Orbite Aluminae Inc.
TSX : ORT
OTCQX : EORBF

Orbite Aluminae Inc.

31 mars 2015 23h28 HE

Orbite annonce ses résultats du quatrième trimestre et de l'exercice 2014

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 31 mars 2015) - Orbite Aluminae inc. (TSX:ORT)(OTCQX:EORBF) (« Orbite » ou la « Société ») a annoncé aujourd'hui le dépôt de ses états financiers consolidés pour l'exercice clos le 31 décembre 2014. La Société a constaté une perte de 3,5 millions de dollars (soit 0,01 $ par action) et de 12,4 millions de dollars (soit 0,04 $ par action) pour le quatrième trimestre et l'exercice clos le 31 décembre 2014, respectivement, par rapport à une perte de 9,0 millions de dollars (0,05 $ par action) et de 15,0 millions de dollars (0,08 $ par action) pour les périodes correspondantes de 2013, ce qui représente une diminution de 5,5 millions de dollars, soit 61,1 %, et de 2,6 millions de dollars, soit 17,3 %, pour le trimestre et l'exercice complet, respectivement. Tous les montants sont libellés en dollars canadiens, sauf indication contraire.

Faits saillants de l'exercice complet

  • Conclusion d'un financement de 16 millions de dollars à la fin de 2013, commencement de la modification de la conception et des travaux d'ingénierie à l'usine d'alumine de haute pureté par la suite et commande du décomposeur et calcinateur à lit fluidisé auprès du leader mondial Outotec.
  • Les travaux de construction à l'usine d'alumine de haute pureté ont commencé vers la fin du troisième trimestre :
    • achèvement des modifications de la structure de l'usine d'alumine de haute pureté en vue de l'installation du calcinateur;
    • installation des réacteurs de décomposition et de calcination d'Outotec et exécution des ajustements préliminaires de l'équipement auxiliaire du calcinateur avant la pose du revêtement réfractaire.
  • Les matériaux réfractaires du décomposeur et du calcinateur initialement livrés n'ont pas été jugés convenables pour remplir les critères d'une durée de vie utile normale.
    • D'autres matériaux ont été choisis, testés et commandés.
    • Compte tenu du processus de recherche de matériaux réfractaires afin de remplacer les matériaux jugés non conformes et considérant la livraison plus tardive que prévu de certaines composantes de ces matériaux réfractaires de remplacement, la Société a dû modifier la date prévue pour la mise en production commerciale, la portant au troisième trimestre de 2015.

  • En décembre 2014, Orbite a annoncé qu'elle augmentait le budget de son projet, le portant à environ 42 millions de dollars (incluant une provision pour éventualités de 3 millions de dollars); le coût total de l'usine passe ainsi de 105,9 millions de dollars à 117 millions de dollars.
  • Au troisième trimestre de 2014, la Société a mené avec succès une campagne de production de cristaux de chlorure d'aluminium hexahydratés de haute pureté (CAH, le précurseur de l'alumine de haute pureté) à l'usine d'alumine de haute pureté de Cap-Chat afin de confirmer les conditions de conception optimales à l'échelle industrielle.
  • Des opérations de financement totalisant 24 millions de dollars ont été réalisées au cours de l'exercice.
  • M. Glenn Kelly a été nommé au poste de chef de la direction en février 2014 et M. Claude Lamoureux a été élu au poste de président du conseil d'administration lors de l'AGA, tenue en juin 2014. M. Kelly a été nommé pour siéger au conseil d'administration à cette date.
  • Les frais généraux et administratifs ont été réduits de 20 % par rapport à l'exercice 2013.
  • La trésorerie et les placements à court terme s'élèvent à 3,4 millions de dollars au 31 décembre 2014. Compte tenu du financement subséquent de 3 millions de dollars d'Investissement Québec, le solde de trésorerie pro forma s'établit à 6,4 millions de dollars.
  • Les crédits d'impôt à l'investissement classés dans les actifs courants ont augmenté de 3,8 millions de dollars au cours de 2014, principalement en raison de la comptabilisation de crédits d'impôt à l'investissement de 2014 à recevoir.
  • Les crédits d'impôt à l'investissement classés dans les actifs non courants ont diminué de 16,3 millions de dollars, car ces fonds ont été reçus et déposés dans un compte distinct. Ils servent à garantir les débentures convertibles 2012.
  • Les immobilisations corporelles ont augmenté de 13,5 millions de dollars, pour s'établir à 78,4 millions de dollars.
  • Le montant inscrit au poste Perte et résultat global pour l'exercice 2014 s'établit à 12,4 millions de dollars, soit 0,04 $ par action, en baisse par rapport à 15,0 millions de dollars pour l'exercice 2013.
  • Les sorties de trésorerie liées aux activités d'exploitation pour l'exercice 2014 ont augmenté pour s'établir à 15,0 millions de dollars, comparativement à 10,8 millions de dollars pour l'exercice 2013.
  • Après ajustement pour tenir compte de certains éléments hors trésorerie du fonds de roulement et des paiements d'intérêts nets, les sorties de trésorerie liées à l'exploitation ont diminué pour s'établir à 10,7 millions de dollars, comparativement à 12,3 millions de dollars pour l'exercice 2013.
  • Les entrées de trésorerie liées aux activités de financement s'établissent à 24,3 millions de dollars.
  • Les sorties de trésorerie liées aux activités d'investissement s'établissent à 16,2 millions de dollars.
  • Les capitaux propres s'élèvent à 101,9 millions de dollars, en hausse de 23,8 % par rapport au 31 décembre 2013.

Événements postérieurs importants

  • Le 14 janvier 2015, Orbite a annoncé qu'elle avait reçu d'Investissement Québec un prêt-relais de 3,0 millions de dollars, garanti par les crédits d'impôt à l'investissement à recevoir pour l'année 2014, lesquels sont évalués à 4,0 millions de dollars.
  • Le 30 janvier 2015, la Société a annoncé qu'elle avait exercé les droits de souscription de série Y, tels qu'ils ont été modifiés, ce qui oblige le détenteur à souscrire le nombre correspondant d'unités, sous réserve des conditions et dispositions applicables. Puisque l'approbation des actionnaires est une condition de l'obligation de souscription, Orbite a convoqué une assemblée extraordinaire des actionnaires pour le 2 avril 2015. Comme les circonstances ont évolué depuis la convocation de l'assemblée extraordinaire des actionnaires, la Société a reporté cette assemblée au 27 avril 2015.
  • Le 16 février 2015, la Société a annoncé qu'elle avait été sélectionnée pour recevoir un financement non dilutif jusqu'à concurrence de 4,5 millions de dollars de Technologies du développement durable Canada; cette somme sera affectée au projet d'Orbite sur la monétisation des boues rouges et des déchets.
  • Le 25 février 2015, la Société a annoncé que les composantes européennes des nouveaux matériaux monolithiques pour le système réfractaire de l'usine d'alumine de haute pureté de la Société à Cap-Chat étaient arrivées au Port de Montréal.
  • La Société a annoncé la réception de deux avis d'acceptation de demandes de brevets relativement à la technologie de monétisation des boues rouges, pour le Canada et les États-Unis.
  • Le 12 mars, RHI Canada a été désignée pour l'installation du système réfractaire, qui commencera le 30 mars 2015.
  • Le 20 mars, la Société a annoncé le dépôt d'un prospectus préalable de base définitif, ce qui lui permettra de mobiliser au cours des 25 prochains mois des capitaux pouvant atteindre 30 millions de dollars.
  • Le 30 mars, la Société a reçu un montant de 4 millions de dollars, soit le quatrième versement relatif à ses crédits d'impôt à l'investissement du Québec pour 2012. Les fonds ont été versés à la Société en raison de son acquisition d'équipement de fabrication et de transformation dans la région de la Gaspésie au cours de l'exercice 2012. Les fonds reçus jusqu'ici totalisent 20,3 millions de dollars.
  • Le 30 mars, la Société a annoncé qu'elle avait conclu une entente de prise ferme avec Euro Pacific Canada Inc. (« preneur ferme ») en vertu de laquelle le preneur ferme s'engage à souscrire, par voie de prise ferme, des unités de la Société pour un produit brut de 8 500 000 $ (« placement »). Par ailleurs, la Société a aussi octroyé au preneur ferme une option lui permettant d'acheter un nombre d'unités additionnelles, pour un produit brut additionnel d'un maximum de 6 500 000 $; l'option peut être exercée en tout temps dans les 30 jours suivant la clôture du placement.

Sommaire des résultats financiers du quatrième trimestre et de l'exercice 2014

Résultat global

La perte enregistrée au quatrième trimestre de 2014 a diminué de 5,5 millions de dollars pour s'établir à 3,5 millions de dollars, passant de 0,05 $ par action à 0,01 $ par action. Pour le trimestre clos le 31 décembre 2014, l'augmentation de la perte par rapport au troisième trimestre de 2014 est principalement attribuable à la radiation de 1,8 million de dollars découlant de la modification de la conception de l'usine et au montant moindre comptabilisé au titre de la variation de la juste valeur des instruments financiers dérivés liés aux débentures convertibles de série X.

La perte enregistrée pour l'exercice 2014 s'est établie à 12,4 millions de dollars, comparativement à une perte de 15,0 millions de dollars pour l'exercice 2013. La diminution est principalement attribuable à un écart net favorable de 3,4 millions de dollars dans les produits financiers nets (charges financières nettes) par rapport à l'exercice 2013 et à une réduction de 1,7 million de dollars des frais généraux et administratifs, contrebalancés en partie par la radiation de 1,8 million de dollars découlant de la modification de la conception de l'usine, une augmentation de 0,8 million de dollars des charges d'exploitation de l'usine d'alumine de haute pureté et une augmentation de 0,3 million de dollars des frais de recherche et développement.

Les frais de recherche et développement ont augmenté de 0,2 million de dollars au cours du trimestre clos le 31 décembre 2014 par rapport à la période correspondante de 2013. Cette augmentation est imputable à la hausse au chapitre des salaires, des matières consommables de laboratoire et des analyses effectuées par des laboratoires externes, de même qu'à un ajustement de la provision au titre des crédits d'impôt pour la recherche et développement; ces éléments ont été contrebalancés en partie par la diminution des honoraires des experts-conseils et de la charge au titre des paiements fondés sur des actions.

Pour l'exercice 2014, les frais de recherche et développement ont augmenté de 0,3 million de dollars par rapport à l'exercice précédent, en raison de la hausse au chapitre des salaires et des matières consommables de laboratoire ainsi que d'un ajustement de la provision au titre des crédits d'impôt pour la recherche et développement; ces éléments ont été contrebalancés en partie par la diminution des honoraires des experts-conseils et de la charge au titre des paiements fondés sur des actions.

Les frais généraux et administratifs ont augmenté de 0,4 million de dollars au quatrième trimestre par rapport à la période correspondante de 2013, tandis qu'ils ont diminué de 1,7 million de dollars pour l'exercice 2014 par rapport à l'exercice 2013. L'augmentation enregistrée pour le trimestre est imputable aux paiements fondés sur des actions et à la radiation de certains claims dans la région de Rimouski−Cap-Chat et elle a été partiellement compensée par la diminution des salaires et des honoraires des experts-conseils ainsi que par la réduction générale des charges. La diminution enregistrée pour l'exercice clos le 31 décembre 2014 par rapport à l'exercice 2013 est attribuable principalement à la diminution des salaires et des honoraires des experts-conseils, ainsi qu'à la réduction générale des charges qui découle du programme de réduction des coûts mis en place au milieu de 2013; cette diminution a été réduite en partie en raison de l'augmentation des paiements fondés sur des actions et de la radiation de certains claims dans la région de Rimouski−Cap-Chat.

Les charges d'exploitation de l'usine d'alumine de haute pureté ont diminué de 0,1 million de dollars au cours du quatrième trimestre de 2014 et elles ont augmenté de 0,8 million de dollars au cours de l'exercice 2014, par rapport aux périodes correspondantes de l'exercice précédent. L'augmentation enregistrée pour l'exercice 2014 complet par rapport à l'exercice 2013 est attribuable surtout aux coûts associés à l'incident survenu au premier trimestre de 2014 à l'installation de Cap-Chat et au fait que les coûts liés à l'usine d'alumine de haute pureté au premier trimestre de 2013 avaient été en grande partie inscrits à l'actif comparativement à 2014, mais ont été partiellement contrebalancés par les coûts de démontage et de manutention de certaines pièces d'équipement engagés en 2013. Les frais engagés à l'usine d'alumine de haute pureté qui sont directement liés à l'installation de l'équipement et à la mise en service de l'usine, et qui remplissent les critères de capitalisation selon les IFRS, sont inscrits à l'actif dans les immobilisations corporelles.

Les Autres charges ont diminué de 0,8 million de dollars et de 0,4 million de dollars pour le trimestre et l'exercice, respectivement, par rapport aux périodes correspondantes de l'exercice précédent, surtout en raison du montant plus élevé versé à titre de dédommagement comptabilisé en 2013 par rapport à 2014 pour compenser les incidences fiscales défavorables subies par les acquéreurs des actions accréditives émises en décembre 2012, puisque la Société n'avait pas engagé le montant requis au titre des dépenses pour des activités d'exploration minière canadiennes admissibles; cette diminution a été contrebalancée en partie par la charge d'impôts sur les actions accréditives.

Situation financière

Trésorerie et placements à court terme

La trésorerie et les placements à court terme ont diminué de 6,9 millions de dollars en 2014 par rapport au 31 décembre 2013. Cette diminution est imputable surtout à l'investissement continu dans la construction de l'usine d'alumine de haute pureté, aux frais de recherche et développement, aux frais généraux et administratifs ainsi qu'aux charges d'exploitation de l'usine d'alumine de haute pureté. La diminution a été contrebalancée en partie par les débentures convertibles de 10 millions de dollars émises par suite de l'exercice des droits de souscription de série X, la contribution financière de 3,8 millions de dollars reçue de Développement économique Canada et l'investissement de 10 millions de dollars dans le capital de la Société par Ressources Québec, une filiale d'Investissement Québec.

Taxes de vente et autres débiteurs

Une augmentation de 1,0 million de dollars a été enregistrée au poste Taxes de vente et autres débiteurs en 2014 par rapport au 31 décembre 2013. L'augmentation au titre des taxes de vente (TPS, TVQ et TVH) à recevoir des gouvernements fédéral et provinciaux s'explique principalement par l'accroissement du niveau d'activité de la Société en 2014 par rapport à 2013 et la construction de l'usine d'alumine de haute pureté.

Crédits d'impôt à l'investissement

Les crédits d'impôt à l'investissement classés dans les actifs courants ont augmenté de 3,8 millions de dollars en 2014 par rapport au 31 décembre 2013. Cette augmentation est surtout attribuable à la comptabilisation de crédits d'impôt à l'investissement de 2014 à recevoir à l'égard de l'acquisition d'équipement de fabrication et de transformation dans la région de la Gaspésie. Cette augmentation a été contrebalancée en partie par le remboursement des crédits d'impôt à l'investissement pour la recherche et développement demandés dans des déclarations produites antérieurement.

Les crédits d'impôt à l'investissement classés dans les actifs non courants ont diminué de 16,3 millions de dollars en 2014 par rapport au 31 décembre 2013. La diminution est attribuable à la réception de paiements des autorités fiscales pour les exercices 2012 et 2013. Ces paiements ont été donnés en garantie des débentures convertibles de 25 millions de dollars émises en décembre 2012.

Trésorerie soumise à restrictions

Une augmentation de 16,3 millions de dollars a été enregistrée au poste Trésorerie soumise à restrictions en 2014 par rapport au 31 décembre 2013. Ce montant, qui représente une partie des crédits d'impôt à l'investissement remboursables de 2012 et de 2013, a été déposé dans un compte distinct et sert à garantir les débentures convertibles 2012. Il sera remis à la Société selon les modalités de l'acte de fiducie.

Immobilisations corporelles

Une augmentation de 13,5 millions de dollars a été enregistrée au poste Immobilisations corporelles en 2014 par rapport au 31 décembre 2013. L'augmentation découle principalement de l'investissement de 22,1 millions de dollars dans les immobilisations corporelles (dont 3,7 millions de dollars sont des intérêts incorporés dans le coût des actifs) et est attribuable à l'usine d'alumine de haute pureté; l'augmentation est atténuée en partie par la comptabilisation d'un montant de 6,4 millions de dollars au titre des subventions publiques et des crédits d'impôt à l'investissement remboursables relativement aux achats d'équipement pour l'usine d'alumine de haute pureté et par la radiation d'un montant de 1,8 million de dollars afin d'éviter le dédoublement des coûts des investissements à la suite de l'examen de la conception technique et de la modification de la conception de l'usine en 2014.

Brevets et autres éléments

Une augmentation de 0,6 million de dollars a été enregistrée au poste Brevets et autres éléments en 2014 par rapport au 31 décembre 2013. Cette augmentation est principalement imputable aux coûts du dépôt de 48 nouvelles demandes d'entrée en phase nationale dans divers pays ainsi que des dépôts de demandes de brevets internationaux, provisoires et complémentaires.

Dette à long terme et débentures convertibles

La dette à long terme (y compris la tranche à court terme) a augmenté de 2,0 millions de dollars et les débentures convertibles ont diminué de 10,0 millions de dollars en 2014 par rapport au 31 décembre 2013. La diminution des débentures convertibles est principalement attribuable à l'exercice de l'option de conversion des débentures convertibles 2013. L'augmentation de la dette à long terme s'explique surtout par la réception de la contribution financière de 3,8 millions de dollars versée par Développement économique Canada, comptabilisée au coût amorti.

Capital social et bons de souscription

Une augmentation de 31,0 millions de dollars a été enregistrée au poste Capital social et bons de souscription, principalement du fait de l'émission d'actions ordinaires par suite de la conversion des débentures 2013 et des débentures de série X en 2014, de l'investissement de 10 millions de dollars dans le capital de la Société par Ressources Québec, de l'exercice d'options sur actions et de bons de souscription ainsi que de l'émission d'actions en règlement de l'intérêt.

Surplus d'apport

Une augmentation de 1,1 million de dollars a été enregistrée au poste Surplus d'apport en 2014 par rapport au 31 décembre 2013, du fait de la comptabilisation des paiements fondés sur des actions et des bons de souscription de courtier, et elle a été en partie contrebalancée par l'exercice d'options sur actions.

Tableau des flux de trésorerie

Flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation

Les sorties de trésorerie liées aux activités opérationnelles ont diminué de 0,3 million de dollars au cours du trimestre clos le 31 décembre 2014 par rapport à la période correspondante de 2013. Les sorties de trésorerie liées à l'exploitation ont diminué de 0,9 million de dollars au cours du quatrième trimestre de 2014 par rapport au trimestre correspondant de 2013, tandis que les sorties de trésorerie liées aux éléments hors trésorerie du fonds de roulement ont augmenté de 0,9 million de dollars au quatrième trimestre clos le 31 décembre 2014 par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent.

Les sorties de trésorerie liées aux activités opérationnelles ont augmenté de 4,2 millions de dollars pour l'exercice clos le 31 décembre 2014 par rapport à la période correspondante de 2013. Les sorties de trésorerie liées à l'exploitation ont diminué de 1,6 million de dollars en 2014 par rapport à la période correspondante de 2013. En 2014, les sorties de trésorerie liées aux éléments hors trésorerie du fonds de roulement se sont élevées à 2,8 millions de dollars, surtout en raison des créditeurs et des taxes de vente à recevoir, tandis qu'en 2013, les entrées de trésorerie liées aux éléments hors trésorerie du fonds de roulement s'élevaient à 3,3 millions de dollars, dont un montant de 3,7 millions de dollars correspondait aux taxes de vente à recevoir.

Flux de trésorerie liés aux activités de financement

Les entrées de trésorerie liées aux activités de financement ont diminué de 13,8 millions de dollars et ont augmenté de 10,4 millions de dollars au cours du quatrième trimestre et de l'exercice clos le 31 décembre 2014, respectivement, par rapport aux périodes correspondantes de 2013. L'augmentation au cours de l'exercice est principalement attribuable à la contribution financière qui a été obtenue de Développement économique Canada au cours du premier trimestre, à l'investissement dans le capital de la Société par Ressources Québec au cours du deuxième trimestre, ainsi qu'à l'émission des débentures convertibles de série X émises au cours du trimestre clos le 30 septembre 2014; cette augmentation a été contrebalancée en partie par le produit net moindre tiré des débentures convertibles.

Flux de trésorerie liés aux activités d'investissement

Les sorties de trésorerie liées aux activités d'investissement ont augmenté de 0,5 million de dollars au cours du trimestre clos le 31 décembre 2014 par rapport à la période correspondante de 2013, et elles ont diminué de 17,1 millions de dollars au cours de l'exercice clos le 31 décembre 2014 par rapport à la période correspondante de 2013. Ces variations sont principalement dues aux investissements dans la construction de l'usine d'alumine de haute pureté, à la trésorerie soumise à restrictions, aux crédits d'impôt à l'investissement non courants à recevoir et aux actifs d'exploration et d'évaluation.

Situation de trésorerie et sources de financement

La Société est une société en phase de mise en valeur. Elle n'a pas encore tiré de produits de ses activités ordinaires ni de flux de trésorerie importants de ses activités. Jusqu'à présent, son financement provient essentiellement de l'émission de titres de capitaux propres et de titres d'emprunt et, dans une moindre mesure, de l'obtention de produits d'intérêts, cette dernière source de financement étant fortement tributaire des soldes de trésorerie et des taux d'intérêt en vigueur. La Société dispose de ressources financières limitées, elle n'a pas de produits récurrents et continue de compter sur l'émission d'actions et de titres d'emprunt ou sur d'autres sources de financement pour financer ses frais indirects, la construction, la mise en service et l'exploitation continue de son usine d'alumine de haute pureté ainsi que le développement de ses projets en phase de mise en valeur. Au 31 décembre 2014, la trésorerie et les placements à court terme de la Société totalisent 3,4 millions de dollars et son fonds de roulement positif (actifs courants moins passifs courants) s'établit à 7,8 millions de dollars. Si l'on tient compte du prêt-relais reçu d'Investissement Québec le 14 janvier 2015, la trésorerie et les placements à court terme de la Société totalisent, sur une base pro forma, 6,4 millions de dollars.

Le 30 mars 2015, la Société a conclu une entente de prise ferme avec Euro Pacific Canada Inc. (« preneur ferme ») en vertu de laquelle le preneur ferme s'engage à acheter, par voie de prise ferme en vertu d'un supplément de prospectus, 8 500 unités de la Société (« unités ») au prix de 1 000 $ par unité, pour un produit de placement brut de 8 500 000 $ (« placement »). Par ailleurs, la Société a aussi octroyé au preneur ferme une option lui permettant d'augmenter le nombre d'unités à souscrire; cette option vise l'achat d'un nombre maximal de 6 500 unités additionnelles, pour un produit brut additionnel maximal de 6 500 000 $ (ce qui donnerait un produit brut global pouvant atteindre 15 000 000 $). Chaque unité est composée de débentures convertibles non subordonnées non garanties d'un montant en capital de 1 000 $ (« débentures ») et de 1 077 bons de souscription d'actions, chaque bon pouvant être exercé pour une action pendant une période de 36 mois, au prix de 0,39 $ par action. Les débentures viennent à échéance cinq ans après la date de leur émission (« date d'échéance ») et portent intérêt au taux de 5 % par année. Chaque débenture peut être convertie en actions ordinaires en tout temps avant sa date d'échéance, selon le calcul suivant : (i) le capital de la débenture divisé par le prix de conversion de 0,325 $ par action (« prix de conversion »), et (ii) le montant de l'intérêt additionnel que le porteur aurait reçu s'il avait détenu la débenture jusqu'à l'échéance (« montant compensatoire »), divisé par le cours moyen, pondéré en fonction du volume pour une période de cinq jours, de l'action ordinaire inscrite à la cote de la TSX (« cours actuel de l'action »). Le montant compensatoire est réduit de 1 % pour chaque tranche de 1 % de l'excédent du cours actuel de l'action en vigueur à la date de conversion sur le prix de conversion. Le nombre total d'actions pouvant être émises au moment de la conversion des débentures et au titre de tout paiement du montant compensatoire en actions ordinaires ne peut dépasser le nombre d'actions ordinaires qui correspond au capital des débentures, divisé par 0,325 $, moins l'escompte maximal de 25 % autorisé conformément aux règles de la TSX.

La direction tiendra un appel conférence et fournira une webdiffusion en direct le mercredi 8 avril 2015 à 10 h 00 a.m. (HAE) portant sur les résultats financiers du quatrième trimestre 2014 et de l'année 2014 de la Société, de même que sur la mise à jour de la progression des travaux d'achèvement de son usine d'HPA.

DÉTAILS DE L'APPEL CONFÉRENCE:

L'appel se déroulera en anglais. La période de questions et réponses, tant qu'à elle, se déroulera en anglais et en français.

Date : 8 avril 2015
Heure : 10 h 00 (HAE)
Numéro de téléphone : +1 888 231-8191
+1 647 427-7450
Webdiffusion : http://bit.ly/1ED3yhQ
Rediffusion : +1 855 859-2056
+1 514 807-9274
+1 416 849-0833
Mot de passe « Encore » : 6252465

Disponible jusqu'à 12 h 00 minuit (HAE), le mercredi 22 avril 2015

Avis au lecteur

Les renseignements contenus dans le présent communiqué de presse sont fournis sous réserve des renseignements communiqués dans les états financiers et le rapport de gestion de la Société pour l'année financière terminée le 31 décembre 2014, qui sont accessibles à l'adresse www.orbitealuminae.com et sous le profil de la Société à l'adresse www.sedar.com.

À propos d'Orbite

Orbite Aluminae inc. est une société canadienne de technologies propres de transformation des minéraux et de développement des ressources dont les procédés novateurs et exclusifs devraient permettre l'extraction de l'alumine ainsi que d'autres produits de grande valeur, comme les oxydes des terres rares et des métaux rares, à des coûts parmi les plus bas de l'industrie, et ce, sans produire de déchets, en utilisant des matières premières, dont l'argile alumineuse, le kaolin, la néphéline, la bauxite, les boues rouges, les cendres volantes ainsi que les résidus de serpentine provenant des sites d'exploitation du chrysotile. À l'heure actuelle, Orbite est en voie de finalisation de sa première usine de production commerciale d'alumine de haute pureté (HPA) à Cap-Chat, au Québec. Orbite a terminé des travaux d'ingénierie de base pour une usine de production d'alumine métallurgique proposée, qui utiliserait l'argile extraite de son gisement Grande-Vallée. La Société possède un portefeuille qui comprend 15 familles de propriété intellectuelle incluant 15 brevets et de 98 demandes de brevet en cours d'homologation dans 11 pays et régions. La première famille de propriété intellectuelle est brevetée au Canada, aux États-Unis, en Australie, en Chine, au Japon et en Russie. La Société opère également un centre de développement technologique à la fine pointe, à Laval, Québec, où ses technologies sont développées et validées.

Énoncés prospectifs

Certains renseignements contenus dans le présent document peuvent inclure de « l'information prospective ». Sans limiter la portée de ce qui précède, l'information et l'information prospective peuvent inclure des énoncés au sujet des projets, des coûts, des objectifs et du rendement futur de la Société ou des hypothèses sous-jacentes à ces éléments. Dans le présent document, les termes comme « peut », « confiant », « ferait », « pourrait », « fera », « probable », « croire », « s'attendre à », « anticiper », « avoir l'intention de », « planifier », « estimer » et des expressions semblables, et leur forme négative, ont été employés pour signaler des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs ne sauraient être interprétés comme une garantie de rendement ou de résultats futurs et n'indiquent pas nécessairement avec précision si ces rendements futurs seront réalisés ni à quel moment ils pourraient l'être. Cette information et ces énoncés prospectifs sont fondés sur les renseignements alors disponibles ou sur les croyances de bonne foi de la direction de la Société à l'égard d'événements futurs. Ils sont assujettis à des risques connus ou inconnus, à des incertitudes, à des hypothèses et à d'autres facteurs imprévisibles, dont bon nombre sont indépendants de la volonté de la Société. Ces risques, incertitudes et hypothèses incluent notamment ceux qui sont décrits sous la rubrique « Risques et incertitudes » de notre rapport de gestion daté du 31 mars 2015.

La Société n'a pas l'intention de mettre à jour ou de réviser l'information et les énoncés prospectifs figurant dans le présent document pour tenir compte de l'information, d'événements ou de circonstances subséquentes ou pour toute autre raison, et elle n'est tenue à aucune obligation à cet égard, sauf dans la mesure requise par les lois applicables.

Renseignements

  • TMX EQUICOM
    Marc Lakmaaker, consultant externe
    relations avec les investisseurs
    1-800-385-5451, poste 248
    mlakmaaker@tmxequicom.com

    Demandes de renseignements des médias
    TACT Intelligence-conseil
    Mathieu Lavallée, consultant externe
    relations avec les médias
    514 667-0196 poste 411
    mlavallee@tactconseil.ca