Orbite Aluminae Inc.
TSX : ORT
OTCQX : EORBF

Orbite Aluminae Inc.

21 mai 2013 08h30 HE

Orbite annonce de nouveaux administrateurs à son conseil d'administration

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwired - 21 mai 2013) - Orbite Aluminae Inc. (TSX:ORT)(OTCQX:EORBF) (« Orbite » ou la « Société ») a annoncé aujourd'hui que M. Peter Crossgrove, M. Pascal Decary et M. Claude Lamoureux se joignent immédiatement à titre de membres indépendants du conseil d'administration et seront proposées en candidatures par le conseil en vue de l'élection par les actionnaires, lors de la prochaine assemblée générale annuelle de la Société, qui se tiendra le 20 juin 2013.

« L'expérience collective que nous rajoutons à notre conseil va renforcer Orbite sur plusieurs plans », de déclarer Lionel Léveillé, président du conseil d'administration. « La nomination de M. Lamoureux vient enrichir la connaissance des marchés financiers du conseil et du management, en plus de démontrer notre engagement à l'égard de l'amélioration de nos pratiques de gouvernance d'entreprise. L'étendue et la profondeur des compétences de M. Crossgrove au niveau de la direction dans le secteur des ressources nous serons d'une valeur inestimable alors que nous irons de l'avant avec nos projets. De plus, l'arrivée de M. Decary nous fournit une expertise des technologies propres et des services environnementaux, ainsi qu'au sujet des règlements internationaux sur l'environnement, domaines qui offrent un potentiel important pour Orbite et ses actionnaires. »

M. Crossgrove, C.M., O.O., est membre de l'Ordre du Canada ainsi que de l'Ordre de l'Ontario, et il siège actuellement à titre de président exécutif du conseil d'Excellon Resources. Il est en outre administrateur et co-président non-exécutif du conseil de Detour Gold. Il siège également au conseil d'administration de Lake Shore Gold, de Pelangio Mines, de Nordex Explosives et de Dundee REIT. Il a auparavant occupé les postes de président directeur général et de vice-président du conseil de Placer Dome, et d'administrateur de Barrick Gold. De plus, il a fondé Masonite International Inc et en est l'ancien président du conseil d'administration. Il est titulaire d'un baccalauréat en commerce de l'Université Concordia, titulaire d'un MBA de la University of Western Ontario et a été Sloan Fellow du programme de doctorat de la Harvard Business School.

« Puisque j'ai travaillé pour bon nombre d'entreprises du secteur des ressources naturelles qui ont connu beaucoup de succès, je comprends l'importance de cerner les projets à valeur élevée », explique M. Crossgrove. « Il m'apparaît évident que la technologie de traitement des minerais d'Orbite présente un potentiel considérable et je suis impatient d'aider la Société à traduire ce potentiel en une source de valeur réelle pour les actionnaires. »

M. Decary est vice-président directeur principal pour les secteurs de l'Asie, de l'Allemagne et de l'Europe de l'Est, de même que directeur général de Veolia Propreté, une division de Veolia Environnement S.A., une société qui exerce ses activités dans 77 pays, emploie 330 000 employés et réalise un chiffre d'affaires de 30 milliards d'euros. M. Decary a commencé sa carrière en 1984 à la Caisse des Dépôts et Consignations, une institution financière française, au poste de gestionnaire de sociétés à propriété mixte. En 1987, il a rejoint la société JCDecaux pour créer et mettre en place le contrôle des finances, et est devenu chef de la direction financière pour la région du nord-ouest de la France en 1989. Puis, en 1991, il a accepté un poste de consultant au sein du Groupe CAPFOR, et s'est ensuite joint à Veolia en 1993 en tant que directeur du Service des ressources humaines d'une filiale de l'entreprise spécialisée dans le transport. Il a occupé le poste de directeur de la division des Ressources humaines entre 1996 et 2000, avant de passer à la direction à titre de vice-président directeur des Ressources humaines de Veolia Propreté. Véritable spécialiste de l'environnement, il œuvre dans l'industrie depuis près de vingt ans. M. Decary est titulaire d'un diplôme de maîtrise en finance de l'Université de Rouen et d'une maîtrise en ressources humaines de l'École Supérieur de Commerce de Paris (ESCP), et a été membre du corps professoral de l'Université Paris-Dauphine, où il a enseigné dans le domaine des ressources humaines pendant douze ans.

« Orbite offre un exemple concret du pouvoir de l'imagination qui mène à la conception de nouvelles technologies au bénéfice de l'industrie et de l'environnement », précise M. Decary. « La vision et le succès d'Orbite ne créeront pas seulement une valeur économique pour ses actionnaires, mais profiteront aussi à l'environnement de manière incommensurable. Je crois qu'Orbite est bien plus qu'une société industrielle parmi d'autres; elle sert de référence : son effectif est composé d'inventeurs ne craignant pas la complexité et mettant au point des technologies qui stimuleront une croissance économique durable, au profit de tous et de l'environnement. »

M. Lamoureux, FCAI, ICD.D, O.C., est officier de l'Ordre du Canada et membre de l'Ordre de l'Ontario ainsi que de l'Ordre national du Québec. De 1990 jusqu'à sa retraite en 2007, il a été président et directeur général du Régime de retraite des enseignantes et des enseignants de l'Ontario (Teachers), et a donné de l'essor à ce régime, en en faisant l'un des plus importants au monde. Avec plus de 100 G$ en actifs nets, Teachers offre une prestation de services exceptionnels à plus de 250 000 membres. M. Lamoureux a auparavant été dirigeant financier principal de la Métropolitaine, Compagnie d'Assurance-Vie au Canada et aux États-Unis pendant 25 ans. Il a également cofondé la Coalition canadienne pour une saine gestion des entreprises en 2002, afin d'améliorer les pratiques de gouvernance d'entreprise au sein des sociétés canadiennes. Il est administrateur de Industrial Alliance et Maple Leaf Foods. Il est actuaire titulaire (fellow) de l'Institut canadien des Actuaires et membre de l'Institut des administrateurs de sociétés. M. Lamoureux est titulaire de baccalauréats ès arts de l'Université de Montréal et de l'Université Laval, ainsi que de doctorats honorifiques du Glendon College (York University) et de HEC (Université de Montréal).

« Je suis ravi de me joindre à Orbite à ce moment-ci, pour contribuer à en faire une société plus forte grâce à des pratiques de gouvernance d'entreprise améliorées », de dire M. Lamoureux. « Je suis également impatient d'offrir mon soutien à la direction et au conseil, dans le cadre des efforts qu'ils déploient afin d'accroître la notoriété de l'entreprise dans le milieu nord-américain de l'investissement. »

Neuf administrateurs, incluant les nouveaux candidats, seront proposée lors de l'assemblée générale annuelle, dans la circulaire de sollicitation de procurations par la direction.

À propos d'Orbite

Orbite Aluminae Inc. est une société canadienne dont les procédés novateurs et exclusifs devraient permettre l'extraction de l'alumine ainsi que d'autres produits de grande valeur, comme les terres rares et les métaux rares, à des coûts parmi les plus bas de l'industrie, et ce, sans générer de déchets, en utilisant des matières premières, dont l'argile alumineuse, le kaolin, la néphéline, la bauxite, les boues rouges et les cendres volantes. À l'heure actuelle, Orbite exploite et optimise sa première usine de production commerciale d'alumine de haute pureté (HPA) à Cap-Chat, au Québec. Orbite a terminé des travaux d'ingénierie de base pour une usine de production d'alumine métallurgique proposée, qui utiliserait l'argile extraite de son gisement Grande-Vallée. Orbite a signé une entente de collaboration exclusive à l'échelle mondiale avec Veolia Propreté pour la valorisation des boues rouges au moyen des procédés d'Orbite, avec l'intention de commencer la construction d'une usine exploitée par Veolia en 2014. La Société détient les droits de propriété intellectuelle de neuf brevets et de 32 demandes de brevet en cours d'homologation dans dix pays. Son portefeuille de propriété intellectuelle comprend maintenant 14 familles de brevets.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur la Société ou pour télécharger les documents de la Société, veuillez consulter son site Web à : www.orbitealuminae.com

Énoncés prospectifs

Certains renseignements contenus dans le présent document peuvent inclure de « l'information prospective ». Sans limiter la portée de ce qui précède, l'information et les énoncés prospectifs peuvent inclure des énoncés au sujet des projets, des coûts, des objectifs et du rendement futurs de la Société ou des hypothèses sous-jacentes à ces éléments. Dans le présent document, les termes comme « peut », « ferait », « pourrait », « fera », « probable », « croire », « s'attendre à », « anticiper », « avoir l'intention de », « planifier », « estimer » et des expressions semblables, et leur forme négative, ont été employés pour signaler des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs ne sauraient être interprétés comme une garantie de rendement ou de résultats futurs et n'indiquent pas nécessairement avec précision si ces rendements futurs seront réalisés ni à quel moment ils pourraient l'être. Cette information et ces énoncés prospectifs sont fondés sur les renseignements alors disponibles ou sur les croyances de bonne foi de la direction de la Société à l'égard d'événements futurs. Ils sont assujettis à des risques connus ou inconnus, à des incertitudes, à des hypothèses et à d'autres facteurs imprévisibles, dont bon nombre sont indépendants de la volonté de la Société. Ces risques, impondérables et hypothèses incluent notamment ceux qui sont décrits sous la rubrique « Risques et impondérables » du rapport de gestion déposé le 15 mai 2013 sur SEDAR, et pourraient faire en sorte que les événements ou les résultats réels diffèrent de façon importante de ceux contenus dans des énoncés prospectifs. La Société n'a pas l'intention de mettre à jour ou de réviser l'information et les énoncés prospectifs figurant dans le présent document pour tenir compte de l'information, d'événements ou de circonstances subséquentes ou pour toute autre raison, et elle n'est tenue à aucune obligation à cet égard, sauf dans la mesure requise par les lois applicables.

Renseignements