North American Palladium Ltd.
TSX : PDL
NYSE Amex : PAL

North American Palladium Ltd.

11 mai 2011 23h42 HE

North American Palladium annonce ses résultats pour le premier trimestre de 2011

TORONTO, ONTARIO--(Marketwire - 11 mai 2011) -

À moins d'indication contraire, tous les montants d'argent sont en dollars canadiens.

North American Palladium ltée (« NAP » ou la « société ») (TSX:PDL) (NYSE Amex:PAL) a annoncé aujourd'hui les résultats financiers et une mise à jour sur ses activités pour le trimestre ayant pris fin le 31 mars 2011.

Faits saillants du premier trimestre

  • Production de 30 661 onces de palladium payable à la mine Lac des Îles (LDI), au coût décaissé de 519 $US l'once
  • Production de 3 699 onces d'or à la mine Géant Dormant, au coût décaissé1 de 1 991 $US l'once
  • Produits de 36,7 millions $
  • Bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) ajusté de 0,1 million $
  • Progrès importants dans les activités de mise en valeur : agrandissement de la mine LDI, approfondissement du puits et agrandissement de l'usine de concentration de la mine Géant Dormant, et mise en valeur du projet Vezza
  • Obtention du prix d'excellence de Workplace Safety North à la mine Lac des Îles

« La production souterraine pour le premier trimestre à LDI a été essentiellement conforme aux prévisions, alors que les conditions météorologiques et des contraintes de main-d'œuvre ont eu une incidence négative sur la production tirée des piles de stockage. Durant le trimestre, nos activités de mise en valeur, un élément essentiel pour notre croissance future, ont progressé à bon train, a soutenu William J. Biggar, président et chef de la direction. Le projet de 270 millions $ d'agrandissement de la mine Lac des Îles (LDI) est notre première priorité afin d'accroître la production future et de réduire les coûts décaissés par once produite. Nous avons pris la décision stratégique de mettre un accent accru sur la mise en valeur plutôt que sur la production pour le reste de l'année, ce qui se traduit par une réduction de 12 % des objectifs de production de palladium pour 2011, qui sont maintenant de 145 000 à 155 000 onces. Cette réduction est amplement justifiée par les avantages que représente l'avancement du projet selon le calendrier prévu pour permettre l'entrée en production commerciale depuis le nouveau puits au quatrième trimestre de 2012. »

M. Biggar a ajouté « qu'à Géant Dormant, les problèmes de main-d'œuvre qui affectent tout le secteur continuent de limiter la croissance de la production. C'est pourquoi la direction a revu le profil de production de la mine pour 2011 et a mis en œuvre un plan visant à réduire les coûts d'exploitation afin d'en arriver à des flux de trésorerie d'exploitation correspondant au seuil de rentabilité pour le reste de l'année, période durant laquelle l'approfondissement du puits et l'agrandissement de l'usine de concentration seront achevés. »

Résultats financiers2

Les produits, après les ajustements de prix, ont augmenté pour atteindre 36,7 millions $ au premier trimestre, contre 7,9 millions $ pour le même trimestre de l'année précédente. De ce chiffre, 29,4 millions $ proviennent de LDI et 7,3 millions $, de Géant Dormant.

La perte nette pour le trimestre ayant pris fin le 31 mars 2011 était de 10,3 millions $, ou 0,06 $ l'action, contre une perte nette de 18,4 millions $, ou 0,14 $ l'action pour le même trimestre de 2010, alors que la mine était encore en mode de surveillance et de maintenance.

Le BAIIA1 était de moins 3,8 millions $ pour le premier trimestre, contre moins 15,0 millions $ pour le même trimestre de l'année précédente, en raison d'une perte nette moindre. Le BAIIA ajusté1 pour le premier trimestre (qui exclut les charges d'exploration et les gains sur la cession de matériel) était de 0,1 million $, contre moins 4,8 millions $ en 2010, en raison de la réintégration des dépenses d'exploration et des coûts de démarrage de la mine l'année précédente.

Pour le premier trimestre, les encaisses découlant de l'exploitation étaient de 24,6 millions $, contre 10,2 millions $ pour la période correspondante de l'année précédente.

Durant le premier trimestre, NAP a utilisé 6,6 millions $ d'encaisses provenant d'activités d'exploitation, avant changement du fonds de roulement autre que les disponibilités, ou 0,04 $ par action, contre 12,2 millions $ d'encaisses utilisées dans l'exploitation, avant changement du fonds de roulement autre que les disponibilités, ou 0,10 $ par action, pour le trimestre ayant pris fin le 31 mars 2010. Cette augmentation est principalement attribuable à une perte nette moindre de 10,2 millions $ (dont l'amortissement représente 2,1 millions $), partiellement compensée par un bénéfice futur plus élevé et le recouvrement d'impôt minier (4,9 millions $).

Au 31 mars 2011, la société disposait d'un fonds de roulement d'environ 163,3 millions $ (dont 100,1 millions $ de fonds en caisse) et d'une facilité de crédit non utilisée de 30 millions $ et elle n'avait aucune dette à long terme.

Mise à jour sur les activités

Mine de palladium Lac des Îles

« Durant le premier trimestre, nous avons intégré avec succès nos équipes d'exploitation et de mise en valeur, ce qui nous permet une affectation plus souple des ressources pour ces deux activités, a déclaré Greg Struble, vice-président et directeur de l'exploitation. Malgré certains problèmes liés à la météo et à la main-d'œuvre ayant affecté la production au premier trimestre, je constate une capacité impressionnante de notre personnel à s'adapter à des conditions changeantes. Nous sommes notamment à mettre en œuvre divers programmes visant à attirer et retenir du personnel qualifié. Je suis également très satisfait de la propriété LDI et de ses perspectives de croissance des réserves et de la production. »

La production au premier trimestre à la mine LDI comprenait le mélange de minerai souterrain avec du matériel provenant de piles de stockage en surface. Durant ce trimestre, NAP a produit 30 661 onces payables de palladium, à des coûts décaissés totaux (déduction faite des crédits de sous-produits) de 519 $US l'once, contre des coûts décaissés prévus1 de 458 $US l'once. Au cours du trimestre, 332 523 tonnes de minerai ont été extraites en profondeur et des piles de stockage en surface, dont 238 221 tonnes de minerai souterrain provenant principalement de la zone Roby et, dans une moindre mesure, de galeries le long de zones minéralisées de la zone Offset, ainsi que 94 302 tonnes provenant de piles de stockage en surface. Quelque 337 846 tonnes de minerai ont été traitées à l'usine de concentration de LDI, à un taux moyen de 8 819 tonnes par jour de service. La teneur de tête moyenne en palladium du minerai traité était de 3,85 g/t, et le taux de récupération du palladium, de 78,8 %.

Le nombre de tonnes de minerai produit au premier trimestre à LDI concorde globalement avec les prévisions (bien que les teneurs aient été légèrement plus faibles en raison du séquençage des chantiers), alors que la production provenant des piles de stockage en surface a été sensiblement plus faible, en raison de l'hiver rigoureux (un des plus froids enregistrés à Thunder Bay) et de la disponibilité d'équipes de travail. Pour contrer les impacts de la météo sur la production de surface, la société a retenu les services d'entrepreneurs supplémentaires pour travailler à l'abattage des grandes piles de stockage.

Durant le trimestre, la société a également mis en place un système de surveillance géotechnique dans la foulée d'un incident géotechnique imprévu ayant entraîné la perte de stabilité de deux piliers de galerie dans la partie inférieure de la zone Roby. Des problèmes de cette nature ne sont pas rares dans les mines souterraines, et l'incident n'a pas eu d'impact sur la production, puisque la société a initié un programme d'extraction contrôlée des piliers touchés. Le nouveau système surveille l'activité sismique et améliorera la compréhension des données géotechniques, ce qui permettra la détermination de l'emplacement optimal des chantiers d'extraction dans la zone Offset. À la lumière de ces nouvelles données, la société compte examiner divers scénarios de remblayage pour l'agrandissement de la mine.

Une mise à jour de l'estimation des réserves et ressources minérales intégrant les résultats des forages effectués en 2010 à la mine LDI est actuellement en cours de préparation et devrait être achevée au deuxième trimestre. Elle ne comprendra pas les nouvelles zones Cowboy, Outlaw et Sherrif, puisque les données de forage pour ces zones sont actuellement insuffisantes. Bien que, pour appuyer la planification de l'agrandissement de la mine, la majeure partie des forages réalisés en 2010 aient été des forages intercalaires, des données préliminaires indiquent qu'une augmentation importante des ressources est probable, à la lumière de résultats de forages d'extension et de la diminution de la teneur de coupure découlant de l'augmentation importante des cours des métaux (du palladium et des métaux récupérés comme sous-produits, dont le platine, l'or, le cuivre et le nickel) depuis la dernière mise à jour des ressources.

La société prévoit mettre à jour son plan d'agrandissement de la mine LDI durant le troisième trimestre de 2011 afin d'y intégrer les estimations à jour des réserves et ressources, des hypothèses à jour concernant les cours des métaux et les nouvelles données sismiques qui pourraient avoir une incidence sur la conception des chantiers.

Alors que la société entreprend de mener de front des activités de production, de mise en valeur et d'exploration souterraines à LDI, 2011 s'avérera une année de transition clé. La priorité première de la société étant l'agrandissement de la mine, la direction estime prudent de revoir le plan de mine pour 2011 afin qu'il mette un accent accru sur la mise en valeur, ceci pour respecter le calendrier du projet d'agrandissement et optimiser les activités visant à assurer la production future. Aussi, la direction a revu à la baisse ses objectifs de production annuelle, qui sont maintenant de l'ordre de 145 000 à 155 000 onces, dans le but de réduire la pression sur la mise en valeur et la congestion découlant d'activités simultanées d'extraction et de mise en valeur. En raison de l'importance des charges fixes dans la composition des charges d'exploitation, de la hausse du dollar canadien et de l'augmentation des coûts de sous-traitance depuis le début de l'année, cette réduction du volume de production entraînera une augmentation des coûts décaissés1 pour chaque once produite. Aussi, la direction a augmenté ses prévisions concernant les coûts décaissés1 pour 2011 à 450 $US l'once. Cela ne constitue cependant pas une indication des coûts décaissés1 prévus pour 2012, quand le minerai souterrain de forte teneur ne sera pas dilué par le traitement de matériel de plus faible teneur provenant des piles de stockage de surface.

Durant le premier trimestre de 2011, la société a fait d'importants progrès sur les aspects clés de la construction associée à l'agrandissement de la mine, dont voici les faits saillants :

  • achèvement du trou pilote pour la foreuse de montage du puits;
  • début du forage montant en mai;
  • début du forage du trou pilote pour le puits de ventilation dans la zone Offset;
  • avancée substantielle des principaux travaux de fondation :
    • coulage de 80 % des murs de la salle des treuils;
    • coulage de 25 % des semelles du chevalement;
    • coulage de 75 % des semelles du bâtiment du collet du puits;
    • coffrage de 75 % des murs.
  • achèvement de l'aménagement de la recette et installation du soutènement;
  • achèvement de la construction d'un vestiaire permanent et début de la construction d'une annexe au campement pouvant accueillir 96 personnes;
  • début de l'échafaudage de l'acier de construction pour la structure de la salle des treuils et du chevalement;
  • travaux préparatoires avancés (aux environs du niveau 4925) pour permettre l'accès à la zone Offset supérieure.

Mine d'or Géant Dormant

Si les travaux en profondeur se poursuivent, les activités d'extraction à la mine Géant Dormant se sont concentrées au-dessus de l'élévation 975 (m), à retirer les réserves résiduelles laissées par l'exploitant précédent. Durant le premier trimestre, 3 699 onces d'or ont été produites à Géant Dormant, au coût décaissé1 de 1 991 $US l'once. Durant ce trimestre, 20 282 tonnes de minerai ont été extraites et 20 642 tonnes ont été traitées à l'usine de concentration, à une teneur de tête moyenne de 5,83 g/t et un taux de récupération de l'or de 95,6 %.

Le manque à gagner de la production et les coûts décaissés plus élevés reflètent les difficultés soutenues que connaît la société à embaucher et retenir plus de mineurs de fond qualifiés, ce qui a une incidence négative sur le nombre de tonnes extraites et le contrôle des teneurs. La disponibilité de mineurs de fond qualifiés est un facteur essentiel pour la croissance de la production à Géant Dormant. Les mineurs d'expérience sont très en demande dans l'industrie, particulièrement en Abitibi, une région très concurrentielle. NAP poursuit ses efforts visant à accroître la rétention des employés et à attirer de nouveaux mineurs de fond et géologues. Ce programme comprend notamment une rémunération concurrentielle, des primes incitatives et de rétention, ainsi que des possibilités d'avancement professionnel.

Pour le reste de 2011, diverses mesures seront mises en œuvre dans le but d'améliorer la gestion du contrôle des teneurs et du tonnage à Géant Dormant. Parmi ces mesures, mentionnons des forages de délimitation plus serrés, un accent accru sur les possibilités d'abattage par longs trous, s'il y a lieu, l'extraction de minerai résiduel dans les chantiers déjà exploités et, surtout, une attention accrue portée au contrôle des teneurs.

Sous la direction de Greg Struble, récemment nommé aux postes de vice-président et directeur de l'exploitation, la direction de la mine a entrepris un examen détaillé de tous les systèmes d'exploitation. Les activités seront réalignées sur la qualité (teneur) du minerai plutôt que sur le volume (tonnage), qui constitue l'approche actuelle. La société évalue présentement tous les éléments des charges d'exploitation dans un optique de réduction des coûts pour en arriver à des flux de trésorerie d'exploitation correspondant au seuil de rentabilité. Aussi, la direction a revu à la baisse ses objectifs de production d'or pour 2011, qui sont maintenant de l'ordre de 15 000 à 20 000 onces.

Durant le trimestre, les travaux préparatoires en profondeur, qui constituent un élément clé pour accroître la production et la rentabilité en 2012, ont bien progressé. L'approfondissement de 200 m du puits de la mine, entrepris dans le but de donner accès à des chantiers qui, par le passé, ont fourni des volumes intéressants et des teneurs élevées, devrait être achevé à la fin du deuxième trimestre, comme prévu. Les travaux préparatoires dans les trois nouveaux niveaux d'extraction en profondeur devraient commencer au cours du troisième trimestre.

La société effectue présentement d'autres forages d'extension en vue de l'élaboration de son plan de mine pour 2012, quand l'exploitation de trois nouveaux niveaux souterrains présentant des teneurs accrues pourra commencer à Géant Dormant. Le plan de mine pour 2012 devrait être achevé au troisième trimestre, et la direction confirmera ou modifiera alors sa prévision d'une production de 40 000 à 50 000 onces d'or pour 2012.

Le projet de 7 millions $ d'agrandissement de l'usine de concentration de Géant Dormant (qui permettra de traiter 1 250 t/jour de minerai, comparativement à 900 t/jour à l'heure actuelle) a débuté durant le premier trimestre et devrait être complété à la fin du troisième trimestre. Durant le premier trimestre, NAP a embauché un directeur des travaux pour ce projet, complété les essais géotechniques et la conception des fondations et obtenu les permis de construction nécessaires.

Projet aurifère Vezza

Vezza est un projet d'exploration aurifère à un stade avancé qui, grâce à un investissement de 26 millions $, fait présentement l'objet d'activités d'exploration et de mise en valeur souterraines et en surface devant mener à une décision concernant la production d'ici la fin de l'année. Il est prévu que le minerai provenant de Vezza sera traité à l'usine de concentration de Géant Dormant, située à 85 km et reliée au projet par une route provinciale. Si cette décision devait s'avérer positive, la production aurifère pourrait commencer dès le premier trimestre de 2012, à raison de 39 000 onces par année, pendant une durée de vie prévue pour la mine de neuf ans.

La société a récemment publié une mise à jour de l'estimation des ressources au projet (se reporter au communiqué du 27 avril dernier), qui s'est traduite par une augmentation sensible des ressources indiquées, de plus de 200 000 tonnes. Le nombre total d'onces contenues dans les ressources mesurées et indiquées à Vezza a augmenté de 12 %, pour atteindre 321 000 onces, et environ 121 000 tonnes de ressources sont passées de la catégorie « présumées » à la catégorie « indiquées ».

En 2011, la société prévoit effectuer 30 000 m de forages supplémentaires pour vérifier la continuité et les teneurs du gisement. La majeure partie de cette campagne consistera en des forages intercalaires souterrains, en plus d'environ 5 000 m de forages d'extension à partir de la surface, dans la partie ouest de la zone principale.

La société a achevé le dénoyage du puits (741 m sous la surface) et des quatre galeries d'accès souterraines existantes. La remise en état des galeries, stations et services (électricité, pompage et air comprimé) souterrains est presque terminée. Une campagne de forage de 5 000 m à partir de la surface est en cours et deux foreuses au diamant souterraines sont sur les lieux.

L'extraction d'un échantillon global d'au plus 40 000 tonnes est également prévue pour la fin du troisième trimestre de 2011. La société a obtenu l'approbation du ministère des Ressources naturelles et de la Faune pour l'extraction de cet échantillon et complète actuellement le processus d'obtention de permis auprès du ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs.

Perspectives

D'ici la fin de 2011, la société concentrera ses efforts sur les aspects suivants :

  • l'avancement du projet d'agrandissement de la mine LDI;
  • l'achèvement de la mise à jour de l'estimation des réserves et ressources à la mine LDI (deuxième trimestre);
  • la mise à jour du plan d'agrandissement de la mine LDI (troisième trimestre);
  • l'achèvement de l'approfondissement du puits et de l'agrandissement de l'usine à Géant Dormant (troisième trimestre);
  • la poursuite des activités d'exploration et de mise en valeur au projet aurifère Vezza afin d'en arriver à une décision concernant la production d'ici la fin de l'année;
  • la poursuite des programmes d'exploration ayant pour but d'accroître les réserves et les ressources à la mine LDI et dans la division aurifère.
Conférence téléphonique et webémission
Date :mardi le 10 mai 2011
Heure :14 h HAE
Webémission :www.nap.com
Numéros :416-340-2218 ou 866-226-1793
Rediffusion :905-694-9451 ou 800-408-3053 (code d'accès : 5716682)

La rediffusion de la conférence téléphonique sera disponible jusqu'à minuit, le 23 mai 2011. La webémission audio archivée de la conférence téléphonique sera également disponible sur le site web de NAP.

Assemblées annuelle et extraordinaire des actionnaires
Date :mercredi le 11 mai 2011
Heure :10 h HAE
Webémission :www.nap.com
Lieu :Galerie du Centre de diffusion de la TMX
Adresse :The Exchange Tower, 130, rue King ouest, Toronto (Ontario)

À propos de North American Palladium

NAP est une société canadienne active dans le secteur des métaux précieux, dont les activités sont axées sur l'augmentation de sa production de palladium et d'or dans des régions favorables à l'exploitation minière. La mine Lac des Îles, propriété phare de la société, est l'un des deux plus importants producteurs de palladium du monde. NAP détient et exploite également la mine d'or Géant Dormant, située dans la région prolifique de l'Abitibi, au Québec. La société détient d'importantes propriétés attenantes aux mines Lac des Îles et Géant Dormant, ainsi que divers projets d'exploration. Les titres de NAP sont négociés à la Bourse de New York (NYSE Amex) sous le symbole « PAL » et à la Bourse de Toronto (TSX) sous le symbole « PDL ».

1Mesure financière non définie par les IFRS. Se reporter aux mesures financières non définies par les IFRS dans le rapport de gestion.

2Les états financiers consolidés de NAP pour le trimestre ayant pris fin le 31 mars 2011 sont présentés en annexe au présent communiqué. Certains chiffres d'exercices précédents ont été reclassés afin de les rendre conformes à la présentation adoptée en 2011. La lecture des états financiers doit être combinée à celle des notes et rapports de gestion disponibles au www.nap.com, au www.sedar.com et au www.sec.gov.

Mise en garde relative aux énoncés prospectifs

Certains renseignements compris dans le présent communiqué, y compris tout renseignement quant au futur rendement financier, de la production, de l'exploration ou de l'exploitation, ainsi que d'autres énoncés concernant les attentes ou estimations de la direction sur le rendement futur, constituent des « énoncés prospectifs » au sens des dispositions sur la règle refuge de la Private Securities Litigation Reform Act of 1995 des États-Unis et des lois canadiennes sur les valeurs mobilières. En général, les énoncés prospectifs peuvent être signalés par l'emploi d'une terminologie prospective telle que « projette de », « s'attend à » ou « ne s'attend pas à », « devrait », « budget », « prévu », « estime », « a l'intention de », « prévoit » ou « ne prévoit pas », « croit » ou des variantes de ces mots et expressions. Les énoncés prospectifs reposent nécessairement sur un certain nombre d'estimations et d'hypothèses qui, bien que jugées raisonnables par la direction, sont assujetties par leur nature à d'importants risques, incertitudes et imprévus des points de vue de l'entreprise, de l'économie et de la concurrence, y compris la possibilité que les campagnes de forage ne produisent pas les résultats escomptés, que les activités aux mines Lac des Îles et Géant Dormant ne se déroulent pas comme prévu, que la mise en valeur de la propriété Vezza et d'autres propriétés ne s'avère pas fructueuse et que les cours des métaux, les hypothèses sur les taux de change et les coûts d'exploitation ne concordent pas avec les attentes de la direction. La société avertit les lecteurs que de tels énoncés prospectifs comportent des risques, des incertitudes et d'autres facteurs connus et inconnus qui pourraient faire en sorte que les résultats financiers, le rendement ou les réalisations de North American Palladium soient substantiellement différents des estimations de la société quant à ses résultats futurs, son rendement ou ses réalisations, exprimées ou sous-entendues par ces énoncés. La société prévient également les lecteurs que les énoncés prospectifs ne sont nullement gage de rendement futur. Ces énoncés reposent également sur certains facteurs et hypothèses. Pour plus de détails sur ces estimations, risques, hypothèses et facteurs, consulter le plus récent formulaire Form 40-F déposé auprès de la Securities and Exchange Commission des États-Unis et la plus récente notice annuelle déposée auprès des autorités provinciales canadiennes des valeurs mobilières. La société ne s'engage pas à mettre à jour, ni à réviser les énoncés prospectifs, que ce soit à la suite de nouveaux renseignements, événements ou autres, sauf si la loi l'exige. Les lecteurs sont avertis de ne pas se fier indûment aux énoncés prospectifs.

Bilan consolidé intermédiaire
(en milliers de dollars canadiens)
(non vérifiés)
Au 31 marsAu 31 décembreAu 1er janvier
201120102010
ACTIF
Actif à court terme
Trésorerie et équivalents de trésorerie100 136$75 159$98 255$
Débiteurs70 84480 683-
Impôt à recevoir-734204
Stocks23 80327 48725 306
Autres actifs5 39227 5512 495
Total de l'actif à court terme200 175211 614126 260
Actif à long terme
Intérêts miniers164 245126 28685 014
Dépôt relatif à la remise en état10 55810 53710 503
Total de l'actif à long terme174 803136 82395 517
Actif total374 978$348 437$221 777$
PASSIF ET CAPITAUX PROPRES
Passif à court terme
Créditeurs et charges à payer34 122$39 859$12 442$
Tranche échéant à moins d'un an des engagements découlant de contrats de location-financement1 7181 196558
Provisions1 0001 0001 000
Autres passifs financiers--56
Total du passif à court terme36 84042 05514 056
Passif à long terme
Impôts exigibles1 4609361 573
Engagements relatifs à la mise hors service12 67712 59413 602
Engagements découlant de contrats de location-financement1 0921 195576
Passif d'impôt minier différé1 7871 207832
Total du passif à long terme17 01615 93216 583
Capitaux propres
Capital-actions ordinaires et bons de souscription743 163702 787574 878
Options sur actions et surplus associés6 1995 5964 242
Surplus d'apport5 5515 5376 079
Déficit(433 791)(423 470)(394 061)
Total des capitaux propres321 122290 450191 138
Total du passif et des capitaux propres374 978$348 437$221 777$
États consolidés intermédiaires des résultats et de la perte étendue
(en milliers de dollars canadiens)
(non vérifiés)
Trimestres terminés les 31 mars
20112010
Produits avant les ajustements de prix38 326$7 930$
Ajustements de prix
Marchandises(1 603)-
Change(9)-
Produits après les ajustements de prix36 7147 930
Charges d'exploitation
Coûts de production30 42716 051
Charges de redevances1 126-
Coûts de fusion, d'affinage et de transport1 43918
Dépréciation et amortissement4 1652 024
Perte sur cession de matériel-9
Total des charges d'exploitation37 15718 102
Perte découlant des activités minières(443)(10 172)
Autres charges
Frais généraux et d'administration3 4792 677
Frais d'exploration3 8394 165
Intérêts et autres frais (revenus)(412)(1 995)
Perte (gain) de change160(13)
Total des autres charges7 0664 834
Perte avant impôts(7 509)(15 006)
Recouvrement (charge) d'impôts sur les bénéfices et d'impôts miniers(2 812)(3 345)
Perte et perte étendue pour la période(10 321)(18 351)
Perte par action
de base et diluée(0,06)$(0,14)$
Nombre moyen pondéré d'actions en circulation
de base et dilué160 198 305127 405 601
États consolidés intermédiaires des flux de trésorerie
(en milliers de dollars canadiens)
(non vérifiés)
Trimestres terminés les 31 mars
20112010
Flux de trésorerie associés aux activités suivantes :
Activités d'exploitation
Perte pour la période(10 321) $(18 351) $
Éléments associés à l'exploitation sans effet sur la trésorerie
Dépréciation et amortissement4 1652 024
Produits reportés et charge (recouvrement) d'impôt minier(1 263)3 686
Rémunération à base d'actions et charges sociales739387
Autres11268
(6 568)(12 186)
Variations des éléments hors caisse du fonds de roulement31 2152 028
24 647(10 158)
Activités de financement
Émissions d'actions ordinaires et de bons de souscription, déduction faite des frais d'émission42 02533
Remboursement sur les engagements découlant de contrats de location-financement(503)(247)
Intérêts payés en vertu de contrats de location-financement(48)(14)
41 474(228)
Activités d'investissement
Acquisitions d'intérêts miniers(41 144)(4 487)
Produit tiré de la cession d'intérêts miniers-5
(41 144)(4 482)
Augmentation (diminution) de la trésorerie et des équivalents de trésorerie24 977(14 868)
Trésorerie et équivalents de trésorerie au début de la période75 15998 255
Trésorerie et équivalents de trésorerie à la fin de la période100 136 $83 387 $
Trésorerie et équivalents de trésorerie composés de ce qui suit :
Trésorerie100 136 $83 101 $
Placements à court terme-286
100 136 $83 387 $

Renseignements

  • North American Palladium ltée
    Camilla Bartosiewicz
    Directrice, relations avec les investisseurs et
    communications corporatives
    416-360-7590, poste 7226
    camilla@nap.com