Nortel
NYSE : NT
TSX : NT
TSX : NTL.PR.F
TSX : NTL.PR.G
NYSE : NT.TO

Nortel

15 août 2005 18h13 HE

Nortel communique ses opinions sur la politique canadienne des télécommunications et sur la réforme de la réglementation et préconise une stratégie nationale canadienne de la TIC

OTTAWA, ONTARIO--(CCNMatthews - 15 août 2005) - Nortel (NYSE:NT)(TSX:NT) a présenté aujourd'hui un rapport précisant les grandes lignes de sa perspective sur l'évolution de la conjoncture des télécommunications et sur l'effet de celle-ci sur la politique, la réglementation et l'économie canadienne. Le rapport présente au gouvernement fédéral quinze recommandations pratiques, notamment une stratégie nationale canadienne en matière de technologie de l'information et des communications (la TIC).

Nortel a présenté le rapport au Groupe d'étude sur le cadre réglementaire des télécommunications, créé en avril par le ministre de l'Industrie pour examiner la politique et le cadre réglementaire des télécommunications au Canada.

M. Brian McFadden, chef de la recherche, chez Nortel, a déclaré : "Jamais l'élaboration d'une politique en matière de télécommunications n'a été aussi critique pour l'avenir du Canada. Dans le marché mondial moderne très concurrentiel, le leadership traditionnel du Canada dans plusieurs domaines des télécommunications a fait l'objet d'une érosion. Nous devons agir rapidement pour construire sur les réussites passées en adoptant une stratégie nationale audacieuse qui garantisse au Canada de pouvoir livrer concurrence à la fine pointe de l'économie de l'information du XXIe siècle."

"La création et le déploiement de nouvelles applications et de services fondés sur la technologie seront des éléments critiques de la réussite des entreprises, dans tous les secteurs de l'économie canadienne", a ajouté M. McFadden.

Le rapport de Nortel présente des recommandations en réponse aux questions spécifiques précisées par le Groupe d'étude sur le cadre réglementaire des télécommunications dans un document de consultation publié en juin. Au centre des recommandations de Nortel figurent la création et l'application d'une stratégie nationale de la TIC, dirigée par le Premier Ministre et par le Cabinet, axée sur une démarche globale et coordonnée visant le renforcement de la concurrence du Canada à l'échelle mondiale dans le domaine de la technologie et des services de communication.

M. McFadden a ajouté : "Comme pays comptant plus de 32 millions de personnes visant à exercer un leadership dans le marché mondial, il faut nous demander quel sera notre domaine d'excellence. La technologie des communications est un avantage canadien, qui devrait être privilégié."

M. McFadden a continué en ces termes : "Une stratégie nationale de la TIC, valorisée par les gouvernements des niveaux supérieurs, permettrait de déployer les moyens du Canada pour qu'il joue un rôle d'innovateur de pointe à l'échelle mondiale et d'exportateur de premier plan des meilleures technologies au monde liées aux services multimédias, mobiles et personnalisés."

Dans son rapport, Nortel précise également sa vision concernant l'évolution des réseaux et la nécessité pour les nouvelles technologies d'une révision de la réglementation canadienne en matière de télécommunications. Les technologies avancées, notamment IP et sans fil, transforment en profondeur le mode de prestation des services de communication tout comme le mode d'utilisation de ces services.

Nortel est d'avis que la politique nationale en matière de télécommunications devrait refléter ces réalités changeantes et favoriser le développement constant d'une infrastructure de réseau intelligente et sûre, qui est critique à la prestation de nouveaux services avancés et à la position concurrentielle du Canada.

Les recommandations de Nortel comprennent notamment l'examen des stimulants fiscaux à l'innovation et au rendement, des changements à la gestion du spectre pour les services sans fil, l'accroissement de l'importance accordée à la protection des droits de propriété intellectuelle, l'adoption d'une politique gouvernementale d'approvisionnement faisant en sorte que les gouvernements soient des utilisateurs exemplaires de la TIC canadienne, un rôle de premier plan lié à l'élaboration de normes mondiales et le soutien d'un programme de développement large bande, notamment dans les régions rurales et dans les régions éloignées.

Pour consulter le rapport de Nortel au Groupe d'étude sur le cadre réglementaire des télécommunications, visiter www2.nortel.com/go/news_detail.jsp?cat_id=-8055&oid=100186575.

Au sujet de Nortel

Nortel est un chef de file réputé de la prestation de moyens de communication, qui améliorent l'expérience humaine, stimulent et animent le commerce mondial et sécurisent et protègent l'information la plus critique à l'échelle mondiale. Nortel fournit à sa clientèle constituée de fournisseurs de services et d'entreprises, des solutions technologiques novatrices comprenant des services large bande complets, des services voix sur IP, des services et des applications multimédias, et des solutions large bande sans fil afin d'aider les gens à relever les plus grands défis au monde. Nortel fait des affaires dans plus de 150 pays. Pour obtenir de plus amples renseignements, visiter le site internet de Nortel au www.nortel.com. Pour obtenir les nouvelles les plus récentes sur Nortel, visiter www.nortel.com/news.

Certains renseignements contenus dans le présent communiqué sont de nature prospective et sont exposés à d'importants risques et incertitudes. Les résultats ou événements décrits dans ces déclarations pourraient différer sensiblement des résultats ou des événements réels. Les facteurs susceptibles de faire en sorte que les résultats ou événements soient différents des attentes actuelles comprennent notamment les facteurs suivants : le résultat des enquêtes des autorités de réglementation, des enquêtes criminelles et des poursuites civiles liées aux reformulations de Nortel et les effets de tout jugement judiciaire qui pourrait en résulter, règlement, pénalité et frais susceptibles d'influencer les résultats d'exploitation de Nortel, sa situation financière et ses liquidités, et toute dilution possible connexe des actions ordinaires de Nortel; le résultat de la revue indépendante de Nortel et l'application des mesures correctrices recommandées; le résultat de la revue indépendante pour ce qui regarde les revenus liés à des transactions identifiées spécifiques, laquelle insistera notamment sur la conduite sous-jacente ayant conduit à la constatation initiale de ces revenus; la reformulation ou les révisions des résultats financiers de Nortel déjà annoncés ou déposés et la publicité négative y afférente; l'existence de faiblesses concrètes en matière de régie interne de Nortel sur les rapports financiers et la conclusion de la direction de Nortel et du vérificateur indépendant à l'effet que le contrôle interne de Nortel sur les rapports financiers est inefficace, ce qui pourrait continuer d'influencer la capacité de Nortel de faire rapport sur ses résultats d'exploitation et de présenter sa situation financière de manière exacte et pertinente;
l'incidence de l'échec de Nortel et de NNL (Corporation Nortel Networks Limitée) à déposer à temps leurs états financiers et leurs rapports périodiques connexes, notamment l'incapacité de Nortel d'avoir accès à sa déclaration d'enregistrement déposée auprès de la SEC (Securities and Exchange Commission) des Etats-Unis; les revues en cours de la SEC, qui pourraient entraîner la modification des documents publics de Nortel et de NNL déposés; l'effet des changements administratifs, notamment du licenciement motivé de l'ancien chef de la direction de Nortel, de son chef des finances et de son vérificateur aux comptes en avril 2004; l'adéquation des activités de restructuration de Nortel, notamment du programme de travail annoncé le 19 août 2004, et mis à jour le 30 septembre 2004 et le 14 décembre 2004, y compris la possibilité que les coûts réels devant être engagés dans le cadre des mesures de restructuration soient plus élevés que les coûts estimatifs de ces mesures; la diminution des dépenses faites par les clients de Nortel ou la prudence à cet égard; la consolidation accrue chez les clients de Nortel et la perte de clients dans certains marchés; la fluctuation des résultats d'exploitation de Nortel et l'évolution des conditions générales et des taux de croissance de l'industrie, de l'économie et des marchés; l'évolution des flux de trésorerie, du niveau d'endettement et des cotes de solvabilité actuelles de Nortel; la veille par Nortel des marchés de capitaux afin
d'identifier les occasions susceptibles de permettre l'amélioration de sa structure des capitaux et de sa souplesse financière; la capacité de Nortel de recruter et de conserver le personnel qualifié; l'utilisation de garanties en espèces à l'appui des activités commerciales régulières de Nortel; la dépendance de Nortel envers ses filiales liée au financement; l'incidence des régimes à prestations déterminées de Nortel et de son élément d'actif prenant la forme d'impôt reporté, sur les résultats de l'exploitation et les flux de trésorerie de Nortel; l'issue défavorable de recours collectifs, de poursuites entreprises dans le cours normal des affaires, de différends en matière de propriété intellectuelle et autres questions semblables; la dépendance de Nortel envers le développement de nouveaux produits et sa capacité de prévoir la demande du marché liée à des produits précis; la capacité de Nortel d'intégrer de manière efficace les exploitations et les technologies des entreprises acquises; l'incidence de l'évolution rapide de la technologie et des marchés; l'influence de la concurrence au niveau des prix et des produits; les obstacles à la croissance et la conjoncture économique à l'échelle mondiale, surtout dans les marchés naissants, y compris la fluctuation des taux d'intérêt et des taux de change; les répercussions de la rationalisation et de la consolidation dans l'industrie des télécommunications; l'évolution de la réglementation de l'Internet; l'incidence des risques de crédit liés aux clients de Nortel et les effets des engagements envers les clients et du financement octroyé à ceux-ci; la volatilité du marché des valeurs mobilières, en général et par suite de l'avancement de la date de règlement, des contrats d'achat à terme de Nortel; les développements négatifs associés aux contrats d'approvisionnement de Nortel et à ses accords de fabrication à contrat, notamment par suite du recours à un seul fournisseur pour un élément clé de certaines solutions de Réseaux optiques; l'impact de contrats d'approvisionnement et de contrats d'impartition de Nortel comprenant des dispositions relatives à la livraison et à l'installation qui peuvent entraîner, advenant leur non-respect, le paiement de lourdes pénalités ou d'importants dommages-intérêts conventionnels; tout défaut, erreur ou défaillance de produit non détecté; et le succès futur des alliances stratégiques de Nortel.

Pour tout complément d'information au sujet de certains de ces facteurs ou d'autres facteurs, veuillez consulter le Rapport annuel le plus récent présenté sur Form 10-K et le Rapport trimestriel le plus récent présenté sur Form 10-Q déposés par Nortel auprès de la SEC. A moins d'y être tenue aux termes des lois sur les valeurs mobilières applicables, Nortel nie toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser toute déclaration de nature prospective, que ce soit à la lumière de nouveaux renseignements, d'événements futurs ou autrement.

Nortel, le logo de Nortel et le "O" stylisé sont des marques de commerce de Nortel Networks.

Renseignements