Niocan Inc.
TSX : NIO

Niocan Inc.

17 août 2009 16h40 HE

Niocan effectue des tests métallurgiques sur sa propriété de fer de Grande-Baleine

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 17 août 2009) - Niocan inc. (TSX:NIO) a annoncé aujourd'hui une mise à jour de son projet relatif à la propriété de Grande-Baleine, propriété qu'elle détient à 100%.

En juillet 2009, la compagnie a recueilli des nouvelles carottes de forage et des carottes prélevées en 1957-60 par Belcher Mining Corporation LTD des sites minéralisés A, D et E (36% Fe magnétite) sur la propriété de Grande-Baleine (17 098 acres). Cette propriété est située à 80 kilomètres des villages Kuujjuarapik - Whapmagoostui dans la Baie d'Hudson.

L'objectif de ce programme 2009, au coût approximatif de $250,000, est d'effectuer des tests métallurgiques modernes afin de confirmer la taille optimale du grain de minerai des gîtes (ressources historiques) pour une libération maximale du fer.

Des travaux intensifs d'exploration effectués dans les années 1960 indiquent une estimation du tonnage et de la teneur de quelque 942 millions de tonnes de ressource minérale de fer (Belcher Mining Corporation Ltd., November 1960 by L.M. Scofield). Selon le rapport rendu par Met-Chem le 31 août 2006, "les méthodes de calcul utilisées dans la préparation de ce rapport étaient considérées comme fiables dans les années 1960; toutefois les calculs de réserves minérales ou de ressources minérales sont généralement basées sur des logiciels miniers qui sont plus robustes et qui peuvent effectuer des calculs en 3 dimensions. Il sera nécessaire de combiner des informations historiques manquantes avec des informations nouvelles avant d'être en mesure d'utiliser les indicateurs de tests de concentration pour les estimés nouveaux de ressources minérales ou de réserves afin d'être conforme à NI 43-101." (traduction libre).

Dans la mesure où la compagnie n'a pas établi de ressources minérales et n'a pas effectué d'étude préliminaire de faisabilité, elle ne peut, depuis l'entrée en vigueur de la norme canadienne 43-101, parler de "réserves minérales" ni de "réserves de minerai", sans mettre les mises en garde appropriées afin d'illustrer qu'il s'agit d'une estimation historique. Aussi, comme aucune personne qualifiée n'a effectué le travail requis pour classer les ressources ou les réserves faisant l'objet de l'estimation historique dans les ressources minérales ou les réserves minérales à jour, Niocan ne considère pas les ressources ou les réserves faisant l'objet de l'estimation historique comme étant des ressources minérales ou des réserves minérales, au sens des articles 1.2 et 1.3 du Règlement 43-101, qui soient à jour, et, en conséquence, on ne devrait pas se fier à l'estimation historique.

Niocan doit mettre à jour ces estimations et les études des années 50 et 60 afin de démontrer la faisabilité d'une mine de fer contemporaine et ainsi de pouvoir susciter de l'intéressement d'un ou plusieurs partenaires dans ce projet potentiel. Niocan désire identifier un partenaire ayant la capacité financière requise afin de partager les coûts d'une évaluation préliminaire en contrepartie de l'obtention d'un pourcentage de propriété, toute en conservant éventuellement une position dans ce gîte historique, en référant aux travaux géologiques effectués dans les années 60. Lorsque le projet sera commencé, la compagnie prévoit que l'évaluation préliminaire s'échelonnera sur une période de trois (3) saisons de calendrier.

Un rapport à être préparé par Met-Chem sera livré dans 3-4 mois lorsque les tests seront complétés par le consortium de recherche appliquée en traitement et transformation des substances minérales (Corem), de Québec (Québec).

Renseignements

  • Niocan Inc.
    G. Bernard Coulombe
    Président et chef de la direction
    514-288-8506
    514-843-4809 (FAX)