Office de consultation publique de Montréal

Office de consultation publique de Montréal

05 sept. 2007 09h19 HE

OCPM/Le développement du site Contrecoeur : un projet qui se doit d'être exemplaire sur un site aux nombreuses contraintes

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 5 sept. 2007) - C'est aujourd'hui que l'Office de consultation publique de Montréal (OCPM) rend disponible le rapport de consultation de la commission qui a examiné le projet de développement résidentiel sur le site Contrecoeur, situé à la limite est de l'arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, voisin de la municipalité reconstituée de Montréal-Est. Rappelons que ce développement est prévu sur un vaste site en friche, propriété de la Société d'habitation et de développement de Montréal (SHDM), au nord de la rue Sherbrooke. La zone devrait faire l'objet d'un développement de près de 1700 unités de logement dont 63% devrait être consacré à du logement social et abordable. Des commerces sont aussi prévus ainsi que des unités pour les personnes âgées. L'aménagement du site demandera une planification détaillée et les projets de règlement récemment adoptés par le conseil municipal prévoient des dispositions sur plusieurs aspects du plan d'aménagement, comprenant les usages, les densités, les hauteurs, l'alignement de construction, le stationnement etc...

La consultation publique, notamment les quatre rencontres d'information thématiques, auront permis à plus de 600 citoyens de s'informer sur le projet qui a été examiné principalement sous l'angle du plan d'aménagement, du transport et de la circulation ainsi que de la cohabitation entre fonctions résidentielle, commerciale et industrielle. Des représentants de la Direction de la santé publique, du ministère québécois du développement durable, de l'environnement et des parcs, du Centre de sécurité civile, de l'Association industrielle de l'est de Montréal et du groupe Solidarité Mercier-Est ont aussi pu contribuer à l'éclairage à donner aux citoyens. 39 mémoires ont été présentés à la commission.

Le processus de consultation a permis de constater que la population de Mercier-Est porte un grand intérêt à ce projet dont elle souhaite qu'il se réalise de façon exemplaire à cause des contraintes très particulières posées par le voisinage immédiat d'un secteur d'industries lourdes en pleine activité. Le projet devrait être l'occasion de faire avancer la réflexion et la réglementation sur la gestion des interfaces entre les zones résidentielles et industrielles. Les participants aux audiences demandent donc clairement la mise en oeuvre d'un projet de qualité qui vienne contrebalancer les conditions difficiles de l'environnement immédiat. Parmi les contraintes figure la présence du secteur industriel pétrochimique et de la carrière Lafarge, à la limite est du site. La commission estime que des mesures devraient être mises en place pour assurer la sécurité, la quiétude et la qualité de vie des résidants actuels et des 4,000 nouveaux résidants prévus. Les commissaires recommandent que les niveaux-limites autorisés de vibrations émanant des activités de la carrière et ressentis aux résidences limitrophes s'appliquent également aux nouveaux bâtiments construits sur le site Contrecoeur. L'ensemble du site devrait aussi être considéré comme faisant partie de la zone d'impact de l'entreprise Interquisa pour des fins de planification de mesures d'urgence. Par ailleurs, une résidence pour aînés,prévue à l'intérieur de la zone actuelle d'impact d'Interquisa, devrait être relocalisée.

Les questions de liens véhiculaires et de circulation ont aussi été soulevées par les participants à l'audience et reprises par la commission Les résidents actuels du secteur s'interrogent sur les impacts que ne manquera pas de provoquer l'augmentation, à terme, de 50% de la population actuelle du quartier. La commission recommande de favoriser l'accès au site par la rue Sherbrooke, d'éviter la circulation de transit sur le site entre l'autoroute 40 et la rue Sherbrooke, de favoriser une desserte locale en transport en commun sur le boulevard Contrecoeur et d'intégrer au plan d'aménagement les liens cyclables et piétonniers avec les autres parcs du quartier.

L'offre en logements sociaux et abordables, la répartition des usages et densités, les parcs et équipements collectifs ont aussi fait l'objet de nombreux commentaires des citoyens. Un consensus se dégage sur une meilleure répartition sur l'ensemble du site, des logements sociaux et abordables plutôt que sur leur concentration dans le sud du site. En cours d'audience, la SHDM a d'ailleurs déposé une nouvelle proposition à cet égard. La volonté des principaux acteurs du quartier d'attirer de nouvelles familles se heurte cependant à la pauvreté du secteur en parcs de quartiers et en équipements collectifs. L'arrivée de nouveaux résidents accentue donc un besoin déjà très réel et la commission estime qu'il y aurait lieu d'augmenter les superficies dédiées aux espaces libres et aux aires de détente tout en prévoyant compléter l'offre en équipements collectifs à même la zone longeant la carrière.

La commission de l'Office conclut donc que la période actuelle de viabilisation du site devrait être mise à profit pour examiner les moyens requis pour mettre en oeuvre les recommandations qu'elle soumet dans son rapport notamment pour ce qui est de nouvelles hypothèses de répartition des densités, des problèmes de circulation appréhendés et d'alignement des niveaux de vibrations émanant des activités de la carrière avec ceux autorisés pour les résidences actuelles en bordure du site. Finalement, la commission croit qu'il serait utile de confier à un organisme tiers le mandat de mettre en place des mécanismes qui permettront la circulation d'informations et l'input du milieu tout au long du développement du projet.

La documentation pertinente à cette consultation ainsi que le rapport de la commission peuvent être consultés à la bibliothèque de Mercier, au Bureau Accès-Montréal de l'arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve , aux bureaux de l'OCPM ainsi que sur le site internet de l'Office de consultation publique (www.ocpm.qc.ca)

Renseignements