Orbite Aluminae Inc.
TSX : ORT
OTCQX : EORBF

Orbite Aluminae Inc.

17 mars 2014 08h30 HE

Orbite annonce ses résultats annuels de 2013

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 17 mars 2014) - Orbite Aluminae Inc. (TSX:ORT)(OTCQX:EORBF) (« Orbite », ou la « Société ») a annoncé aujourd'hui le dépôt de ses états financiers consolidés pour l'exercice clos le 31 décembre 2013. La Société a subi une perte de 15,0 millions de dollars (0,08 $ par action) comparativement à une perte de 16,9 millions de dollars (0,09 $ par action) en 2012, ce qui représente une diminution de 1,9 million de dollars, ou de 11 %, par rapport au 31 décembre 2012. Tous les montants sont libellés en dollars canadiens sauf indication contraire.

Faits saillants du quatrième trimestre et événements postérieurs importants :

  • Dépôt d'un prospectus et clôture d'un financement totalisant un montant de 16 millions de dollars et conclusion d'un engagement exécutoire visant un financement supplémentaire d'un maximum de 40 millions de dollars.

  • Réception d'une contribution financière remboursable, ne portant pas intérêt, de 4 millions de dollars de la part de l'Agence de développement économique du Canada.

  • Annonce de l'approbation officielle d'un investissement de 10 millions de dollars dans le capital d'Orbite de la part du gouvernement du Québec.

  • Poursuite de la mise en œuvre des mesures de réduction des coûts au cours du quatrième trimestre clos le 31 décembre 2013, ce qui a donné lieu à une diminution de 36 % des frais généraux et administratifs par rapport au troisième trimestre de 2013.

  • Prise de la décision stratégique de ne pas engager le montant résiduel de 2,8 millions de dollars pour des activités d'exploration admissibles relativement aux actions accréditives de la Société, et de l'affecter plutôt aux fins du fonds de roulement et au dédommagement des porteurs de ces actions accréditives (1,7 million de dollars).

  • Trésorerie et placements à court terme de 10,3 millions de dollars au 31 décembre 2013.

  • Fonds de roulement positif de 9,8 millions de dollars.

  • Crédits d'impôt à l'investissement non courants à recevoir de 25,7 millions de dollars.

  • Immobilisations corporelles de 64,9 millions de dollars, en hausse de 16,8 millions de dollars.

  • Perte et résultat global trimestriels de 9,0 millions de dollars, ou de 0,05 $ par action.

  • Flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles de 4,4 millions de dollars.

  • Flux de trésorerie liés aux activités de financement de 13,8 millions de dollars.

  • Flux de trésorerie liés aux activités d'investissement de 3,5 millions de dollars.

  • Capitaux propres de 82,3 millions de dollars, en hausse de 9 % par rapport au 31 décembre 2012.

« Nous sommes fiers d'avoir mené à bien notre plan financier et d'ouvrir ainsi à Orbite l'accès à des capitaux frais pouvant atteindre 70 millions de dollars », affirme M. Glenn Kelly, le chef de la direction d'Orbite. « Malgré les grands défis que nous avons dû relever en 2013, nous disposons maintenant de capitaux suffisants pour réaliser nos principaux objectifs. L'année a été riche en transformations de toutes sortes, et nous avons su amorcer un virage et sommes maintenant en bonne position pour tirer parti des occasions que nous procure notre technologie et pour fournir une valeur accrue à nos actionnaires, par la mise en œuvre de notre stratégie. »

Sommaire des résultats financiers

Perte

Orbite est une société en phase de mise en valeur et elle n'a pas encore tiré de produits de ses activités.

Au quatrième trimestre de 2013, la perte a augmenté de 6 038 422 $ pour s'établir à 9 031 007 $ (0,05 $ par action) comparativement à 2 992 585 $ (0,02 $ par action) en 2012. Cependant, cette augmentation est principalement imputable aux charges exceptionnelles comptabilisées au cours du trimestre, à savoir les coûts de transaction relatifs à l'émission des débentures convertibles 2013 (3 367 000 $), le dédommagement relatif aux actions accréditives (1 667 000 $), les coûts relatifs au démontage et à la manutention de l'équipement en raison du retard dans la construction de l'usine d'alumine de haute pureté (535 000 $), ainsi qu'à l'ajustement de l'évaluation à la valeur du marché découlant de l'augmentation de la juste valeur des débentures convertibles (1 982 000 $) entre la date d'émission et le 31 décembre 2013, montants qui sont présentés dans les charges financières nettes. Après ajustement pour tenir compte de ces effets, la perte non conforme aux IFRS s'est établie à 1 480 007 $ pour le trimestre, soit une amélioration de 51 % par rapport au quatrième trimestre de 2012 et une amélioration de 30 % par rapport au troisième trimestre de 2013.

Les frais de recherche et développement pour le quatrième trimestre de 2013 ont diminué de 473 037 $, ou de 62 %, par rapport à la période correspondante de 2012, pour s'établir à 285 807 $. Les frais généraux et administratifs ont diminué de 867 843 $, ou de 45 %, par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent, pour s'établir à 1 057 540 $. La diminution des frais de recherche et développement et des frais généraux et administratifs est surtout attribuable à la diminution de la rémunération fondée sur des actions et aux mesures de réduction des coûts mises en œuvre dans la seconde moitié de 2013.

Les charges opérationnelles de l'usine d'alumine de haute pureté pour le quatrième trimestre de 2013 ont augmenté de 408 983 $, ou de 57 %, par rapport au quatrième trimestre de 2012, pour s'établir à 1 128 742 $. Cette augmentation est surtout imputable à la charge non récurrente relative aux coûts de démontage et de manutention de certaines pièces d'équipement, occasionnée par le retard des travaux de construction à l'usine d'alumine de haute pureté, ainsi qu'à l'augmentation de la taille de l'usine à la suite de la conversion de l'usine pilote en usine d'alumine de haute pureté.

Les Autres produits ont diminué de 1 083 588 $ au quatrième trimestre de 2013 par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent. En 2013, les Autres produits découlent de la contrepassation du passif au titre de la prime sur les actions accréditives émises en décembre 2012. Toutefois, la Société a pris la décision stratégique de ne pas engager le montant résiduel de 2,8 millions de dollars à titre de dépenses pour des activités d'exploration admissibles, et elle affectera cette somme à son fonds de roulement. Comme la Société n'a pas engagé le montant qu'elle devait engager au titre des dépenses pour des activités d'exploration minière canadiennes admissibles, une charge de 1 667 000 $ a aussi été comptabilisée dans les Autres produits pour tenir compte du montant qu'elle devra verser à titre de dédommagement, pour compenser les incidences fiscales défavorables pour les porteurs de ces actions accréditives.

Pour l'exercice 2013, la perte a diminué de 1 870 649 $, ou de 11 %, pour s'établir à 15 037 992 $ (0,08 $ par action) comparativement à 16 908 641 $ (0,09 $ par action) pour l'exercice 2012. La diminution de la perte est principalement attribuable à la réduction de 77 %, par rapport à 2012, des frais de recherche et développement, qui se sont établis à 1 470 124 $ pour l'ensemble de l'exercice 2013, et à la diminution de 23 % des frais généraux et administratifs, qui se sont établis à 8 372 414 $. Ces éléments ont toutefois été partiellement contrebalancés par l'augmentation de 1 708 966 $ des charges opérationnelles de l'usine d'alumine de haute pureté et par l'augmentation de 1 471 438 $ des autres charges pour l'exercice 2013 par rapport à l'exercice 2012. Les charges financières nettes ont diminué de 2 242 728 $ par rapport à l'exercice clos le 31 décembre 2012 pour s'établir à 1 431 486 $ en 2013.

Situation financière

Trésorerie et placements à court terme

Une diminution de 30 271 504 $ a été enregistrée au chapitre de la trésorerie et des placements à court terme en 2013 comparativement au 31 décembre 2012. Cette diminution est surtout imputable aux investissements dans la construction de l'usine d'alumine de haute pureté, aux activités d'exploration et d'évaluation liées au projet d'usine d'alumine métallurgique, aux frais liés à la recherche et développement et à l'administration générale ainsi qu'aux charges opérationnelles de l'usine d'alumine de haute pureté. La diminution a été contrebalancée en partie par le montant recouvré au titre des taxes de vente et par l'émission de débentures convertibles pour un montant de 16 millions de dollars.

Taxes de vente et autres débiteurs

Une diminution de 3 683 291 $ a été enregistrée au poste Taxes de vente et autres débiteurs en 2013 comparativement au 31 décembre 2012. La diminution au titre des taxes de vente (TPS, TVQ et TVH) à recevoir des gouvernements fédéral et provinciaux s'explique principalement par les remboursements reçus au titre des déclarations de taxes produites antérieurement et par le fait que les montants à recevoir à la fin de décembre étaient moins élevés en raison d'un volume d'achats plus faible par rapport à celui de 2012.

Charges payées d'avance et autres

Une augmentation de 479 183 $ a été enregistrée au poste Charges payées d'avance et autres en 2013 par rapport au 31 décembre 2012. Cette augmentation est principalement attribuable à la hausse des coûts d'assurance en raison de la prolongation de la phase de construction ainsi qu'à la variation de la juste valeur des débentures, en partie compensée par la baisse des frais de financement.

Crédits d'impôt à l'investissement

Les crédits d'impôt à l'investissement classés dans les actifs non courants ont augmenté de 5 724 316 $ en 2013 par rapport au 31 décembre 2012 par suite de la comptabilisation de crédits d'impôt à l'investissement à recevoir à l'égard de l'acquisition d'équipement de fabrication et de transformation dans la région de la Gaspésie. La Société a donné la totalité des crédits d'impôt à l'investissement remboursable de 2012 et de 2013, totalisant 25,7 millions de dollars, relatifs à son installation de fabrication et de transformation dans la région de la Gaspésie, en garantie des débentures convertibles de 25 millions de dollars émises en décembre 2012.

Les fonds que la Société recevra en remboursement des crédits d'impôt à l'investissement seront déposés dans un compte distinct et serviront à garantir les débentures convertibles. Ces fonds seront remis à la Société selon les modalités de l'acte de fiducie.

Immobilisations corporelles

Une augmentation de 16 843 507 $ a été enregistrée au poste Immobilisations corporelles en 2013 par rapport au 31 décembre 2012. L'augmentation nette découle d'une augmentation de 22 887 984 $, avant les crédits d'impôt à l'investissement, de l'investissement dans les immobilisations corporelles, surtout attribuable à l'usine d'alumine de haute pureté. Cette augmentation est toutefois compensée en partie par la comptabilisation d'un montant de 5 724 316 $ au titre des subventions publiques et des crédits d'impôt à l'investissement remboursables relativement aux achats d'équipement pour l'usine d'alumine de haute pureté et par la comptabilisation de l'amortissement au cours de la période.

Brevets

Une augmentation de 467 459 $ a été enregistrée au poste Brevets en 2013 par rapport au 31 décembre 2012. Cette augmentation est principalement imputable aux coûts du dépôt de demandes de brevets dans de nombreux territoires en 2013 à la suite du dépôt de 29 demandes d'entrée en phase nationale dans divers pays et de 7 demandes de brevets internationaux par l'intermédiaire du Traité de coopération en matière de brevets.

Actifs d'exploration et d'évaluation

Une augmentation de 1 896 665 $ a été enregistrée au poste Actifs d'exploration et d'évaluation en 2013 comparativement au 31 décembre 2012. Cette augmentation est surtout attribuable aux travaux d'évaluation effectués à la propriété Chaswood (en Nouvelle-Écosse), aux travaux préparatoires en vue des études et des travaux d'exploration qui seront effectués aux propriétés situées dans la région de Rimouski - Cap-Chat et à la poursuite des études techniques relatives au projet d'usine d'alumine métallurgique.

Créditeurs et charges à payer

Une diminution de 23 825 905 $ a été enregistrée au poste Créditeurs et charges à payer en 2013 par rapport à l'exercice précédent. Cette diminution s'explique essentiellement par l'entente de règlement intervenue avec certains fournisseurs et par les paiements effectués au cours de l'exercice, ainsi que par le volume d'achats moins élevé au quatrième trimestre de 2013 qu'au trimestre correspondant de 2012.

Provisions

Une augmentation de 239 310 $ a été enregistrée au poste Provisions en 2013 par rapport au 31 décembre 2012. Ces provisions sont comptabilisées relativement à des litiges avec des fournisseurs concernant la facturation; plusieurs de ces litiges ont toutefois été réglés (se reporter à la note 9 afférente aux états financiers consolidés annuels).

Passif au titre de la prime sur les actions accréditives

Le passif au titre de la prime sur les actions accréditives a diminué de 751 400 $ en 2013 par rapport au 31 décembre 2012. La Société a contrepassé le montant résiduel du passif au titre de la prime sur les actions accréditives étant donné qu'elle a fait le choix stratégique d'attribuer à son fonds de roulement le montant de 2 830 000 $ non engagé au titre de dépenses supplémentaires pour des activités d'exploration minière canadiennes admissibles.

Instrument financier dérivé

La Société a comptabilisé un instrument financier dérivé à l'état de la situation financière. Le montant comptabilisé représente la juste valeur estimative de l'option de conversion des détenteurs des débentures convertibles (se reporter à la note 14 afférente aux états financiers consolidés annuels pour une description de la dette convertible, des dérivés incorporés et de leur traitement comptable). Le dérivé satisfait à la définition d'un passif financier à des fins comptables; il est comptabilisé à sa juste valeur estimative et les variations de la juste valeur sont comptabilisées dans le résultat global de la période au cours de laquelle elles surviennent. Le dérivé expirera à l'échéance des débentures convertibles, ou plus tôt si les détenteurs exercent leur droit de conversion. Aucun paiement en trésorerie futur n'est lié au passif comptabilisé, qui est présenté dans les passifs non courants. La juste valeur du dérivé pourrait changer considérablement d'une période à l'autre à cause de la variation sous-jacente du cours de l'action. Si l'option de conversion n'est pas exercée avant l'échéance, la juste valeur du dérivé sera nulle à l'échéance. En 2013, le passif lié à l'instrument financier dérivé a diminué de 4 162 471 $ par rapport au 31 décembre 2012, principalement en raison de la baisse du cours de l'action.

Dette à long terme et débentures convertibles

La dette à long terme (y compris la tranche à court terme) et les débentures convertibles ont augmenté de 171 485 $ et de 12 728 406 $, respectivement, en 2013 par rapport au 31 décembre 2012, surtout à cause de l'accroissement des intérêts sur ces titres d'emprunt et de l'émission de nouvelles débentures en décembre 2013, ce qui a été partiellement compensé par des remboursements ou la conversion de débentures.

Capital social et bons de souscription

Une augmentation de 20 426 694 $ a été enregistrée au poste Capital social et bons de souscription, principalement du fait de l'émission d'actions ordinaires par suite de l'exercice de l'option de conversion par certains détenteurs des débentures 2013, en décembre 2013, et de l'émission d'actions ordinaires à titre de règlement de dettes à l'endroit de deux fournisseurs, en juillet 2013.

Surplus d'apport

Une augmentation de 1 514 823 $ a été enregistrée au poste Surplus d'apport en 2013 par rapport au 31 décembre 2012, surtout du fait de la comptabilisation des paiements fondés sur des actions et de l'émission de bons de souscription de courtier relativement à l'émission des débentures convertibles 2013.

Flux de trésorerie

Flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles

Les flux de trésorerie utilisés dans le cadre des activités opérationnelles ont augmenté de 503 032 $ au cours du trimestre clos le 31 décembre 2013 par rapport à la même période en 2012. L'augmentation est principalement attribuable aux coûts de transaction totalisant 2 988 000 $, payés au moment de l'émission des débentures convertibles 2013 et à la hausse des intérêts payés sur les débentures convertibles 2012. Ces charges ont été partiellement contrebalancées par la diminution des éléments hors caisse du fonds de roulement. Les flux de trésorerie utilisés dans le cadre des activités opérationnelles ont diminué de 1 075 043 $ au cours de l'exercice clos le 31 décembre 2013 par rapport à la même période en 2012. La diminution est principalement imputable à la diminution des éléments hors caisse du fonds de roulement ainsi qu'à la diminution des frais de R&D et des frais généraux et administratifs découlant des mesures de réduction des coûts mises en œuvre au cours du troisième trimestre de 2013.

Flux de trésorerie liés aux activités de financement

Les flux de trésorerie liés aux activités de financement ont diminué de 15 886 164 $ et de 16 545 191 $ au cours du trimestre et de l'exercice, respectivement, par rapport aux périodes correspondantes de 2012. La diminution est principalement imputable aux montants moindres découlant des débentures convertibles et de l'émission d'actions.

Flux de trésorerie liés aux activités d'investissement

Les flux de trésorerie liés aux activités d'investissement ont diminué de 19 718 457 $ au cours du quatrième trimestre de 2013 par rapport à la période correspondante de 2012, principalement en raison de la réduction des investissements dans la construction de l'usine d'alumine de haute pureté ainsi que dans les actifs d'exploration et d'évaluation, laquelle a été partiellement contrebalancée par la réduction des entrées de trésorerie découlant des placements à court terme. Les flux de trésorerie liés aux activités d'investissement ont augmenté de 46 703 543 $ pour l'exercice 2013 par rapport à 2012, principalement en raison de la réduction des entrées de trésorerie découlant des placements à court terme, en partie compensée par la réduction des flux de trésorerie investis dans la construction de l'usine d'alumine de haute pureté, ainsi que dans les actifs d'exploration et d'évaluation.

Situation de trésorerie et sources de financement

Orbite est une société en phase de mise en valeur. Elle n'a pas encore tiré de produits ni de flux de trésorerie importants de ses activités. Jusqu'à présent, son financement provient essentiellement de l'émission de titres de capitaux propres et de titres d'emprunt et, dans une moindre mesure, de l'obtention de produits d'intérêts, cette dernière source de financement étant fortement tributaire des soldes de trésorerie et des taux d'intérêt en vigueur. La Société dispose de ressources financières limitées, elle n'a pas de produits récurrents et continue de compter sur l'émission d'actions et de titres d'emprunt ou sur d'autres sources de financement pour financer ses frais indirects, la construction, la mise en service et l'exploitation continue de son usine d'alumine de haute pureté ainsi que le développement de ses projets en phase de mise en valeur. Au 31 décembre 2013, la trésorerie et les placements à court terme de la Société totalisent 10 279 462 $ et son fonds de roulement positif (actifs courants moins passifs courants) s'établit à 9 818 539 $.

Le 10 décembre 2013 (« date de conclusion »), la Société a réalisé un placement de débentures convertibles d'un montant en capital global de 16 000 000 $. Les débentures convertibles 2013 sont constituées de 16 000 unités d'un capital de 1 000 $. Ces débentures convertibles portent intérêt au taux de 7,5 % par année; l'intérêt est payable semestriellement à terme échu le 31 mai et le 30 novembre de chaque année. Chaque unité comprend (i) des débentures non garanties et non subordonnées convertibles au gré des détenteurs, en tout temps avant la fermeture des bureaux le dixième jour ouvrable précédant immédiatement la date d'échéance, en actions ordinaires de catégorie A de la Société au prix de 0,40 $ par action et (ii) 875 bons de souscription d'actions, chaque bon de souscription pouvant être exercé en une action de catégorie A de la Société au prix de 0,48 $ pendant une période de 36 mois suivant la date d'émission. Les détenteurs qui convertissent leurs débentures recevront les intérêts cumulés et impayés jusqu'à la date de conversion en plus d'un versement d'intérêts compensatoire qui correspond au montant des intérêts qu'aurait reçus le détenteur s'il avait détenu les débentures jusqu'à la date d'échéance (le « montant compensatoire »). Ce montant compensatoire sera réduit de 1 % pour chaque tranche excédentaire de 1 % du prix de négociation sur le prix de conversion. Le prix de négociation est le prix moyen, pondéré en fonction du volume sur une période de cinq jours, des actions ordinaires inscrites à la cote de la TSX en vigueur au moment de la conversion. La Société pourra payer l'intérêt en espèces ou en actions ordinaires, à son entière discrétion, alors qu'elle devra payer le montant compensatoire, le cas échéant, en actions ordinaires.

Le courtier ayant réalisé le placement a reçu une commission correspondant à 6 % du produit brut recueilli, en plus de 2 400 000 bons de souscription de courtier; chaque bon est convertible en une action de catégorie A de la Société au prix de 0,48 $ pendant une période de 36 mois suivant la date d'émission.

La Société a l'intention de réunir les fonds nécessaires à la construction et à la mise en service de l'usine d'alumine de haute pureté en recourant aux sources suivantes :

1- Débentures convertibles

Orbite a annoncé la signature d'un engagement exécutoire par un investisseur institutionnel établi aux États-Unis. L'engagement prévoit la souscription future d'unités supplémentaires pour un montant de 40 millions de dollars dans le cadre d'un placement privé (l'« engagement de souscription »). Ces unités sont assorties des mêmes modalités que les unités émises dans le cadre du placement susmentionné, à l'exception de ce qui suit : le prix de conversion correspondra au prix de négociation moyen, pondéré en fonction du volume pendant une période de cinq jours, des actions de la Société le dernier jour de bourse avant la date à laquelle les droits de souscription des unités supplémentaires peuvent être exercés pour la première fois; les bons de souscription attribués correspondront à 45 % du nombre d'actions ordinaires en lesquelles les débentures sont susceptibles d'être converties et ils pourront être exercés au prix de conversion majoré d'une prime de 20 %.

Aux termes des modalités de l'engagement de souscription, l'investisseur a souscrit, le 10 mars 2014, aux deux séries de droits de souscription (les « droits de souscription de série X » et les « droits de souscription de série Y », collectivement les « droits de souscription »). Les droits de souscription pourront être exercés par l'investisseur et par la Société. Au moment de l'exercice, l'investisseur sera tenu de souscrire des unités supplémentaires pour un montant total d'un maximum de 40 millions de dollars, comme suit :

- aux termes des droits de souscription de série X, au moment de l'exercice, l'investisseur doit souscrire des unités supplémentaires d'un montant de 10 millions de dollars, pouvant être exercées le plus tôt entre i) le 11 juillet 2014 et ii) la date de qualification par prospectus des unités sous-jacentes, laquelle ne sera pas avant le 10 avril 2014;

- aux termes des droits de souscription de série Y, au moment de l'exercice, l'investisseur doit souscrire des unités supplémentaires pour un montant d'un maximum de 30 millions de dollars, selon des seuils de volume de transactions des actions ordinaires, exerçables à partir du 10 octobre 2014.

Les obligations du souscripteur en vertu des Droits de souscription sont sujettes à diverses conditions, incluant l'obtention de certaines approbations réglementaires, incluant celle du TSX, et l'approbation des actionnaires de la Société avant l'exercice des Droits de souscription de séries Y.

2- Contribution financière remboursable de l'Agence de développement économique du Canada

Le 30 janvier 2014, Orbite a annoncé qu'elle avait obtenu une contribution financière remboursable, ne portant pas intérêt, de 4 millions de dollars de la part de l'Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec. Ces fonds serviront à l'acquisition et à l'installation du calcinateur d'alumine, une pièce maîtresse de l'usine d'alumine de haute pureté d'Orbite. Cette contribution ne porte pas intérêt et est remboursable en 10 versements semestriels égaux consécutifs 24 mois suivant la finalisation de l'usine d'alumine de haute pureté; elle a été consentie par l'Agence de développement économique du Canada en vertu du Programme de développement économique du Québec.

3-
Investissement d'Investissement Québec

Le 3 mars 2013, la Société a annoncé que le gouvernement du Québec avait officiellement autorisé un investissement de 10 millions de dollars dans son capital, par l'entremise d'Investissement Québec (« IQ »), un mandataire du gouvernement du Québec. Les modalités de l'investissement, notamment le moment et le prix de souscription, seront déterminées prochainement.

La direction d'Orbite tiendra une conférence téléphonique laquelle sera diffusée sur le web en direct, afin de discuter des résultats financiers et de mettre à jour les activités de construction de son usine HPA, le lundi 17 mars 2014 à 10 h 30 (HAE).

DÉTAILS DE L'APPEL CONFÉRENCE :
Date : 17 mars 2014
Heure : 10 h 30 (HAE)
Numéro de téléphone : +1 888 231-8191
+1 647 427-7450
Webdiffusion : http://bit.ly/1hjQzlG
Rediffusion : +1 855 859-2056
+1 514 807-9274
+1 416 849-0833
Disponible jusqu'à 12 h 00 minuit (HAE), le lundi 31 mars 2014
Numéro de référence: 12864854

Avis au lecteur

Les renseignements contenus dans le présent communiqué de presse sont fournis sous réserve des renseignements communiqués dans les états financiers et le rapport de gestion de la Société pour l'exercice clos le 31 décembre 2013, qui sont accessibles à l'adresse www.orbitealuminae.com et sous le profil de la Société à l'adresse www.sedar.com.

À propos d'Orbite

Orbite Aluminae inc. est une société canadienne des technologies propres dont les procédés novateurs et exclusifs devraient permettre l'extraction de l'alumine ainsi que d'autres produits de grande valeur, comme les oxydes des terres rares et des métaux rares, à des coûts parmi les plus bas de l'industrie, et ce, sans produire de déchets, en utilisant des matières premières, dont l'argile alumineuse, le kaolin, la néphéline, la bauxite, les boues rouges et les cendres volantes. À l'heure actuelle, Orbite est en voie de finalisation de sa première usine de production commerciale d'alumine de haute pureté (HPA) à Cap-Chat, au Québec. Orbite a terminé des travaux d'ingénierie de base pour une usine de production d'alumine métallurgique proposée, qui utiliserait l'argile extraite de son gisement Grande-Vallée. La Société possède un portefeuille de propriété intellectuelle qui comprend 15 familles de propriété intellectuelle et elle détient les droits de propriété intellectuelle de 11 brevets et de 57 demandes de brevet en cours d'homologation dans 10 pays et régions. La première famille de propriété intellectuelle est brevetée au Canada, aux États-Unis, en Australie, en Chine et en Russie. La Société opère également un centre de développement technologique à la fine pointe, à Laval, Québec, où ses technologies sont développées et validées.

Énoncés prospectifs

Certains renseignements contenus dans le présent document peuvent inclure de « l'information prospective ». Sans limiter la portée de ce qui précède, l'information et les énoncés prospectifs peuvent inclure des énoncés au sujet des projets, des coûts, des objectifs et du rendement futurs de la Société ou des hypothèses sous-jacentes à ces éléments. Dans le présent document, les termes comme « peut », « confiant », « ferait », « pourrait », « fera », « probable », « croire », « s'attendre à », « anticiper », « avoir l'intention de », « planifier », « estimer » et des expressions semblables, et leur forme négative, ont été employés pour signaler des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs ne sauraient être interprétés comme une garantie de rendement ou de résultats futurs et n'indiquent pas nécessairement avec précision si ces rendements futurs seront réalisés ni à quel moment ils pourraient l'être. Cette information et ces énoncés prospectifs sont fondés sur les renseignements alors disponibles ou sur les croyances de bonne foi de la direction de la Société à l'égard d'événements futurs. Ils sont assujettis à des risques connus ou inconnus, à des incertitudes, à des hypothèses et à d'autres facteurs imprévisibles, dont bon nombre sont indépendants de la volonté de la Société. Ces risques, impondérables et hypothèses incluent notamment ceux qui sont décrits sous la rubrique « Risques et impondérables » du rapport de gestion déposé le 14 novembre 2013 sur www.sedar.com.

La Société n'a pas l'intention de mettre à jour ou de réviser l'information et les énoncés prospectifs figurant dans le présent document pour tenir compte de l'information, d'événements ou de circonstances subséquentes ou pour toute autre raison, et elle n'est tenue à aucune obligation à cet égard, sauf dans la mesure requise par les lois applicables.

Renseignements

  • Demandes de renseignements des médias
    TACT Intelligence-conseil
    Vanessa Roland, consultante externe,
    relations avec les médias
    Cell. : 514 966-8963
    vroland@tactconseil.ca

    Relations avec les investisseurs
    TMX EQUICOM
    Marc Lakmaaker, consultant externe,
    relations avec les investisseurs
    1 800 385-5451, poste 248
    mlakmaaker@tmxequicom.com