Ontario Municipal Employees Retirement System

Ontario Municipal Employees Retirement System

25 févr. 2008 11h30 HE

OMERS annonce un taux de rendement de 8,7 % situé dans le quartile supérieur pour 2007

TORONTO, ONTARIO--(Marketwire - 25 fév. 2008) - OMERS a annoncé aujourd'hui que son taux de rendement total a été de 8,7 pour cent en 2007, taux qui se situe dans le quartile supérieur et dépasse son indice de référence de 5,6 pour cent. La valeur supplémentaire générée par OMERS par rapport à son indice de référence est le fruit de l'expertise des spécialistes en placement d'OMERS et en 2007, elle s'est élevée à environ 1,4 milliard de dollars. Au cours des quatre dernières années, la gestion active d'OMERS a permis d'augmenter la valeur de la Caisse d'environ 4,2 milliards de dollars. C'est la quatrième année consécutive que le rendement dépasse l'indice de référence de plus de 200 points de base.

L'actif net qui se chiffrait à 47,6 milliards de dollars à la clôture de l'exercice 2006 a atteint 51,5 milliards de dollars en 2007. Cette augmentation qui s'explique par le rendement solide des placements immobiliers, en infrastructure et en actions de sociétés fermées a toutefois été atténuée par le rendement plus faible des placements sur les marchés publics plus volatils.

"Les excellents rendements réalisés par OMERS en 2007 sont attribuables à la mise en oeuvre réussie de notre stratégie de gestion active des placements, ancrée dans les solides rendements réalisés par les trois secteurs de placements des marchés privés - l'immobilier, l'infrastructure et les actions de sociétés fermées", a déclaré John Sabo, président du conseil d'administration de la Société d'administration d'OMERS.

Le programme de répartition de l'actif d'OMERS se fonde sur une stratégie d'équilibrage des placements sur les marchés publics et les marchés privés en réalisant des rendements stables à long terme afin de s'acquitter de ses obligations en matière de retraites. Au cours de l'exercice 2007, OMERS a modifié son objectif de répartition de l'actif à long terme pour ce qui est des placements sur les marchés privés en les augmentant de 37,5 pour cent à 42,5 pour cent et pour ce qui est des placements sur les marchés publics, en les réduisant de 62,5 pour cent à 57,5 pour cent.

Depuis 2003, OMERS a accru ses placements sur les marchés privés de 17,8 pour cent à 29,8 pour cent, à la fin de 2007, et réduit ses placements sur les marchés publics et dans les instruments productifs d'intérêt de 82,2 pour cent à 70,2 pour cent. Les spécialistes en placement d'OMERS gèrent cette modification en surveillant constamment la composition de l'actif et en procédant de manière prudente aux ajustements nécessaires pour atteindre les objectifs cibles de placement, en fonction des conditions du marché et des occasions de placement.

Le régime de retraite principal d'OMERS a reçu 1,9 milliard de dollars en cotisations en 2007 par rapport à 1,8 milliard de dollars en 2006. Les versements des rentes de retraite et autres prestations ont totalisé 1,8 milliard de dollars, soit une augmentation de 0,1 milliard de dollars par rapport à l'exercice précédent.

"En 2008, OMERS pourrait connaître une situation mettant en évidence le besoin croissant d'avoir un meilleur accès et un contrôle plus étroit de nos placements afin de garantir la stabilité de nos rentrées de fonds à long terme. Pour la première fois dans notre histoire, en dehors des périodes d'interruption du versement des cotisations, nos versements de rentes devraient dépasser les cotisations au régime. Comme il faudra des rentrées de fonds provenant de nos placements pour couvrir ce besoin croissant, OMERS a absolument besoin que le gouvernement provincial de l'Ontario supprime la règle d'investissement qui interdit aux caisses de retraite de posséder plus de 30 % des actions avec droit de vote d'une société, ce qui, entre autres contraintes, empêche OMERS d'exercer le contrôle des distributions de dividendes provenant de nos placements", a déclaré Michael Nobrega, président-directeur général d'OMERS, réitérant le message qu'il avait prononcé devant la Commission d'experts en régimes de retraite en octobre 2007, où il a plaidé pour une révision de la Loi sur les régimes de retraite afin de supprimer les règles coûteuses relatives aux placements qui s'appliquent aux caisses de retraite.

Réalisations en 2007

OMERS possède quatre unités fonctionnelles de placements - marchés publics, marchés privés, infrastructure et immobilier.



Revenu de placement net

(en milliards de dollars) 2007 2006
------------------------------------------------------------------
Marchés publics 1,7 $ 4,9 $
Actions de sociétés fermées 0,5 0,3
Infrastructure 0,6 0,4
Biens immobiliers 1,2 1,0
-----------------
4,0 6,6
Revenu porté au crédit des régimes de retraite
administrés (0,1) (0,1)
-----------------
Revenu de placement net 3,9 $ 6,5 $
-----------------
-----------------


Les placements sur les marchés publics, dont la gestion est désormais assurée par OMERS Capital Markets, ont généré un revenu net de placement de 1,7 milliard de dollars, contre 4,9 milliards de dollars l'exercice précédent. Ce recul est attribuable au rendement sensiblement plus faible des placements sur les marchés publics canadiens et non canadiens. Le portefeuille a aussi bénéficié du fait qu'il ne comprenait pas de papier commercial adossé à des créances en 2007. La décision de ne pas détenir ces instruments avait été prise par suite d'une évaluation de la gestion des risques effectuée au début de l'année.

Les placements en actions de sociétés fermées effectués par OMERS Capital Partners ont généré un revenu net de placement de 0,5 milliard de dollars, contre 0,3 milliard de dollars pour l'exercice précédent. Le revenu et les rendements sont restés solides en 2007, stimulés par des gains solides des placements directs et des placements dans des fonds de capitaux propres gérés par des gestionnaires externes. Au cours de l'exercice 2007, les placements en actions de sociétés fermées sont passés de 3 milliards à 3,6 milliards de dollars, et représentent aujourd'hui environ 7,4 pour cent de l'actif net lié aux placements d'OMERS, notre objectif à long terme étant de 10 pour cent.

Les placements en infrastructure, effectués par l'entité de placement Borealis Infrastructure, ont rapporté un revenu net de placement de 0,6 milliard de dollars, contre 0,4 milliard de dollars pour l'exercice précédent. Le revenu net de placement a augmenté de 0,2 milliard de dollars en 2007 par rapport à 2006, en raison des gains non réalisés constatés sur les placements effectués au cours des trois dernières années. Au 31 décembre 2007, nos placements en infrastructure totalisaient 8,4 milliards de dollars, soit une augmentation de 2,8 milliards de dollars par rapport à l'exercice précédent. La proportion de la composition de l'actif affectée à de l'infrastructure est passée de 7,9 pour cent en 2006 à 9,9 pour cent à la fin 2007, et nous nous rapprochons de notre objectif à long terme qui est de 20 pour cent.

Les activités d'OMERS dans le secteur immobilier, sous la tutelle du Groupe immobilier Oxford, ont rapporté un revenu net de placement de 1,2 milliard de dollars, dont un revenu d'exploitation de 0,4 milliard de dollars après les intérêts débiteurs. L'actif immobilier du Groupe Oxford a été évalué à 10,9 milliards de dollars au 31 décembre 2007, soit une augmentation de 2,4 milliards de dollars par rapport à 2006. La proportion de la composition de l'actif affectée aux biens immobiliers s'est accrue pour atteindre 12,5 pour cent au 31 décembre 2007, contre 10,3 pour cent en 2006 grâce aux acquisitions nettes effectuées au cours de l'exercice et à la hausse des évaluations positives sur le marché.

Chaque exercice, un actuaire indépendant évalue la capitalisation du régime de retraite principal d'OMERS (" le régime ") en comparant la valeur actuarielle de l'actif investi à la valeur estimative actualisée de toutes les prestations de retraite gagnées par les participants à ce jour. Le 31 décembre 2007, l'obligation actuarielle estimative du régime se chiffrait à 46,8 milliards de dollars, comparativement à 44,2 milliards de dollars pour l'exercice précédent. La valeur actuarielle de l'actif net du régime s'établissait à 46,9 milliards de dollars en 2007, contre 41,8 milliards de dollars pour l'exercice précédent, ce qui donne un excédent de capitalisation de 0,1 milliard de dollars au 31 décembre 2007, comparativement à un déficit de capitalisation de 2,4 milliards de dollars au 31 décembre 2006. Cet excédent est attribuable principalement au rendement des placements qui ont dépassé le taux actuariel hypothétique de rendement depuis 2003. La juste valeur de marché de l'actif du régime (c.-à-d. avant lissage actuariel) à la fin de l'exercice 2007 était de 4,6 milliards de dollars au-dessus de la valeur actuarielle de l'actif.

En 2007, la division des Services de retraite d'OMERS est demeurée le chef de file du secteur des caisses de retraite du secteur public. Elle fournit des services de retraite à près de 380 000 participants, représentés par plus de 40 groupes de coordination regroupant des syndicats et des associations, et des centaines de sections locales partout en Ontario, au nom d'environ 900 employeurs publics locaux.

Ce communiqué de presse contient les résultats financiers de l'exercice de la Société d'administration d'OMERS. Le rapport annuel 2007 sera disponible au printemps 2008 et comprendra les états financiers de la Société d'administration et de la Société de promotion d'OMERS. Tout énoncé prospectif est assujetti à des incertitudes et risques inhérents de nature générale et spécifique, dont les résultats réels peuvent différer des attentes exprimées dans ces énoncés.

Renseignements