POSTES CANADA

POSTES CANADA

01 mai 2009 08h00 HE

Non aux morsures... Postes Canada rappelle leurs obligations aux Canadiens propriétaires de chiens

WINDSOR, ONTARIO--(Marketwire - 1 mai 2009) - Imaginez une journée ordinaire de travail au cours de laquelle vous devez livrer un document à un collègue à l'autre bout du bureau. Au moment où vous contournez un coin pour entrer dans l'espace de travail de votre collègue, vous faites face à un chien dont l'intention évidente est de défendre sa famille et sa propriété. Vous savez qu'un seul pas de trop et le chien risque de passer en mode "attaque", mais vous devez quand même livrer le document - il y a du travail à faire. Il est peu probable que nous devions vivre un tel scénario, mais cela n'en demeure pas moins une réalité quotidienne pour les hommes et les femmes qui livrent le courrier du Canada.

Le personnel chargé de la livraison de Postes Canada est exposé à un risque accru d'attaques de chien à l'approche des mois plus chauds, alors que les animaux de compagnie se retrouvent plus souvent à l'extérieur. Il faut parfois des mois ou des années pour se remettre des morsures de chien les plus graves et, dans certains cas, un facteur peut porter des cicatrices physiques et émotionnelles permanentes. On compte en moyenne 500 incidents chaque année liés à des chiens dont les employés de Postes Canada étaient victimes.

Les propriétaires de chiens ont la responsabilité de réduire les risques auxquels nos employés sont exposés, en attachant leurs chiens. Tous les chiens doivent être tenus éloignés de la zone de livraison, ou dans la maison pendant les heures de livraison.

Gilbert Barrette, directeur général de la Santé et sécurité en milieu de travail à Postes Canada, a mentionné que "Postes Canada fait preuve de vigilance en formant son personnel de livraison dans l'art d'éviter les blessures causées par des chiens. De plus, nous avons mené des campagnes de sensibilisation auprès du public; mais en bout de ligne, c'est la responsabilité du propriétaire de s'assurer que son animal n'est jamais en mesure de pouvoir blesser quelqu'un. Nous avons besoin que chaque propriétaire de chien soit un propriétaire d'animal responsable pour que nous puissions régler ce problème." Etant donné l'importance de prévenir les attaques et les morsures de chiens, Postes Canada prendra toutes les mesures possibles pour protéger ses employés.

Beth Bailey livre du courrier à plus de 800 adresses chaque jour à Windsor, en Ontario. Elle a été factrice pendant 24 ans et est copropriétaire d'un studio de toilettage de chiens. Beth comprend les chiens, ce qui ne l'a pas empêchée d'être mordue 11 fois en livrant le courrier. Beth sait bien que lorsqu'elle se trouve sur la propriété du chien, l'animal la perçoit comme une intruse et le chien ne fait alors que protéger sa propriété et sa famille. Sa première morsure provenait d'un chien sur lequel elle avait vaporisé du poivre quelques jours auparavant, parce qu'il errait dans la rue. La prochaine fois qu'elle a aperçu le chien, il était dans la cour d'une maison le long de son itinéraire. Elle a mentionné au propriétaire que son chien avait déjà tenté de la mordre; mais le propriétaire a soutenu que son chien ne ferait jamais une telle chose. Pourtant, quelques instants plus tard, le chien s'est approché de Beth et, alors qu'elle allait sortir son vaporisateur de poivre, le chien s'est jeté sur son bras droit. Elle a été absente du travail pendant cinq semaines par suite de ses blessures et pendant longtemps, elle se réveillait la nuit en imaginant le chien qui se lançait sur elle. Le message de Beth pour les propriétaires de chiens : "Gardez votre chien attaché, s'il vous plaît, et pas devant la maison, au moins pendant les heures de livraison. Je sais que vous croyez que votre chien ne mordrait jamais un visiteur ami, mais moi et des centaines de mes collègues peuvent vous démontrer le contraire."

Postes Canada met davantage l'accent sur la prévention, en renforçant le signalement et le contrôle des risques et, tout comme l'ont fait d'autres administrations postales, en interdisant aux employés de livraison de distribuer des gâteries pour chiens dans le cadre de leur travail. Les comportementalistes canins reconnaissent que la plupart des morsures de chien sont déclenchées par un geste, peu importe la raison, et qu'apporter des gâteries pour les chiens leur fait courir des risques et en font courir aux autres. "Postes Canada n'est pas la seule entreprise qui s'occupe de livrer des biens et services à la porte. Le fait de sensibiliser les gens à la prévention des morsures de chiens profite à tous. L'élimination du réflexe d'offrir des gâteries aux chiens est une pratique dont nous profiterons tous", a conclu M. Barrette.

Quelle que soit la taille ou la race du chien, sa morsure est toujours pire que son jappement. Postes Canada demande à tous les propriétaires de chiens d'être responsables et de garder leurs animaux éloignés des zones de livraison, de sorte que nous pourrons dire "non aux morsures" tout l'été.

Les médias sont invités à participer aux activités suivantes, au cours de laquelle ils pourront recevoir toute l'information nécessaire et des occasions de photos autour de ce thème important :



Point de presse à Windsor (Ontario)
Le vendredi 1er mai 2009
11 h (heure locale)
Poste de facteurs 3 de Windsor : 185, ave Ouellette
(entrez par la rue Ferry - arrière de l'édifice - zone de chargement -
cherchez le gardien de sécurité)

Apprenez-en davantage sur les conséquences à long terme d'une morsure de
chien en écoutant des facteurs qui ont été mordus. Les invités seront John
Wade - béhavioriste canin, un représentant du bureau des règlements de la
ville de Windsor, un représentant de la Société protectrice des animaux de
Windsor-Essex et la factrice Beth Bailey


Jour d'amnistie des gâteries pour chiens à Vancouver
Le vendredi 1er mai 2009
11 h (heure locale)
Poste de facteurs Capilano: 105 - 949 W. 3rd Street, North Vancouver, B.C.

Jour d'amnistie des gâteries pour chiens à Victoria
Le vendredi 1er mai 2009
9 h (heure locale)
Poste de facteurs numéro 3: 621, rue Discovery, Victoria, B.C.

Une occasion de photos avec un représentant d'un abri local pour animaux à
qui Postes Canada donnera les gâteries pour chiens qui lui restent. Des
facteurs seront aussi sur place afin de témoigner de leurs expériences avec
les chiens.


Possibilité d'accompagner un facteur le long de son itinéraire à Ottawa
Pendant la semaine du 25 au 29 mai
A compter de 9 h 30 n'importe quel matin
Lisa Dupuis, factrice blessée

Les médias sont invités à "marcher" avec un facteur. Voyez ce que peuvent
représenter des chiens malveillants pour quelqu'un qui ne fait que son
travail et découvrez les conséquences que vivent les victimes.

Renseignements

  • Point de presse à Windsor (Ontario)
    Tom Creech
    519-457-5282
    ou
    Jour d'amnistie des gâteries pour chiens
    Lillian Au
    604-662-1388
    ou
    Possibilité d'accompagner un facteur
    le long de son itinéraire à Ottawa
    Martine Lepine
    613-734-2811