North American Palladium Ltd.
TSX : PDL
NYSE Amex : PAL

North American Palladium Ltd.

20 janv. 2011 11h34 HE

North American Palladium annonce ses prévisions pour 2011 en matière de production, de dépenses en capital et de budgets d'exploration

La production de palladium augmentera de 75 %

TORONTO, ONTARIO--(Marketwire - 20 jan. 2011) -

Tous les montants en chiffres sont en dollars canadiens, sauf indication contraire.

North American Palladium Ltd. ("NAP") (TSX:PDL) (NYSE Amex:PAL) a dévoilé aujourd'hui ses prévisions opérationnelles pour la production de palladium et d'or, ainsi que pour ses dépenses en capital et ses budgets d'exploration pour 2011.

Faits saillants :



-- La production payable de palladium(1) de la mine Lac des Iles ("LDI")
devrait augmenter d'environ 75 %, passant de 95 100 onces en 2010 à
entre 165 000 et 175 000 onces en 2011;
-- Des dépenses en capital de 147 millions $ pour l'expansion de la mine
LDI;
-- Une production payable d'or(1) à la mine Géant Dormant de 30 000 à 35
000 onces;
-- L'usine de concentration de Géant Dormant sera agrandie pour atteindre
une production de 1 250 tonnes par jour, afin de traiter le minerai
provenant de d'autres projets aurifères de NAP aux alentours, à un coût
de 7 millions $;
-- Des dépenses d'exploration et de développement de 26 millions $ au
projet aurifère Vezza pour mener celui-ci à l'étape de la décision de
production d'ici la fin de l'année. Ces dépenses seront déduites d'un
revenu de pré-production estimé à 8 millions $, pour une dépense nette
de 18 millions $; et
-- Un important budget d'exploration de 18 millions $ en Ontario et au
Québec, pour augmenter les réserves et les ressources de palladium et
d'or.


"Au cours des deux prochaines années, nous planifions mener à bien notre ambitieuse stratégie de croissance visant à devenir un producteur intermédiaire de métaux précieux, en augmentant de manière significative notre production de palladium et d'or. Durant cette période de transition, nous investirons plus d'un quart de milliard de dollars dans l'expansion de nos mines, dans l'exploration, et le développement de nos propriétés d'or, créant ainsi une valeur importante pour nos actionnaires", a déclaré William J. Biggar, président et chef de la direction.

"Nous nous attendons à assister à une amélioration continue en 2011, alors que nous prévoyons accroître notre production de palladium d'environ 75 %, et augmenter les recettes de notre mine Géant Dormant, tout en faisant progresser notre division aurifère grâce à l'agrandissement de l'usine de concentration de Géant Dormant et au développement de Vezza", a ajouté M. Biggar. "Nous faisons de bons progrès en ce qui concerne l'expansion de la mine LDI et nous avons posé un certain nombre de gestes nécessaires pour modifier l'ordre de l'extraction à LDI afin de mettre en place la plateforme de production à long terme de la mine."

Exploitation du palladium

Coûts de production et coûts directs

La production de palladium payable de la mine LDI pour l'exercice se terminant le 31 décembre 2010 a totalisé 95 100 onces, en accord avec les prévisions 2010 de NAP. Il est prévu que le coût direct total par once(2) pour l'année 2010 se situera entre 280 $ US et 300 $ US par once (sujet à vérification). Au cours de l'année, la teneur moyenne du minerai de palladium traité à l'usine de concentration était de 6,1 grammes, avec une récupération de palladium de 81 %. Une publication plus détaillée des chiffres de production de 2010 sera fournie lorsque la société dévoilera ses résultats de quatrième trimestre et de fin d'année, à la fin de février.

Pour 2011, la société prévoit que la mine LDI produira entre 165 000 et 175 000 onces de palladium payable, composé de 10 000 onces provenant de la zone Offset et le reste provenant de la zone Roby et des piles de stockage en surface. La société s'attend à ce que la teneur combinée du minerai traité de palladium à l'usine de concentration soit d'environ 4,4 grammes par tonne, avec une récupération prévue à l'usine de 80 %.La prévision de production pour 2011 a été particulièrement influencée par les deux facteurs suivants :

1. Développement de la rampe de la zone Offset

L'étude d'opportunité économique préliminaire effectuée par un tiers pour l'expansion de la zone Offset (voir le communiqué de presse du 16 août 2010) prévoyait une production pré-commerciale de minerai, à la suite des travaux de mise en valeur dans la zone Offset, de 78 000 onces pour le quatrième trimestre de 2011. Cette prévision a maintenant été reportée en 2012 en raison d'un retard de trois mois dans l'avancée du développement de la rampe. Une quatrième équipe de développement sera ajoutée et la direction ne prévoit pas d'autres retards dans le développement de la rampe.

Le retard de trois mois dans le développement de la rampe devrait repousser le début de la production, du troisième trimestre de 2012 au quatrième trimestre de 2012.

2. Plan d'exploitation minière de la zone Roby

Pour réussir une transition sans heurts de la zone Roby vers la zone Offset, la direction planifie modifier l'ordre de l'extraction des réserves restantes de la zone Roby en 2011, et augmenter la production en traitant du minerai à teneur plus faible provenant des piles de stockage en surface, afin de profiter du cadre favorable des prix des métaux. Ainsi, la société disposera de davantage de temps pour se concentrer sur le travail de développement de la zone Offset et pour poursuivre l'évaluation de possibles agrandissements de la zone Roby. Un tel scénario se traduira par une plus faible teneur moyenne du minerai traité par tonne à l'usine de concentration, et par un coût direct plus élevé par once.

Au-delà de 2011, il est prévu que la production payable de palladium soit la suivante :



----------------------------------------------------------------------------
Année Prévision de la production payable de
palladium
----------------------------------------------------------------------------
2012 190 000 - 200 000 onces
----------------------------------------------------------------------------
2013 200 000 - 220 000 onces
----------------------------------------------------------------------------
2014 220 000 - 240 000 onces
----------------------------------------------------------------------------
2015 et ensuite Plus de 250 000 onces
----------------------------------------------------------------------------


A ce moment, les estimations préliminaires démontrent que les ressources de la zone Offset sont en croissance; cependant, cette croissance n'est pas reflétée dans la présente prévision. De plus, il est important de souligner que cette prévision n'inclut aucune production provenant des trois nouvelles zones à la mine LDI (Cowboy, Outlaw et Sheriff), et qui pourrait contribuer à la production qui s'amorcera en 2013. La société prévoit définir plus en détails ces zones par la réalisation de forages pendant 2011 et 2012.

En raison de la plus faible teneur moyenne du minerai traité par tonne à l'usine de concentration, on prévoit que les coûts directs par once se situeront entre 340 $ US et 370 $ US en 2011. Les coûts directs devraient être plus élevés pendant la première moitié de l'année à cause des tendances saisonnières qui ont des conséquences sur les coûts d'exploitation, comme l'augmentation de l'utilisation du propane pendant l'hiver. Les coûts directs par once sont présentés net des crédits de sous-produits, et peuvent être considérablement affectés par les changements dans les prix des sous-produits de métaux, ainsi que par le taux de change entre le dollar canadien et le dollar américain. La prévision de 2011 suppose les prix suivants: 1 350 $ US/oz d'or, US$1 650 $ US/oz de platine, 3,75 $ US/lb de cuivre, 10,00 $ US/lb de nickel et un taux de change de 1,00.

Une fois que le taux d'extraction sera augmenté à 5 500 tonnes par jour dans le premier trimestre de 2015 (un déplacement d'un trimestre par rapport à l'étude d'opportunité économique préliminaire, en raison du retard de l'avancement de la rampe)), on s'attend à ce que les coûts directs diminuent en-deçà de 150 $ US par once.

Dépenses en capital

La société évalue les dépenses en capital prévues de la mine LDI à environ 147 millions $ en 2011, réparties comme suit :



----------------------------------------------------------------------------
Dépenses en capital 2011
----------------------------------------------------------------------------
Forage de délimitation 2,3 M $
----------------------------------------------------------------------------
Développements de la rampe, des infrastructures et des
services 22,4 M $
----------------------------------------------------------------------------
Installations de surface, de puits de mine et de services 64,9 M $
----------------------------------------------------------------------------
Equipement d'extraction et de surface 14,3 M $
----------------------------------------------------------------------------
Gestion de l'ingénierie, des services et des projets 25,4 M $
----------------------------------------------------------------------------
Sous-total 129,3 M $
----------------------------------------------------------------------------
Dépenses imprévues (13,7 %) 17,7 M $
----------------------------------------------------------------------------
Total 147,0 M $
----------------------------------------------------------------------------


Le travail de développement en 2011 se concentrera sur :

-- L'achèvement du puits de mine et du puits de ventilation;
-- L'installation de ventilation appropriée à la surface et sous terre;
-- L'avancée de la rampe vers le niveau de mine 4570;
-- Le développement du niveau de mine 4790;
-- La construction du chevalement, de la salle de treuils et de la sous-
Station électrique; et
-- La mise en place des treuils.


Des photographies du travail de développement de l'agrandissement de la mine présentement en cours sont disponibles en ligne sur le site Web de NAP au www.nap.com.

Exploration

Suite au succès de l'exploration effectuée lors des deux dernières années, NAP continuera à investir dans l'exploration pour accroître les réserves et les ressources à LDI et pour identifier de nouvelles cibles. En 2011, la société prévoit dépenser 8,8 millions $ pour l'exploration de palladium, incluant 32 000 mètres de forage, dont 25 000 mètres sur la propriété de la mine LDI et 7 000 mètres sur les autres propriétés de NAP aux alentours.

L'objectif principal du programme d'exploration sera une exploration souterraine continue à LDI, surtout dans la zone Offset, ainsi que dans les trois nouvelles zones qui n'ont pas encore été incluses dans les données économiques de la mine : les zones Cowboy, Outlaw et Sheriff. Le programme se concentrera sur la définition du prolongement supérieur de la zone Offset pour l'aménagement minier, ainsi que sur les extensions de la minéralisation de la zone Offset au nord, au sud, en profondeur et vers la surface.

Plus particulièrement, on s'attend à ce que le programme comprenne :



-- L'utilisation de trois foreuses sous terre pour des forages
intercalaires de définition dans la zone Offset (10 000 mètres de
forage)
-- L'utilisation de deux foreuses en surface - une foreuse directionnelle
dans la zone Offset (6000 mètres) et une foreuse de surface visant la
zone Sheriff (4 500 Mètres) et d'autres zones (1 500 mètres de forage
directionnel), en plus de 3 000 mètres sur les secteurs nord et sud de
LDI; et
-- La prospection et l'échantillonnage en tranchées dans les secteurs nord
et sud de LDI


"L'objectif principal du programme d'exploration de 2011 sera de mieux délimiter la forme et l'étendue de la zone Offset, et d'acquérir une meilleure connaissance des nouvelles zones, qui pourraient avoir un effet positif sur l'économie de la mine", a affirmé Michel Bouchard, vice-président, exploration et développement. "Grâce au développement de la rampe qui nous offre désormais de meilleurs angles de forage, le programme d'exploration de cette année à LDI devrait être aussi important qu'en 2010, mais bien plus efficace et assurera une meilleure précision."

En plus du lot de droits miniers de 30 000 acres détenus en propriété exclusive par NAP autour de LDI, la société détient une option pour acquérir 100 % de la propriété d'EGP de Legris Lake (adjacente à la partie sud-est de LDI), ainsi que les propriétés d'or de Moose Calf et Kukkee, à l'ouest de Thunder Bay.

Le reste du budget inclura :



-- Legris Lake : 3 000 mètres de forage et d'échantillonnage en tranchée;
-- Moose Calf : 2 000 mètres de forage et d'échantillonnage en tranchée; et
-- Kukkee : 2 000 mètres de forage et d'échantillonnage en tranchée.


Exploitation de l'or

Coûts de production et coûts directs

La production payable d'or à la mine Géant Dormant pour l'exercice clos le 31 décembre 2010 a totalisé 17 550 onces, en accord avec la prévision récente de NAP. Il est prévu que le coût direct total par once pour l'année 2010 se situera entre 1 550 $ US et 1 575 $ US par once (sujet à vérification). Au cours de l'année, la teneur moyenne du minerai d'or traité à l'usine de concentration était de 5,9 grammes par tonne, avec une récupération d'or de 96 %. Une publication plus détaillée des chiffres de production de 2010 sera fournie lorsque la société dévoilera ses résultats de quatrième trimestre et de fin d'année, à la fin de février.

Pour 2011, la société prévoit que la mine Géant Dormant produira entre 30 000 et 35 000 onces d'or payable. La société s'attend à voir une augmentation de la teneur moyenne en or atteignant 8,09 grammes par tonne, avec une récupération d'or de 96,5 %. L'extraction s'effectuera surtout dans les régions autour de l'élévation 975 et plus haut. La société prévoit augmenter le nombre de chantiers au cours de l'année.

Tandis que le travail de développement en profondeur se poursuit et que l'extraction reste limitée aux chantiers creusées par l'exploiteur précédent, on s'attend à ce que les coûts directs demeurent élevés pour la première partie de 2011, mais qu'ils diminuent pendant l'année pour une moyenne d'environ 1 200 $ US à 1 300 $ US par once.

On prévoit que l'approfondissement du puits de mine soit complété dans le deuxième trimestre de 2011, à la suite de quoi le travail de développement débutera aux trois nouveaux niveaux d'extraction. La société pourra alors suivre les tendances de continuité en profondeur dans les zones à plus forte teneur, qui ont fourni historiquement l'usine de concentration.

En 2012, grâce à l'extraction qui aura lieu alors aux niveaux nouvellement développés en profondeur, la société s'attend à ce que Géant Dormant produise entre 40 000 et 50 000 onces par année, avec des coûts directs de production se situant entre 700 $ US et 750 $ US par once.

Dépenses en capital

Les dépenses en capital à la mine Géant Dormant devraient totaliser 11,2 millions $, dont environ 5 millions $ seront investis dans l'achèvement du fonçage de puits, 4,8 millions $ dans le développement souterrain, et 1,3 millions $ dans l'équipement.

Dans le cadre de la stratégie de croissance de NAP pour sa division aurifère, la société a amorcé pendant l'année 2010 une étude d'agrandissement de l'usine de concentration de Géant Dormant, qui a le potentiel d'être utilisé par les autres projets aurifères de NAP dans la région de l'Abitibi. Pour un coût en capital d'environ 7 millions $, NAP agrandira l'usine en 2011, afin que se capacité actuelle de 900 tonnes par jour augmente à 1 250 tonnes par jour. Le début de l'agrandissement est prévu en février et le tout devrait être complété en septembre. Les activités d'agrandissement de l'usine ne devraient pas causé d'interruption importante.

L'usine de concentration agrandie sera construire de telle façon a permettre une augmentation future à 1 750 tonnes par jour, au cas où le développement des autres projets aurifères de NAP nécessiterait une capacité de traitement supplémentaire. Le coût d'un tel agrandissement futur est estimé à l'heure actuelle à 3 millions $, et ne causerait que des perturbations minimes dans les activités de l'usine de concentration.

Développement du projet aurifère de Vezza

Au cours de 2011, la société continuera à mener de l'avant le projet aurifère de Vezza (par l'entremise d'exploration et de développement) pour parvenir à l'étape de la décision de production d'ici la fin de l'année. Les dépenses en capital pour Vezza en 2011 sont estimées à 26 millions $, qui seront réduites par un revenu de pré-production évalué à 8 millions $, pour une dépense nette de 18 millions $.

Vezza est un projet d'exploration à un stade avancé, situé à une distance de camionnage raisonnable de l'usine de concentration de Géant Dormant. Le projet dispose déjà d'une alimentation en énergie sur place, d'un puits de mine à trois compartiments d'une profondeur de 741 mètres avec quatre niveaux souterrains , d'un treuil d'extraction de 10 pieds, et d'infrastructures de surface et de contrôle de la pollution. On estime que le projet dispose de ressources de 288 000 onces d'or dans les catégories mesurées et indiquées (1 517 000 tonnes à teneur d'or de 5,9 grammes par tonne), ainsi que de 121 000 onces contenues d'or supplémentaires dans la catégorie inférée (754 000 tonnes à teneur d'or de 5,0 grammes par tonne), (rapport NI 43-101, en date du 23 février 2010). Le gisement a été soumis à une importante exploration en surface et souterraine par le propriétaire précédent, entre 1995 et 1998.

La société procède présentement au dénoyage du puits de mine et des galeries d'accès souterraines afin d'effectuer du forage au diamant sous terre. Les résultats du programme proposé d'exploration et de développement pour 2011 permettront à la société de mieux évaluer le projet avant de prendre une décision de production d'ici la fin de l'année.

Si une décision positive de production est prise pour Vezza, on s'attend à ce que la production commerciale puisse commencer au début de 2012. Grâce à l'agrandissement de l'usine de concentration de Géant Dormant pour traiter 1 250 tonnes par jour (là où le minerai de Vezza serait transporté par camion), Vezza pourrait produire 39 000 onces d'or par année, à un taux d'extraction de 750 tonnes par jour et à un débours par once estimé à 700 $ US.

Une étude interne d'opportunité économique a démontré que le projet de Vezza possède une excellente valeur économique et un important potentiel de rendement, avec une période de récupération du capital de trois ans :



----------------------------------------------------------------------------
Prix de l'or : Flux de
trésorerie non VAN TRI (avant
escompté escompté à 5 % impôt)
----------------------------------------------------------------------------
1 200 $ US/oz 78 M $ 53 M $ 38 %
----------------------------------------------------------------------------
1 300 $ US/oz 134 M $ 96 M $ 58 %
----------------------------------------------------------------------------


Exploration

En 2011, la société prévoit dépenser 9,1 millions $ pour l'exploration aurifère, comprenant 49 000 mètres de forage, dont 26 500 mètres seront réalisés sur la propriété Géant Dormant et 22 500 mètres seront effectués sur les autres propriétés aurifères de NAP.

Les activités d'exploration seront surtout concentrées dans la mine Géant Dormant, où la société poursuit le forage intercalaire dans un quadrillage plus restreint afin d'obtenir une plus grande certitude sur les teneurs. De trois à quatre foreuses souterraines sont planifiés être utilisées en ce qui concerne les zones sous le niveau de mine 975 et les nouveaux niveaux qui seront accessibles une fois que l'approfondissement du puits de mine sera achevé. Le programme comprend 25 000 mètres de forage souterrain supplémentaire et 1 500 mètres de forage en surface, ainsi que des levés de polarisation induite et du forage par circulation inverse.

Le budget d'exploration de la division aurifère comprend aussi :



-- Flordin : 4 500 mètres de forage pour l'évaluation du potentiel en
surface, l'obtention de permis et l'échantillonnage en vrac;
-- Discovery : 8 000 mètres de forage visant le prolongement de la zone
1200E, ainsi que l'obtention de permis;
-- Dormex : 2 400 mètres de forage, des levés de polarisation induite et
des forages par circulation inverse;
-- Laflamme : 2 400 mètres de forage et des levés géophysiques au sol; et
-- Cameron Shear : 1 800 mètres de forage, des levés géophysiques au sol.


Ressources financières et liquidité

NAP continue d'avoir un bilan fort, ce qui offre à la société la capacité financière pour investir dans l'agrandissement de la mine LDI, ainsi que dans d'autres activités de développement et d'exploration. En date du 30 septembre 2010, soit la fin du troisième trimestre, la société avait environ 114 millions $ en encaisse et n'avait pas de dette à long terme.

Le 14 janvier 2011, la société a reçu environ 39 millions $ provenant de l'exercice devancé de ses bons de souscription de série A.

Les flux de trésorerie provenant de LDI et de Géant Dormant, combinés aux réserves de caisse et aux facilités de crédit (qui demeurent inutilisées) de la société, devraient être suffisants pour rencontrer les exigences de 2011.

Événements importants à venir



-- Mise à jour de l'exploration de la division aurifère concernant les
résultats des campagnes de forage de 2010, attendue dans le T1 de 2011;
-- Mise à jour de l'exploration de LDI concernant le forage de délimitation
de la partie supérieure de la zone Offset, attendue dans le T1 de 2011;
-- Estimations des ressources; mises à jour pour LDI et Géant Dormant,
attendues au début du T2 de 2011; et
-- Mises à jour des estimations des ressources pour les projets aurifères
de Vezza, Discovery et Flordin, attendues dans le T2 de 2011.


Détails sur la conférence téléphonique et la webémission

La direction tiendra une conférence téléphonique et une webémission en direct pour les analystes et les investisseurs, le vendredi 21 janvier 2011 à 10 h 00 HE, afin de discuter de l'orientation de la société pour l'année. Voici les détails sur la conférence téléphonique et la webémission :



Date : 21 janvier 2011
Heure : 10 h 00 HE
Webémission : www.nap.com
Numéros : 416-695-6616 ou 1-800-766-6630
Rediffusion : 905-694-9451 ou 1-800-408-3053
Mot de passe de la rediffusion : 3050827


Ceux qui participent par téléphone sont invités à télécharger une copie du diaporama sur le site Web de la société. La rediffusion de la conférence téléphonique sera disponible jusqu'au 3 février 2011. Une webdiffusion audio archivée de la conférence sera aussi mise en ligne sur le site Web de NAP.

Information technique et personne qualifiée

Ce communiqué de presse a a été préparé sous la surveillance de Michel Bouchard, Géologue et vice-président, exploration et développement, pour NAP, qui est une personne qualifiée telle que décrite par le règlement 43-101.


A propos de North American Palladium

NAP est une société canadienne de métaux précieux qui se concentre sur la croissance de sa production de palladium et d'or dans des juridictions favorables pour les mines. La mine Lac des Iles, le porte-étendard de la société, constitue l'un des deux plus importants producteurs de palladium au monde. NAP détient et exploite aussi la mine d'or Géant Dormant, située dans la région prolifique de l'Abitibi, au Québec. La société détient d'importantes propriétés foncières, adjacentes à la fois aux mines Lac des Iles et Géant Dormant, ainsi qu'un certain nombre de projets d'exploration. NAP transige sur la NYSE Amex sous le symbole PAL et sur le TSX sous le symbole PDL.

Mise en garde aux investisseurs des Etats-Unis concernant les estimations des ressources mesurées, indiquées et inférées

Ce communiqué de presse utilise les termes de ressources "mesurées", "indiquées" et/ou "inférées". Les investisseurs des Etats-Unis sont avisés que bien que de tels termes soient reconnus et requis par la législation canadienne, la Securities and Exchange Commission des Etats-Unis ne les reconnaît pas. Les "ressources minérales inférées" ont un haut niveau d'incertitude en ce qui concerne leur existence, ainsi que leur faisabilité aux niveaux économique et légal. On ne peut pas supposer que l'ensemble, ou toute partie, d'une ressource minérale inférée sera un jour promue à une catégorie supérieure. En vertu des règlements canadiens, les estimations de ressources minérales inférées peuvent ne pas former la base de faisabilité ou de toute autre étude économique. Les investisseurs des Etats-Unis sont avertis de ne pas supposer que l'ensemble, ou toute partie, des ressources minérales mesurées ou indiquées sera transformée en réserves minérales. Les investisseurs des Etats-Unis sont aussi prévenus de ne pas supposer que l'ensemble, ou toute partie, d'une ressource minérale inférée existe, ou est exploitable d'un point de vue économique ou légal.

Avertissement concernant l'information prospective

Certains renseignements compris dans le présent communiqué de presse, y compris tout renseignement quant à notre futur rendement de production, d'exploration, financier ou d'exploitation, ainsi que d'autres énoncés qui expriment les attentes ou les estimations de la direction sur le rendement futur, constituent des "énoncés prospectifs", au sens des dispositions de la "règle refuge" de la Private Securities Litigation Reform Act of 1995 des Etats-Unis et des lois canadiennes sur les valeurs mobilières. Les mots "prévoir", "croire", "va", "vouloir" et "estimer", ainsi que des expressions semblables, identifient les énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs, y compris l'information financière visant l'avenir, reposent nécessairement sur un certain nombre d'estimations et d'hypothèses qui, bien que considérées comme raisonnables par la direction, sont assujetties par leur nature à d'importants risques, incertitudes et imprévus aux niveaux de l'entreprise, de l'économie et de la concurrence, y compris la possibilité que les activités aux mines Lac des Iles et Géant Dormantne se déroulent pas comme prévu, que d'autres propriétés ne soient pas développées de manière fructueuse, et que les prix des métaux, les hypothèses sur les devises et les coûts d'exploitation puissent différer des attentes de la direction. La société met en garde le lecteur que de tels énoncés prospectifs comportent des risques, des incertitudes et d'autres facteurs, à la fois connus et inconnus, qui pourraient amener les résultats financiers, le rendement ou les accomplissements réels de North American Palladium à être considérablement différents des résultats futurs, du rendement ou des accomplissements estimés par la société et qui sont exprimés ou sous-entendus par ces énoncés prospectifs. La société prévient aussi que les énoncés prospectifs ne garantissent aucunement le rendement futur. Pour plus de détails sur ces estimations, risques, hypothèses et facteurs, veuillez consulter le plus récent Formulaire 40-F/Notice annuelle de la société, déposé auprès de la Securities and Exchange Commission des Etats-Unis et auprès des organismes provinciaux de règlementation des valeurs mobilières du Canada. La société se dégage de toute obligation visant la mise à jour ou la révision de tout énoncé prospectif, que ce soit en raison de nouveaux renseignements, événements ou autres, sauf si la loi l'exige. Les lecteurs sont avertis de ne pas accorder une fiabilité exagérée à ces énoncés prospectifs.

(1) La production payable signifie la quantité de minerai produite durant une période et contenue dans des produits vendus par la société, que ces produits soient vendus durant la période ou tenus en inventaire à la fin de la période.

(2) Le débours total par once est une mesure non-PCGR. Pour une conciliation de l'historique des débours totaux par once avec les coûts de production, veuillez consulter les états financiers de la société.

Renseignements

  • North American Palladium Ltd.
    Camilla Bartosiewicz, Directrice, relations
    avec les investisseurs et communications de l'entreprise
    416-360-7590 poste 7226
    camilla@nap.com
    www.nap.com