The Nielsen Company

The Nielsen Company

06 mai 2010 12h46 HE

Nielsen: La confiance des consommateurs canadiens continue de devancer celle des Etats-Unis

Malgré que les consommateurs indiquent maintenir des restrictions quant à leurs habitudes d'achat

MARKHAM, ONTARIO--(Marketwire - 6 mai 2010) - La confiance des consommateurs canadiens est en hausse, soit 16 points de plus en une année, dépassant ainsi plusieurs nations de la planète, dont les États-Unis, selon la dernière édition de l'indice de confiance des consommateurs mondiaux de Nielsen. La confiance des consommateurs du Canada s'est élevée à 100 (100 = moyenne), soit une hausse par rapport au premier trimestre 2009 où l'indice était de 84. Au cours de la même période, l'indice de confiance des consommateurs des États-Unis s'est amélioré de seulement cinq points, pour se chiffrer à 85.

Cependant, selon l'étude de Nielsen, deux tiers (65 pour cent) des Canadiens croient que le pays est encore en récession et prévoient continuer à faire preuve de restrictions dans leur comportement d'achat. Les dettes demeurent le premier souci des Canadiens pour les six prochains mois et la majorité des Canadiens sondés (40 pour cent) indiquent qu'une fois les besoins essentiels couverts, ils utiliseront leur argent en surplus pour rembourser les dettes, les cartes de crédit et les prêts.

Bien que nous percevions des signes clairs d'une émergence de la crise économique mondiale, nous ne sommes pas encore au bout de nos peines, les consommateurs canadiens étant nettement incertains de leur avenir » affirme Carman Allison, directeur, renseignements de l'industrie, chez The Nielsen Company. « Nous sommes sur la voie de la récupération, mais la retenue est le nouveau mantra du consommateur ».

L'indice de confiance de Nielsen auprès des consommateurs du monde fait le suivi de la confiance des consommateurs, des principaux soucis et intentions de dépenses parmi plus de plus 27 000 utilisateurs d'Internet dans 55 pays, dont 500 utilisateurs d'Internet au Canada. Dans la dernière ronde du sondage, menée entre les 8 et 26 mars 2010, la confiance des consommateurs dans de nombreux marchés était revenue aux niveaux pré-récession de la fin de 2007 et début de 2008. De plus, au cours de la dernière année, le nombre de consommateurs mondiaux croyant être en récession a chuté de 19 points pour atteindre 58 pour cent, comparativement à 77 pour cent il y a un an.

Maintien des coupures

Près de la moitié (46 pour cent) des consommateurs canadiens ayant répondu au sondage affirment que compte tenu du coût des biens aujourd'hui et de leurs finances personnelles, le moment n'est « pas si bon » pour acheter les biens qu'ils veulent et dont ils ont besoin. Deux tiers (66 pour cent) des consommateurs affirment que comparativement à la même période l'an dernier, ils ont modifié leurs habitudes d'achat afin de réduire les dépenses du foyer. De quelle façon économisent-ils? Deux tiers (66 pour cent) ont diminué les divertissements en dehors de la maison et les repas à emporter. Près de la moitié (47 pour cent) ont adopté des marques moins coûteuses à l'épicerie.

La nouvelle norme

Avec l'amélioration des conditions économiques, les consommateurs canadiens indiquent qu'ils continueront à faire preuve d'un comportement d'achat restreint, incluant la diminution des repas à emporter, des divertissements en dehors de la maison et l'achat de marques moins coûteuses. De plus, 51 pour cent des consommateurs sondés indiquent avoir acheté davantage de marques privées pendant la récession, et parmi ceux-ci, 91 pour cent continueront d'acheter ces marques lorsque l'économie s'améliorera.

« Demeurer chez soi est la nouvelle sortie », a déclaré M. Allison. « Les consommateurs ont dit à Nielsen qu'ils continueraient à faire moins de sorties pour les repas et les divertissements, ce qui constitue des occasions immenses pour les manufacturiers et les détaillants de biens de grande consommation. Les entreprises reliées à ce type de biens doivent aussi prendre bonne note du maintien de l'intérêt des consommateurs face aux produits de marque privée. Fait intéressant, les femmes et les gens de 25 - 29 ans et 35 - 39 ans sont ceux qui indiquent le plus grand attrait pour les articles de marque privée. Dans l'environnement de vente actuel, il est donc crucial de savoir comment atteindre les bons consommateurs de la bonne façon. »

En avoir pour son argent

Les consommateurs canadiens recherchent les rabais et selon l'étude de Nielsen, 82 pour des consommateurs réduisent les dépenses du foyer en achetant des produits lorsqu'ils sont en vente, suivis de 55 pour cent qui utilisent des bons-rabais et de 44 pour cent qui font des réserves lorsqu'ils achètent des produits.

« Les consommateurs réagissent à la valeur, pure et simple », selon M. Allison. « Nous nous attendons à ce que les consommateurs continuent de se tourner vers les achats dans les commerces à rabais, sacrifiant l'assortiment au profit des bas prix. C'est particulièrement vrai dans l'Ouest canadien, où la lutte pour les parts de marché fait rage auprès des grands détaillants. Bien que la guerre pour obtenir des parts du marché fasse rage, les bas prix peuvent, en dernier recours, aider à rehausser la confiance générale des consommateurs. »

À propos du sondage sur la confiance des consommateurs de monde de Nielsen

Le sondage de Nielsen sur la confiance des consommateurs a été mené à l'échelle mondiale entre les 8 et 26 mars 2010. Plus de 27 000 consommateurs de 55 pays de l'Asie du Pacifique, de l'Europe, de l'Amérique latine, du Moyen-Orient et de l'Amérique du Nord ont été sondés sur leur niveau de confiance et leur point de vue à l'égard de l'économie. L'indice de confiance des consommateurs de Nielsen a été obtenu à partir de la confiance des consommateurs vis-à-vis du marché de l'emploi, de l'état de leurs finances personnelles et de leur intention de dépenser. L'échantillon comporte des quotas reposant sur l'âge et le sexe de chaque pays auprès des utilisateurs d'Internet et est pondéré de façon à être représentatif des consommateurs d'Internet. Sa marge d'erreur maximale est de ± 0,6 %.

À propos de The Nielsen Company

The Nielsen Company est une société d'information et de mesures d'envergure mondiale occupant des positions dominantes dans les domaines suivants : information marketing, information sur la consommation, mesure de la télévision et d'autres médias, renseignements en ligne, mesure des communications mobiles, foires commerciales et autres activités connexes. Cette société privée est active dans environ 100 pays et son siège social se trouve à New York (États-Unis). Pour de plus amples renseignements, visitez le site www.nielsen.com.

Renseignements