autres pays à revenu faible ou intermédiaire ayant un taux élevé de mortalité infantile imputable à un faible poids à la naissance.

Plus tôt en mai, la Banque mondiale a annoncé qu'une contribution de 2 millions $É.-U. à une obligation d'impact pour le développement avait été approuvée dans le cadre de la Facilité de financement mondial (FFM) à l'appui de l'initiative Chaque femme, Chaque enfant.

L'obligation d'impact pour le développement pourrait financer le déploiement des soins maternels de type kangourou jusqu'à 25 hôpitaux régionaux et 30 hôpitaux de district au Cameroun, améliorant le bilan de santé d'environ 4 000 nourrissons de faible poids à la naissance chaque année.

Projets de démonstration de principe

Financement participatif pour aider les enfants atteint d'un sérieux retard de croissance au Guatemala
Wuqu'Kawoq - (pays de mise en œuvre: Guatemala)
http://www.wuqukawoq.org/

Près de la moitié (49,8 %) des enfants de moins de cinq au Guatemala accusent un retard de croissance, la plus forte prévalence de tous les pays d'Amérique latine. Le retard de croissance, ou une taille insuffisante pour l'âge, fait référence à une croissance physique réduite en raison de la malnutrition, et a un impact profond sur le développement du cerveau de l'enfant. Ce projet utilisera le financement participatif en ligne pour financer une intervention intensive à domicile auprès des enfants ayant un grave retard de croissance. Constituant la première utilisation d'un financement participatif à cette fin, les donateurs et les patients seront réunis sur le site Watsi.org, qui exploite la puissance des récits de patients individuels et les réseaux sociaux pour accroître considérablement les ressources disponibles aux fins des programmes de nutrition. Cela permet de surmonter le principal obstacle à une approche personnelle au financement des programmes de santé : le coût. L'intervention comprend une supplémentation en micronutriments, de l'aide alimentaire aux familles souffrant le plus d'insécurité alimentaire, le suivi de la croissance, ainsi que des séances de counseling individualisé des soignants. Cette intervention sera comparée à la méthode de soins habituelle pour le retard de croissance chez les enfants, qui suit les lignes directrices de la politique nationale et comprend le suivi de la croissance et la supplémentation en micronutriments.

Premiers pas : Programmation de radio éducative et groupes de soutien communautaire au Rwanda
Save the Children Canada - (pays de mise en œuvre: Rwanda)
https://www.savethechildren.ca/

Les interactions parent-enfant dans les premières années de la vie d'un enfant peuvent avoir un impact à long terme sur la santé physique, le bien-être social et émotionnel, et les capacités cognitives. Bien qu'il existe d'autres programmes d'éducation parentale, peu de pays ont mis en œuvre des approches holistiques de l'éducation parentale à l'échelle nationale, et la plupart sont limités au niveau de l'efficacité des communications. Le projet Premiers pas met à l'essai une approche évolutive et holistique pour l'éducation parentale à l'échelle nationale, rejoignant initialement environ 2 430 parents de 1 620 familles. L'intervention est intégrée aux structures gouvernementales rwandaises, combine la programmation radio avec des groupes d'apprentissage par les pairs en milieu communautaire, et collabore avec des éditeurs et des entrepreneurs locaux pour faciliter l'accès des parents aux livres pour jeunes enfants.

Chamas pour le changement : Clubs mère-enfant au Kenya
Université de Toronto (pays de mise en œuvre: Kenya)
https://www.utoronto.ca/

Les Chamas (" groupes " en kiswahili) ont une présence de longue date en Afrique de l'Est et forment des réseaux efficaces permettant aux gens de se rencontrer en dehors de la maison et de mettre en commun leurs ressources en cas d'urgence. Misant sur cette tradition culturelle, des innovateurs de l'Université de Toronto, en collaboration avec l'Université Moi et par le biais d'AMPATH (Academic Model Providing Access to Healthcare), a développé des groupes mère- enfant, appelé Chama cha Mamatoto, adaptés aux besoins des mères et des enfants vivant dans les zones rurales pauvres de l'Ouest du Kenya. Au moment de leur adhésion, les femmes s'engagent à participer à des réunions bihebdomadaires pendant un an et à poursuivre les objectifs du Chama : se soutenir mutuellement, épargner et devenir des entrepreneurs, et s'engager à atteindre des objectifs personnels en matière de santé et de développement de l'enfant. Durant les réunions, les femmes discutent de sujets liés au développement social, à la santé et au développement de l'enfant, elles apprennent la comptabilité, la bonne garde et des compétences parentales et elles reçoivent un mentorat par leurs pairs pour participer à des activités génératrices de revenus. Animés par les agents de santé communautaires du gouvernement, les Chamas présentent une solution économique, autonome et autogérée intégrant la santé, l'éducation sociale et financière et un programme d'épargne/prêts. Ces groupes offrent la possibilité d'introduire un ensemble de capacités de base pour les adultes grâce à l'encadrement et à la formation en vue de rompre le cycle intergénérationnel de la pauvreté et offrir aux enfants l'environnement positif nécessaire à leur croissance et à leur développement.

Jeunes Champions pour aider les enfants au Pakistan à se préparer à l'école primaire
Université Aga Khan - (pays de mise en œuvre: Pakistan)
http://www.aku.edu/

Le Pakistan fait face à un taux d'abandon scolaire élevé. Une stratégie éprouvée pour contrer cette situation est l'inscription à des programmes préscolaires de haute qualité qui renforcent la préparation des jeunes enfants à l'école. Grâce à un financement de Sauver des cerveaux, l'Université Aga Khan élabore un programme préscolaire appuyé par une stratégie de mobilisation du gouvernement du district et des collectivités. Ce programme interactif de préparation à l'école, dispensé par de " jeunes leaders communautaires ", âgés de 18 à 24 ans, facilitera la transition vers l'école primaire et réduira les taux d'abandon scolaire chez les enfants pakistanais de 6 et 7 ans. Il est prévu qu'environ 300 enfants participeront à l'étude pilote.

Visites aux jeunes femmes enceintes pour la première fois au Brésil afin de promouvoir le développement du cerveau des bébés
Institut de psychiatrie, Université de São Paulo - (pays de mise en œuvre: Brésil)
http://www.psiquiatriafmusp.org.br/

Un nouveau programme intensif de visites à domicile d'infirmières auprès des jeunes femmes enceintes pour la première fois dans les régions pauvres de São Paulo fera l'objet d'un essai contrôlé randomisé - le premier du genre en Amérique latine. L'objectif est d'atténuer les effets néfastes du stress toxique sur le développement du cerveau pendant la gestation et durant la petite enfance, et ainsi améliorer le développement de l'enfant. Les innovateurs ont fait appel à deux interventions bien connues (le partenariat famille-infirmière et la garde du bébé) et les ont adapté à la situation socioculturelle et au système de santé du Brésil. Le modèle pourrait être adopté en vue d'une utilisation à l'échelle nationale et dans d'autres pays en développement ayant des caractéristiques similaires. Environ 30 jeunes femmes enceintes pour la première fois recevront l'intervention et l'on estime que l'exposition de leur bébé au stress toxique sera réduite de moitié.

Habiliter les soignants à offrir une stimulation pour favoriser le développement du cerveau de l'enfant dans le cadre du programme Steps Brain Booster au Brésil
Steps Baby Lounge Recreação - (pays de mise en œuvre: Brésil)
http://stepsbabylounge.com.br/

Cette intervention dans les régions à faibles ressources du Brésil mettra l'accent sur les enfants âgés de 1 à 3 ans dont le développement cognitif est entravé par un manque de stimulation adéquate. Le programme Steps Brain Booster permet aux soignants de proposer des activités de stimulation cognitive de qualité, dans le cadre d'un programme intégré d'encadrement et de reconnaissance en classe, des plans de cours dynamiques et faciles à utiliser et du matériel éducatif à la fine pointe. Les modules pluridisciplinaires englobent des activités psychomotrices, l'apprentissage socio-émotionnel, le développement du langage, la sensibilité musicale et l'expression artistique. La trousse comprend plus de 50 circuits de compétences motrices, du matériel de physiothérapie, des jouets variés, des instruments de musique et du matériel d'art différencié, le tout dans les limites du budget de l'école publique. Présenté à chaque semaine de manière intégrée, le programme contribue à former des " composantes de base " dans le cerveau pour améliorer la fonction cognitive. Le modèle de prestation du programme est une innovation en soi, mettant l'accent sur la facilité d'utilisation et l'accessibilité, et appliquant un modèle efficace du secteur privé au secteur public. Les modules de formation sont structurés dans un plan de leçon par étapes qui permet aux éducateurs ayant des qualifications minimales d'offrir une stimulation de qualité. 220 enfants et 24 gardiens d'enfants participeront à la phase de recherche initiale.

L'identification précoce, les soins et le suivi des bébés à risque élevé en Ouganda
Université Makerere - (pays de mise en œuvre: Ouganda)
http://mak.ac.ug/

En Ouganda, la pauvreté, l'ignorance et l'éloignement des établissements de santé sont autant d'obstacles à l'accès aux services de soins pour les nouveau-nés. Ce projet permettra de surmonter certains de ces obstacles pour les enfants les plus vulnérables afin d'assurer le développement complet du cerveau de l'enfant. Une carte de la longueur du pied sera mise à la disposition des agents de santé communautaires pour identifier les nourrissons prématurés et de faible poids à la naissance, de même qu'une carte de dépistage des signes de danger qui leur permettra de repérer les nouveau-nés malades et de les orienter plus facilement vers un établissement de santé pour recevoir des soins de qualité. Les détails relatifs à l'accouchement pour les enfants nés dans des établissements de santé, ainsi que des renseignements sur les nouveau-nés à haut risque seront intégrés à un système d'information géographique (SIG) pour aider les prestataires de santé à rejoindre tous les bébés à risque élevé, fournir des soins continus et surveiller la croissance et le développement adéquat du cerveau. Il est prévu que plus de 1100 enfants seront examinés, permettant d'identifier quelque 200 enfants qui feront l'objet de soins et d'un suivi appropriés.

L'amélioration des compétences parentales, de l'air, de l'eau et de l'hygiène pour un meilleur développement des jeunes enfants dans les régions rurales du Pérou
Université péruvienne Cayetano Heredia - (pays de mise en œuvre: Pérou)
http://www.upch.edu.pe/

Au Pérou rural, les risques pour la santé comme la mauvaise qualité de l'air intérieur et l'accès insuffisant à l'eau potable et à de meilleurs services sanitaires constituent une menace pour le développement précoce de l'enfant. Cette innovation se concentre sur l'amélioration de deux fondements essentiels pour un sain développement de l'enfant : les relations parent-enfant en faisant la promotion de soins attentifs et stables, et les risques environnementaux tels que la qualité de l'air intérieur et l'accès à l'eau courante. Le projet insiste également sur l'hygiène des mains, afin de réduire les risques environnementaux et de créer des milieux physiques sécuritaires et propices à l'épanouissement de l'enfant, au jeu et au développement de leur potentiel cognitif. Il est prévu que 160 enfants et 800 membres de leurs familles recevront l'intervention.

Pour plus d'information, visitez grandchallenges.ca et suivez-nous sur Facebook, Twitter, YouTube et LinkedIn.

À propos de Sauver des cerveaux
Sauver des cerveaux est un partenariat réunissant Grands Défis Canada, la Fondation Aga Khan Canada, la Fondation Bernard van Leer, la Fondation Bill & Melinda Gates, la Fondation ELMA, Grands Défis Ethiopie, la Fondation Maria Cecilia Souto Vidigal, la Fondation Palix, la Fondation UBS Optimus et Vision Mondiale Canada. Le partenariat recherche et appuie des idées audacieuses portant sur des produits, des services et des modèles de mise en œuvre qui protègent et favorisent le développement précoce du cerveau au sein des populations pauvres et marginalisées des pays à revenu faible ou intermédiaire. www.sauvercerveauxinnovation.net

À propos de Grands Défis Canada
Grands Défis Canada est voué à appuyer des idées audacieuses ayant un grand impact en santé mondiale. Nous sommes financés par le gouvernement du Canada et nous offrons du soutien à des innovateurs de pays à revenu faible ou intermédiaire et du Canada. Les idées audacieuses que nous appuyons intègrent l'innovation scientifique, technologique, sociale et commercial - ce que nous appelons l'Innovation intégrée. Grands Défis Canada met l'accent sur des défis définis par des innovateurs dans le cadre de son programme Les Étoiles en santé mondiale, et sur des défis ciblés dans le cadre des programmes Sauver des vies à la naissance, Sauver des cerveaux et La Santé mentale dans le monde. Grands Défis Canada travaille en étroite collaboration avec le Centre de recherches pour le développement International (CRDI), les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) et Affaires mondiales Canada pour catalyser le déploiement à l'échelle, la durabilité et l'impact. Nous sommes centrés sur les résultats et sur les moyens de sauver et d'améliorer des vies.
www.grandsdefis.ca

Image disponible: http://www.marketwire.com/library/MwGo/2016/5/18/11G099079/Images/DSC03445-eb818d375bf1b38eb74cb6f9556f5ae6.JPG

Renseignements

  • DEMANDES DE RENSEIGNEMENTS DES MÉDIAS

    LIAM BROWN
    Attaché de presse
    Grands Défis Canada
    T. 416-673-6542 / 647-328-2021
    liam.brown@grandchallenges.ca

    TERRY COLLINS
    T. 416-538-8712 / 416-878-8712
    tc@tca.tc