Newport Partners Income Fund
TSX : NPF.UN

07 déc. 2006 21h25 HE

Newport Partners Income Fund accroît son portefeuille grâce à un investissement dans des services industriels stratégiques

Murray Demolition investit 50 millions $ pour permettre à Quantum Environmental Group de constituer une société de pointe du domaine du retrait de l'exploitation et des correctifs environnementaux

TORONTO, ONTARIO--(CCNMatthews - 7 déc. 2006) -

A NE PAS DISTRIBUER AUX SERVICES DE FILS DE PRESSE DES ETATS-UNIS ET A NE PAS DIFFUSER AUX ETATS-UNIS

Newport Partners Income Fund (TSX:NPF.UN)(" Newport " ou " le Fonds ") a annoncé aujourd'hui que son partenaire d'exploitation, Murray Demolition LP (" Murray "), la plus importante société de démolition au Canada, a signé un accord définitif portant sur l'investissement de 50 millions $ pour acquérir l'actif de Quantum Environmental Group Inc. (" Quantum "), détenue par des intérêts privés. Etablie à Vancouver, Quantum est un leader réputé à l'échelle nationale du domaine du nettoyage et de la remise en état des installations et des sites industriels et commerciaux.

La clôture de la transaction, assujettie à l'approbation des autorités de réglementation, est prévue pour janvier 2007. A la clôture, Murray et Quantum poursuivront leurs activités commerciales sur une base unifiée sous la raison sociale de Quantum Murray LP (" Quantum Murray "), créant ainsi une société de pointe de retrait de l'exploitation et de correctifs environnementaux à services complets, d'envergure nationale, dont le revenu des douze derniers mois s'est chiffré à plus de 140 millions $.

Selon les dispositions de la transaction, Quantum recevra 28,5 millions $ en espèces et 21,5 millions $ en parts de Murray. A la clôture, Newport possédera un intérêt de 62 % dans la Société issue de la fusion. L'autre participation de 38 % sera contrôlée par la direction de Quantum Murray. Ces porteurs de parts de la direction ont subordonné leurs intérêts dans les flux de trésorerie de Quantum Murray à ceux de Newport pour une période pouvant atteindre deux ans, après la clôture. Le revenu prioritaire annuel de Newport provenant de l'investissement en vertu de la disposition de subordination est de 11,1 millions $. Lorsqu'on inclut son investissement initial de 30,5 millions $ dans Murray, qui a été mené à terme en mars 2006, Newport aura investi au total 59 millions $, ce qui représente un rendement prévu du capital investi de 19 %. Le rendement ciblé pour le Fonds sur le capital investi est de 16 à 20 %, avant les frais de financement et les frais du siège social.

Quantum a été fondée en 1992 par le président actuel Jeff Westeinde et par Doug Wynn, le président de la division Hazmat, de Quantum, qui, avec Brian Stuckert, sont les principaux actionnaires de Quantum. Jeff Westeinde a acquis plus de dix-huit ans d'expérience de l'entreprise des correctifs et il est réputé pour ses réalisations à titre d'entrepreneur, ayant mérité le prix Ernst & Young de l'Entrepreneur de l'année en 2001 (Région du Pacifique).

Quantum offre une vaste gamme de services, notamment des services de correction de sites, des services de réduction de matières dangereuses ainsi que des services de traitement et d'évacuation de matières dangereuses. La Société a obtenu des contrats visant la réalisation de plus de deux cents projets en 2006 et elle compte actuellement 250 employés. Pour son exercice financier terminé le 31 octobre 2006, Quantum a généré des produits et un BAIIDA normalisé d'environ 76 millions $ et 11,3 millions $, respectivement.

L'association Quantum Murray présente les avantages suivants :

Une offre de services élargie et des occasions de ventes croisées : Murray occupe une position dominante dans le domaine de la démolition alors que Quantum est un leader du domaine des services correctifs. Cette association permet aux deux exploitations de diversifier leurs offres de services et d'offrir un éventail complet de services de retrait de l'exploitation aux clients, à l'échelle du Canada;

Plus grande envergure géographique et meilleure pénétration du marché : Quantum génère actuellement environ 75 pour cent de ses revenus en Colombie-Britannique et en Alberta alors que Murray génère presque 85 pour cent de ses revenus en Ontario;

Importantes occasions d'expansion intrinsèque : Quantum Murray devrait profiter de la grande activité continue du retrait de l'exploitation enregistrée dans les secteurs industriels et commerciaux du Canada. L'accentuation de la réglementation gouvernementale et des incitatifs fiscaux devrait également stimuler les dépenses faites dans les domaines des correctifs et de la mise en valeur des terrains bruns;

Taille et envergure nationale dans une industrie très fragmentée, avec occasions d'expansion par acquisitions:

Pour l'entité issue de la fusion, Jeff Westeinde sera le chef de la direction et Shawn Murray, actuellement chef de la direction de Murray, sera le président de Quantum Murray.

M. Shawn Murray, le chef de la direction de Murray, a précisé : " Lorsque nous nous sommes associés à Newport plus tôt cette année, c'était en grande partie parce que nous avions un plan d'expansion de notre entreprise, à un rythme accéléré, au moyen d'investissements stratégiques. Quantum figurait en tête de liste. Nous avions travaillé avec cette entreprise et nous savions que cette société serait un complément idéal à la nôtre. Nos cultures étaient très compatibles, les chevauchements ne sont pas nombreux et il y a beaucoup d'occasions pour l'offre de services réunie. "

Le chef de la direction de Quantum, M. Jeff Westeinde, a pour sa part déclaré : " Nous sommes heureux de faire ce pas important avec Murray dans la poursuite de notre expansion et de l'application de notre plan d'exploitation, visant à devenir la principale entreprise de retrait de l'exploitation d'installations au Canada et l'une des premières au monde. "

Pour sa part, le président et chef de la direction de Newport, M. Peter Wallace, a déclaré : " Le résultat de nos investissements dans Murray a dépassé nos attentes à ce jour et nous nous réjouissons d'avoir l'occasion d'investir d'autres fonds afin d'appuyer une entreprise qui, à notre avis, peut devenir une force industrielle majeure. Nous nous réjouissons à la perspective de participer à l'expansion et aux bénéfices de Quantum Murray. "

AU SUJET DE NEWPORT

Newport est une fiducie à capital variable, non dotée d'une personnalité morale, créée pour détenir par l'intermédiaire de l'investissement de la Société dans Newport Partners Commercial Trust, des intérêts dans Newport Private Yield LP (" NPY "), une société en commandite constituée sous le régime des lois de la Province de l'Ontario. La négociation des titres de Newport sur TSX a commencé le 8 août 2005 sous le symbole NPF.UN.

Newport est un gestionnaire d'actifs canadien de pointe. Newport investit dans la catégorie d'actif des entreprises privées - un important moteur de croissance de l'économie canadienne. Nous avons pour objectif de faire des investissements à long terme en participations dans des entreprises privées de pointe ayant un dossier confirmé d'excellents bénéfices et un potentiel d'expansion éventuelle. Le portefeuille de Newport comprend actuellement dix-sept entreprises de grande qualité représentant un profil varié de l'économie canadienne. Les porteurs de parts de Newport participent aux flux de trésorerie, à l'expansion et à la diversification du portefeuille grâce à des distributions mensuelles. La direction de Newport a une expérience de l'investissement acquise durant plusieurs décennies et une importante position de propriétaire.

Les expressions " BAIIDA normalisé " et " capital investi " (collectivement, les mesures " non PCGR ") sont des mesures financières utilisées dans le présent communiqué qui ne sont pas des mesures normalisées en vertu des PCGR canadiens. La méthode utilisée par Newport pour le calcul des mesures non PCGR peut être différente des méthodes utilisées par d'autres émetteurs. Les mesures non PCGR présentées par Newport dans le présent communiqué peuvent donc ne pas être comparables à d'autres mesures semblables présentées par d'autres émetteurs.

Le BAIIDA normalisé désigne le bénéfice net de Newport et de NPY calculé conformément aux principes comptables généralement reconnus avant l'amortissement et la dépréciation, après les gains ou les pertes liés à la cession d'immobilisations, les frais d'intérêt et l'impôt sur le bénéfice et d'autres ajustements. La direction est d'avis que le BAIIDA normalisé constitue une mesure du rendement supplémentaire utile et qu'elle constitue l'assise principale sur laquelle la direction se fonde pour évaluer le rendement financier et les espèces disponibles aux fins du service de la dette, du fonds de roulement, des dépenses d'immobilisations, des impôts et des distributions.

Le capital investi comprend le coût d'acquisition de la participation dans un investissement et toutes les sommes avancées pour rembourser la dette à long terme existante. Il ne comprend pas les frais de la transaction et tout fonds de roulement fourni à l'entreprise faisant l'objet de l'investissement.

L'investisseur doit retenir que les mesures non PCGR ne remplacent pas les mesures PCGR et qu'elles ne doivent donc pas, comme telles, être interprétées comme un indice du rendement de Newport ou de NPY ou de leurs flux de trésorerie, comme mesure des liquidités ou comme mesure du rendement réel des parts.

Certains énoncés du présent communiqué de presse peuvent comprendre des " énoncés prospectifs " portant sur des événements futurs ou des rendements futurs et ils reflètent les attentes et les hypothèses de la direction concernant l'expansion de l'entreprise, les résultats de l'exploitation, les perspectives de rendement et les occasions d'affaires de Newport et les partenariats d'exploitation auxquels elle participe (les " partenariats d'exploitation "). Ces énoncés prospectifs reflètent les attentes actuelles de la direction et ils sont fondés sur les renseignements actuellement accessibles à la direction de Newport et de ses partenariats d'exploitation. Dans certains cas, les énoncés prospectifs peuvent être identifiés par certains termes, notamment par les mots " peuvent ", " feront ", " devraient ", " s'attend à ce que ", " prévoit ", " prévoit que ", " croit que ", " estime que ", " prédit que ", " potentiel ", " continue de " ou encore par des expressions négatives liées à ces termes ou par d'autres expressions semblables concernant des sujets qui ne sont pas des faits ou des données. Notamment, les énoncés concernant les résultats d'exploitation éventuels et le rendement économique éventuel de Newport et des partenariats d'exploitation sont des énoncés prospectifs. Un certain nombre de facteurs pourraient faire en sorte que les événements réels ou les résultats réels diffèrent sensiblement des événements et des résultats énoncés dans ces énoncés prospectifs. Dans l'évaluation de ces énoncés, les acheteurs prospectifs devraient notamment tenir compte de divers facteurs, notamment des risques précisés sous " Facteurs de risque ", à la rubrique Examen et analyse par la direction, qui pourraient faire en sorte que les événements ou résultats réels diffèrent sensiblement de tout énoncé prospectif. Même si les énoncés prospectifs sont fondés sur des hypothèses jugées raisonnables par la direction de Newport et des partenariats d'exploitation, à partir de l'information actuellement accessible, aucune assurance ne peut être donnée à l'effet que les événements ou les résultats réels correspondront à ces énoncés prospectifs, et les hypothèses de la direction pourraient bien ne pas s'avérer correctes. Ces énoncés prospectifs sont formulés à la date du présent communiqué de presse, et Newport n'a pas l'obligation de mettre à jour ou de réviser l'information présentée, à la lumière d'événements nouveaux ou d'une conjoncture nouvelle.


Renseignements