AGENCE CANADIENNE D'INSPECTION DES ALIMENTS

AGENCE CANADIENNE D'INSPECTION DES ALIMENTS

18 juin 2008 15h30 HE

On recommande fortement aux éleveurs de bétail de prendre des précautions contre la fièvre charbonneuse

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 18 juin 2008) - L'Agence canadienne d'inspection des animaux (ACIA) rappelle aux éleveurs de bétail de protéger leurs animaux contre la fièvre charbonneuse.

La fièvre charbonneuse peut toucher plusieurs espèces d'animaux. Même si les humains sont susceptibles de contracter la maladie, il est rare de découvrir un cas humain de fièvre charbonneuse en lien avec une éclosion chez les animaux. Par mesure de précaution, les éleveurs ne devraient pas manipuler ou déplacer une carcasse d'animal soupçonné d'être infecté par la fièvre charbonneuse.

Les spores causant la maladie sont naturellement présentes dans le sol des Prairies. La fonte des neiges abondantes de l'hiver dernier et les conditions humides observées dans certaines régions de l'Ouest canadien augmentent le risque que les spores soient exposées et puissent être ingérées par des animaux au pâturage. Les premiers cas de fièvre charbonneuse de 2008 ont été confirmés à la fin de mai, après la mort de 13 bovins dans une exploitation de la municipalité rurale de King George, en Saskatchewan.

La vaccination empêche la plupart des animaux de contracter la fièvre charbonneuse. L'ACIA encourage les producteurs à consulter leur vétérinaire sur l'importance de la vaccination dans les soins de santé courants prodigués à leurs troupeaux et de l'administration des vaccins de rappel. Ces mesures sont particulièrement importantes dans le cas des animaux présents dans les régions où des cas de fièvre charbonneuse ont récemment été confirmés. Tous les cas découverts sont affichés sur le site Web de l'ACIA.

En vertu de la loi, tous les cas suspects ou confirmés de fièvre charbonneuse doivent être déclarés à l'ACIA. Par précaution, les producteurs devraient immédiatement aviser leur vétérinaire de tout cas de mort subite au sein de leur troupeau.

Dès qu'un cas de fièvre charbonneuse est confirmé, l'ACIA met en quarantaine les exploitations visées pendant l'application de mesures de décontamination et d'élimination. Les éleveurs d'animaux touchés par la fièvre charbonneuse peuvent recevoir une indemnité variant entre 100 $ et 500 $ par animal, selon l'espèce, après que l'ACIA ait confirmé que les mesures appropriées de lutte contre la maladie ont été appliquées.

En 2007, des cas de fièvre charbonneuse ont été découverts dans 23 exploitations du Manitoba, 6 exploitations de la Saskatchewan (4 pendant les mois d'hiver et 2 au cours de l'été) et dans 4 exploitations de l'Alberta.

L'ACIA collabore étroitement avec les provinces, les municipalités et l'industrie pour favoriser la sensibilisation au problème, faciliter la réalisation de tests chez les animaux suspects et formuler des recommandations pour atténuer le risque que présente la fièvre charbonneuse dans les Prairies.

Renseignements

  • Demande de renseignements des médias :
    Relations avec les médias - ACIA
    613-228-6682