Commissariat aux langues officielles

Commissariat aux langues officielles

07 oct. 2014 10h15 HE

Objectif pour 2017 : Graham Fraser exhorte les institutions fédérales à assurer l'égalité du français et de l'anglais durant les festivités

GATINEAU, QUÉBEC--(Marketwired - 7 oct. 2014) - Le commissaire aux langues officielles, Graham Fraser, exhorte les institutions fédérales à veiller à ce que les deux langues officielles soient pleinement représentées durant les festivités nationales qui seront organisées à l'occasion du 150e anniversaire de la Confédération, en 2017.

« Durant les événements nationaux qui auront lieu d'ici à 2017, le français et l'anglais doivent être autant présents l'un que l'autre. Il s'agit d'une occasion de célébrer l'histoire du Canada et de se rappeler que la relation entre les Canadiens d'expression française et ceux d'expression anglaise en est le fil conducteur », a indiqué M. Fraser, ajoutant qu'« il faut y penser dès maintenant. »

Les préparatifs en vue de 2017 font l'objet de l'une des deux recommandations formulées par le commissaire dans son rapport annuel au Parlement. Dans ce rapport pour 2013-2014, M. Fraser décrit également en détail les activités du Commissariat qui visent à protéger les droits linguistiques, dont les enquêtes sur les plaintes, les vérifications, les bulletins de rendement des institutions et les interventions devant les tribunaux.

M. Fraser indique qu'une planification inadéquate et un manque de mesures qui tiennent compte des communautés de langue officielle en situation minoritaire constituent des problèmes courants au sein des institutions fédérales.

Dans son analyse des plaintes qui sont associées au Plan d'action pour la réduction du déficit, le commissaire a déterminé que les institutions continuent de prendre des décisions sans tenir compte de leurs répercussions sur les communautés de langue officielle ou sur la prestation de services dans les deux langues officielles.

« Le succès n'est jamais le fruit du hasard, a déclaré M. Fraser. Les institutions fédérales sont pleinement en mesure de satisfaire aux exigences prévues dans le budget tout en respectant la Loi sur les langues officielles. Pour voir leurs efforts couronnés de succès, elles doivent établir des plans avec précaution, consulter les communautés de langue officielle susceptibles d'être touchées par les mesures envisagées et effectuer un suivi régulier des progrès. Les échecs surviennent lorsque les institutions négligent l'étape de la planification. Or, la planification nécessite l'exercice d'un leadership. »

Le rapport annuel présente également des exemples de plaintes déposées par des Canadiens qui ont eu des retombées positives pour l'ensemble de la population. « Lorsque je reçois une plainte et que je fais enquête, je donne à l'institution fédérale concernée l'occasion de corriger le tir et d'apporter un changement durable », a affirmé M. Fraser.

Par ailleurs, comme par les années passées, M. Fraser constate que les institutions ont de la difficulté à accueillir dans les deux langues officielles les Canadiens qui se présentent à leurs bureaux. Il a par conséquent inclus dans son rapport une deuxième recommandation sur l'importance d'accorder aux deux langues officielles toute la valeur qu'elles méritent.

Le commissaire demande à l'École de la fonction publique du Canada et au Secrétariat du Conseil du Trésor d'examiner et d'améliorer les cours sur les langues officielles qui sont offerts aux gestionnaires, aux nouveaux employés ainsi qu'aux professionnels des ressources humaines de la fonction publique fédérale.

« Pour réaliser de véritables progrès en ce qui a trait à la prestation de services aux Canadiens et au respect des droits des employés fédéraux, il faut que la formation qui est donnée aux fonctionnaires mette davantage l'accent sur l'importance des langues officielles », a expliqué M. Fraser.

Hyperliens aux documents suivants :

Documents d'information

- Une solution en partant d'un problème : www.ocol-clo.gc.ca/fr/publications/rapports_annuels/2013-2014/solutionprobleme

-Des plaintes mènent à des résultats positifs : www.ocol-clo.gc.ca/fr/publications/rapports_annuels/2013-2014/resultatspositifs

Infographie

- http://www.ocol-clo.gc.ca/fr/publications/rapports_annuels/2013-2014/infographique

Rapport annuel du commissaire aux langues officielles de 2013-2014

- www.ocol-clo.gc.ca/fr/publications/rapports_annuels/2013-2014

Recommandations

- www.ocol-clo.gc.ca/fr/publications/rapports_annuels/2013-2014#recommandations

Suivez-nous : @OCOLCanada

Renseignements

  • Nelson Kalil, Gestionnaire, Communications stratégiques et
    relations médias
    Commissariat aux langues officielles
    819-420-4714 Cellulaire : 613-324-0999
    Numéro sans frais : 1-877-996-6368
    nelson.kalil@clo-ocol.gc.ca