Pêches et Océans Canada

Pêches et Océans Canada

29 juil. 2016 17h20 HE

Opérations de la Garde côtière canadienne dans l'Arctique en 2016

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 29 juillet 2016) - Les opérations de la Garde côtière canadienne dans l'Arctique sont maintenant bien entamées pour la saison 2016. Nos opérations annuelles dans l'Arctique permettent d'améliorer la sécurité maritime, de protéger un milieu marin unique, de soutenir nos collectivités nordiques les plus éloignées et de maintenir une présence fédérale continue dans les eaux arctiques.

La planification des opérations dans l'Arctique est effectuée pendant toute l'année, mais la nouvelle saison démarre officiellement avec l'ouverture du Centre des Services de communication et de trafic maritimes (SCTM) d'Iqualuit. Celui-ci a ouvert ses portes le 16 mai pour les opérations dans l'Ouest de l'Arctique, et le 15 juin pour les opérations dans l'Est de l'Arctique. Le Centre sera exploité jusqu'au 30 décembre 2016 pour faciliter et appuyer le trafic maritime dans l'Arctique. Le reste du temps, les Services de trafic maritime du Nord canadien (NORDREG) sont offerts par les SCTM de Prescott, qui offrent également toute l'année un service de diffusion par satellite de l'information relative à la sécurité des eaux de l'Extrême-Arctique.

Huit brise-glaces de la Garde côtière canadienne seront déployés en 2016. Les priorités de planification des opérations dans l'Arctique pour 2016 sont les services de déglaçage et d'escorte destinés au trafic maritime; les services de déglaçage à l'appui du réapprovisionnement des collectivités et l'entretien des aides à la navigation. La Garde côtière canadienne (GCC) termine actuellement ces opérations dans le Moyen-Arctique, et reploiera ses brise-glaces dans le Haut-Arctique et le passage du Nord-Ouest au cours des prochaines semaines.

Nous avons aussi le plaisir de fournir un appui annuel aux missions scientifiques nouvelles ou en cours, ainsi qu'à un certain nombre de programmes gouvernementaux et d'opérations conjointes. Et, en plus de prendre part à ces événements et opérations planifiés, les navires de la Garde côtière canadienne se tiennent prêts à offrir des services de recherche et sauvetage, d'intervention environnementale ou d'intervention humanitaire dans les situations d'urgence. La Flotte de la Garde côtière canadienne dans l'Arctique est toujours prête à intervenir en cas d'incidents de recherche et sauvetage ou d'événements nécessitant une intervention environnementale. Sécurité d'abord, service constant!

Afin de réaliser les activités prévues pour la saison 2016, les navires suivants de la Garde côtière ont été déployés :

NGCC Pierre Radisson - départ de la ville de Québec le 22 juin.
NGCC Terry Fox - départ de St. John's le 25 juin.
NGCC Sir Wilfrid Laurier - départ de Victoria le 2 juillet.
NGCC Martha L. Black - départ de la ville de Québec le 6 juillet.
NGCC Henry Larsen - départ de St. John's le 15 juillet.
NGCC Louis S. St-Laurent - départ de Halifax le 22 juillet.
NGCC Des Groseilliers - départ de la ville de Québec le 28 juillet.

De plus, le NGCC Amundsen a quitté la ville de Québec le 3 juin. Le navire mènera des opérations de programmation scientifique pendant 125 jours avec ArcticNet de l'Université Laval.

La Garde côtière collaborera avec le Service hydrographique du Canada (SHC) afin d'appuyer leurs activités de cartographies et de levés dans l'Arctique, au moyen de sonars multifaisceaux à la fine pointe de la technologie en vue d'augmenter considérablement la quantité de levés du fond marin effectués chaque année dans l'Arctique. Deux projets en particulier obtiendront encore du soutien en 2016 : le projet de la déclaration de Galway, un projet de collecte de données sur le fond marin dans l'Atlantique Nord et l'est de l'océan Arctique, ainsi que le projet de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer (UNCLOS), un projet de collecte de données sur le fond marin le long du plateau continental étendu du Canada, dans l'océan Arctique.

La Garde côtière continuera de collaborer avec Ressources naturelles Canada, la Marine royale du Canada, Parcs Canada, ainsi que les organismes, les chercheurs et les autres partenaires internationaux.

En outre, dans le cadre des opérations dans l'Arctique de la saison 2016, la Garde côtière est heureuse d'appuyer un programme de don de bicyclettes, géré par des bénévoles et à l'intention des jeunes de l'Arctique, en assurant le transport et la livraison de bicyclettes dans une collectivité lorsque le navire passera dans la région plus tard cet été.

Le public est invité à nous suivre sur les réseaux sociaux afin d'obtenir des mises à jour régulières sur les activités et les opérations dans l'Arctique :

https://twitter.com/MPO_Centre

https://twitter.com/GCC_CCG

https://twitter.com/MPO_DFO

Faits en bref

  • En 2015, sept navires de la GCC ont été déployés tout au long de la saison : le NGCC Amundsen, le NGCC Des Groseilliers, le NGCC George R. Pearkes, le NGCC Louis S St-Laurent, le NGCC Pierre Radisson, le NGCC Sir Wilfrid Laurier et le NGCC Terry Fox.

    Statistiques et activités des sept brise-glaces en 2015 :
    • Les navires ont été exploités pendant un total de 710 jours
    • Ils ont navigué sur une distance totale combinée de 87 570 milles marins (tous les programmes et toutes les opérations confondus, d'un port d'attache à un autre)
    • Au total, 1921 heures d'assistance ont été offertes dans les glaces
    • Quarante-neuf escortes de navires ont été effectuées
    • Des aéronefs à voilure fixe ont effectué 16 vols de reconnaissance des glaces autorisés, pour un total de 100 heures
    • Les hélicoptères de la GCC ont été exploités pendant 299 heures au total
    • Les navires sont intervenus dans 18 cas de recherche et de sauvetage
    • Ils ont effectué une opération d'intervention environnementale
    • Ils ont effectué 12 changements d'équipage
    • Ils ont participé/assisté à deux événements communautaires (Gjoa Haven et Pangnirtung)
    • Ils ont atteint le Pôle Nord le 27 août

« La Garde côtière canadienne se dévoue corps et âme pour appuyer nos collectivités de l'Arctique, faciliter la recherche scientifique et assurer la navigation sécuritaire. Je suis heureuse que nos opérations annuelles dans l'Arctique contribuent de manière considérable à l'atteinte de ces objectifs importants », a indiqué Julie Gascon, commissaire adjointe, Région du Centre et de l'Arctique.

Documents connexes

Région du Centre et de l'Arctique de la GCC - MarInfo

Cartographie de l'Arctique

Déclaration de Galway

Liens connexes

Joignez-vous à la Garde côtière canadienne

Le NGCC Louis S. St-Laurent a quitté Halifax le 22 juillet 2016: http://media3.marketwire.com/docs/CCGSLouisS.pdf

Le NGCC Des Groseilliers a quitté la ville de Québec le 28 juillet 2016: http://media3.marketwire.com/docs/CCGSDesGroseilliers.pdf

Suivez-nous sur Twitter! www.twitter.com/MPO_Centre

Pour en savoir plus sur la Garde côtière canadienne, consultez le site www.ccg-gcc.gc.ca.

Suivez-nous sur Twitter! www.Twitter.com/GCC_CCG

Pour obtenir de plus amples renseignements sur Pêches et Océans Canada, veuillez consulter le www.dfo-mpo.gc.ca

Suivez-nous sur Twitter! www.Twitter.com/MPO_DFO

Renseignements

  • Rachelle Smith
    Communications
    (204) 983-4197