The North West Company Inc.
TSX : NWF.UN

The North West Company Inc.

07 déc. 2007 13h48 HE

North West Company Fund annonce un bénéfice et une distribution au troisième trimestre

WINNIPEG, MANITOBA--(Marketwire - 7 déc. 2007) - North West Company Fund (le "Fonds") (TSX:NWF.UN) a annoncé aujourd'hui un bénéfice de 18,5 millions $ au cours du troisième trimestre terminé le 31 octobre 2007. Le Fonds a annoncé également une distribution trimestrielle de 0,27 $ l'unité aux porteurs d'unités inscrits au 31 décembre 2007 et distribuable avant le 15 janvier 2008.

Rapport aux porteurs d'unités

Le Fonds annonce un bénéfice de 18,5 millions $ au troisième trimestre terminé le 31 octobre 2007, soit une hausse de 24,6 % en regard d'un bénéfice qui a totalisé 14,8 millions $ au troisième trimestre du dernier exercice. Le bénéfice dilué par unité a progressé à 0,39 $ en regard de 0,31 $ au dernier exercice. Le trimestre a compris 92 jours d'exploitation en regard de 91 jours au dernier exercice par suite de la modification de la date de fin d'exercice au 31 janvier et l'adoption d'une fin de trimestre fixe.

Les ventes ont progressé de 8,3 %, soit à 255,7 millions $ en regard du troisième trimestre du dernier exercice. Sur une période équivalente de 13 semaines, les ventes ont progressé de 7,2 %, soit une hausse de 4,7 % en regard des magasins comparables, si l'on exclut l'impact du taux de change dû au raffermissement du dollar canadien. La croissance des ventes d'aliments pour toutes nos bannières a été le facteur primordial de la croissance des ventes au cours du trimestre.

Les administrateurs ont approuvé une distribution trimestrielle de 0,27 $ par unité aux porteurs d'unités inscrits au 31 décembre 2007.

"Nos activités de vente au détail et d'expédition en Alaska et en Arctique canadien ont été les points forts du troisième trimestre", a commenté Edward Kennedy, président et chef de la direction de North West. "Les magasins canadiens ont enregistré de faibles ventes à la rentrée scolaire, puis ont subi les effets négatifs d'un automne chaud. Le Fonds a connu un rebond au début de l'hiver et les dépenses ont augmenté, en partie également en raison des paiements versés dans le cadre de la Convention de règlement sur les pensionnats indiens."

Examen et analyse par la direction

RESULTATS CONSOLIDES

Trimestre

Au troisième trimestre, les ventes consolidées ont progressé de 8,3 % et se sont chiffrées à 255,7 millions $, en regard de 236,1 millions $ en 2006 et ont progressé à 10,2 % si l'on exclut l'impact du taux de change dû au raffermissement du dollar canadien. Le trimestre a compris 92 jours d'exploitation en regard de 91 jours durant l'exercice précédent en raison de la modification de la date de fin d'exercice au 31 janvier et de l'adoption d'une date de fin de trimestre fixe. Sur une période équivalente de 13 semaines, les ventes ont progressé de 7,2 % et ont été plus élevées de 4,7 % en regard des magasins comparables, si l'on exclut l'impact du taux de change. Les ventes de produits alimentaires ont progressé de 7,5 % et ont été plus élevées de 5,4 % en regard des magasins comparables, si l'on exclut l'impact du taux de change. Les ventes de marchandises générales ont progressé de 10,7 %, surtout en raison de la présence de nouveaux magasins au Canada et d'une forte croissance des ventes en Alaska, et ont progressé de 2,6 % en regard des magasins comparables, si l'on exclut l'impact du taux de change.

Les coûts des produits vendus et les frais de vente et d'administration ont progressé de 8,4 % et se sont chiffrés à 228,3 millions $, et ont augmenté de 11 points de base comme pourcentage des ventes, en regard du troisième trimestre de 2006. Sur une période équivalente de 13 semaines, les dépenses ont progressé d'environ 7,4 %. Les dépenses des nouveaux magasins et des magasins non comparables ont représenté environ 69 % de l'augmentation. Les coûts plus élevés liés au recrutement et au maintien en poste des employés de magasins au Canada, les pressions de coûts liés à l'énergie pour les magasins américains et canadiens éloignés et des dépenses plus élevées liées à la dette pour nos activités d'exploitation canadiennes ont contribué à la pression exercée sur les dépenses de notre entreprise.

Le profit commercial(1) ou bénéfice net avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement (BAIIDA) a progressé de 7,2 % et a atteint 27,5 millions $, en regard de 25,6 millions $ au troisième trimestre de l'exercice précédent. Sur une période équivalente de 13 semaines, le profit commercial a progressé de 5,2 %, soit à 26,9 millions $ et s'est établi à 10,6 % du pourcentage des ventes en regard de 10,8 % des ventes au cours du troisième trimestre du dernier exercice. La croissance continue des ventes, combinée aux améliorations du taux de profit brut dans nos magasins américains a contribué au gain en dollars de profit commercial, ce qui a compensé pour les dépenses plus élevées au cours du trimestre. Les impôts sur le revenu ont diminué de 75,1 %, soit à 663 000 $ en raison d'impôts sur des revenus moins élevés pour nos activités d'exploitation canadiennes par suite de la restructuration qui a eu lieu au cours du deuxième trimestre. La restructuration modifie le flux de bénéfice de la société en commandite au profit du Fonds de sorte que la majorité des bénéfices avant impôts des activités d'exploitation canadiennes sont versés au Fonds.

Le bénéfice net a progressé de 3,6 millions $ à 18,5 millions $, soit de 24,6 %. Le bénéfice dilué par unité a progressé à 0,39 $ en regard de 0,31 $ au cours de l'exercice précédent.

(1) Voir les mesures non PCGR dans la partie Examen et analyse par la direction

Depuis le début de l'exercice

Depuis le début de l'exercice, les ventes ont progressé de 9,4 %, se chiffrant à 746,5 millions $, en regard de l'exercice précédent, et ont progressé de 10,3 %, si l'on exclut l'impact du taux de change dû au raffermissement du dollar canadien. L'exercice comprend 273 jours d'exploitation depuis son début en 2007 et en 2006. Les ventes des magasins comparables ont progressé de 5,2 %, affichant une progression de 6,0 %, si l'on exclut l'effet de change. Les ventes de produits alimentaires ont progressé de 9,3 % et étaient plus élevées de 7,0 % en regard des magasins comparables, excluant l'effet du taux change dû à une importante croissance des ventes de toutes nos bannières. Les ventes de marchandises générales ont progressé de 9,8 %, en raison de l'ouverture de nouveaux magasins au Canada et en Alaska, et ont progressé de 3,2 % en regard des magasins comparables, si l'on exclut l'effet du taux de change.

Le coût des produits vendus et les dépenses d'administration ont progressé de 9,7 %, se chiffrant à 671,4 millions $, et ont progressé de 24 points de base comme pourcentage des ventes en regard de l'exercice précédent. Les dépenses des nouveaux magasins et des magasins non comparables ont représenté environ 55 % de l'augmentation.

Le profit commercial a progressé de 6,9 %, se chiffrant à 75,0 millions $ en regard de 70,2 millions $ à l'exercice précédent et a été de 10,1 % comme pourcentage des ventes en regard de 10,3 % en 2006. La croissance des ventes dans toutes nos bannières et la croissance du bénéfice brut dans nos magasins américains ont été les principaux facteurs ayant contribué à l'amélioration du profit commercial, ce qui a compensé légèrement pour les taux de profit bruts plus faibles au Canada et l'augmentation des dépenses d'exploitation. Les impôts sur le revenu ont diminué de 24,8 %, soit de 6,37 millions $ et ont diminué à 12,6 % comme pourcentage du bénéfice net avant impôt en regard de 18,4 % pour l'exercice précédent, suite à la mise en place de la structure de société en commandite et de son exécution. Le bénéfice net a progressé de 18,1 %, se chiffrant à 44,1 millions $ en regard de 37,4 millions $ en 2006. Le bénéfice par unité diluée est passé à 0,92 $ en regard de 0,78 $ à l'exercice précédent. Le raffermissement du dollar canadien a eu un impact négatif de 0,01 $ par unité sur la conversion du bénéfice de l'Alaska.

ETABLISSEMENTS CANADIENS

Au cours du trimestre, les ventes canadiennes ont progressé de 11,0 % et ont atteint 211,9 millions $, en regard de 190,9 millions $ à l'exercice précédent. Sur une période équivalente de 13 semaines, les ventes ont progressé de 9,8 % et ont été plus élevées de 4,2 % en regard des magasins comparables.

Les ventes de produits alimentaires ont progressé de 10,9 % en regard de la même période en 2006, et ont été plus élevées de 5,3 % en regard de magasins comparables. Les ventes de produits alimentaires ont ralenti en raison d'une faible inflation et de la concurrence accrue liée aux réductions de prix des aliments à laquelle nos magasins des marchés urbains et des endroits moins éloignés doivent faire face. Les boissons, les grignotines, les services alimentaires et le tabac ont représenté le bénéfice majeur avec la promotion de nouveaux articles. Les ventes de marchandises générales ont progressé de 12,3 % en regard de l'exercice précédent, et ont été plus élevées en raison de l'ouverture de nouveaux magasins mais ont progressé de seulement 1,1 % en regard des magasins comparables. Le rendement de magasins comparables a été décevant et a reflété les faibles ventes lors de la rentrée scolaire qui s'est poursuivi au cours de l'automne en raison de températures particulièrement chaudes pour la saison. Globalement, notre programme de promotion de la rentrée scolaire n'a pas été aussi convaincant que prévu dans le secteur de l'habillement, des fournitures et des catégories à forte croissance comme les appareils électroniques à usage personnel. Les prix déflationnistes des marchandises achetées en dollars américains ont ralenti la croissance des ventes dans les catégories des aliments de choix et des marchandises générales, ce qui a été compensé par une inflation d'environ 3 % dans les régions nord du Canada. Le coût d'ouverture de nouveaux magasins et le rendement inférieur des magasins ouverts au cours de l'année ont contribué à la baisse de rendement.

La croissance des ventes a progressé de 9,4 % en bénéfice brut (dollars), si l'on exclut une baisse de 45 points de base du taux de bénéfice brut en regard du troisième trimestre de l'exercice précédent. Des réductions de prix ciblées, déterminées par le marché des catégories d'aliments de base, y compris les produits laitiers et le beurre, ont continué à influé sur le taux de bénéfice brut au cours du trimestre. Les coûts d'exploitation ont progressé de 11,2 % et ont augmenté de cinq points de base comme pourcentage des ventes en regard du troisième trimestre de l'exercice précédent. Des coûts plus élevés de recrutement de formation et de maintien en poste pour les employés de magasins, les pressions continues des coûts d'énergie dans les marchés éloignés et la perte plus élevée liée à la dette ont été les principaux facteurs ayant contribué à la hausse des dépenses. Le profit commercial canadien a augmenté de 6,9 %, soit de 22,5 millions $ ou de 10,6 % des ventes. Sur une période équivalente de 13 semaines, le profit commercial a progressé de 5,0 % et comme taux des ventes, il a été de 10,5 % en regard de 11,0 % au troisième trimestre de l'exercice précédent.

ETABLISSEMENTS EN ALASKA (données exprimées en dollars américains)

Les ventes d'Alaska Commercial Company (AC) pour le troisième trimestre ont progressé de 6,4 % et ont atteint 42,9 millions $, en regard de 40,3 millions $ à l'exercice précédent. Sur une période équivalente de 13 semaines, les ventes ont progressé de 5,2 % et ont été plus élevées de 7,4 % en regard des magasins comparables. Les fortes ventes dans le secteur des aliments au détail et des marchandises générales ont compensé les ventes plus faibles de Frontier Expeditors (FE), la division des ventes en gros de AC.

Les ventes de produits alimentaires, y compris celles de FE, ont progressé de 4,9 % en regard du troisième trimestre de l'exercice précédent et ont progressé de 5,9 % en regard des magasins comparables. Les ventes ont progressé dans la plupart des catégories, celles des boissons, des aliments réfrigérés et des catégories d'épiceries non alimentaires ayant enregistré la plus forte croissance. Les ventes de marchandises générales, y compris celles de FE, ont progressé de 8,9 % en regard de l'exercice précédent, et ont progressé de 14,6 % en regard des magasins comparables, alors que les magasins de détail d'AC ont profité de paiements plus élevés versés par le Permanent Fund Dividend (PFD), paiements versés par dépôt direct aux résidents de L'Alaska au cours du mois d'octobre. Les résidents de l'Alaska recevant leurs PFD par chèque représentent un important pourcentage du marché d'AC et ils reçoivent leur paiement au cours du quatrième trimestre. La baisse des ventes de FE a été en grande partie due à l'abandon d'un programme de distribution par voie électronique non rentable.

Le bénéfice brut en dollars d'AC a progressé à 9,2 % grâce à une croissance des ventes et à une amélioration du taux de profit brut sur les produits alimentaires découlant d'un changement au niveau des distributeurs dans ce domaine. Les dépenses d'exploitation en dollars ont progressé de 4,4 % en regard du troisième trimestre de 2006, mais ont diminué de 48 points de base comme pourcentage des ventes. Les coûts plus élevés en personnel et en énergie ont été les principaux facteurs ayant contribué à l'augmentation des coûts d'exploitation au cours du trimestre. Le profit commercial a progressé de 17,4 % et a atteint 4,8 millions $. Sur une période équivalente de 13 semaines, le profit commercial en dollars a progressé de 14,9 % et comme pourcentage des ventes, il a été de 11,1 % en regard de 10,1 % au troisième trimestre de 2006.

SITUATION FINANCIERE

Rapports financiers

A la fin du trimestre, le ratio emprunts/capitaux propres du Fonds était de .50:1 en regard de .46:1 à l'exercice précédent. Le 31 janvier 2007, le ratio emprunts/capitaux propres était de 0.43:1.

Le fonds de roulement a diminué de 30,5 millions $ en regard de la même période en 2006, surtout en raison de la hausse des avances bancaires et des billets à court terme liés au remboursement du principal de la dette à long terme de 20,2 millions $ exigible le 15 juin 2007 et de fonds additionnels tirés pour les acquisitions de stocks et les dépenses en immobilisations. L'augmentation des liquidités est attribuable à une hausse de l'encaisse nécessaire pour appuyer les services financiers et à une encaisse plus élevée en Alaska. L'augmentation des stocks est attribuable à l'ouverture de nouveaux magasins au Canada, à l'acquisition de stocks supplémentaires pour les magasins recevant leurs marchandises par transport maritime, à l'accumulation de stocks de transport, de fournitures et d'accessoires d'ameublement de maison et électroniques pour répondre aux demandes prévues résultant de l'augmentation du versement du PFD en Alaska et des paiements liés à la Convention de règlement sur les pensionnats indiens au Canada et de l'ouverture d'un centre de distribution géré par un tiers à Calgary, en Alberta au cours du deuxième trimestre. L'augmentation des stocks attribuable au dividende (PFD) et à la Convention de règlement sur les pensionnats indiens au Canada n'est que temporaire ou saisonnier de nature. On prévoit que le centre de distribution d'aliments de Calgary aura pour effet de faire baisser les niveaux de stocks dans notre centre de distribution de Winnipeg à compter du printemps 2008. Les comptes fournisseurs et les charges à payer ont augmenté en regard de l'exercice précédent en raison d'acquisitions de stocks supplémentaires.

Unités en circulation

Le nombre moyen pondéré d'unités en circulation pour le trimestre était de 47 659 000, en regard de 47 640 000 à l'exercice précédent. L'augmentation est due à une réduction du nombre d'unités détenues en vertu du régime de prêts destiné à l'achat d'unités de la société (Company's Unit Purchase Loan Plan). Le nombre moyen pondéré d'unités diluées pour le trimestre était de 48 412 000, en regard de 48 395 000 à l'exercice précédent. L'augmentation des unités entièrement diluées en circulation est due au fait qu'on a accordé des unités en vertu du régime d'unités différées du fiduciaire.

LIQUIDITES ET RESSOURCES EN CAPITAL

Le flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation pour le troisième trimestre a diminué à 14,6 millions $ en regard de 16,2 millions $ en 2006. Cette baisse du flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation est principalement attribuable à la modification au fonds de roulement autre que les disponibilités résultant principalement d'une augmentation des stocks au cours du trimestre en regard de l'exercice précédent. Les flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation (1) ont progressé de 3,8 millions $, soit à 24,5 millions $ en raison principalement d'un bénéfice net plus élevé.

Les liquidités utilisées pour les activités d'investissement au cours du trimestre sont passées à 15,1 millions $ en regard de 8,2 millions $ en 2006 en raison de l'ouverture de nouveaux magasins au Canada et d'activités de rénovation majeures dans les magasins existants.

Les liquidités utilisées pour les activités de financement au cours du trimestre ont été de 2,3 millions $ en regard de 6,9 millions $ en 2006. Le Fonds a versé des distributions de 13,1 millions $ ou de 0,27 $ par unité, une augmentation de 22,7 % en regard de 10,6 millions $ ou de 0,22 $ par unité à l'exercice précédent. Les liquidités provenant des avances bancaires et des billets à court terme au cours du trimestre ont augmenté à 10,6 millions $ en regard de 4,5 millions $ à l'exercice précédent en raison principalement des augmentations de stocks et des dépenses en immobilisations plus élevées. Les activités d'exploitation canadiennes peuvent compter sur des facilités de prêts d'exploitation de 130 millions $ et celles de l'Alaska sur des facilités de prêts d'exploitation de 15 millions $US. Au 31 octobre 2007, le Fonds avait retiré 72,4 millions $ de ces facilités. Les facilités de crédit comprennent des engagements et des restrictions, y compris l'exigence de respecter certains vérifications et ratios financiers. Les engagements financiers comprennent un ratio de couverture de charges fixes, un ratio courant minimum, un test de levier financier et un test de la valeur minimum nette. Au 31 octobre 2007, le Fonds respectait tous les engagements prévus par ces facilités. Il y a un suivi régulier des niveaux de dettes courants et prévus afin d'assurer le respect des clauses restrictives des contrats de prêt.

En 2007, on prévoit que les dépenses en immobilisations, excluant l'acquisition en cours de Cost-U-Less Inc. décrit en plus de détails ci-après, seront de l'ordre de 39 à 43 millions $ en raison de l'ouverture prévue de dix nouveaux magasins au Canada et en Alaska, de quatre nouveaux postes d'essence, de pharmacies, et d'activités de rénovation importantes dans six magasins. Le flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation et des fonds disponibles sur les facilités de crédit en cours devrait suffire à financer les besoins d'exploitation, les dépenses en immobilisations liées au soutien et à la croissance de même que toutes les distributions au cours de l'exercice.

(1) Voir les mesures non PCGR dans la partie Examen et analyse par la direction.

AUTRES FAITS SAILLANTS

- Le 27 août 2007, la Société a annoncé qu'elle avait conclu un accord d'acquisition définitif de toutes les actions émises et en circulation de Cost-U-Less Inc. (NASDAQ:CULS), un chef de file parmi les exploitants de magasins-entrepôts dans les collectivités insulaires d'Hawaï, du Pacifique Sud et des Caraïbes, pour un montant de 52,2 millions $US ou de 11,75 $US l'action en espèces. L'acquisition sera financée au moyen d'une combinaison d'encaisse et de fonds disponibles sur les facilités de crédit existantes. Cette acquisition s'inscrit parfaitement dans la stratégie de la Société visant à la positionner comme détaillant chef de file des marchés éloignés et devrait miser sur les compétences spécialisées de la Société et de Cost-U-Less en marchandisage et en gestion de chaîne d'approvisionnement.

Voici un tableau des résultats financiers sommaires de Cost-U-Less Inc. pour l'exercice se terminant le 31 décembre 2006.



(en milliers de $US) 2006
---------------------------------------------------------------------------
Ventes 222 022 $
Bénéfice net avant amortissement, intérêts et impôts 7 083
Bénéfice net 2 668
Actif total 54 035
Passif total 27 039
Capitaux propres 26 996


La transaction est assujettie à des modalités et conditions, y compris des cessions de bail, un plafond de dépenses en immobilisations défini sur le coût du magasin et facilités connexes des îles Caïmans et l'approbation des actionnaires de Cost-U-Less Inc. On prévoit que la transaction sera conclue à la mi-janvier 2008 sous réserve du respect de toutes les conditions à cet effet.

- Le Fonds a conclu une entente pour l'achat de Hita Supermarket situé sur l'île de Guam. L'acquisition de Hita Supermarket fait partie des plans d'expansion du Fonds au Pacifique Sud. On prévoit que l'acquisition sera complétée en janvier 2008.

- Des magasins Tigre Géant ont ouvert leurs portes à Cranbrook, en Colombie-Britannique le 29 septembre 2007 et à Saskatoon, en Saskatchewan le 17 novembre 2007.

RESTRUCTURATION

Le 5 juin 2007, la Société a terminé la deuxième étape de sa restructuration. Elle a pour effet de modifier le flux du bénéfice de la société en commandite au profit du Fonds. Les unités de la société en commandite détenues par la North West Company Inc. ont été transférées au Fonds conformément à la procédure décrite dans la Circulaire d'information du 21 avril 2006. En conséquence, la majeure partie du bénéfice canadien avant impôts est versée au Fonds.

DISTRIBUTIONS AUX PORTEURS D'UNITES

Les administrateurs ont annoncé qu'une distribution trimestrielle de 0,27 $ l'unité sera versée le 15 janvier 2008 aux porteurs d'unités inscrits au 31 décembre 2007. La décision de déclarer et de verser des distributions du Fonds est assujettie aux modalités de la déclaration de fiducie du Fonds et à la discrétion du conseil d'administration. La politique de distribution du Fonds est d'effectuer des distributions aux porteurs d'unités équivalentes au revenu imposable du Fonds. Traditionnellement, les distributions du Fonds représentaient le revenu imposable et ne comprenaient pas de retour de capital aux porteurs d'unités. La direction est d'avis que les distributions de 2007 continueront à représenter le revenu imposable.

En décidant des distributions trimestrielles, les administrateurs tiennent compte, entre autres, des variations saisonnières du bénéfice inhérent à l'industrie de détail afin de maintenir une stabilité de distributions durant tout l'exercice. Sur une base annuelle, les distributions sont financées par le flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation. En raison de la nature saisonnière du commerce de détail dans lequel les recettes et le flux de trésorerie sont traditionnellement plus faibles au cours du premier trimestre et plus élevés au cours du quatrième trimestre, les distributions au cours d'un trimestre peuvent être supérieures au flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation. Le revenu imposable du Fonds est principalement basé sur l'allocation du revenu imposable de la Société North West Company LP moins les dépenses du Fonds. En dépit de la distribution de 0,27 $ par unité, telle que déclarée plus haut, une distribution spéciale de fin d'exercice est un montant (à déterminer) qui pourrait être déclaré aux porteurs d'unités inscrits au 31 décembre 2007 et distribuable avant le 22 février 2008, si le revenu imposable du Fonds est supérieur aux distributions cumulatives pour l'exercice.

PERSPECTIVES

Le quatrième trimestre de 2007 comprendra trois jours d'exploitation de moins en regard du quatrième trimestre de 2006 en raison du changement de fin d'année en 2006 afin d'adopter une fin de trimestre fixe. Sur une base de jours comparables, la Société est d'avis que la tendance des ventes de produits alimentaires au troisième semestre se maintiendra au cours du quatrième trimestre. Les ventes de marchandises générales au Canada subissent les effets positifs des indemnisations aux réclamants admissibles à la Convention de règlement relative aux pensionnats indiens, et cette tendance devrait se poursuivre au cours du quatrième trimestre et peut-être au cours du premier trimestre du prochain exercice. Le versement de chèques de dividendes au cours du mois de novembre a contribué à maintenir une forte croissance des ventes en Alaska, ce qui devrait se traduire en gains plus élevés au cours du quatrième trimestre.

RESULTATS TRIMESTRIELS D'EXPLOITATION

Au cours du quatrième trimestre de 2006, la Société a modifié la date de fin d'exercice du dernier samedi de janvier au 31 janvier et a adopté une date de fin de trimestre fixe à compter de 2007. A la suite de cette modification, le nombre de jours d'exploitation pour chaque trimestre de 2007 sera différent de celui de 2006. Le tableau c-dessous reflète le nombre de jours dans chaque trimestre. Le quatrième trimestre de 2007 comprendra 92 jours d'exploitation en regard de 95 jours au quatrième trimestre de l'exercice précédent. Sur une base annuelle, 2007 comprendra 365 jours d'exploitation en regard de 368 jours en 2006. Voici un résumé de données financières trimestrielles choisies.

Résultats d'exploitation-Consolidés




---------------------------------------------------------------------------
T3 T2 T1 T4
92 91 92 91 89 91 95 91
jours jours jours jours jours jours jours jours
(en milliers $) 2007 2006 2007 2006 2007 2006 2006 2005
---------------------------------------------------------------------------
Ventes 255,7$ 236,1$ 256,4$ 232,6$ 234,4$ 213,7$ 262,5$ 227,0$
---------------------------------------------------------------------------
Profit commercial 27,5 25,6 26,0 24,4 21,6 20,2 26,1 24,1
---------------------------------------------------------------------------
Bénéfice net 18,5 14,8 14,8 12,8 10,8 9,8 16,3 12,2
---------------------------------------------------------------------------
Bénéfice net par
unité :
avant dilution 0,39 0,31 0,31 0,27 0,23 0,21 0,34 0,25
après dilution 0,39 0,31 0,30 0,27 0,23 0,20 0,34 0,25
---------------------------------------------------------------------------


Historiquement, les ventes de la Société au premier trimestre sont les plus faibles et celles du quatrième trimestre, les plus élevées, suivant les tendances saisonnières (période des Fêtes). Les conditions météorologiques sont souvent extrêmes et peuvent avoir une incidence sur les ventes de n'importe quel trimestre. Le bénéfice net est historiquement plus faible durant le premier trimestre en raison de ventes plus faibles. Le bénéfice net suit généralement les ventes plus élevées, mais peut dépendre de l'activité de démarque des prix durant les périodes de ventes clés afin de réduire les surplus de stocks.

CONTROLES DE DIVULGATION

La direction a établi et applique des contrôles et des procédures de divulgation afin de donner l'assurance raisonnable que les renseignements importants portant sur la Société lui sont communiqués en temps opportun. L'efficacité de tout système de contrôles et de procédures de divulgation a ses limites inhérentes, y compris la possibilité d'erreur humaine et de contournement des contrôles et des procédures ou de leur dérogation. Par conséquent, même avec les contrôles et les procédures de divulgation les plus efficaces, la direction ne peut que donner une assurance raisonnable qu'elle atteindra ses objectifs de contrôle. Après examen du concept des contrôles et des procédures de divulgation de la Société, le président-directeur général et le directeur financier de la Société ont conclu que des contrôles et des procédures sont en place depuis le 31 octobre 2007 en vue de donner l'assurance raisonnable que les renseignements à divulguer sont inscrits aux dossiers, résumés et déclarés conformément aux exigences.

CONTROLES INTERNES EN MATIERE DE RAPPORTS FINANCIERS

La direction a la responsabilité de mettre en place des contrôles internes en matière de rapports financiers en vue de donner une assurance raisonnable quant à la fiabilité des rapports financiers et à la préparation d'états financiers à des fins externes, conformément aux principes comptables généralement reconnus au Canada. La direction a mis au point des contrôles internes en matière de rapports financiers qui prendront effet à la fin de la période afférente aux dépôts intermédiaires, et estime que cette mise au point suffit à donner une telle assurance raisonnable. Tous les systèmes de contrôles internes comportent des limites inhérentes, qu'ils aient été bien conçus ou non. Par conséquent, même les systèmes jugés efficaces ne peuvent que donner une assurance raisonnable en matière de rapports financiers. Au cours du trimestre terminé le 31 octobre 2007, aucune modification n'a été apportée aux contrôles internes touchant les rapports financiers qui ont eu d'une manière appréciable ou auraient vraisemblablement eu d'une manière appréciable une incidence sur les contrôles internes en matière de rapports financiers.

NORMES COMPTABLES APPLIQUEES EN 2007

Instruments financiers - Constatation et mesures, Couvertures, Résultat étendu et Capitaux propres

Tel que décrit à la note 2 des états financiers consolidés intermédiaires du troisième trimestre 2007, l'Institut canadien des comptables agréés (ICCA) a publié le chapitre 3855 intitulé "Instruments financiers - Constatation et mesures", le chapitre 3865 intitulé "Couvertures", le chapitre 1530 intitulé "Résultat étendu" et le chapitre 3251 intitulé "Capitaux propres". Ces normes comprennent des conseils sur les constatations, l'évaluation et la classification de l'actif et du passif financiers. Ces nouvelles normes exigent que tous les produits dérivés soient indiqués dans le bilan financier à leur juste valeur marchande et précisent la façon de présenter les gains et les pertes du produit financier. Les normes établissent de nouvelles exigences comptables pour les opérations de couverture selon lesquelles toute inefficacité des opérations de couverture désignées sera constatée immédiatement dans le revenu. L'ICCA 1530 propose de nouvelles normes pour la présentation et la divulgation d'articles liés au résultat étendu qui seront inscrits comme élément des capitaux propres. Le résultat étendu comprend les modifications au compte de rectification de la conversion cumulative de devises ayant trait aux établissements étrangers autonomes et aux gains ou pertes non réalisés sur les investissements prêts pour la vente. Ces nouvelles normes s'appliquent aux états financiers intermédiaires et annuels portant sur l'exercice financier commençant le 1er octobre 2006 ou après.

La Société a adopté ces nouvelles normes le 1er février 2007 et les changements s'appliquent rétroactivement sans retraitement de données chiffrées comparatives, à l'exception de la reclassification dans le compte de rectification de la conversion de devises sous forme d'autres résultats étendus cumulés (voir la note 6 dans les états financiers consolidés intermédiaires du troisième trimestre 2007). Lors de l'adoption de ces normes comptables, la Société a enregistré une baisse du bénéfice d'ouverture non réparti de 83 000 $.

NORMES COMPTABLES A APPLIQUER EN 2008

L'Institut canadien des normes comptables a émis de nouvelles normes comptables qui s'appliquent aux exercices financiers à compter du 1er octobre 2007. Le chapitre 3862 intitulé "Instruments financiers - Informations à fournir", décrit les renseignements à fournir en rapport avec l'importance des instruments financiers sur la position et le rendement financiers de la Société. La norme exige également la divulgation de la nature et de l'étendue des risques découlant des instruments financiers auxquels la Société est exposée et de la façon dont la Société gère ces risques. Ce chapitre complète le chapitre existant du manuel 3855, Instruments financiers - Comptabilisation et évaluation, le chapitre 3863, Instruments financiers - Présentation, et le chapitre 3865, Couvertures.

Le chapitre 3863, Instruments financiers - Présentation, établit les normes pour la présentation des instruments financiers et des instruments financiers non dérivés. Ce chapitre complète le chapitre 3861 du manuel existant, Instruments financiers - Informations à fournir et Présentation.

Le chapitre 1535, Informations à fournir concernant le capital, établit les normes de divulgation d'information sur le capital d'une société afin de permettre aux utilisateurs des états financiers d'évaluer les objectifs, les politiques et les procédures de la Société pour la gestion du capital.

Le chapitre 3031, Stocks, établit de nouvelles normes de détermination du coût et indique que les stocks doivent être évalués au plus faible du coût et de la valeur nette de réalisation. Le chapitre 3031 remplace le chapitre 3030 portant le même nom et s'applique aux exercices ouverts à compter du 1er janvier 2008.

La Société est en voie d'évaluer l'incidence de ces nouvelles normes comptables sur les états financiers consolidés et adoptera les normes à compter de l'exercice 2008.

MESURES NON PCGR

((1) Le profit commercial (BAIIDA) n'est pas une mesure reconnue selon les principes comptables généralement reconnus au Canada (PCGR). La direction croit que, en plus du bénéfice net, le profit commercial constitue une mesure supplémentaire utile parce qu'il fournit aux investisseurs un aperçu du rendement opérationnel de la Société, avant d'imputer les coûts d'intérêt, les impôts sur le revenu et les investissements en capital. Les investisseurs doivent toutefois retenir que le profit commercial ne doit pas être interprété comme constituant une solution de rechange au calcul du bénéfice net selon les PCGR, comme indice du rendement de NWF. La méthode de calcul du profit commercial de NWF peut être différente de celle utilisée dans d'autres sociétés, et le profit commercial pourrait donc ne pas être comparable aux mesures utilisées par d'autres sociétés.

Voici une conciliation du bénéfice net et du profit commercial ou BAAIDA :




Troisième trimestre Exercice à ce jour
(en milliers $) 2007 2006 2007 2006
---- ---- ---- ----


Bénéfice net 18 480 $ 14 835 $ 44 133 $ 37 361 $
Ajouter : amortissement 6 514 6 404 19 560 19 396
Frais d'intérêt 1 797 1 707 5 005 5 031
Impôts 663 2 658 6 343 8 435
-------- -------- -------- --------


Profit commercial 27 454 $ 25 604 $ 75 041 $ 70 223 $
-------- -------- -------- --------
-------- -------- -------- --------


Pour obtenir des précisions sur le profit commercial par secteur d'entreprise, voir la note 9 intitulée "Information sectorielle des notes afférentes aux états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés".

(2) Le flux de trésorerie de l'exploitation n'est pas une mesure reconnue par les PCGR canadiens. La direction croit qu'en plus du flux de trésorerie des activités d'exploitation, le flux de trésorerie de l'exploitation est une mesure supplémentaire utile puisqu'elle fournit aux investisseurs une indication de la capacité de la société de générer des flux de trésorerie pour financer ses besoins en liquidités, y compris les investissements en immobilisations et les distributions. Les investisseurs doivent cependant être mis en garde à l'effet que le flux de trésorerie de l'exploitation ne doit pas être interprété comme étant une solution de rechange au flux de trésorerie des activités d'exploitation ou du bénéfice net comme mesure de rentabilité. La méthode de calcul du flux de trésorerie utilisée par le Fonds pour l'exploitation peut différer des autres sociétés et ne doit pas être comparée aux mesures utilisées par d'autres sociétés.

Voici une conciliation du flux de trésorerie consolidé des activités d'exploitation et du flux de trésorerie de l'exploitation :



Troisième trimestre Exercice à ce jour
(en milliers $) 2007 2006 2007 2006
---- ---- ---- ----
Flux de trésorerie provenant des
activités d'exploitation 14 634 $ 16 217 $ 45 431 $ 49 656 $
Elément hors trésorerie :
Changement : éléments hors
trésorerie 1 672 1 128 1 933 1 204
Changement : fonds de roulement
hors trésorerie 8 185 3 372 16 240 4 864
-------- --------- -------- --------
Flux de trésorerie
de l'exploitation 24 491 $ 20 717 $ 63 604 $ 55 724 $
-------- -------- -------- --------
-------- -------- -------- --------


A moins d'avis contraire, le présent Examen et analyse de la direction est fondé sur l'information financière comprise dans les états financiers consolidés non vérifiés pour la période intermédiaire et notes afférentes aux états financiers consolidés non vérifiés pour la période intermédiaire qui ont été rédigés conformément aux principes comptables généralement reconnus au Canada exprimés en dollars canadiens. Les renseignements contenus dans le présent Examen et analyse par la direction prennent effet le 6 décembre 2007.

Enoncés prospectifs

Le présent rapport trimestriel, incluant l'Examen et l'analyse par la direction (EAD), comprend des énoncés prospectifs concernant North West Company Fond (le Fonds), notamment sur ses activités commerciales, ses stratégies, son rendement financier prévu et sa situation. Les énoncés prospectifs comprennent des énoncés qui sont de nature prédictive, qui portent sur des conditions ou des événements futurs, ou qui comprennent des mots comme "prévoit", "anticipe", "planifie", "croit", "estime", "entend", "vise", "projette", ou encore des expressions négatives ou d'autres expressions semblables. Le rendement financier conditionnel ou futur (incluant les ventes, le bénéfice ou les taux de croissance), les stratégies commerciales ou perspectives ainsi que toute action future du Fonds sont également considérés comme des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs sont basés sur les attentes et les projections concernant des événements futurs. Ils contiennent, entre autres, des éléments de risque, des incertitudes et des hypothèses à propos du Fonds, de facteurs économiques et du secteur du détail en général. Ils ne constituent pas des garanties quant à la performance future. De plus, les événements et résultats effectifs peuvent différer des énoncés express ou implicites exprimés par le Fonds en raison de facteurs importants comme la conjoncture économique, la politique et l'état du marché en Amérique du Nord et à l'échelle internationale, les taux d'intérêt et de change, les changements de politiques et de mesures comptables utilisées pour rapporter les résultats financiers, incluant les incertitudes liées à des estimations et hypothèses utilisées à des fins comptables, l'effet de la mise en ouvre de changements comptables futurs, la concurrence, les changements technologiques, les changements de réglementation et de législation, les changements en matière de fiscalité, les procédures juridiques ou réglementaires imprévues, les catastrophes, la capacité du Fonds à effectuer des transactions stratégiques et à intégrer des acquisitions, et l'efficacité du Fonds à prévoir et gérer les risques ci-énumérés. Le lecteur doit être mis en garde que la liste ci-dessus de facteurs importants n'est pas exhaustive. D'autres risques sont énoncés à la section Gestion des risques de l'Examen et analyse par la direction et inclus aux Etats financiers consolidés. Le lecteur doit bien prendre compte de ces facteurs et d'autres et ne pas accorder une confiance excessive aux énoncés en question. A moins qu'elle n'y soit tenue aux termes de la loi, la Société n'a aucune intention de mettre à jour tout énoncé prospectif, que ce soit à la lumière de nouveaux renseignements, d'événements futurs ou autrement.

North West Company est un grand détaillant de produits alimentaires et d'articles et de services d'usage courant auprès des communautés rurales et des quartiers urbains au Canada et en Alaska. Le chiffre d'affaires de North West est d'environ 1 milliard $. La Société exploite 208 magasins sous diverses bannières, notamment Northern, NorthMart, Giant Tiger (Tigre géant) et AC Value Center, en plus d'offrir des services de vente par catalogue dans le nord du Canada au moyen de son catalogue intitulé Selections.

Les unités du Fonds se négocient à la Bourse de Toronto (TSX) sous le symbole "NWF.UN".



BILANS CONSOLIDES
31 octobre 28 octobre 31 janvier
2007 2006 2007
(non vérifiés, en milliers $)
---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------
ACTIF
Actif à court terme
Encaisse 28 719 $ 21 748 $ 22 100 $
Comptes clients 60 541 65 519 69 208
Stocks 152 233 135 814 128 455
Frais payés d'avance 3 537 4 507 3 693
Impôts futurs 2 192 2 405 2 708
---------------------------------------------------------------------------

Total de l'actif à court terme 244 222 229 993 226 164

Biens et équipement 192 399 183 388 189 599
Autres éléments d'actif 20 187 19 462 19 690
Impôts futurs 7 626 6 235 6 416
---------------------------------------------------------------------------

Total de l'actif 464 434 $ 439 078 $ 441 869 $
---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------

PASSIF
Passif à court terme
Avances bancaires et effets à court
terme (Note 3) 72 409 $ 31 558 $ 21 581 $
Comptes fournisseurs et charges
à payer 73 565 68 689 77 624
Impôts exigibles 5 636 4 197 3 287
Instruments financiers dérivés 6 014 - -
Tranche à court terme de la dette à
long terme 11 791 20 274 20 291
---------------------------------------------------------------------------

Total du passif à court terme 169 415 124 718 122 783

Dette à long terme 38 102 63 039 65 631
Autres dettes à long terme 1 566 1 356 1 425
---------------------------------------------------------------------------

Total du passif 209 083 189 113 189 839
---------------------------------------------------------------------------

CAPITAUX PROPRES
Capital 165 205 165 205 165 205
Régime du prêt lié à
l'achat d'unités (Note 4) (12 441) (11 582) (11 493)
Surplus d'apports (Note 5) 970 - 383
Bénéfice non réparti 100 536 92 435 93 253
Autres résultats étendus cumulés
(Note 6) 1 081 3 907 4 682
---------------------------------------------------------------------------

Total des capitaux propres 255 351 249 965 252 030
---------------------------------------------------------------------------

Total du passif et des capitaux
Propres 464 434 $ 439 078 $ 441 869 $
---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------

Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés.



ETATS CONSOLIDES DES RESULTATS FINANCIERS ET DU BENEFICE NON REPARTI

---------------------------------------------------------------------------
PERIODE 92 jrs 91 jrs 273 jrs 273 jrs
fin fin fin fin
31 oct. 28 oct. 31 oct. 28 oct.
2007 2006 2007 2006
(non vérifiés,
en milliers $) (Note 1) (Note 1) (Note 1) (Note 1)
---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------

VENTES 255 715 $ 236 082 $ 746 480 $ 682 415 $

Coûts des produits vendus
et frais de vente
et d'administration (228 261) (210 478) (671 439) (612 192)
---------------------------------------------------------------------------

Bénéfice net avant
amortissement, intérêts
et impôts 27 454 25 604 75 041 70 223
Amortissement (6 514) (6 404) (19 560) (19 396)
---------------------------------------------------------------------------

20 940 19 200 55 481 50 827
Intérêts (1 797) (1 707) (5 005) (5 031)
---------------------------------------------------------------------------

19 143 17 493 50 476 45 796
Provision pour impôts (663) (2 658) (6 343) (8 435)
---------------------------------------------------------------------------

BENEFICE NET POUR LA
PERIODE 18 480 $ 14 835 $ 44 133 $ 37 361 $

Bénéfice non réparti,
en début de période
tel que déclaré
antérieurement 95 118 88 243 93 253 83 133
Changements de politique
comptable (Note 2) - - (83) -
---------------------------------------------------------------------------
Bénéfice non réparti, tel
que redressé 95 118 88 243 93 170 83 133

Distributions (Note 8) (13 062) (10 643) (36 767) (28 059)
---------------------------------------------------------------------------

BENEFICE NON REPARTI, EN
FIN DE PERIODE 100 536 $ 92 435 $ 100 536 $ 92 435 $
---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------

BENEFICE NET PAR UNITE
Avant dilution 0,39 $ 0,31 $ 0,93 $ 0,79 $
Après dilution 0,39 $ 0,31 $ 0,92 $ 0,78 $
---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------

Nombre moyen pondéré
d'unités en
circulation (000)
Avant dilution 47 659 47 640 47 632 47 540
Après dilution 48 412 48 395 48 408 48 385
---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------

Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés.



ETATS CONSOLIDES DU RESULTAT ETENDU

PERIODE 92 jrs 91 jrs 273 jrs 273 jrs
fin fin fin fin
31 octobre 28 octobre 31 octobre 28 octobre
(non vérifiés, 2007 2006 2007 2006
en milliers $) (Note 1) (Note 1) (Note 1) (Note 1)
---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------
BENEFICE NET 18 480 $ 14 835 $ 44 133 $ 37 361 $

Manque à gagner (pertes)
sur la conversion d'états
financiers en $CAD
comme monnaie de publication
de comptes par un établissement
autonome utilisant le $US
comme devise fonctionnelle (1 977) (137) (3 601) (293)
---------------------------------------------------------------------------

Autres résultats étendus
(pertes) (Note 6) (1 977) (137) (3 601) (293)
---------------------------------------------------------------------------

RESULTATS ETENDU 16 503 $ 14 698 $ 40 532 $ 37 068 $
---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------

Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés .



ETATS FINANCIERS CONSOLIDES DES FLUX DE TRESORERIE

PERIODE 92 jrs 91 jrs 273 jrs 273 jrs
fin fin fin fin
31 octobre 28 octobre 31 octobre 28 octobre
(non vérifiés, 2007 2006 2007 2006
en milliers $) (Note 1) (Note 1) (Note 1) (Note 1)
---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------

ENCAISSE PROVENANT DE
(UTILISEE DANS)
Activités d'exploitation
Bénéfice net pour la
période 18 480 $ 14 835 $ 44 133 $ 37 361 $
Eléments hors trésorerie
Amortissement 6 514 6 404 19 560 19 396
Impôts futurs (515) (574) (1 242) (1 162)
Régime de prêt destiné à
l'achat d'unités (Note 5) - - 587 -
Amortissement des frais
de financement reportés 47 47 140 140
(Gain) Perte sur la cession
de biens et
d'équipement (35) 5 426 (11)
---------------------------------------------------------------------------

24 491 20 717 63 604 55 724
Variation des éléments
hors trésorerie
du fonds de roulement (8 185) (3 372) (16 240) (4 864)
Variation d'autres éléments
hors trésorerie (1 672) (1 128) (1 933) (1 204)
---------------------------------------------------------------------------

Activités d'exploitation 14 634 16 217 45 431 49 656
---------------------------------------------------------------------------

Activités d'investissement
Acquisition d'entreprises - - - (5 577)
Achat de biens et
d'équipement (15 145) (8 251) (30 047) (19 080)
Produits de la cession de
biens et d'équipement 51 9 184 76
---------------------------------------------------------------------------

Activités d'investissement (15 094) (8 242) (29 863) (24 581)
---------------------------------------------------------------------------

Activités de financement
Variation des avances
bancaires et billets à
court terme 10 647 4 468 50 828 4 521
Remboursements nets
(achats) selon le régime
de prêt destiné à l'achat
d'unités 103 (703) (948) (1 617)
Remboursement de la dette
à long terme (18) (20) (20 224) (60)
Distributions (Note 8) (13 062) (10 643) (41 605) (28 059)
---------------------------------------------------------------------------

Activités de financement (2 330) (6 898) (11 949) (25 215)
---------------------------------------------------------------------------

VARIATION NETTE DE
L'ENCAISSE (2 790) $ 1 077 $ 3 619 $ (140)$
Encaisse en début de
période 28 509 20 671 22 100 21 888
---------------------------------------------------------------------------

ENCAISSE EN FIN DE
PERIODE 25 719 $ 21 748 $ 25 719 $ 21 748 $
---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------

Renseignements supplémentaires
sur flux de trésorerie :
Frais d'intérêt 724 $ 371 $ 4 577 $ 3 640 $
Impôts 1 657 $ 3 726 $ 5 130 $ 9 188 $
---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------

Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés.


Rapport du troisième trimestre 2007 de North West Company Fund

NOTES AUX ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES NON VERIFIES

1. Information comptable à fournir et présentation

Les présents états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés ont été préparés conformément aux principes comptables généralement reconnus (PCGR) au Canada. Les présents états financiers intermédiaires ont été préparés selon les mêmes conventions comptables et méthodes d'application que les états financiers annuels de l'exercice 2006, sauf pour les exceptions décrites ci-dessous. Il n'y est pas tenu compte de tous les renseignements à fournir selon les principes comptables généralement reconnus dans les états financiers annuels et, en conséquence, les états financiers intermédiaires doivent être lus parallèlement aux états financiers consolidés annuels vérifiés et aux notes afférentes figurant dans le rapport de 2006 de North West Company Fund, à la rubrique Examen et analyse par la direction, et dans les états financiers consolidés. Tous les montants sont exprimés en dollars canadiens, à moins d'indication contraire.

Le Fonds a adopté le 31 janvier comme date de fin d'exercice fixe et, en conséquence, a adopté le 31 octobre comme date de fin de trimestre fixe. Le troisième trimestre de 2007 comprend 92 jours d'exploitation en regard de 91 jours d'exploitation pour le troisième trimestre de l'exercice précédent, et la période depuis le début de l'exercice compte 273 jours d'exploitation comme pour l'exercice précédent.

2. Modification des conventions comptables

Instruments financiers - Constatation et mesures, Instruments financiers - Information comptable à fournir et présentation, Couvertures, Résultat étendu et Capitaux propres

Le 1er février 2007, la Société a adopté les nouvelles normes comptables émises par l'Institut canadien des comptables agréés (ICCA) : chapitre 3855, "Instruments financiers - Constatation et mesures"; chapitre 3861, "Instruments financiers - Information comptable à fournir et présentation"; chapitre 3865, "Couvertures"; chapitre 1530, "Résultat étendu"; et chapitre 3251, "Capitaux propres". Ces modifications des normes comptables ont été appliquées rétroactivement sans retraitement des états financiers comparatifs, à l'exception de la reclassification de la conversion de devises du compte d'ajustement à d'autres résultats étendus cumulés (voir la note 6 des états financiers consolidés intermédiaires) en conformité avec les dispositions transitoires. Lors de l'adoption de ces normes comptables, la Société a enregistré une baisse du bénéfice non réparti d'ouverture de 83 000 $ après impôt.

La Société reconnaît au départ l'ensemble de son actif et de son passif financiers ainsi que les dérivés à leur juste valeur marchande dans son bilan. Par suite de cette reconnaissance initiale, l'actif financier est évalué soit selon son coût d'amortissement ou sa juste valeur marchande en fonction du genre d'instrument ou de toute désignation facultative de la Société. Le passif financier est par la suite évalué selon son coût d'amortissement ou sa juste valeur marchande s'il fait partie de la catégorie de montants détenus à des fins commerciales. Les instruments financiers dérivés sont évalués à leur juste valeur marchande même s'ils sont un élément constitutif d'une opération de couverture.

La Société prévoit des instruments dérivés de crédit croisé et d'échanges de taux d'intérêt désignés comme couvertures à leur juste valeur marchande qui sont admissibles à la comptabilité de couverture et, comme tels, les instruments dérivés sont documentés et assujettis au test d'efficacité de couverture sur une base trimestrielle. Dans la mesure où l'élément constitutif d'une opération de couverture est efficace, le gain ou la perte qui résulte du risque couvert en fonction d'une couverture à la juste valeur marchande ajuste la valeur comptable de l'élément couvert et est reflété dans le bénéfice, compensé par une modification de la juste valeur marchande du dérivé sous-jacent. Tout changement de la juste valeur marchande des dérivés qui ne sont pas admissibles à la comptabilité de couverture est comptabilisé comme bénéfice. La Société a désigné une partie des billets de premier rang libellés en dollars américains au montant de 43 millions $US comme couverture contre l'investissement net dans des établissements alaskans autonomes. Le gain ou la perte de couverture sur l'investissement net dans les établissements alaskans est accumulé sous forme d'autres résultats étendus et subséquemment comptabilisé comme bénéfice lorsque l'élément couvert a une incidence sur le bénéfice.

Le chapitre 3855 prévoit que les dérivés inclus dans les contrats financiers et non financiers soient distincts du contrat hôte et comptabilisés séparément si certaines conditions sont réunies. Conformément aux exigences transitoires de la norme, la Société a effectué une recherche de dérivés inclus dans les contrats en vigueur en date du 31 janvier 2007 qui ont été conclus après le 1er février 2004. Cette exigence n'a eu aucun effet sur les états financiers de la Société.

Le tableau qui suit reflète la valeur comptable et la juste valeur marchande des instruments financiers de la Société. Le coût d'amortissement est calculé en utilisant la méthode de taux d'intérêt effectif. La juste valeur marchande est fondée sur les cours du marché lorsqu'ils sont disponibles. Cependant, lorsqu'il n'y a pas de marché d'échange pour les instruments financiers, la juste valeur marchande est établie en utilisant les estimations de la direction et est calculée en utilisant les facteurs du marché d'instruments ayant des caractéristiques et des profils de risque semblables. Ces montants représentent des estimations à des moments précis et peuvent ne pas refléter la juste valeur marchande dans l'avenir. Ces estimations sont de nature subjective et comportent des incertitudes et des questions de jugement importantes.



---------------------------------------------------------------------------
Actif Actif
(Passif) (Passif)
Comptabilisé / Comptabilisé à
au coût amorti la juste valeur
Au 31 octobre 2007

(en milliers $) Valeur comptable Juste v. V. comptable
---------------------------------------------------------------------------

Encaisse 25 719 $ 25 719 $ -$
Comptes clients 60 541 60 541 -
Actif financier compris
sous autre actif 4 727 4 727 -
Avances bancaires et effets
à court terme (72 409) (72 409) -
Comptes fournisseurs et
charges à payer (73 565) (73 565) -
Instruments financiers dérivés - - (6 014)
Tranche de la dette à long terme
à moins d'un an (11 791) (11 791) -
Dette à long terme (38 102) (38 592) -
---------------------------------------------------------------------------


Voici un résumé des méthodes et des hypothèses utilisées pour évaluer la juste valeur des instruments financiers de la Société :

- La juste valeur des instruments financiers à court terme se rapproche de leur valeur comptable en raison de la période de maturité relativement courte. Ceux-ci comprennent les espèces et quasi-espèces, les comptes clients, les prêts bancaires et autres, les comptes fournisseurs et les charges à payer, et la tranche des instruments financiers dérivés échéant à moins d'un an.

- La juste valeur marchande de la dette à long terme comprenant des taux d'intérêt fixes est calculée en actualisant les prévisions de flux de trésorerie à long terme au moyen du taux d'intérêt sans risque sur un instrument ayant des modalités semblables ajustées en fonction d'une prime de risque pertinente au profil de crédit de la Société.

- Les dérivés sont évalués en fonction des cotes obtenues à la clôture du marché.

Par suite de l'adoption de ces nouvelles normes comptables, la Société a enregistré un crédit de 49 000 $ sur les intérêts débiteurs et une perte sur change de 142 000 $, compris dans le coût des produits vendus et les frais de vente et d'administration aux états consolidés des résultats financiers de la Société pour la période de 92 jours terminée le 31 octobre 2007. Pour la période de 273 jours terminée le 31 octobre 2007, la Société a enregistré un crédit de 89 000 $ sur les intérêts débiteurs et une perte sur change de 251 000 $.

Gestion des risques

La Société gère le risque et l'exposition au risque au moyen d'un ensemble d'instruments d'assurance, d'instruments financiers dérivés, d'un système de contrôles internes et de divulgation et de pratiques d'exploitation saines. La Société gère l'exposition au risque des taux d'intérêt et des opérations de change sur ses emprunts en utilisant une combinaison d'échanges de taux d'intérêt, une combinaison de taux fixes et variables et de crédit croisé. La Société est exposée au risque de crédit, notamment en rapport avec les comptes de cartes de crédit et de comptes clients des gouvernements des Premières nations. La Société gère le risque lié au crédit en effectuant des évaluations régulières de crédit de ses clients et prévoit des réserves pour les comptes clients potentiellement non percevables.

3. Avances bancaires et billets à court terme

Les établissements canadiens disposent de facilités de prêt d'exploitation de 130 millions $ à des taux d'intérêt variant entre les acceptations bancaires et le taux préférentiel.

Ces facilités sont garanties par une charge flottante sur les biens de la Société à égalité de rang avec les porteurs de billets de premier rang.

Au 31 octobre 2007, la Société avait retiré 72 409 000 $ (30 930 000 $ le 28 octobre 2006) en vertu de ces facilités.

Les établissements alaskans disposent de facilités de prêt d'exploitation de 15 millions $US à un taux d'intérêt de 0,25 % inférieur au taux préférentiel, garanties par une charge flottante sur les biens de la Société. Au 31 octobre 2007, l'endettement des établissements alaskans en vertu de ces facilités était nul (560 000 $US le 28 octobre 2006).

4. Régime de prêts destiné à l'achat d'unités

Les prêts consentis aux directeurs et cadres supérieurs pour l'achat d'unités en vertu du régime de prêts destinés à l'achat d'unités sont traités comme des réductions de capitaux propres. Ces prêts ne portent aucun intérêt et sont remboursables à partir des distributions après impôt sur les unités achetées ou si la personne vend les unités ou quitte la Société. Les prêts sont garantis par un engagement de 719 302 (752 704 en 2006) unités du Fonds ayant une valeur à la cote au 31 octobre 2007 de 15 674 000 $ (13 413 000 $ en 2006). Les prêts recevables au 31 octobre 2007 de 12 441 000 $ (11 582 000 $ en 2006) sont comptabilisés comme réductions de capitaux propres. Les prêts ont des termes d'une durée de trois à cinq ans. La valeur maximale des prêts recevables en vertu du régime est présentement limitée à 15 000 000 $.

5. Rémunération axée sur les titres

Régime d'unités différées

Le Fonds a adopté la méthode comptable de la juste valeur marchande en matière de rémunération axée sur les titres en ce qui concerne le Régime d'unités différées pour les administrateurs. Les dépenses de rémunération du Régime d'unités différées comptabilisées pour la période de 92 jours terminée le 31 octobre 2007 sont de 113 000 $ (période de 91 jours terminée le 28 octobre 2006 - 113 000 $), et de 428 000 $ pour la période de 273 jours terminée le 31 octobre 2007 (période de 273 jours terminée le 28 octobre 2006 - 232 000 $). La dette liée au Régime d'unités différées est comptabilisée sous la dette des comptes fournisseurs et des charges à payer dans le bilan consolidé de la Société et est ajustée en vue de refléter le nombre total d'unités différées en circulation multiplié par le cours de clôture à la fin de la période. Le nombre total d'unités différées en circulation au 31 octobre 2007 est de 37 976 (2006 - 21 364 $). Il n'y a eu aucune unité différée payée en espèces au cours de la période.

Régime de prêts destinés à l'achat d'unités

La Société offre un régime de prêts destinés à l'achat d'unités à l'intention des directeurs et des cadres supérieurs selon lequel des prêts sont consentis aux employés pour l'achat d'unités de NWF (voir la note 4). Ces prêts sont essentiellement semblables aux options d'achat d'actions et en conséquence, sont comptabilisés comme une rémunération à base de titres conformément au chapitre 3870 du manuel de l'Institut canadien des comptables agréés.

Les coûts de rémunération liés au régime de prêts destinés à l'achat d'unités pour la période de 92 jours terminée le 31 octobre 2007 ont été nuls (période de 91 jours terminée le 28 octobre 2006 - 0 $), et pour la période de 273 jours terminée le 31 octobre 2007, ils ont été de 587 000 $ (période de 273 jours terminée le 28 octobre 2006 - 0 $), avec une augmentation correspondante en surplus d'apports. Les coûts de rémunération sont des frais hors caisse et n'ont aucun effet sur les distributions provenant du Fonds. Les unités sont achetées au prix du marché et sont pleinement acquises au moment de l'exercice du prêt. Les unités sont transportées en gage contre le prêt et ne peuvent pas être retirées du régime avant que le montant principal du prêt ne soit inférieur à 65 % ou à 80 % de la valeur marchande des unités transportées en gage ou si l'employé vend les unités ou quitte la Société. Si la valeur du prêt comme pourcentage de la valeur marchande des unités transportées en gage contre le prêt tombe sous la barre de 65 % du seuil de 80 %, l'employé peut réduire le nombre d'unités transportées en gage égal à la valeur marchande dépassant le solde du prêt. Les employés doivent effectuer les paiements sur le principal sur le prêt égaux aux distributions après impôt des unités transportées en gage.

La juste valeur marchande des coûts de rémunération a été évaluée selon le modèle Black-Scholes et les hypothèses suivantes :



Espérance de vie 3 à 5 ans
Taux d'intérêt sans risqué 4,2 %
Volatilité prévue 25,7 %


6. Autre résultat étendu cumulé (en milliers $)



31 octobre 28 octobre 31 janvier
2007 2006 2007
--------------------------------------
Solde, début de la période tel
que déclaré antérieurement - $ - $ -$
Manque à gagner (pertes) sur la
conversion d'états financiers
en $CAD comme monnaie de publication
des comptes par un établissement
autonome utilisant le $US comme
monnaie fonctionnelle 4 682 4 200 4 200
--------------------------------------
Solde redressé, début de la période 4 682 4 200 4 200
Autre résultat étendue (perte) (3 601) (293) 482
--------------------------------------
Autre résultat étendu cumulé
fin de la période 1 081 3 907 4 682
Bénéfice non réparti, fin de la
période 100 536 92 435 93 253
--------------------------------------
Total cumulative du résultat étendu
et du bénéfice non réparti 101 617 $ 96 342 $ 97 935$
--------------------------------------
--------------------------------------


L'autre résultat étendu cumulé représente les changements nets dus aux fluctuations de taux de change dans les valeurs au livre du dollar canadien équivalent à l'investissement net des établissements autonomes alaskans depuis la date d'acquisition. La Société a désigné une partie des billets de premier rang libellés en dollars américains au montant de 43 millions $US comme couverture contre l'investissement net dans les établissements alaskans autonomes.

7. Avantages futurs des employés

Les frais de la Société au titre des avantages futurs des employés sont inclus dans les dépenses liées au coût des produits vendus et aux frais de vente et d'administration. Les dépenses liées aux régimes de retraite à prestations déterminées et à cotisations déterminées pour la période de 92 jours terminée le 31 octobre 2007 s'élèvent à 850 000 $ (période de 91 jours terminée le 28 octobre 2006 : 900 000 $), et à 2 850 000 $ pour la période de 273 jours terminée le 31 octobre 2007 (période de 273 jours terminée le 28 octobre 2006 - 2 700 000 $).

La Société offre un régime d'épargne pour employés à presque tout son personnel des Etats-Unis et elle a comptabilisé pour la période de 92 jours terminée le 31 octobre 2007 une dépense de 56 000 $US (période de 91 jours terminée le 28 octobre 2006 : 48 000 $US), et de 149 000 $US pour la période de 273 jours terminée le 31 octobre 2007 (période de 273 jours terminée le 28 octobre 2006 - 130 000 $US).

8. Distributions

La déclaration des distributions du Fonds est assujettie aux modalités de la déclaration de fiducie du Fonds et à la discrétion du conseil d'administration. Les distributions versées en espèces pour la période de 92 jours terminée le 31 octobre 2007 sont de 13 062 000 $ (période de 91 jours terminée le 28 octobre 2006 - 10 643 000 $) et pour la période de 273 jours terminée le 31 octobre 2007, elles sont de 41 605 000 $ (période de 273 jours terminée le 28 octobre 2006 - 28 059 000 $). Les distributions comptabilisées sous forme de bénéfices non répartis depuis le début de l'exercice se chiffrent à 36 767 000 $. Les distributions versées en espèces depuis le début de l'exercice de 41 605 000 $ comprennent une distribution spéciale de 4 838 000 $ versée le 23 février 2007 aux porteurs d'unités inscrits au 31 décembre 2006.

9. Information sectorielle (en milliers $)

La Société poursuit ses activités dans l'industrie de la vente au détail au Canada et en Alaska. L'information suivante est présentée pour les deux secteurs d'entreprise :



92 jours 91 jours 273 jours 273 jours
terminés le terminés le terminés terminés le
31 octobre 28 octobre 31 octobre 28 octobre
2007 2006 2007 2006
(Note 1) (Note 1) (Note 1) (Note 1)
----------- ----------- ----------- -----------
Ventes
Canada 211 867 $ 190 917 $ 614 359 $ 553 491$
Alaska 43 848 45 165 132 121 128 924
----------- ----------- ----------- -----------
Total 255 715 $ 236 082 $ 746 480 $ 682 415$

Bénéfice net avant
amortissement intérêts
et impôts sur le revenu
Canada 22 501 $ 21 039 $ 61 866 $ 58 083$
Alaska 4 953 4 565 13 175 12 140
----------- ----------- ----------- -----------
Total 27 454 $ 25 604 $ 75 041 $ 70 223$

Bénéfice net avant
intérêts et impôts
Canada 16 898 $ 15 608 $ 45 250 $ 41 565$
Alaska 4 042 3 592 10 231 9 262
----------- ----------- ----------- -----------
Total 20 940 $ 19 200 $ 55 481 $ 50 827$

Eléments d'actif isolables
Canada 326 056 $ 301 182 $ 326 056 $ 301 182$
Alaska 57 611 63 654 57 611 63 654
----------- ----------- ----------- -----------
Total 383 667 $ 364 836 $ 383 667 $ 364 836$


10. Caractère saisonnier

Les activités commerciales de la Société suivent une tendance saisonnière où historiquement les ventes du premier trimestre sont les plus faibles et celles du quatrième trimestre sont les plus élevées, reflétant ainsi les habitudes d'achat des consommateurs durant la période des Fêtes. En conséquence, un montant disproportionné de revenu et du bénéfice global est généralement gagné durant le quatrième trimestre. Le bénéfice net suit généralement des ventes plus élevées, mais peut dépendre des activités de réduction des prix durant les périodes de ventes clefs afin de réduire les surplus de stocks. Le bénéfice net est historiquement plus faible durant le premier trimestre en raison des ventes plus faibles et des coûts fixes comme le loyer et les frais généraux qui s'appliquent uniformément tout au long de l'année.

11. Evénements postérieurs

Le 27 août 2007, la Société a annoncé qu'elle avait conclu un accord définitif d'acquisition de toutes les actions émises et en circulation de Cost-U-Less Inc. (NASDAQ:CULS), un chef de file parmi les exploitants de magasins-entrepôts dans les collectivités insulaires d'Hawaï, du Pacifique Sud et des Caraïbes, pour un montant de 52,2 millions $US ou de 11,75 $US l'action en espèces. L'acquisition sera financée au moyen d'une combinaison d'encaisse et de fonds disponibles sur les facilités de crédit existantes. Cette acquisition renforcera la stratégie de positionnement de la Société comme détaillant chef de file des marchés éloignés et permettra d'exploiter ses compétences spécialisées en marchandisage et gestion de la chaîne d'approvisionnement.

Voici le tableau des résultats financiers sommaires de Cost-U-Less Inc. pour l'exercice ayant pris fin le 31 décembre 2006.



(en milliers de $US) 2006
---------------------------------------------------------------------------
Ventes 222 022 $
Bénéfice net avant amortissement, intérêts et impôts 7 083
Bénéfice net 2 668
Actif total 54 035
Passif total 27 039
Capitaux propres 26 996


La transaction est assujettie à des modalités et conditions, y compris des cessions de bail, un plafond de dépenses en immobilisations défini sur le coût du magasin et facilités connexes des îles Caïmans et l'approbation des actionnaires de Cost-U-Less Inc. On prévoit que la transaction sera conclue à la mi-janvier 2008 sous réserve du respect de toutes les conditions à cet effet.

12. Normes comptables futures

L'ICCA a émis de nouvelles normes comptables qui s'appliquent aux exercices commençant le ou après le 1er octobre 2007 :

Instruments financiers - Informations à fournir

Le chapitre 3862 intitulé "Instruments financiers - Informations à fournir", décrit les renseignements à fournir en rapport avec l'importance des instruments financiers sur la position et le rendement financiers de la Société. La norme exige également la divulgation de la nature et de l'étendue des risques découlant des instruments financiers auxquels la Société est exposée et de la façon dont la Société gère ces risques. Ce chapitre complète le chapitre 3855 du manuel existant, Instruments financiers - Comptabilisation et évaluation, le chapitre 3861, Instruments financiers - Informations à fournir et Présentation, et le chapitre 3865, Couvertures.

Informations à fournir concernant le capital

Le chapitre 1535, Informations à fournir concernant le capital, établit les normes de divulgation d'information sur le capital d'une société afin de permettre aux utilisateurs des états financiers d'évaluer les objectifs, les politiques et les procédures de la Société pour la gestion du capital.

Stocks

Le chapitre 3031, Stocks, publié en juin 2007, établit de nouvelles normes de détermination du coût et indique que les stocks doivent être évalués au plus faible du coût et de la valeur nette de réalisation. Le coût des stocks comprend le coût d'achat et les autres frais associés au transport de ces stocks jusqu'à leur emplacement actuel. De plus, aux termes des nouvelles normes, il faut fournir des renseignements supplémentaires sur les conventions comptables utilisées pour évaluer les stocks, la valeur comptable des stocks, les sommes considérées comme des dépenses pendant la période et la dépréciation, ainsi que sur toute écriture de contrepassation visant une dépréciation inscrite pour la période.

La Société est en voie d'évaluer l'incidence de ces nouvelles normes sur les états financiers consolidés et adoptera les normes à compter de l'exercice 2008.

13. Données correspondantes

Les données correspondantes ont été regroupées conformément à la présentation de l'exercice en cours.

Renseignements

  • The North West Company
    Edward Kennedy
    Président et chef de la direction
    (204) 934-1482
    (204) 934-1317 (FAX)
    Courriel : ekennedy@northwest.ca
    ou
    The North West Company
    Léo Charrière
    Vice-président administratif et chef des Finances
    (204) 934-1503
    (204) 934-1455 (FAX)
    Courriel : lcharriere@northwest.ca
    ou
    The North West Company
    John King
    Vice-président, Finances et secrétaire
    (204) 934-1397
    (204) 934-1455 (FAX)
    Courriel : jking@northwest.ca
    Site Web : www.northwest.ca