The North West Company Inc.
TSX : NWF.UN

The North West Company Inc.

12 juin 2008 14h17 HE

North West Company Fund déclare un bénéfice ainsi qu'une distribution au premier trimestre

WINNIPEG, MANITOBA--(Marketwire - 12 juin 2008) - North West Company Fund (le " Fonds ") (TSX:NWF.UN) a déclaré aujourd'hui un bénéfice trimestriel de 15,2 M$ pour la période terminée le 30 avril 2008. Les administrateurs du Fonds ont également annoncé une distribution trimestrielle de 0,32 $ par unité aux porteurs d'unités inscrits le 30 juin 2008 et distribuables avant le 15 juillet 2008.

Rapport aux porteurs d'unités

North West Company Fund a déclaré un bénéfice de 15,2 M$ au premier trimestre terminé le 30 avril 2008, soit une hausse de 41,0 % en regard du bénéfice de 10,8 M$ réalisé au premier trimestre de l'exercice précédent. Le bénéfice par unité après dilution a progressé à 0,32 $ en regard de 0,23 $, à l'exercice précédent.

Les ventes ont progressé de 34,6 % et se sont chiffrées à 315,5 M$ en regard du premier trimestre de l'exercice précédent et ont progressé de 4,7 % en regard des magasins comparables, si l'on exclut l'impact d'un dollar canadien plus fort sur le taux de change. Les ventes des nouveaux magasins, y compris l'acquisition de Cost-U-Less, Inc. le 13 décembre 2007, et une solide croissance des ventes dans les magasins comparables dans le nord du Canada et en Alaska ont été les facteurs clés ayant contribué à la hausse des ventes au cours du trimestre.

Les administrateurs ont approuvé une distribution trimestrielle de 0,32 $ par unité aux porteurs d'unités inscrits le 30 juin 2008.

" Les ventes sont demeurées robustes à travers tous les magasins bannières, à l'exception de Tigre Géant ", a commenté le président et chef de la direction de North West, Edward Kennedy. " Un montant plus important du revenu des consommateurs est consacré à l'achat d'aliments, d'essence et d'énergie, mais nous avons continué de constater que le développement des ressources et les transferts de revenu sont à l'origine d'importants volets de dépenses en marchandises durables. "

Examen et analyse par la direction

RESULTATS CONSOLIDES

Au premier trimestre, les ventes consolidées ont progressé de 34,6 % et se sont chiffrées à 315,5 M$, en regard de 234,4 M$ en 2007 et ont augmenté de 37,6 %, si l'on exclut l'impact d'un dollar canadien plus fort sur le taux de change. En regard des magasins comparables, les ventes ont progressé de 4,7 % si l'on exclut l'impact du taux de change et ont été de 5,2 % si l'on inclut les augmentations comparables provenant des magasins Cost-U-Less ouverts depuis plus d'un an. Les ventes des produits alimentaires ont augmenté de 41,7 % et ont progressé de 5,2 % en regard des magasins comparables, si l'on exclut Cost-U-Less et l'impact du taux de change. Les ventes de marchandises générales ont progressé de 28,8 %, soit une hausse de 3,1 % en regard des magasins comparables, si l'on exclut Cost-U-Less et l'impact du taux de change. Les ventes des nouveaux magasins, y compris l'acquisition de Cost-U-Less, Inc. le 13 décembre 2007 et une forte croissance des ventes des magasins comparables au Canada et en Alaska ont été les principaux facteurs ayant contribué à la hausse des ventes au cours du trimestre.
Les coûts des produits vendus et les frais de vente et d'administration ont progressé de 36,1 % et se sont chiffrés à 289,5 M$, et ont augmenté de 100 points de base comme pourcentage des ventes en regard du premier trimestre de 2007. Les frais d'exploitation des nouveaux magasins et des magasins non comparables ont représenté presque toute l'augmentation en dollars, dont la raison primordiale était la structure de la marge d'escompte des magasins Cost-U-Less. Dans le cas des magasins comparables, les coûts des produits vendus et les frais de vente et d'administration ont diminué de 77 points de base comme pourcentage des ventes. Les coûts de transport et d'énergie plus élevés dans nos magasins ont été plus que compensés par les gains liés aux frais des services financiers et la productivité de notre personnel au Canada.

Le profit commercial(1) ou le bénéfice net avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement (BAIIDA) a progressé de 20,0 % et a atteint 25,9 M$, en regard de 21,6 M$ au premier trimestre de l'exercice précédent et a progressé de 7,3 %, si l'on exclut l'impact de Cost-U-Less. Les principaux facteurs ayant contribué à l'augmentation du profit commercial sont la croissance des ventes et les améliorations liées à la productivité du personnel, compensant des taux de bénéfice brute plus faibles au cours du trimestre. L'amortissement a augmenté de 17,1 % pour se situer à 7,8 M$ en raison principalement de la dépréciation sur les nouveaux magasins. Les frais d'intérêts ont augmenté de 30,3 % pour se chiffrer à 2,1 M$ en raison de niveaux d'endettement moyens plus élevés au cours du trimestre, en partie en raison d'emprunts supplémentaires pour financer l'acquisition de Cost-U-Less. Les impôts sur le revenu ont diminué de 1,7 M$ pour se situer à 750 000 $ en raison d'impôts sur le revenu plus faibles dans les opérations canadiennes suite à la réorganisation complétée au cours du second trimestre de 2007. La réorganisation modifie le flux de revenu du partenariat limité vers le Fonds de sorte que la majorité du revenu avant impôts des activités d'exploitation canadiennes est maintenant versée au Fonds. La diminution des impôts canadiens a été en partie compensée par une augmentation des impôts sur le revenu liés aux activités d'exploitation internationales suite à un bénéfice plus élevé.

Le bénéfice net a progressé de 4,4 M$ ou de 41,0 % à 15,2 M$. Le bénéfice par unité après dilution a progressé de 39,1 %, soit 0,32 $ en regard de 0,23 $ au cours de l'exercice précédent.

(1) Voir les mesures non PCGR dans la partie Examen et analyse par la direction

ACTIVITES D'EXPLOITATION CANADIENNES

Au cours du trimestre, les ventes canadiennes ont progressé de 9,5 % pour s'établir à 210,5 M$, une hausse en regard des 192,3 M$ à l'exercice précédent et ont augmenté de 4,4 % en regard des magasins comparables. Les ventes de produits alimentaires ont progressé de 8,8 % et ont augmenté de 5,0 % en regard des magasins comparables. L'inflation dans le secteur alimentaire a été d'environ 3,0 %. Les boissons, l'épicerie, les produits du tabac et les aliments congelés ont été les plus fortes catégories de croissance des ventes. Les ventes des produits alimentaires dans les marchés urbains et les marchés moins isolés continuent d'être touchés par un escompte plus intense des prix compétitifs. Les ventes des marchandises générales ont progressé de 10,3 % en regard de l'exercice précédent, en raison de l'ouverture de nouveaux magasins, et ont augmenté de 2,8 % en regard des magasins comparables. Les gains au niveau des ventes liées au transport, aux articles électroniques et aux fournitures et accessoires d'ameublement de maisons sont attribuables à la croissance des dépenses discrétionnaires reliées aux paiements provenant du Règlement relatif aux pensionnats indiens et aux fortes économies de ressources, compensant ainsi les faibles ventes dans les marchés urbains et les marchés moins isolés.

La croissance des ventes a contribué à une hausse de 6,7 % en bénéfice brut, après avoir tenu compte d'une baisse du taux de bénéfice brut de 79 points de base en regard du premier trimestre de l'exercice précédent. Une croissance plus importante des ventes dans les catégories à marges inférieures comme le transport et l'électronique et les réductions des prix déterminées par le marché pour les catégories d'aliments de base comme les produits laitiers et le pain ont continué d'avoir une incidence sur le taux du bénéfice brut au cours du trimestre. Les coûts croissants du transport impliquant du carburant ont également été un facteur. Les frais d'exploitation ont augmenté de 4,4 %, mais ont diminué de 109 points de base comme pourcentage des ventes, en raison de la croissance des ventes, de la productivité accrue des employés et des pertes liées aux dépenses sur les dettes plus faibles. Le profit commercial canadien a progressé de 10,0 % pour s'établir à 20,4 M$ ou à 9,7 % des ventes comparativement à 9,6 % des ventes au premier trimestre de l'exercice précédent.

ACTIVITES D'EXPLOITATION INTERNATIONALES (données exprimées en dollars américains)

Les ventes provenant des activités d'exploitation internationales au cours du trimestre ont augmenté de 67,7 M$ pour s'établir à 104,4 M$ par rapport à 36,5 M$ au premier trimestre de l'exercice précédent en raison principalement de l'acquisition de Cost-U-Less, et ont augmenté de 6,3 % en regard des magasins comparables (une hausse de 6,9 % incluant les hausses comparables des magasins Cost-U-Less ouverts depuis plus d'un an). L'acquisition de Span Alaska Enterprises, Inc. (Span) le 3 mars 2008 a également contribué à la hausse des ventes au cours du trimestre. Span est un distributeur de produits alimentaires et de marchandises diverses desservant des clients revendeurs et de gros dans les régions rurales en Alaska. L'acquisition de Span complètera nos activités d'exploitation de gros existantes, Frontier Expeditors, tout en améliorant la structure de coûts des deux entités.

Les ventes des produits alimentaires ont progressé de 6,4 % en regard des magasins comparables, notamment dans les catégories des épiceries, des grignotines, des boissons et des aliments réfrigérés. L'inflation due aux produits alimentaires a été d'environ 4,5 %. Les ventes des produits divers en regard des magasins comparables ont augmenté de 5,9 % en raison principalement des catégories du transport et de l'électronique.

Le bénéfice brut a progressé de 109,7 % grâce à la croissance des ventes. Le taux de profit brut a diminué en regard de l'exercice précédent en raison d'une meilleure combinaison de ventes pour les catégories à marge plus faible et de l'incidence globale de la structure de marge plus faible de Cost-U-Less. Les frais d'exploitation ont progressé de 107,0 % en regard du premier trimestre de l'exercice précédent, mais ont diminué comme pourcentage des ventes, suite à l'acquisition des magasins Cost-U-Less. Sur une période équivalente, les frais d'exploitation ont augmenté de 7,8 % et de 65 points de base comme pourcentage des ventes en raison des dépenses en personnel et des pertes nettes plus élevées liées à la dette.

Le profit commercial a augmenté de 2,8 M$ pour s'établir à 5,5 M$ reflétant l'impact des nouveaux magasins. Excluant les magasins Cost-U-Less, le profit commercial a progressé de 4,5 % et comme pourcentage des ventes, il a été de 6,8 % en regard de 7,4 % au premier trimestre de l'exercice précédent.

SITUATION FINANCIERE

Ratios financiers

A la fin du trimestre, le ratio d'endettement du Fonds était de .74:1 en regard de .47:1 à l'exercice précédent, en raison surtout de la dette supplémentaire engagée pour acquérir Cost-U-Less. Le ratio d'endettement du Fonds était de .62:1 au 31 janvier 2008.

Le fonds de roulement a augmenté de 39,3 M$ en regard de la même période de l'exercice précédent. L'augmentation des stocks est principalement attribuable à l'acquisition de Cost-U-Less ainsi qu'aux nouveaux magasins au Canada. La diminution des avances bancaires et des billets à court terme est due au transfert de la majorité des lignes de crédit à la dette à long terme suite à la renégociation des lignes de crédit auprès d'une demande de facilité à une facilité engagée de trois ans complétée au cours du quatrième trimestre de l'exercice précédent. Les comptes fournisseurs et les charges à payer ont augmenté en regard de l'exercice précédent en raison de la prise en charge de la dette dans le cadre de l'acquisition de Cost-U-Less.

Unités en circulation

Le nombre moyen pondéré d'unités en circulation pour le trimestre a été de 47 708 000 en regard de 47 603 000 à l'exercice précédent. L'augmentation est due à une réduction du nombre d'unités détenues en vertu du régime de prêts destiné à l'achat d'unités de la société (Company's Unit Purchase Loan Plan). Le nombre moyen pondéré d'unités diluées pour le trimestre a été de 48 422 000, en regard de 48 403 000 à l'exercice précédent. L'augmentation des unités après dilution en circulation est attribuable aux unités accordées en vertu du régime d'unités différées du fiduciaire.

LIQUIDITES ET RESSOURCES EN CAPITAL

Le flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation pour le trimestre a diminué de 2,2 M$ en regard de 21,3 M$ au cours de l'exercice précédent. Cette diminution du flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation est attribuable principalement à la modification apportée au fonds de roulement autre que les disponibilités résultant principalement d'une diminution des comptes créditeurs et des charges à payer et d'une augmentation des stocks au cours du trimestre en regard de l'exercice précédent. La diminution des comptes créditeurs est due principalement au moment du passage d'impression des chèques et à la transition de la fonction des comptes créditeurs de Cost-U-Less. L'augmentation des stocks est attribuable en partie aux soldes de stocks plus élevés dans les magasins canadiens desservis par des routes praticables l'hiver. Le flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation1 ont progressé de 4,5 M$ pour s'établir à 22,6 M$ en raison principalement d'un bénéfice net plus élevé.

Les liquidités utilisées pour les activités d'investissement au cours du trimestre ont augmenté à 9,7 M$ en regard de 5,6 M$ au cours de l'exercice précédent en raison principalement de l'acquisition de Span Alaska Enterprises, Inc. le 3 mars 2008. Au cours du trimestre, une propriété comprenant un magasin et un terrain aménagé connexe ont été vendus pour un montant de 3,3 M$ et une entente de bail a été conclue pour la partie magasin de la propriété.

Les liquidités provenant des activités de financement au cours du trimestre ont été de 7,3 M$ en regard de l'encaisse utilisé pour financer des activités de l'ordre de 4,4 M$ à l'exercice précédent. Le Fonds a versé des distributions de 21,3 M$, une augmentation de 37,5 % par rapport à 15,4 M$ au cours de l'exercice précédent. Les distributions versées au cours du trimestre comprennent une distribution trimestrielle de 15,5 M$ ou de 0,32 $ par unité (10,6 M$ ou 0,22 $ par unité au cours de l'exercice précédent) et une distribution spéciale de 5,8 M$ ou de 0,12 $ par unité payée le 22 février 2008 aux porteurs d'unités inscrits le 31 décembre 2007 (4,8 M$ ou 0,10 $ par unité au cours du premier trimestre de 2007). Au cours du quatrième trimestre de 2007, la société a négocié de nouvelles facilités de prêts bancaires qui ont réduit les avances bancaires et les billets à court terme et haussé la dette à long terme. Les activités d'exploitation canadiennes peuvent compter sur des facilités de prêts à échéance reportable, engagées, renouvelables sur une période de trois ans de 140 M$. Ces facilités sont garanties par une charge flottante sur l'actif de la société et sont cotées pari passu auprès des détenteurs de billets principaux. Au 30 avril 2008, la société avait tiré 65,3 M$ sur ces facilités.

Les activités d'exploitation internationales de la société disposent de facilités de prêts à échéance reportables, engagées, non renouvelables sur une période de trois ans totalisant 52 M$. Ces facilités sont garanties par une charge flottante contre l'actif de la société et sont cotées pari passu auprès des détenteurs de billets principaux. Au 30 avril 2008, la société avait tiré 52 M$ US sur ces facilités. Les activités d'exploitation internationales disposent également de facilités de prêts renouvelables sur demande totalisant 21 M$ US. Ces prêts sont garantis par une charge flottante contre les comptes clients et les stocks des activités d'exploitation internationales. Au 30 avril 2008, la société disposait de 9,3 M$ US en avances bancaires et billets à court terme tirés sur ces facilités.

Les facilités de crédit comprennent des clauses restrictives et des restrictions, y compris l'exigence de respecter certains ratios financiers et tests sur la situation financière. Les clauses restrictives comprennent un ratio de couverture des charges fixes, un ratio de liquidité générale minimum, un test de levier et un test de valeur nette minimum. Au 30 avril 2008, le Fonds respectait toutes les clauses restrictives dans le cadre de ces facilités. Les niveaux de dette actuels et prévus sont examinés sur une base régulière afin d'en assurer la conformité aux clauses restrictives.

En 2008, on prévoit que les dépenses nettes en capital seront de l'ordre de 49 à 53 M$ (2007 - 44,4 M$) reflétant l'ouverture prévue de six nouveaux magasins, des activités de rénovation importantes dans sept magasins, de nouveaux postes d'essence, d'ouvertures de pharmacies, d'améliorations de systèmes, de l'expansion de nos opérations de gros et d'un projet de rénovation du bureau central. Le flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation et des fonds disponibles sur les facilités de crédit en cours devrait suffire à financer les besoins d'exploitation, les dépenses en immobilisations liées au soutien et à la croissance de même que toutes les distributions au cours de l'exercice.

AUTRES FAITS SAILLANTS

- Le 6 juin 2008, par sa participation à Transport Nanuk (TN) et à l'intérêt de TN dans Nunavut Eastern Arctic Shipping, un partenariat avec trois sociétés de développement Inuit, le Fonds a annoncé l'acquisition de MV Qamutik, un navire de charge de cote glace 1 polyvalent. Le MV Qamutik sera le quatrième navire dans la flotte TN/NEAS et fournira la capacité requise pour répondre aux besoins d'expédition croissants dans le nord, en particulier dans les secteurs du logement public et minier.

DISTRIBUTIONS AUX PORTEURS D'UNITES

Les administrateurs ont annoncé une distribution régulière de 0,32 $ par unité aux porteurs d'unités inscrits au 30 juin 2008 distribuables d'ici le 15 juillet 2008.

La décision de déclarer et de verser des distributions du Fonds est assujettie aux modalités de la déclaration de fiducie du Fonds et à la discrétion du conseil d'administration. La politique de distribution du Fonds est d'effectuer des distributions aux porteurs d'unités équivalentes au revenu imposable du Fonds. Traditionnellement, les distributions du Fonds représentaient le revenu imposable et ne comprenaient pas de retour de capital aux porteurs d'unités. La direction est d'avis que les distributions de 2008 continueront à représenter le revenu imposable.

En décidant des distributions trimestrielles, les administrateurs tiennent compte, entre autres, des variations saisonnières du bénéfice inhérent à l'industrie de détail afin de maintenir une stabilité de distributions durant tout l'exercice. Sur une base annuelle, les distributions sont financées par le flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation. En raison de la nature saisonnière du commerce de détail dans lequel les recettes et le flux de trésorerie sont traditionnellement plus faibles au cours du premier trimestre et plus élevés au cours du quatrième trimestre, les distributions au cours d'un trimestre peuvent être supérieures au flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation. Le revenu imposable du Fonds est principalement basé sur l'allocation du revenu imposable de la société North West Company LP moins les dépenses du Fonds.

PERSPECTIVES

Les ventes des produits alimentaires au cours du deuxième trimestre ont reflété celles du premier trimestre, et les ventes des marchandises générales ont ralenti légèrement. On prévoit que le coût plus élevé du carburant limitera les dépenses discrétionnaires des consommateurs pour le reste de l'année, que compenseront en partie les transferts de revenu du gouvernement en Alaska et le développement des ressources dans le nord. On prévoit que les dépenses effectuées à domicile et les dépenses en produits alimentaires locaux seront élevées dans la plupart de nos marchés en raison du coût élevé de déplacement favorisant ainsi nos magasins bannières nordiques et l'avantage financier offert par nos magasins bannières à escompte. On prévoit que l'inflation au niveau des produits alimentaires demeurera dans la gamme du 4 % dans nos magasins Northern, AC et Cost-U-Less et à un taux plus faible dans nos magasins North Mart et Giant Tiger (Tigre géant) qui continuent de faire face à des pressions des prix des produits alimentaires escomptés.

L'intégration de notre acquisition de Cost-U-Less se poursuit conformément au calendrier avec des économies annualisées d'au moins 3 M$ prévues d'ici la seconde moitié de 2008. La restructuration des activités de soutien visant à fournir des services de marchandisage et administratifs plus spécialisés à Cost-U-Less sera terminée d'ici la fin de l'exercice.

RESULTATS TRIMESTRIELS D'EXPLOITATION

En 2008, les trimestres auront le même nombre de jours d'exploitation qu'en 2007 sauf en ce qui a trait au premier trimestre de 2008 qui comptait une journée supplémentaire à cause du 29 février de l'année bissextile. Au cours du quatrième trimestre de 2006, la société a modifié la date de fin d'exercice du dernier samedi de janvier au 31 janvier et a adopté une date de fin de trimestre fixe à compter de 2007. Suite à cette modification, le nombre de jours d'exploitation pour chaque trimestre de 2007 était différent de celui de 2006. Le tableau ci-dessous reflète le nombre de jours dans chaque trimestre. Sur une base annuelle, 2007 comptait 365 jours d'exploitation en regard de 368 jours en 2006. Voici un résumé de données financières trimestrielles choisies.



Résultats d'exploitation - Consolidés

----------------------------------------------------------------------------
T1 T4 T3 T2
92 89 92 95 92 91 92 91
(en millions jours jours jours jours jours jours jours jours
$) 2008 2007 2007 2006 2007 2006 2007 2006
----------------------------------------------------------------------------
Ventes 315,5$ 234,4$ 318,0$ 262,5$ 255,7 $ 236,1$ 256,4$ 232,6$
----------------------------------------------------------------------------
Profit
commercial 25,9 21,6 31,5 26,1 27,5 25,6 26,0 24,4
----------------------------------------------------------------------------
Bénéfice net 15,2 10,8 18,9 16,3 18,5 14,8 14,8 12,8
----------------------------------------------------------------------------
Bénéfice net
par unité:
Avant
dilution 0,32 0,23 0,39 0,34 0,39 0,31 0,31 0,27
Après
dilution 0,32 0,23 0,39 0,34 0,39 0,31 0,30 0,27
----------------------------------------------------------------------------


Historiquement, les ventes de la société au premier trimestre sont les plus faibles et celles du quatrième trimestre, les plus élevées, suivant les tendances saisonnières (période des Fêtes). Les conditions météorologiques sont souvent extrêmes et peuvent avoir une incidence sur les ventes de tout trimestre. Le bénéfice net est historiquement plus faible durant le premier trimestre en raison de ventes plus faibles. Le bénéfice net suit généralement les ventes plus élevées, mais peut dépendre de l'activité de démarque des prix durant les périodes de ventes clés afin de réduire les surplus de stocks.

CONTROLES DE DIVULGATION

La direction a établi et applique des contrôles et des procédures de divulgation afin de donner une assurance raisonnable que les renseignements importants portant sur la société lui sont communiqués en temps opportun. L'efficacité de tout système de contrôles et de procédures de divulgation a ses limites inhérentes, y compris la possibilité d'erreur humaine et de contournement des contrôles et des procédures ou de leur dérogation. Par conséquent, même avec les contrôles et les procédures de divulgation les plus efficaces, la direction ne peut que donner une assurance raisonnable qu'elle atteindra ses objectifs de contrôle. Après examen du concept des contrôles et des procédures de divulgation de la société, le président-directeur général et le directeur financier de la société ont conclu que des contrôles et des procédures sont en place depuis le 30 avril 2008 en vue de donner l'assurance raisonnable que les renseignements à divulguer sont inscrits aux dossiers, résumés et déclarés conformément aux exigences.

CONTROLES INTERNES EN MATIERE DE RAPPORTS FINANCIERS

La direction a la responsabilité de mettre en place des contrôles internes en matière de rapports financiers en vue de donner une assurance raisonnable quant à la fiabilité des rapports financiers et à la préparation d'états financiers à des fins externes, conformément aux principes comptables généralement reconnus au Canada. La direction a mis au point des contrôles internes en matière de rapports financiers qui prendront effet à la fin de la période afférente aux dépôts intermédiaires, et estime que cette mise au point suffit à donner une telle assurance raisonnable. Tous les systèmes de contrôles internes comportent des limites inhérentes, qu'ils aient été bien conçus ou non. Par conséquent, même les systèmes jugés efficaces ne peuvent que donner une assurance raisonnable en matière de rapports financiers. Au cours du trimestre terminé le 30 avril 2008, aucune modification n'a été apportée aux contrôles internes touchant les rapports financiers qui ont eu d'une manière appréciable ou auraient vraisemblablement eu d'une manière appréciable une incidence sur les contrôles internes en matière de rapports financiers.

CONVENTIONS COMPTABLES APPLIQUEES EN 2008

Stocks

Tel que décrit dans la Note 2 des états financiers consolidés intermédiaires du premier trimestre de 2008, l'Institut canadien des comptables agréés (ICCA) a publié le chapitre 3031 intitulé " Stocks " qui s'applique aux états financiers consolidés intermédiaires et annuels touchant les exercices commençant le 1er octobre 2007 ou après. Le chapitre 3031 établit de nouvelles conventions comptables sur l'établissement des coûts et indique que les stocks doivent être évalués au plus faible du coût et de la valeur nette de réalisation. Le coût des stocks comprend le coût d'achat et autres coûts liés au transport des stocks à leur emplacement actuel. Les coûts tels que les coûts d'entreposage et les frais administratifs généraux qui ne contribuent pas au transport des stocks à leur emplacement actuel et condition sont spécifiquement exclus du coût des stocks et sont comptabilisés durant la période où ils sont engagés. La nouvelle norme prévoit également des divulgations supplémentaires quant à la politique de comptabilité utilisée dans l'évaluation des stocks, la valeur comptable des stocks, les montants reconnus comme dépenses en courues durant la période, les amortissements et le montant de l'écriture d'annulation des amortissements durant la période.

La société a adopté cette nouvelle convention le 1er février 2008 et les changements s'appliquent rétroactivement sans retraitement de données chiffrées comparatives, en conformité avec les modalités de transition. Lors de l'adoption de cette convention comptable, la société a enregistré une baisse du bénéfice d'ouverture non réparti de 119 000 $.

CONVENTIONS COMPTABLES FUTURES A APPLIQUER

L'Institut canadien des comptables agréés a publié les nouvelles conventions comptables suivantes :

Fonds commercial et actifs incorporels

Le chapitre 3064 publié en février 2008 fournit des conseils sur la constatation, l'évaluation, la présentation et la divulgation concernant le fonds commercial et les actifs incorporels, autres que la constatation initiale d'un fonds commercial et d'actifs incorporels acquis dans un regroupement d'entreprises. La norme est en vigueur pour les exercices débutant le ou avant le 1er octobre 2008, et requiert une application rétroactive aux états financiers d'exercices précédents. La société est en voie d'évaluer l'incidence de ces nouvelles conventions comptables sur ses états financiers consolidés. Elle adoptera ces normes au début de l'exercice 2009.

Normes internationales d'informations financières

Le Conseil des normes du Canada exigera que toutes les sociétés publiques adoptent des normes internationales d'informations financières (NIIF) pour leurs états financiers intermédiaires et annuels touchant les exercices commençant le 1er janvier 2011 ou après. Les sociétés devront fournir des informations comparatives selon les NIIF pour l'exercice précédent. L'adoption des NIIF en remplacement des principes comptables généralement reconnus au Canada (PCGR) prendra effet au premier trimestre de 2011 lorsque la société préparera ses états financiers comparatifs. L'adoption des NIIF aura un impact sur les états financiers de la société. La société évalue l'impact de la mise en oeuvre des NIIF en élaborant des plans de mise en oeuvre et en investissant en formation et en ressources afin d'en faciliter la conversion en temps opportun.

MESURES NON-PCGR

((1) Le profit commercial (BAIIDA) n'est pas une mesure reconnue selon les principes comptables généralement reconnus au Canada (PCGR). La direction croit que, en plus du bénéfice net, le profit commercial constitue une mesure supplémentaire utile parce qu'il fournit aux investisseurs un aperçu du rendement opérationnel de la société, avant d'imputer les coûts d'intérêt, les impôts sur le revenu et les investissements en capital. Les investisseurs doivent toutefois retenir que le profit commercial ne doit pas être interprété comme constituant une solution de rechange au calcul du bénéfice net selon les PCGR, comme indice du rendement de NWF. La méthode de calcul du profit commercial de NWF peut être différente de celle utilisée dans d'autres sociétés, et le profit commercial pourrait donc ne pas être comparable aux mesures utilisées par d'autres sociétés.

Voici une conciliation du bénéfice net et du profit commercial ou BAAIDA :



T1
(en milliers $) 2008 2007
---- ----

Bénéfice net 15 235$ 10 807$
Ajouter : Amortissement 7 789 6 649
Frais d'intérêt 2 148 1 649
Impôts 750 2 497
------- -------
Profit commercial 25 922$ 21 602$
------- -------
------- -------


Pour obtenir des précisions sur le profit commercial par secteur d'entreprise, voir la note 11 intitulée " Information sectorielle des notes afférentes aux états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés ".

(2) Le flux de trésorerie de l'exploitation n'est pas une mesure reconnue par les PCGR canadiens. La direction croit qu'en plus du flux de trésorerie des activités d'exploitation, le flux de trésorerie de l'exploitation est une mesure supplémentaire utile puisqu'elle fournit aux investisseurs une indication de la capacité de la société de générer des flux de trésorerie pour financer ses besoins en liquidités, y compris les investissements en immobilisations et les distributions. Les investisseurs doivent cependant être mis en garde à l'effet que le flux de trésorerie de l'exploitation ne doit pas être interprété comme étant une solution de rechange au flux de trésorerie des activités d'exploitation ou du bénéfice net comme mesure de rentabilité. La méthode de calcul du flux de trésorerie utilisée par le Fonds pour l'exploitation peut différer des autres sociétés et ne doit pas être comparée aux mesures utilisées par d'autres sociétés.

Voici une conciliation du flux de trésorerie consolidé des activités d'exploitation et du flux de trésorerie de l'exploitation :



T1
(en milliers $) 2008 2007
---- ----
Flux de trésorerie provenant des activités
d'exploitation 2 207$ 21 294$

Elément hors trésorerie :
Changement : éléments hors trésorerie (143) (268)
Changement : fonds de roulement hors trésorerie 20 528 (2 960)
-------- --------

Flux de trésorerie de l'exploitation 22 592$ 18 066$
-------- --------
-------- --------


A moins d'avis contraire, le présent Examen et analyse de la direction est fondé sur l'information financière comprise dans les états financiers consolidés non vérifiés pour la période intermédiaire et notes afférentes aux états financiers consolidés non vérifiés pour la période intermédiaire qui ont été rédigés conformément aux principes comptables généralement reconnus au Canada exprimés en dollars canadiens. Les renseignements contenus dans le présent Examen et analyse par la direction prennent effet le 11 juin 2008.

Enoncés prospectifs

Le présent rapport trimestriel, incluant l'Examen et l'analyse par la direction (EAD), comprend des énoncés prospectifs concernant North West Company Fond (le Fonds), notamment sur ses activités commerciales, ses stratégies, son rendement financier prévu et sa situation. Les énoncés prospectifs comprennent des énoncés qui sont de nature prédictive, qui portent sur des conditions ou des événements futurs ou qui comprennent des mots comme " prévoit ", " anticipe ", " planifie ", " croit ", " estime ", " entend ", " vise ", " projette " ou encore des expressions négatives ou d'autres expressions semblables. Le rendement financier conditionnel ou futur (incluant les ventes, le bénéfice ou les taux de croissance), les stratégies commerciales ou perspectives ainsi que toute action future du Fonds sont également considérés comme des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs sont basés sur les attentes et les projections concernant des événements futurs. Ils contiennent, entre autres, des éléments de risque, des incertitudes et des hypothèses à propos du Fonds, de facteurs économiques et du secteur du détail en général. Ils ne constituent pas des garanties quant à la performance future. De plus, les événements et résultats effectifs peuvent différer des énoncés express ou implicites exprimés par le Fonds en raison de facteurs importants comme la conjoncture économique, la politique et l'état du marché en Amérique du Nord et à l'échelle internationale, les taux d'intérêt et de change, les changements de politiques et de mesures comptables utilisées pour rapporter les résultats financiers, incluant les incertitudes liées à des estimations et hypothèses utilisées à des fins comptables, l'effet de la mise en ouvre de changements comptables futurs, la concurrence, les changements technologiques, les changements de réglementation et de législation, les changements en matière de fiscalité, les procédures juridiques ou réglementaires imprévues, les catastrophes, la capacité du Fonds à effectuer des transactions stratégiques et à intégrer des acquisitions, et l'efficacité du Fonds à prévoir et gérer les risques ci-énumérés. Le lecteur doit être mis en garde que la liste ci-dessus de facteurs importants n'est pas exhaustive. D'autres risques sont énoncés à la section Gestion des risques de l'Examen et analyse par la direction et inclus dans la section Examen et analyse par la direction et Etats financiers consolidés du rapport de 2007. Le lecteur doit bien prendre compte de ces facteurs et d'autres et ne pas accorder une confiance excessive aux énoncés en question. A moins qu'elle n'y soit tenue aux termes de la loi, la société n'a aucune intention de mettre à jour tout énoncé prospectif, que ce soit à la lumière de nouveaux renseignements, d'événements futurs ou autrement.

North West Company est un important détaillant de produits alimentaires et d'articles et de services d'usage courant auprès de communautés rurales et de quartiers urbains au Canada, en Alaska, au Pacifique Sud et aux Caraïbes. Le chiffre d'affaires annuel de North West est d'environ 1,3 milliard $CAN. La société exploite 221 magasins sous diverses bannières, notamment Northern, NorthMart, Giant Tiger (Tigre géant), AC Value Center et Cost-U-Less.

Les unités du Fonds se négocient à la Bourse de Toronto (TSX) sous le symbole " NWF.UN ".



BILANS CONSOLIDES
30 avril 30 avril 31 janvier
(non vérifiés, en milliers $) 2008 2007 2008
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------
ACTIF
Actif à court terme
Encaisse 21 559 $ 33 388 $ 21 732 $
Comptes-clients 66 448 62 821 62 759
Stocks(Note 2) 166 530 131 498 162 481
Frais payés d'avance 5 731 5 627 3 604
Impôts futurs 3 462 2 137 3 485
----------------------------------------------------------------------------

Total de l'actif à court terme 263 730 235 471 254 061

Biens et équipement 224 862 185 802 227 974
Autres éléments d'actif 18 646 19 048 19 033
Fonds commercial 31 348 - 26 882
Impôts futurs 2 259 7 095 1 720
----------------------------------------------------------------------------

Total de l'actif 540 845 $ 447 416 $ 529 670 $
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------

PASSIF
Passif à court terme
Avances bancaires et effets à court
terme (Note 3) 9 419 $ 33 896 $ 4 336 $
Comptes-fournisseurs et charges à payer 91 747 74 233 109 877
Impôts exigibles 2 239 4 673 2 053
Tranche de la dette à long terme
échéant à moins d'un an 18 674 20 284 18 633
----------------------------------------------------------------------------

Total du passif à court terme 122 079 133 086 134 899

Dette à long terme (Note 4) 160 739 62 577 136 864
Obligations de mise hors service de biens 1 584 1 528 1 606
----------------------------------------------------------------------------

Total du passif 284 402 197 191 273 369
----------------------------------------------------------------------------

CAPITAUX
Capital 165 133 165 205 165 133
Régime de prêts destinés à l'achat
d'unités(Note 6) (12 023) (12 709) (12 342)
Surplus d'apport 970 690 970
Bénéfice non réparti 100 161 93 334 100 526
Autres résultats étendus accumulés
(Note 8) 2 202 3 705 2 014
----------------------------------------------------------------------------

Total des capitaux propres 256 443 250 225 256 301
----------------------------------------------------------------------------

Total-passif et capitaux propres 540 845 $ 447 416 $ 529 670 $
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------

Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés.



ETATS CONSOLIDES DES RESULTATS FINANCIERS ET DES BENEFICES NON REPARTIS

Trimestre Trimestre
terminé terminé
le 30 le 30
avril avril
(non vérifiés, en milliers $) 2008 2007
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------

VENTES 315 468 $ 234 351 $

Coût des produits vendus et frais de
vente et d'administration (289 546) $ (212 749) $
----------------------------------------------------------------------------

Bénéfice net avant amortissement,
intérêts et impôts 25 922 $ 21 602 $
Amortissement (7 789) $ (6 649) $
----------------------------------------------------------------------------

18 133 $ 14 953 $
Intérêts (2 148) $ (1 649) $
----------------------------------------------------------------------------

15 985 $ 13 304 $
Provision pour impôts (750) $ (2 497) $
----------------------------------------------------------------------------

BENEFICE NET POUR LA PERIODE 15 235 $ 10 807 $

Bénéfices non répartis en début de période
tels que déclarés antérieurement 100 526 $ 93 253 $
Changements à la politique comptable (Note 2) (119) $ (83) $
----------------------------------------------------------------------------
Bénéfices non répartis, après retraitement 100 407 $ 93 170 $

Distributions (Note 10) (15 481) $ (10 643) $
----------------------------------------------------------------------------

BENEFICES NON REPARTIS, FIN DE LA PERIODE 100 161 $ 93 334 $
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------

BENEFICE NET PAR UNITE
Avant dilution 0,32 $ 0,23 $
Après dilution 0,32 $ 0,23 $
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------

Nombre moyen pondéré d'unités
en circulation (000)
Avant dilution 47 708 $ 47 603 $
Après dilution 48 422 $ 48 403 $
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------

Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés.



ETATS CONSOLIDES DU RESULTAT ETENDU

Trimestre Trimestre
terminé terminé
le 30 le 30
avril avril
(non vérifiés, en milliers $) 2008 2007
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------

BENEFICE NET 15 235 $ 10 807 $

Manque à gagner (pertes) sur la conversion
d'états financiers en $CAN comme monnaie
de publication de comptes par un établissement
autonome utilisant le $US comme monnaie
fonctionnelle 188 $ (977) $
----------------------------------------------------------------------------

Autres résultats étendus (perte) (Note 8) 188 $ (977) $

----------------------------------------------------------------------------

RESULTAT ETENDU 15 423 $ 9 830 $
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------

Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés.



ETATS CONSOLIDES DES RENTREES DE FONDS

Trimestre Trimestre
terminé terminé
le 30 le 30
avril avril
(non vérifiés, en milliers $) 2008 2007
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------

ENCAISSE FOURNIE PAR (UTILISEE DANS)
Activités d'exploitation
Bénéfice net pour la période 15 235 $ 10 807 $
Eléments hors trésorerie Amortissement 7 789 $ 6 649 $
Impôts futurs (494) $ (226) $
Régime de prêts destiné à l'achat d'unités
(Note 7) - $ 307 $
Amortissement des frais de financement reportés 47 $ 47 $
(Gain) Perte sur la cession de biens et
d'équipement 15 $ 482 $
----------------------------------------------------------------------------

22 592 $ 18 066 $
Evolution du fonds de roulement hors trésorerie (20 528) $ 2 960 $
Evolution d'autres éléments hors trésorerie 143 $ 268 $
----------------------------------------------------------------------------

Activités d'exploitation 2 207 $ 21 294 $
----------------------------------------------------------------------------

Activités d'investissement
Acquisition d'entreprises (Note 13) (6 190) $ - $
Achats de biens et d'équipement (6 695) $ (5 704) $
Produits de la cession de biens et d'équipement 3 208 $ 107 $
----------------------------------------------------------------------------

Activités d'investissement (9 677) $ (5 597) $
----------------------------------------------------------------------------

Activités de financement
Evolution des avances bancaires et des effets à
court terme 5 040 $ 12 308 $
Remboursements (achats) nets d'unités pour
RP-achat d'unités 319 $ (1 216) $
Augmentation de la dette à long terme 23 325 $ - $
Remboursement de la dette à long terme (101) $ (20) $
Distributions (Note 10) (21 286) $ (15 481) $
----------------------------------------------------------------------------

Activités de financement 7 297 $ (4 409) $
----------------------------------------------------------------------------

EVOLUTION NETTE DE L'ENCAISSE (173) $ 11 288 $
Encaisse, début de la période 21 732 $ 22 100 $
----------------------------------------------------------------------------

ENCAISSE, FIN DE LA PERIODE 21 559 $ 33 388 $
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------

Renseignements supplémentaires sur les flux de
trésorerie :
Frais d'intérêt 1 263 $ 396 $
Impôts 1 015 $ 1 326 $
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------

Se reporter aux notes afférentes aux états financiers.


Rapport trimestriel 2008 de North West Company Fund

NOTES JOINTES AUX ETATS FINANCIERS NON VERIFIES CONSOLIDES INTERMEDIAIRES

1. Information comptable à fournir et présentation

Les présents états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés ont été préparés conformément aux principes comptables généralement reconnus au Canada (PCGR). Les présents états financiers intermédiaires ont été préparés selon les mêmes conventions comptables et méthodes d'application que les états financiers annuels de l'exercice 2007, sauf pour les exceptions décrites à la note 2. Il n'y est pas tenu compte de tous les renseignements à fournir selon les principes comptables généralement reconnus dans les états financiers annuels et en conséquence, les états financiers intermédiaires doivent être lus parallèlement aux états financiers consolidés annuels vérifiés et aux notes afférentes inclus dans le Rapport de 2007 de North West Company Fund, à la rubrique Examen et analyse par la direction, et dans les états financiers consolidés. Tous les montants sont exprimés en dollars canadiens, à moins d'avis contraire.

2. Modification des conventions comptables

En date du 1er février 2008, la société a adopté la nouvelle convention comptable publiée par l'Institut canadien des comptables agréés (ICCA), le chapitre 3031 intitulé " Stocks " qui s'applique aux états financiers consolidés intermédiaires et annuels touchant les exercices commençant le 1er octobre 2007 ou après. Le chapitre 3031 prévoit des conseils sur l'établissement des coûts et indique que les stocks doivent être évalués au plus faible du coût et de la valeur nette de réalisation. Le coût des stocks comprend le coût d'achat et autres coûts encourus pour le transport des stocks à leur emplacement actuel et condition. Les coûts tels que les coûts d'entreposage et les frais administratifs généraux qui ne contribuent pas au transport des stocks à leur emplacement actuel et condition sont spécifiquement exclus du coût des stocks et sont imputés à la période durant laquelle ils ont été encourus. Les écritures d'annulation des amortissements précédents à la valeur réalisable nette sont maintenant requises lorsqu'il y a une augmentation subséquente de la valeur des stocks. Le coût des stocks doit être établi en utilisant soit une méthode de premier entré premier sorti, soit la formule du coût moyen pondéré. Les techniques pour l'évaluation du coût des stocks, comme la méthode de l'inventaire au prix de détail peuvent être utilisées si les résultats se rapprochent du coût réel. La nouvelle norme prévoit également des divulgations supplémentaires quant aux politiques de comptabilité utilisées dans l'évaluation des stocks, la valeur comptable des stocks, le montant des stocks reconnu comme dépenses imputées à la période, le montant des amortissements durant la période et le montant de toutes les écritures d'annulation des amortissements reconnues comme réduction des dépenses.

La société évalue les stocks au plus faible du coût et de la valeur nette de réalisation. Les coûts comprennent le coût d'achat des allocations du vendeur et autres coûts tels que le transport, qui sont directement engagés pour le transport des stocks à leur emplacement présent et condition. Le coût d'entreposage des stocks est établi selon le coût moyen pondéré. Le coût des stocks des magasins est établi d'abord en utilisant principalement la méthode de comptabilisation de l'inventaire au prix de détail pour les stocks de marchandises générales et la méthode de coût premier entré - premier sorti - pour les stocks de produits alimentaires. La société définit la valeur nette de réalisation comme étant le prix de vente prévu. Les stocks sont amortis à leur valeur nette réalisable lorsque le coût des stocks est évalué à un montant plus élevé que le prix de vente prévu. Lorsque les circonstances qui ont précédemment entraîné un amortissement des stocks à un coût inférieur au prix coûtant n'existent plus ou lorsqu'il y a preuve évidente d'une augmentation du prix de vente, le montant de l'amortissement précédemment enregistré est annulé. Les coûts d'entreposage, les coûts administratifs généraux et les coûts de vente liés aux stocks sont imputés à la période durant laquelle les coûts ont été engagés.

Ce changement de politique comptable a été mis en oeuvre rétroactivement sans retraitement des états financiers comparatifs en conformité avec les dispositions de transition. Suite à l'adoption de cette norme comptable, la société a enregistré une baisse des stocks d'ouverture de 221 000 $, une augmentation des actifs d'ouverture en impôt sur le revenu futurs de 102 000 $ et une baisse du bénéfice non réparti d'ouverture de 119 000 $.

Le coût des ventes, des dépenses de ventes et administratives inclus dans l'état des résultats consolidés pour le trimestre terminé le 30 avril 2008 est de 226 285 000 $ de stocks reconnus comme dépense, ce qui comprend 314 000 $ pour l'amortissement des stocks résultant de la valeur nette de réalisation plus faible que le coût. Il n'y a eu aucune annulation antérieure de l'amortissement des stocks dont la vente n'est plus évaluée au prix inférieur au prix comptant.

Instruments financiers - Constatation et mesures, Instruments financiers - Information comptable à fournir et Présentation, Couvertures, Résultat étendu et Capitaux propres

Le 1er février 2007, la société a adopté les nouvelles conventions comptables publiées par l'Institut canadien des comptables agréés (ICCA) : chapitre 3855, "Instruments financiers - Constatation et mesures"; chapitre 3861, "Instruments financiers - Information comptable à fournir et présentation"; chapitre 3865, "Couvertures"; chapitre 1530, "Résultat étendu"; et chapitre 3251, "Capitaux propres". Ces modifications des conventions comptables ont été appliquées rétroactivement sans retraitement des états financiers comparatifs, à l'exception de la reclassification de la conversion de devises du compte d'ajustement à d'autres résultats étendus cumulés en conformité avec les dispositions de transition. Suite à l'adoption de ces conventions comptables, la société a enregistré une baisse du bénéfice non réparti d'ouverture de 83 000 $.

3. Avances bancaires et billets à court terme

En janvier 2008, la société a fait des arrangements pour de nouvelles facilités de crédits renouvelables et, par conséquent, les montants tirés des activités d'exploitation canadiennes sur les nouvelles facilités sont comptabilisés comme dette à long terme (Note 4). Avant ce nouvel arrangement, les activités d'exploitation canadiennes disposaient de facilités de prêt de 85 000 000 $ et avaient tiré 33 896 000 $ de ces facilités au 30 avril 2008.

Les activités d'exploitation internationales ont une demande disponible de facilités de fonds renouvelables de 21 000 000 $US au taux interbancaire offert à Londres (TIOL) plus 1,75 % ou le taux préférentiel US moins 0,25 % garanti par une charge flottante contre certains comptes-clients et inventaires provenant des stocks des activités d'exploitation internationales. Au 30 avril 2008, les activités d'exploitation internationales avaient tiré 9 330 000 $US (au 30 avril 2008 - elles avaient tiré 0$) de la facilité.



---------------------------------------------------------------------------

4. Dette à long terme

30 avril 30 avril
Fin d'exercice (en milliers de $) 2008 2007
---------------------------------------------------------------------------
Billets de premier rang(1) 57 573 $ 81 809 $
Facilités de prêts renouvelables(2) 65 334 $ - $
Facilités de prêts non renouvelables(3) 52 494 $ - $
Effets à payer(4) 1 648 $ - $
Obligations sous contrat de
location-acquisition(5) 2 364 $ 1 052 $
---------------------------------------------------------------------------
179 413 $ 82 861 $
Moins : La tranche de la dette à long terme
échéant à moins d'un an 18 674 $ 20 284 $
---------------------------------------------------------------------------
160 739 $ 62 577 $
---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------

(1) Les billets de premier rang de 52 000 000 $US arrivent à échéance le 15
juin 2009 et portent un taux d'intérêt de 5,89 % payable
semestriellement. Un paiement de principal de l'ordre de 13 000 000 $US
arrive à échéance le 15 juin 2008. Les billets sont garantis par une
charge flottante sur les actifs de la société. La société a conclu
divers swaps combinés d'intérêts et de devises et de taux d'intérêt
flottants d'où les frais d'intérêt sur 23 000 000 $US de ses billets
de premier rang.

(2) Les opérations canadiennes disposent de facilités de crédits
renouvelables engagées reportables sur trois ans, d'un montant de
140 000 000 $. Ces facilités sont garanties par une charge flottante
sur l'actif de la société et sont cotées pari passu auprès des
détenteurs de billets de premier rang. Ces facilités portent intérêt
fondé sur les acceptations bancaires plus les commissions d'acceptation
allant de 50 points de base à 90 points de base ou le taux préférentiel
canadien. Au 30 avril 2008, la société avait tiré 65 334 000 $ de ces
facilités.

(3) Les activités d'exploitation internationales disposent de facilités de
prêts non renouvelables engagées reportables, sur trois ans, d'un
montant de 52 000 000 $US. Ces facilités sont garanties par une charge
flottante sur l'actif de la société et sont cotées pari passu auprès des
détenteurs de billets de premier rang. Ces facilités portent intérêt
calculés selon le TIOL plus les commissions d'acceptation allant de 50
points de base à 90 points de base ou le taux préférentiel américain.
Au 30 avril 2008, la société avait tiré 52 000 000 $US de ces facilités.

(4) Les billets à payer au montant de 1 632 000 $US portent un taux
d'intérêt du taux préférentiel plus 1 % et comprennent des paiements de
267 000 $US en principal. Les billets à payer arrivent à échéance en
2013 et en 2015.

(5) L'obligation au titre des contrats de location-acquisition de
2 342 000 $US (au 30 avril 2007 - elle était de 951 000 $US) est
remboursable en paiements de principal et d'intérêts confondus de
634 000 $US annuellement.


5. Instruments financiers

Le tableau suivant comprend la valeur comptable et la juste valeur des instruments financiers de la société. Le coût amorti est calculé en utilisant la méthode du taux d'intérêt en vigueur. La juste valeur est basée sur le prix du marché lorsqu'il est disponible. Cependant, lorsque les instruments financiers ne disposent pas d'un marché d'échange, la juste valeur est établie en utilisant les estimés de la gestion et est calculée en utilisant les facteurs du marché pour les instruments ayant des caractéristiques et des profils de risque semblables. Ces montants représentent des estimés à un moment donné dans le temps et pourraient ne pas refléter la juste valeur dans l'avenir. Ces calculs sont subjectifs en nature, ils comprennent certaines incertitudes et doivent faire l'objet de beaucoup de jugement.



Actif (Passif) Actif (Passif)
Comptabilité au coût/ Comptabilité à
Coût amorti la juste valeur

Au 30 avril 2008 Valeur Juste Valeur
(en milliers de $) Maturité comptable valeur comptable
---------------------------------------------------------------------------

Encaisse Moins d'1 an 21 559 $ 21 559 $ - $
Comptes clients Moins d'1 an 66 448 $ 66 448 $ - $
Actif financier
compris dans
d'autres actifs Long terme 4 736 $ 4 736 $ - $
Avances bancaires et
billets moins d'1 an
(Note 3) Moins d'1 an (9 419)$ (9 419)$ - $
Comptes fournisseurs
et charges à payer Moins d'1 an (91 747)$ (91 747)$ - $
Instruments financiers
dérivés(1) Moins d'1 an - $ - $ (5 200)$
Tranche de la dette
à long terme(1) Moins d'1 an (13 474)$ (13 474)$ - $
Dette à long terme
(Note 4) Long terme (160 739)$ (161 937)$ - $
---------------------------------------------------------------------------

(1) Ces articles totalisent 18 674 $, ce qui comprend la tranche échéant à
moins d'un an de la dette à long terme (Note 4).


Voici un résumé des méthodes et hypothèses utilisées dans l'évaluation de la juste valeur des instruments financiers de la société :

- La juste valeur des instruments financiers échéant à moins d'un an se rapproche des valeurs comptables attribuables à la période relativement courte de maturité.

- La juste valeur de la dette à long terme avec taux d'intérêt fixes est évaluée en escomptant les rentrées de fonds prévues dans l'avenir en utilisant le présent taux d'intérêt sans risque sur un instrument à durées semblables ajustées pour une prime de risque appropriée pour le profil de crédit de la société.

- Les instruments dérivés financiers sont estimés en fonction des cotes finales du marché.

La société a enregistré un revenu d'intérêt de 27 000 $ et un gain de 7 000 $ sur le taux de change qui est compris dans le coût de ventes, des frais de vente et dépenses administratives dans les états des résultats consolidés de la société durant le trimestre terminé le 30 avril 2008.



Instruments financiers dérivés
Au 30 avril 2008 Valeur Taux Juste
(en milliers de $) théorique d'intérêt valeur
----------------------------------------------------------------------------

Swaps de taux d'intérêt dans
l'élément constitutif d'une
relation de couverture à la 14 000 $US
juste valeur (2007 - 14 000 $US) TIOL plus 1,87% 103 $

Swaps de taux d'intérêt du
crédit croisé dans l'élément
constitutif d'une relation
de couverture à la juste 7 000 $US
valeur (2007 - 20 000 $US) B.A. plus 2,99% 3 992

Swaps de taux d'intérêt du
crédit croisé non effectif
dans l'élément constitutif 2 000 $US
d'une relation de couverture (2007 - 2 000 $US) B.A. plus 3,16 % 1 105


6. Régime de prêts destiné à l'achat d'unités

Les prêts consentis aux directeurs et aux cadres supérieurs pour l'achat d'unités en vertu du régime de prêts destinés à l'achat d'unités sont traités comme des réductions de capitaux propres. Ces prêts ne portent aucun intérêt et sont remboursables à partir des distributions après impôt sur les unités achetées ou si la personne vend les unités ou quitte la société. Les prêts sont garantis par un engagement de 677 197 unités (30 avril 2007 - 756 867) du Fonds ayant une valeur à la cote au 30 avril 2008 de 12 365 000 $ (30 avril 2007 - 15 554 000 $). Les prêts recevables au 30 avril 2008 de 12 023 000 $ (30 avril 2007 - 12 709 000 $) sont comptabilisés comme réductions de capitaux propres. Les prêts ont des termes d'une durée de trois à cinq ans. La valeur maximum des prêts à recevoir en vertu du régime est présentement limitée à 15 000 000 $.

7. Rémunération axée sur les titres

Régime d'unités différées

Le Fonds a adopté la méthode comptable de la juste valeur marchande en matière de rémunération axée sur les titres pour le régime d'unités différées. Les dépenses de rémunération du Régime d'unités différées (recouvrement) comptabilisées pour la période de trois mois terminée le 30 avril 2008 sont de 104 000 $ (période de trois mois terminée le 30 avril 2007 - 201 000 $). La dette liée au Régime d'unités différées est comptabilisée sous la dette des comptes-fournisseurs et des charges à payer dans le bilan consolidé de la société et est ajustée en vue de refléter le nombre total d'unités différées en circulation multiplié par le cours de clôture à la fin de la période. Le nombre total d'unités différées en circulation au 30 avril 2008 est de 48 056 (30 avril 2007 - 29 213). Il n'y a eu aucune unité différée payée en espèces au cours de la période.

Régime de prêts destinés à l'achat d'unités

La société offre un régime de prêts destinés à l'achat d'unités à l'intention des directeurs et des cadres supérieurs selon lequel les prêts sont consentis aux employés pour l'achat d'unités de NWF (Note 6). Ces prêts sont essentiellement semblables aux options d'achat d'actions et en conséquence, sont comptabilisés comme une rémunération à base de titres conformément au chapitre 3870 du manuel de l'Institut canadien des comptables agréés.

Il n'y a pas eu de coûts de rémunération liés au régime de prêts destinés à l'achat d'unités pour la période de trois mois terminée le 30 avril 2008 (période de trois mois terminée le 30 avril 2007 - 307 000 $) avec une augmentation correspondante en surplus d'apport. Les coûts de rémunération sont des frais hors caisse et n'ont aucun effet sur les distributions provenant du Fonds. Les unités sont achetées au prix du marché et sont pleinement acquises au moment de l'exercice du prêt. Les unités sont transportées en gage contre le prêt et ne peuvent être retirées du régime avant que le montant principal du prêt ne soit inférieur à 65 % ou 80 % de la valeur marchande des unités transportées en gage ou si l'employé vend les unités ou quitte la société. Si la valeur du prêt comme pourcentage de la valeur marchande des unités transportées en gage contre le prêt tombe sous le seuil de 65 % à 80 %, l'employé peut réduire le nombre d'unités transportées en gage égal à la valeur marchande dépassant le solde du prêt. Les employés doivent effectuer les paiements sur le principal sur le prêt égaux aux distributions après impôt des unités transportées en gage.

La juste valeur marchande des coûts de rémunération a été évaluée selon le modèle Black-Scholes et les hypothèses suivantes :


2007
----------------------------------
Espérance de vie 3 ou 5 ans
Taux d'intérêt sans risque 4,2 %
Volatilité prévue 25,7 %


8. Autre résultat étendu cumulé (en milliers $)

30 avril 30 avril 31 janv.
2008 2007 2008
-----------------------------------
Solde, début de l'exercice 2 014 $ 4 682 $ 4 682 $
Autre résultat étendu (perte) 188 $ (977)$ (2 668)$
-----------------------------------

Autre résultat étendu cumulé, fin
d'exercice 2 202 $ 3 705 $ 2 014 $
Bénéfices non répartis, fin d'exercice 100 161 $ 93 334 $ 100 526 $
-----------------------------------
Total cumulatif du résultat étendu et des
bénéfices non répartis 102 263 $ 97 039 $ 102 540 $
-----------------------------------
-----------------------------------


L'autre résultat étendu cumulé représente les changements nets dus aux fluctuations des taux de change dans les valeurs au livre du dollar canadien équivalent à l'investissement net des activités d'exploitation étrangères autonomes depuis la date d'acquisition. La société a désigné une partie des billets de premier rang libellés en $US au montant de 43 M$ US comme couverture contre l'investissement net dans les activités d'exploitation étrangères.

9. Avantages futurs des employés

Les frais de la société au titre des avantages futurs des employés sont inclus dans les dépenses du poste Coût des produits vendus, et frais de vente et d'administration. Les dépenses liées aux régimes de retraite à prestations déterminées et à cotisations déterminées pour la période de trois mois terminée le 30 avril 2008 sont de 750 000 $ (période de trois mois terminés le 30 avril 2007 - 1 000 000 $). La société offre un régime d'épargne des employés pour presque tous ses employés des Etats-Unis et elle a comptabilisé une dépense de 111 000 $US pour la période de trois mois terminée le 30 avril 2008 (période de trois mois terminée le 30 avril 2007 - 48 000 $US).

10. Distributions

La déclaration des distributions du Fonds est assujettie aux dispositions de déclaration de fiducie du Fonds et à la discrétion du conseil d'administration. Les distributions versées en espèces pour la période de trois mois terminée le 30 avril 2008 sont de 21 286 000 $, y compris une distribution spéciale de 5 805 000 $ versée le 22 février 2008 aux porteurs d'unités inscrits le 31 décembre 2007 (période de trois mois terminée le 30 avril 2007 - 15 481 000$), y compris une distribution spéciale de 4 838 000 $ versée le 23 février 2008 aux porteurs d'unités inscrits le 31 décembre 2006.

11. Information sectorielle (en milliers $)

La société poursuit ses activités dans l'industrie de la vente au détail. L'information suivante est présentée pour les deux secteurs d'entreprise :



Période de Période de
3 mois 3 mois
close le close le
30 avril 30 avril
2008 2007
-------------------------------------
Ventes
Canada 210 521 $ 192 264 $
International 104 947 $ 42 087 $
-------------------------------------
Total 315 468 $ 234 351 $

Bénéfice net avant amortissement,
intérêts et impôts
Canada 20 376 $ 18 522 $
International 5 546 $ 3 080 $
-------------------------------------
Total 25 922 $ 21 602 $

Bénéfice net avant intérêts et impôts
Canada 14 330 $ 12 928 $
International 3 803 $ 2 025 $
-------------------------------------
Total 18 133 $ 14 953 $

Total de l'actif
Canada 380 050 $ 373 589 $
International 160 795 $ 73 827 $
-------------------------------------
Total 540 845 $ 447 416 $


Le secteur international comprend les activités d'exploitation de la Alaska Commercial Company et de Cost-U-Less, Inc. acquis le 13 décembre 2007 (Note 13). Le total de l'actif au Canada comprend des biens et de l'équipement au montant de 162 507 $ (30 avril 2007 - 150 162 $). Le total de l'actif international comprend des biens et de l'équipement au montant de 62 355 $ (30 avril 2007 - 35 640 $) et un fonds commercial au montant de 31 348 $ (30 avril 2007 - 0 $).

12. Caractère saisonnier

Les activités d'affaires de la société suivent une tendance saisonnière où historiquement les ventes du premier trimestre sont les plus faibles et celles du quatrième trimestre les plus élevées, reflétant ainsi les habitudes d'achat des consommateurs durant la période des Fêtes. En conséquence, un montant disproportionné des revenus et des bénéfices est généralement gagné au quatrième trimestre. Le bénéfice net suit généralement des ventes plus élevées mais peut dépendre des activités de réduction des prix durant les périodes de ventes clés afin de réduire les surplus de stocks. Le bénéfice net est généralement plus faible au premier trimestre en raison des ventes plus faibles et des coûts fixes comme le loyer et les frais généraux qui s'appliquent uniformément tout au long de l'année.

13. Acquisitions d'entreprises

Le 3 mars 2008, la société a acheté toutes les actions émises et en circulation de Span Alaska Enterprises, Inc., un distributeur de produits alimentaires et de marchandises générales desservant les clients au détail et de gros dans des régions rurales de l'Alaska, pour un montant de 6 190 000 $ comme contrepartie en espèces plus un montant maximum de 1 200 000 $US en contrepartie en espèces sous condition.

Le 13 décembre 2007, la société a acheté toutes les actions émises et en circulation de Cost-U-Less, Inc., un exploitant de premier ordre de magasins entrepôts de taille moyenne dans des communautés insulaires éloignées du Pacifique Sud, d'Hawaii et des Caraïbes pour un montant de 54 258 000 $ comme contrepartie en espèces.

Toutes les acquisitions ont été comptabilisées par la méthode comptable d'achat et les résultats des activités d'exploitation de chaque acquisition sont compris dans les états financiers consolidés à compter de leur date de fermeture respective. Le prix d'achat a été alloué aux immobilisations acquises selon les estimations de leurs justes valeurs marchandes à la date de fermeture. L'allocation finale du prix d'achat dépend de certaines évaluations continues qui pourraient entraîner des changements dans les valeurs assignées ou la détermination d'autre actif incorporel.

Le tableau suivant résume la juste valeur marchande de l'actif acquis et de la dette prise en charge :



Span Alaska
Enterprises, Inc. Cost-U-Less, Inc.
(en milliers $) Le 3 mars 2008 Le 13 déc. 2007
----------------------------------------------------------------------------
Actif
Encaisse - $ 3 043 $
Comptes-clients 2 284 $ 1 030 $
Stocks 807 $ 29 842 $
Frais payés d'avance 19 $ 729 $
Impôts futurs - $ 998 $
Biens et équipement 104 $ 27 963 $
Autre actif 32 $ 843 $
Fonds commercial 4 176 $ 27 405 $
----------------------------------------------------------------------------
Total de l'actif 7 420 $ 91 853 $
----------------------------------------------------------------------------
Passif
Avances bancaires et billets
à court terme - $ 3 122 $
Comptes-fournisseurs et charges
constatées 1 230 $ 30 203 $
Tranche de la dette à long terme
échéant à moins d'un an - $ 611 $
Impôts futurs - $ 828 $
Dette à long terme - $ 2 831 $
----------------------------------------------------------------------------
Total du passif 1 230 $ 37 595 $
----------------------------------------------------------------------------
Contrepartie en espèces 6 190 $ 54 258 $
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------


Le fonds commercial lié à l'achat de Cost-U-Less, Inc. n'est pas déductible aux fins d'impôt.

15. Conventions comptables futures

L'ICCA a publié les nouvelles conventions comptables suivantes :

Fonds commercial et actif incorporel

Le chapitre 3064 publié en février 2008 fournit la constatation, l'évaluation, la présentation et la divulgation en ce qui concerne le fonds commercial et l'actif incorporel autre que la constatation initiale du fonds commercial et de l'actif incorporel acquis dans un regroupement d'entreprises. La convention est applicable pour les exercices commençant le ou après le 1er octobre 2008, et exige une application rétroactive aux états financiers d'exercices précédents. La société est en voie d'évaluer l'impact de cette convention. Elle adoptera la convention à compter de l'exercice 2009.

Les stocks doivent être évalués au plus faible du coût et de la valeur nette de réalisation.

Normes internationales d'informations financières

Le Conseil des normes du Canada exigera que toutes les sociétés publiques adoptent des normes internationales d'informations financières (NIIF) pour leurs états financiers intermédiaires et annuels touchant les exercices commençant le 1er janvier 2011 ou après. Les sociétés devront fournir des informations comparatives selon les NIIF pour l'exercice précédent. L'adoption des NIIF en remplacement des principes comptables généralement reconnus au Canada (PCGR) prendra effet au premier trimestre de 2011 lorsque la société préparera ses états financiers comparatifs. L'adoption des NIIF aura un impact sur les états financiers de la société. La société évalue l'impact de la mise en oeuvre des NIIF en élaborant des plans de mise en oeuvre et en investissant en formation et en ressources afin d'en faciliter la conversion en temps opportun.

16. Données correspondantes

Les données correspondantes ont été regroupées conformément à la présentation de l'exercice en cours.

Renseignements

  • North West Company
    Edward Kennedy
    Président et chef de la direction
    (204) 934-1482
    (204) 934-1317 (FAX)
    Courriel : ekennedy@northwest.ca
    ou
    North West Company
    Léo Charrière
    Vice-président administratif et chef des Finances
    (204) 934-1503
    (204) 934-1455 (FAX)
    Courriel : lcharriere@northwest.ca
    ou
    North West Company
    John King
    Vice-président, Finances et secrétaire
    (204) 934-1397
    (204) 934-1455 (FAX)
    Courriel : jking@northwest.ca
    Site Web : www.northwest.ca